Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 mars 2015 7 29 /03 /mars /2015 11:55
Trail du Cap Sizun
Trail du Cap Sizun
Trail du Cap Sizun

Le Trail du Cap Sizun

(334 ème course)

 

Un trail  organisé par Les « Rederien du Cap Sizun ».

Le parcours Trail Long  29 km, s’annonce comme un

des plus beaux et exigeants des trails bretons avec près

de 600 m de D+. Il suivra en partie le sud du Cap Sizun

par le Gr34, dit sentier des douaniers jusqu’à la pointe

du Raz et son exceptionnel panorama sur l’île de Sein

et la mer d’Iroise. Le nombre d´inscriptions est limité à 400.

Un parcours inédit pour cette 3ème édition, entièrement balisé.

Le départ sera donné du Stade de Cléden Cap Sizun

à 9h00 , retrait des dossards jusqu'à 8h45.

Trail du Cap Sizun

Pas de chance, une heure de sommeil en moins et 

Ghislaine qui vient me prendre à 06h30.

Une petite nuit de sommeil, 5h30, hop, hop, hop!

Il est l’heure de se lever.

Petit-Déjeuner. Spiruline, café, orange, yaourt et

céréales. Faut nourrir son corps.

Salle de bain. Non je ne cours pas crado dans la boue.

Comment s’habiller ? L’éternelle question, j’ai préparé

mon sac hier soir, et puis quand tu te retrouves devant,

la lumière se fait à tous les étages de ton cerveau

et tu changes tout.

Les minutes filent comme une traînée de poudre,

me voilà enfin paré, je suis dans les temps, la voiture arrive.

Trail du Cap Sizun
Trail du Cap Sizun

Une heure plus tard, nous sommes arrivés.

 Cléden-Cap-Sizun est une commune d'environ un millier

d'habitants se situant à l'extrême pointe du Finistère.

La météo est chahuteuse, un ciel gris et bruineux et

un vent fort balaie le stade de Kérazan, lieu du départ.

Retrait des dossards, changement de tenue, un café

et on papote, on papote, à en oublier l'heure, 

tout le monde sur le pont, direction la ligne de départ.

A 09h00, 440 trailers environ sont sur la ligne,

440 blaireaux prêts à affronter le vent, la boue et

les 600 mètres de dénivelé.

Trail du Cap Sizun
Trail du Cap Sizun

Le fameux et mythique crachin breton, ainsi que le

vent, nous font l’honneur d'être au départ.  

La meute est lâchée. Nous empruntons d'entrée un

chemin presqu’en monotrace dans les bois qui peut

s’avérer piégeur si on se laisse trop aller à contempler

le paysage. Le premier kilo en 6'02", les deux kilomètres

suivants nous emmènent jusqu'à l’anse du Loc’h.

Au kilomètre 4, premier juge de paix, (voir la vidéo)  

le peloton est déjà bien éclaté et les favoris sont loin devant.

Pour ma part, petite montée prudente, je suis bien,

la montée est longue, elle passe par la pointe des Moutons

jusqu’au village de Kergroas. 

Trail du Cap Sizun
Trail du Cap Sizun

Une grande descente et des portions de faux plats

montants se succéderont. Des chemins agricoles humides

et des pistes jonchées de cailloux  nous obligent à évoluer

en file indienne pour pouvoir passer. On a l'impression

que le vent est de plus en plus fort. Le rythme n'est pas

si tranquille que ça. Km 7 on retrouve la mer au niveau

de la pointe de Plogoff. C'est maintenant que les difficultés

commencent. Un fort vent de travers nous oblige à courir

penché sur la gauche pour contrer la dérive. Kilomètre 8,

on quitte la mer pour monter dans les terres

vers Plogoff, vent dans le dos.

 Deux gars me doublent, je ne m'emballe pas, je sais qu'il

faut en laisser sous les semelles. Je les garde en point de

mire et continue mon périple. C'est une succession de

surfaces différentes, route, chemin, sous bois avec des

sections piégeuses, boue, pierres cachées sous les feuilles

et rendues glissantes par la pluie, c’est casse-gueule, je

suis donc prudent. Ça monte, ça descend…

Les organisateurs ont vraiment joué avec les lieux pour

nous fournir un bien joli et difficile parcours.

Trail du Cap Sizun
Trail du Cap Sizun

Km 11 : On retrouve la mer, et nous voilà partis pour une borne

et demi de Sentier Côtier. Nous sommes

sur l'emblématique GR 34 ou « sentier des Douaniers »

qui longe sur plus de 1 800 km l'ensemble des côtes

bretonnes, offrant constamment d’imprenables

vues inoubliables sur la mer.

"Créé en 1791, le sentier des douaniers permettait de sillonner la

côte pourempêcher la contrebande. Tombé en désuétude au début

du 20e siècle, ce sentier connaît une deuxième vie depuis 1968, et

l’apparition, des célèbres marques blanches et rouges qui balisent

l’itinéraire. Aujourd’hui, le GR 34 fait le tour du littoral breton,

du Mont-Saint-Michel au barrage d’Arzal."

Je suis vraiment à l’aise à cette allure de sénateur,

je ne force pas et je passe les difficultés facilement.

J’avais pris l’option de marcher dans les grosses montées

histoire de maintenir le cardio bien bas et de ne pas me

griller pour la suite de ma préparation.

Trail du Cap Sizun
Trail du Cap Sizun

J'avais prévu de faire cette course comme une sortie longue

pour me préserver pour Paris. Donc ma vitesse

(si on peut appeler ça comme ça), c'est plus ou moins

ce que je pensais faire mais je ne pensais pas devoir lutter

contre un vent aussi fort. Pour avancer, il faut tout donner.

Je suis surpris, car je ne pensais pas être en forme comme ça. 

La vue au loin de la pointe du Raz est vraiment belle.

Virage à droite, on quitte la grande bleue, pour s'enfoncer

une nouvelle fois dans les terres.

Après une boucle d'un bon kilomètre, sur des routes

et chemins agricoles retour sur les  falaises

de la pointe du Raz. Avec ma vitesse de pépé 8 km/h,

l'avantage c'est que j'ai le temps d'en profiter. 

On attaque une descente technique ou du moins pas

très roulante. La descente normalement c'est mon fort,

pourtant sur les premières minutes je peine encore.

Au fur et à mesure je retrouve le relâchement et un peu de

vitesse. Je double trois coureurs, mais je ne suis toujours

pas très à l'aise, une seule idée me tracasse

" Ne pas te blesser ".

Trail du Cap Sizun
Trail du Cap Sizun

Le sentier est difficile et usant par son dénivelé positif

fait de répétitions de bosses. De plus le sentier est très

empierré et le vent qui souffle de plus en plus fort 

le rend compliqué à parcourir.

 Quelques bosses, plus raides, sont encore à franchir

avant d'atteindre le sémaphore. Parfait pour aiguiser

les gambettes tout en réjouissant les mirettes.

Trail du Cap Sizun
Trail du Cap Sizun
Trail du Cap Sizun

Enfin le sémaphore, on parle ici  "du bout du monde".

Il s'agit de la pointe continentale la plus à l'ouest de

France. Place maintenant à un profil descendant jusqu'à

la baie des Trépassés, les kilomètres s'enchaînent,

j’avance bien. Je rejoins des coureurs sur la plage,

on discute quelques minutes, et je finis par les laisser

derrière. Mes jambes sont assez courbaturées mais cela

ne m'empêche absolument pas d'avancer, de relancer.

 Chaque grosse montée, je marche, mais tout le reste je cours.

Trail du Cap Sizun
Trail du Cap Sizun

Il faut maintenant traverser la baie des Trépassés pour

rejoindre la pointe du Van. La Baie des Trépassés,

la légende raconte qu'autrefois les cadavres des naufragés

s'y échouaient fréquemment  poussés par les courants.

Au 20 ème kilomètre, après avoir traversé la plage,

retour dans les terres. Un nouveau mur à escalader, juste

après le ravitaillement. C'est à ce moment-là que je me

suis rendu compte qu'il me manquait de la puissance 

 et je me suis mis en mode économique afin de ne pas

risquer l'épuisement total.  J'arrive maintenant sur une

piste descendante, les muscles endoloris sont secoués

violemment à chaque impact au sol. Et soudain, la lucidité

diminuant, je me prends les pieds entre eux ou dans une

racine, impossible de savoir. Je me retrouve par terre et

sur le dos après une belle galipette au sol. Je me relève

sans problème pour escalader la bosse suivante.

Une patate qui fait très très mal. Au sommet une boucle

d'un kilomètre sur les hauteurs de l'étang de Laoual.

Une portion de descente assez technique s'en suit

je la dévale au mieux, tout en verrouillant

bien mes chevilles pour ne pas me faire mal.

Trail du Cap Sizun
Trail du Cap Sizun
Trail du Cap Sizun

Ensuite on entre dans une forêt au nord de Plogoff

et pendant près d'une heure, on va zigzaguer,

monter-descendre, dans un sillon de boue qui perturbe

largement les appuis. Ne pas s’énerver, ça passe en

marchant. Un bois détrempé avec de sacrés bourbiers.

Là, il y a plusieurs écoles… Il y a ceux qui essayent le

contournement et les autres… Je fais partie de cette deuxième

catégorie. Ahahaaa ! Splash ! Splash ! C’est un peu

« holiday on ice » ici. Je m’amuse comme un gamin qui

pour une fois a la permission de se salir.

Mais à un moment trop c’est trop.

Une épreuve de boue !!!  où il fallait rester debout !!!

Je ne m'étendrais pas plus sur cette partie

qui m'a vraiment déçue. De la boue oui dans un trail il

en faut, mais un trail c'est quand même fait pour courir,

et là pendant près de cinq bornes j'ai marché dans une

tranchée avec de la gadoue à mi-mollet.

 On sort de la forêt pour retrouver

le bitume, j'avais vraiment hâte de quitter cet enfer.

Trail du Cap Sizun
Trail du Cap Sizun

Il doit maintenant rester environ 2 kilomètres à parcourir,

mais il ne me reste plus beaucoup de jus. Encore une

petite difficulté pour conclure cette épreuve et c’est le

retour à la case départ. Je passe donc la ligne d'arrivée

et je termine cette course en 04 heures.

Pas forcément satisfait mais les conditions n’étaient pas

réunies. Un peu déçu par le final, mais depuis j’ai relativisé.

 Ce trail est vraiment difficile, pas tellement par le profil

ou la distance mais par les watts et le moral qu’on laisse dans

les derniers kilomètres de gadoue.

Trail du Cap Sizun

Arrivée triomphale de Ghislaine.

 

Je retiendrai également la gentillesse des bénévoles

qui sont restés en plein vent plusieurs heures pour

nous guider, photographier, ravitailler ou simplement

nous applaudir.

Merci à eux, et comme on le rappelle à chaque fois,

pas de bénévoles pas de course. Une très belle organisation

avec un très beau parcours très bien balisé,

petit bémol trop de boue......

Conclusion:

Le soleil n’étant pas de la partie, la balade en bord de mer

s’avère quand même très agréable. Des points de

vue magnifiques, des descentes techniques et des bosses

difficiles à digérer. Je suis content d’avoir respecté 

l’objectif fixé avant de partir : courir en endurance

fondamentale dans le cadre de mon programme 

d’entraînement,  134 bpm de moyenne, mission 

accomplie. Les 5 bornes finales à oublier.....

ésultats officiels :

Temps: 04h00'44"

314 ème sur 359

  8 ème V3h sur 15

Moyenne 7,58 km/h

soit 7'54" au kilo

 

Un buff en cadeau

Trail du Cap Sizun

Si vous avez aimé cet article,

inscrivez-vous à la newsletter. 

Vous pouvez également laisser

des commentaires dans le lien

en bas à gauche.

Merci d'être venu passer un

moment avec moi et à la semaine

prochaine pour le  

«Trail du Tro Milinou»

Vitesse

Vitesse

Dénivelé

Dénivelé

Parcours

Parcours

Partager cet article

Repost 0
Dominique DEBOEVRE Deboevre-court.over-blog.com - dans Courses 2015
commenter cet article

commentaires

Thierry 07/04/2015 09:05

bravo Dominique trop pour moi !!!!

nadine 03/04/2015 13:56

Super cr dom ! Un grand Grand bravo à vous 2 !biz !!

Donval Monique 02/04/2015 18:21

Oh la la!!!! Ça avait l'air d'etre très corse ce trail !! Bravo Dominique et Ghislaine

Ghislaine 02/04/2015 16:07

Bravo bravo Dominique

Mes Courses 2010,2011,2012,2013,2014,2015,2016,2017

  • : Le blog Dominique court.over-blog.com
  • Le blog Dominique court.over-blog.com
  • : Course à pied
  • Contact

Compteur

L'heure

Calendrier

Courir pour Owen

Distance parcourue en 2017 :

808 kms

Clic sur l'affichedossard pour Owen

Texte Libre

Clique