Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 novembre 2016 5 04 /11 /novembre /2016 13:43
Trail de la vallée du Scorff
Trail de la vallée du Scorff

Trail de la Vallée du Scorff

(418 ème course)

16 ème épreuve du challenge Armor Argoat 

6 ème épreuve du challenge Ouest Trail Tour

Afficher l'image d'origineDescription de l'image

C’est aux abords de la magnifique vallée du Scorff, et autour de la vallée du saint Sauveur que l’association des foulées de Cléguer vous concocte un grand week-end de Trails. 5 formats vous sont proposés afin de contenter l’appétit des trailers de tous niveaux. Les novices prendront goût à cette discipline dès le samedi 22 octobre au soir pour un 4,5km nocturne pendant que les coureurs plus avertis se départageront sur un 11km (le « Noz-trail »). Le dimanche, en marge du trail de la vallée du Scorff, course de 45 km, exigeante et réservée aux plus expérimentés, l’organisation, parmi les pionnières du trail en Bretagne, vous propose un 7,5km et un 16,5km. Des parcours 100% nature sur des chemins spécialement ouverts pour la manifestation vous conduiront sur les « pentes de sainte Anne », la « côte à Mémé », la « bosse de Saint Yves », « … », autant de difficultés techniques qui ont fait la réputation des trails de la vallée du Scorff.

Trail de la vallée du Scorff

Réveil à 05h00, départ 05h45 avec Ghislaine pour le Morbihan. Après 01h45, nous sommes devant la salle polyvalente de Cléguer. Le jour se lève, nous allons récupérer les dossards et boire un café. La météo prévoie de la pluie à partir de midi et un vent froid assez fort pour la journée, je m'équipe en conséquence.  Je pars avec une réserve d'eau de 1l, et pour contrer le froid, je choisis de mettre une couche supplémentaire.

Trail de la vallée du Scorff
Trail de la vallée du Scorff

8h30 : Le départ est donné aux 220 traileurs qui piétinent dans le froid. C’est parti pour la grande aventure, le départ est fluide. Nous traversons les paisibles ruelles encore endormies. Les jambes n’ont pas l’air trop mal mais j’ai du mal à trouver ma respiration et le cœur a du mal à monter dans les tours. Sur cette partie plate je reste au contact du peloton, mais dès que le chemin se présente devant nous et que les pourcentages s’élèvent je suis obligé de laisser partir. J'attaque la première côte prudemment, en veillant à ne pas dépasser mon plan de vol, il reste encore 1300 m de dénivelé positif. Je n’ai pas visualisé le nombre de coureurs devant moi mais j’ai l’impression d'être dans le deuxième tiers.Très vite, la diversité du tracé proposé (sentiers monotraces, passages techniques, chemins creux, prairies…), la richesse de son territoire et bien sûr le Scorff comme fil conducteur transforment cette balade en un terrain de jeu difficile.

Trail de la vallée du Scorff
Trail de la vallée du Scorff

Un vrai parcours trail, loin de toute vie urbaine, avec ses sentiers qui existent à peine, des passages d’enfer qui donnent le vertige, des points de vue à vous couper le souffle, des descentes de folie. 7 ème kilomètre, le moulin du Moustoir, au détour d'un virage nous nous retrouvons en bordure de champ, en léger dévers, les premières glissades apparaissent. Voyant un coureur devant moi déraper, je redouble de vigilance. Nous arrivons ensuite sur une portion bitumée montante avant d'attaquer la forêt. Après un début où j'étais assez méfiant sur mes appuis, j'ai commencé à prendre confiance, j'en profite pour ranger mon coupe-vent. Cette partie en forêt est vraiment très intéressante, ça monte, ça glisse, ça descend, ça glisse, ça tourne, ça glisse. Il faut aussi éviter les troncs et branches au sol, baisser la tête pour éviter les arbres trop penchés, s'accrocher comme on peut pour monter quand ça glisse, maîtriser ses glissades en descente pour ne pas finir sur les fesses. 

Trail de la vallée du Scorff
Trail de la vallée du Scorff

15 ème kilo, la chapelle de St Sauveur, une fine pluie commence à faire son apparition. La balade continue, nous sommes trois. L'esprit trail est présent, le coureur devant signalant de faire attention à l'approche des troncs ou branches en travers du chemin. Une longue partie roulante s'ouvre à nous, le sentier est étroit, et  j'ai un peu de jus, donc je préfère me la jouer solo. Tant pis pour mes compagnons, je me dis que de toute manière ils ne seront jamais loin derrière. On est de nouveau trois  et après une ènième partie de montagne russe dans les bois, on aperçoit le château de Manehouan premier ravitaillement. 

10h45 au chrono, je repars sous le déluge avec 50' d'avance sur la barrière mais le plus dur est à venir ... 

Trail de la vallée du Scorff
Trail de la vallée du Scorff

Le deuxième tiers du parcours enchaine des portions rendues très glissantes avec la pluie, pistes montantes, de singles avec dénivelés et de passage sous forêt et dans des champs avec une belle alternance de paysages mais un parcours très peu roulant. J’arrive au ravitaillement de Ste Anne au 31ème km en 3h20 un peu en avance sur mes prévisions (3h30-3h45) c’est très bien d’autant plus que j’ai volontairement levé le pieds 2 km avant le ravito, pour récupérer en gardant à l’esprit la deuxième barrière horaire. On m’annonce qu'il y a beaucoup d'abandons. Mon objectif  maintenant est de terminer, jusqu’ici tout va bien… Un coureur de Plouvorn arrive 1 minute après moi et me dit « tu as ralenti je te sens moins bien tu devrais boire … », c’est très sympa de sa part mais j’avais fait exprès de lever le pied, on repart ensemble mais dès la première montée je prends le large j’avais bien fait d’arriver “frais” au ravito.

Trail de la vallée du Scorff
Trail de la vallée du Scorff

Je ne vais pas revenir sur les conditions météo "atroces" mais je commence à avoir froid !!

Section de 6 km pour rallier le château Meslier, on se retrouve sur une patinoire avec des successions de montées et descentes. On longe ensuite le Scorff pour récupérer un peu avant d'attaquer encore du  hard pour rejoindre les hauteurs. Les jambes ont un peu de mal dans les bosses mais sur le reste ça passe bien et le moral reste au beau fixe. Les sentiers sont très techniques, encore une grosse patate  et on redescend. Il pleut vraiment des torrents, alors autant rester concentré, garder la tête basse et attendre que ça passe. On se tape des sous bois et des chemins bien glissants pour monter sur les plateaux qui dominent la vallée du  Scorff, le spectacle est magnifique mais le vent gâche tout. A l'issue d'une descente particulièrement angoissante, on franchit le Scorff.  Puis, c'est la côte du Gaz, la dernière difficulté avant le ravitaillement. Je sors du bois,  je relance, je sautille et je galope jusqu'à arriver devant le Château de Meslien à 13h50. C'est venté, très venté et toujours  pluvieux…  

Trail de la vallée du Scorff
Trail de la vallée du Scorff

J'arrive au dernier ravito avec 40' d'avance sur la barrière, c'est fini plus que 10 km !!. Je bois un verre d'eau en discutant avec les bénévoles, ça déconne, je demande s'il y a du champagne à l'arrivée, on se marre un peu, un des bénévoles me lance "t'as l'air frais " je lui rétorque "psychologiquement oui mais j'en ai plein les pattes"  La pluie cesse, j'ôte mon coupe vent et je repars seul pour les derniers kms. Le terrain est devenu dangereux et accidenté.
  Je quitte le dernier ravito. Il fallait en avoir gardé pour aborder sereinement  la redoutable "Côte à Mémé" au km 38. La dernière partie de course se distingue par sa diversité. Sur les quelques derniers kilomètres, nous empruntons des sous-bois, prairies, et landes au bord de cours d’eaux. 
La  pluie est bien loin maintenant, mais le sol est gorgé d'eau, les flaques sont abondantes et les cailloux glissants. Il faut faire attention mais le bourricot sait qu'il rentre à l'écurie… et je sais que je vais être finisher. J'enquille donc les parties techniques avec plaisir, les passages dans la boue ne me font plus rien. Je reste quand même hyper prudent, je n'ai pas envie de me blesser si proche de l'arrivée. Je m'impressionne moi même à garder un bon rythme, mon corps s'est transformé en machine, c'est bluffant.

Trail de la vallée du Scorff
Trail de la vallée du Scorff

Je me répète en permanence : “alimente-toi, mange, pense à boire”. Mais avec la fraîcheur et l'humidité c'est vraiment difficile de trouver le rythme pour boire et manger. Je prends quand même une barre énergétique. (les gels j'en peux vraiment plus). Je sens l'arrivée,  l'euphorie monte et je cours de mieux en mieux, encore 2 bornes.  C’est dur d'avancer par endroit mais je m'accroche, j'entends la sono ça m'encourage. Je discute avec un bénévole, il me congratule de pouvoir encore courir sur la fin de parcours. J'essaie de pousser encore un peu en arrivant dans le dernier kilomètre qui se déroule sur  les bords du lac. Je me retourne, et je suis soulagé de voir qu'il n'y a personne à mes trousses.  J'accélère quand même à l'approche de l'arche, le speaker à la sono me fait lever les bras et je passe sous l'arche.  L' ARRIVEE , cette ligne tant attendue est franchie en 6h49 . C'est GAGNE !!!! Je suis hyper bien, d'un point de vue fatigue, c'est étrange comme sensation : comme si mon corps pouvait encore absorber de l'effort.
On me tend le micro à l'arrivée "Je remercie les bénévoles car il leur en a fallu du courage aussi pour rester sur le parcours avec ces conditions" . Je rejoins Ghislaine qui a fait un excellent temps sur le 18 km. Je récupère mon lot de finisher et je file boire une boisson chaude.

Trail de la vallée du Scorff
Trail de la vallée du Scorff

Au final, une course magnifique, très réussie malgré le déluge… Une course que j’ai au final vraiment pas si mal géré, j’ai été capable de me remobiliser aux moments importants.
Une cinquantaine d'abandons pour 178 arrivants. Une organisation aux petits soins pour les coureurs.

Nous avons pu découvrir sur ce magnifique parcours, la chapelle et le ruisseau Saint Sauveur, le château Manehouarn, la chapelle St Anne et son beau panorama sur la vallée du Scorff, le château de Meslien, le Moulin du Moustoir, le moulin à papier de Paou et le moulin du Roch'.

Trail de la vallée du Scorff
Trail de la vallée du Scorff

 Résultats officiels :

Temps: 06h49'37"

167 ème sur 178

4 ème M3h sur 5

Moyenne 06,60 km/h

soit 9'06" au kilo

Classement Challenge Armor-Argoat

115 ème sur 182 classé

8 ème M3 sur 20

 

Un tee-shirt en cadeau

Trail de la vallée du Scorff

Si vous avez aimé cet article,

inscrivez-vous à la newsletter.

Vous pouvez également laisser

des commentaires dans le lien 

"écrire un commentaire".

Merci d'être venu passer un

moment avec moi et à la

semaine prochaine pour

« Le Trail de Pleyben »

Vitesse

Vitesse

Dénivelé

Dénivelé

Parcours

Parcours

Partager cet article

Repost 0
Dominique DEBOEVRE Deboevre-court.over-blog.com - dans Courses 2016
commenter cet article

commentaires

olivier 16/11/2016 14:25

Super récit de ton aventure ! J'y étais aussi c'était tout a fait comme tu le dit,très dur super beau et condition climatique excécrable. Merci et Bravo

Jean-No 04/11/2016 21:17

Décidemment tu n'arrêtes jamais Dom... Un vrai parcours du combattant... que tu es ! Et dire que pendant ce temps là y'en a qui regardait Drucker à la télé ! Bravo Dominique....
Jean-No

Mes Courses 2010,2011,2012,2013,2014,2015,2016,2017

  • : Le blog Dominique court.over-blog.com
  • Le blog Dominique court.over-blog.com
  • : Course à pied
  • Contact

Compteur

L'heure

Calendrier

Courir pour Owen

Distance parcourue en 2017 :

808 kms

Clic sur l'affichedossard pour Owen

Texte Libre

Clique