Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 octobre 2015 7 11 /10 /octobre /2015 16:37
Les 20 kms de Paris
Les 20 kms de Paris

20 km de Paris 

La capitale au pas de course

(358 ème Course)

 

Pour cette 37 ème édition, les 30000 joggeurs devront faire

une boucle dans l’ouest de la capitale, sous des conditions

météo idéales. Après s’être élancés depuis le pont d’Iéna,

les coureurs vont d’abord rejoindre les pistes du bois de

Boulogne, avant de revenir en longeant les quais de Seine

jusqu’à la tour Eiffel, où se situe la ligne d’arrivée.

Après la musique l’an dernier, la course était placée sous

le signe du cinéma, avec notamment l’actrice

Frédérique Bel en tant que marraine.

Les 20 kms de Paris
Les 20 kms de Paris

Après un excellent repas hier soir, et une bonne nuit

 chez Nathalie et Jean Marie, nous retrouvons Olivier

pour prendre tous les cinq le départ des 20km de Paris.

Pour moi, pas d’obligation particulière, l’essentiel étant de

passer la ligne d’arrivée en prenant du plaisir en moins

de deux heures. 

Les 20 kms de Paris
Les 20 kms de Paris

 Xavier, Benoit, Jean Marie et Olivier, me guident dans les

avenues désertes de Paris. J'éprouve un plaisir immense

d’être là, un ciel bleu, et la bonne ambiance règne.

Une petite séance photo et nous nous sommes dirigés

tranquillement dans nos SAS de départ, bien séparés.

J’ai été surpris par la facilité pour rejoindre

notre sas des 01h45. Pas besoin de jouer trop des

coudes, tout était impeccable.

Les 20 kms de Paris
Les 20 kms de Paris

J’arrive sur cette course sans repères, parce que je

manque de kilomètres ces derniers temps. 

J’aurais préféré avoir deux ou trois sorties longues

supplémentaires avant de me lancer. Malgré mon

chrono sur le trail de dimanche dernier, qui

me remplit de confiance et ne remet pas totalement

en question l'allure que je pense être en mesure de tenir.

Je pensais avoir du mal à tenir les 5’30/km, et il s’avère

que je suis capable d’aller bien plus vite !

Serai-je capable d’en faire autant ce matin ?

Je ne cogite pas trop, mais j’ai hâte d’en découdre.

Les 20 kms de Paris
Les 20 kms de Paris

Il est 9h45. Je n'ai pas trop chaud à attendre dans le sas

des 01h45 avec Benoit et Xavier. Ambiance détendue,

soleil qui monte, Tour Eiffel sur ma droite. Je ne m’attends

pas particulièrement à “faire un chrono”, juste à une belle

balade dans un Paris libéré de son trafic automobile.

Les élites partent,  puis les 01h30, l’excitation monte.

Quelques secondes plus tard, c’est à nous ! Musique,

frissons, sourire. On marche sur 400 mètres pour

atteindre le pont Iena et le départ officiel.

Les 20 kms de Paris
Les 20 kms de Paris

Nous partons enfin à 10h20. Je passe la ligne de départ

à 10h23. J’ai conscience d’être extrêmement privilégié

sur cette course où près de 30 000 coureurs sont inscrits.

Ça monte sur le 1er kilomètre. Aux sensations, je ne cherche

pas à me mettre à une quelconque allure, juste à me

sentir bien. Ce kilomètre sera le plus lent : plus de 5’40 à

doubler dans tous les sens, en essayant de

ne pas bousculer les gens.  J'ai eu le temps de voir la

statue du Général Foch sur la place

du Trocadéro. Le premier kilomètre est difficile. Je sens qu’il 

me manque un bon échauffement, je serre les dents.

Les 20 kms de Paris
Les 20 kms de Paris

Puis c'est une longue ligne droite très large, l'avenue

Raymond Poincaré jusqu'au km 2.

Virage à gauche et c'est l'avenue Foch (l'Arc de

Triomphe dans le dos) que l'on empreinte

jusqu'à la porte Dauphine.

Je souris en voyant un Bagad posté dans un virage.

 Je suis content d’être là, je foule une nouvelle fois le bitume

parisien sans broncher, mais cette fois je regarde partout.

J'ai trouvé mon rythme, que je m’efforce de maintenir. 

En fait, j’avale les 5 premiers kilomètres jusqu’au premier

ravitaillement, presque sans m’en rendre compte.

J’attrape une bouteille d’eau, et je continue ma route.

Xavier et Benoit sont à une dizaine de mètres devant moi.

Les 20 kms de Paris
Les 20 kms de Paris

J’apprécie le paysage du Bois de Boulogne, même si je

trouve les lignes droites un peu longues.

Mais le nombre de concurrents et les quelques orchestres

postés le long du parcours rendent tout ça moins monotone.

 Aux alentours du 6 ème kilo, on effectue un virage à 180,

on croise les coureurs, c'est rigolo. J’ai beau être au milieu

d’un peloton de plusieurs milliers de coureurs, je me

sens seul sur un petit nuage, Paris est à moi. 

2 ème ravitaillement à la porte d'Auteuil, les bouteilles

ont été remplacées par des gobelets, le sol est jonché

de déchets laissés par les vagues précédentes, ça glisse. 

J’avale un gel avec un verre d'eau et ça repart de plus belle.

Je note que mon allure a très légèrement diminuée sur le

second quart du parcours, mais je ne m’affole pas.

Benoit et Xavier sont devant et ont disparu dans la

nuée multicolore de coureurs.

Les 20 kms de Paris
Les 20 kms de Paris

Bien sûr, je sens que mes jambes donnent beaucoup,

ça tire un peu mais … Ça va très bien. Un petit regard sur

l'hippodrome avant de prendre la direction

de la porte d'Auteuil.

Plus on se rapproche des bords de Seine et plus il y a de

spectateurs à nous encourager, boulevard des Maréchaux.

Kilomètre 12, me voilà sur les quais.

Les quais sont magiques. Magiques parce qu’il y a un monde

de malade qui se masse, qui crie, qui nous encourage

copieusement, magiques parce que des coureurs s’amusent

et d'autres souffrent. Et moi, qui hallucine toujours sur

ce que je suis en train de vivre. 

Je passe le 15ème très légèrement sous les 1h20.

Rapide calcul, je suis toujours bien pour aller chercher

ce chrono que je n’osais même pas envisager.

Les 20 kms de Paris
Les 20 kms de Paris

Ravitaillement fluide, je prends une bouteille d’eau et un gel.

Les jambes déroulent bien, le souffle est maîtrisé, la course

de rêve en somme. Les kilomètres défilent et je redoute tout

de même le 17ème, sachant du haut de ma petite expérience

que les sensations peuvent vite basculer du tout au tout

dans les tunnels.

L'énorme peloton qui jusqu’ici me paraissait être une

source de motivation commence à m’ennuyer : la route

est moins large, il devient compliqué de doubler et je

suis forcé de monter et descendre régulièrement des trottoirs.

Ca n’a l’air de rien au début, mais petit à petit ça use.

Les 20 kms de Paris
Les 20 kms de Paris

Sur les quais, le public se masse sur les côtés de la route

et en haut des entrées de tunnels. Ça crie, ça encourage,

l’enthousiasme est communicatif et je continue ma route

le sourire aux lèvres. Il y a une ambiance de folie.

Arrivent les fameux tunnels. Des descentes faciles,

mais des montées plutôt raides, qui cassent le rythme.

Une chance il n'y a que des petits tunnels, tout roule.

Malgré tout, le public nombreux massé au-dessus des

ponts me fait un bien fou.

17 ème, juste le temps d'apercevoir la place de la

Concorde à gauche avant d'emprunter le quai des Tuileries.

Les 20 kms de Paris
Les 20 kms de Paris

18 ème, on franchit la Seine par le Pont Royal.

Je suis dans ma bulle, je ne sens plus grand chose et

je suis passé en mode pilote automatique.

Courir, doubler, courir.

J’attaque le 19ème, j’ai encore des ressources.

Je ne comprends toujours pas ce qu’il m’arrive mais

je commence à y croire à ce 1h50.

La route est bien large et je n’ai aucun mal à relancer l’allure.

Je remarque des coureurs en difficulté, pas le temps de

m’inquiéter. La route se rétrécit, et à ce moment,

un seul objectif, rallier l’arrivée le plus vite possible.

 Je profite de la moindre ouverture dans le flot des coureurs

pour relancer et grappiller des secondes. 

Je vois l’arche bleue, un dernier sprint et je passe la ligne.

Les 20 kms de Paris
Les 20 kms de Paris

Hop je passe la ligne d’arrivée et ma montre affiche 1h50.

Je suis heureux.

Je rejoins au pied de la Tour Eiffel, Benoit et Xavier.

Je remonte sur mon petit nuage en apprenant mon

temps officiel : 1h50 et 03secondes et surtout en

voyant la régularité de mon rythme, même si les

derniers 5km sont moins rapides. 

Je passe les 5km en 26'42, les 10km en 53'27 

et les 15km en 1h20'30. Je suis content, c’est ce que je

travaille, une allure fixe et régulière. 

Les 20 kms de Paris
Les 20 kms de Paris

Les 20 km de Paris, une excellente course, fluide, animée,

au parcours super agréable, avec une ambiance de dingue.

 Un GRAND merci à Xavier et Benoit qui m’ont offert des

conditions de luxe pour cette course Parisienne.  

Merci à Nathalie et Jean-Marie qui nous ont accueilli à 

Brétigny sur Orge et permis de dormir le samedi soir. 

Et enfin merci à Nadège et Eric qui nous ont reçu

à Mézy sur Seine après la course. 

Pour l’heure… Je savoure. Je suis heu-reux.

A refaire..................

Les 20 kms de Paris
Les 20 kms de Paris
Les 20 kms de Paris
Les 20 kms de Paris

officiels :

Temps: 01h50'03"

11956 ème sur 25362

164 ème V3h sur 585

Moyenne 10,98 km/h

soit 5'30" au kilo

Les 20 kms de Paris
Les 20 kms de Paris

Si vous avez aimé cet article,

inscrivez-vous à la newsletter.

Vous pouvez également laisser

des commentaires dans le lien 

"écrire un commentaire".

Merci d'être venu passer un

moment avec moi et à la

semaine prochaine pour

les « Foulées du Folgoët »

Vitesse

Vitesse

Denivelé

Denivelé

Parcours

Parcours

Partager cet article

Repost 0
Dominique DEBOEVRE Deboevre-court.over-blog.com - dans Courses 2015
commenter cet article

commentaires

Mes Courses 2010,2011,2012,2013,2014,2015,2016,2017

  • : Le blog Dominique court.over-blog.com
  • Le blog Dominique court.over-blog.com
  • : Course à pied
  • Contact

Compteur

L'heure

Calendrier

Courir pour Owen

Distance parcourue en 2017 :

808 kms

Clic sur l'affichedossard pour Owen

Texte Libre

Clique