Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 septembre 2017 6 30 /09 /septembre /2017 19:28
Trail de l'Estran
Trail de l'Estran
Trail de l'Estran
Trail de l'Estran

Le Trail de l'Estran

(473 ème Course) 

A Travers L’ESTRAN, un Trail SOLIDAIRE au profit de l’association « Enfants de Trestel » du Centre de rééducation et de réadaptation de Trestel (22660 Trévou-Tréguignec).

Depuis le petit port de la Roche Jaune jusqu’à la magnifique plage de Trestel, vous ferez un voyage unique au rythme de la marée, dans des paysages sauvages, colorés par la mer et balayés par la brise.

La Casse pattes, l’enfer, Beg Vilin, Pors Hir, le Gouffre, Gouermel, Pellinec, Port Blanc, les Dunes, le Royau, autant de sites enchanteurs qu’il faudra surmonter pour avoir le bonheur de vivre l’accueil des enfants handicapés de Trestel.

Trail de l'Estran
Trail de l'Estran

 Direction les Côtes d'Armor pour « Le plus beau trail marin de France » les organisateurs le revendiquent ainsi avec, comme terrain de jeu, le bord de mer entre Trévou-Tréguignec, Plougrescant et Plouguiel.

Inscrit sur le 32 km, je peaufine ma préparation pour le marathon de Jersey.

Il y a plusieurs écoles pour la pratique dite de "la sortie longue".

Certains préfèrent ne pas cumuler 2h00 de sortie pour ne pas contrarier la masse musculaire. La nouvelle école veut que l'on effectue une sortie de 31 kms, 10 jours avant l'épreuve.

Physiologiquement et surtout psychologiquement, ça permet de tester et de dépasser ce que l'on appelle communément "le mur du marathon" .

Trail de l'Estran
Trail de l'Estran

C'est sous des trombes d'eau que je prends le car qui nous emmène sur la zone de départ  "la roche jaune ". 

Aujourd’hui, tout l'art sera de faire une sortie longue "pépère" sans bobos.  

J'avais décidé de courir à 9 km/h de moyenne sans savoir si cela est trop ou pas assez ambitieux par rapport au parcours. Pour finir, après les commentaires de certains coureurs, je vais courir au feeling en gardant une main sur le frein dans les parties les plus glissantes pour ne pas me blesser. 

Un parcours quasiment plat, mais une course pourtant considérée comme très difficile car les différentes surfaces sont  hyper-techniques et imprévisibles puisque recouvertes par la mer en moyenne 12 heures par jour.

Trail de l'Estran
Trail de l'Estran

Le public et l'ambiance sont au rendez-vous sur la ligne de départ.

J'ai couru à plusieurs reprises sur cailloux, algues, vase, c'est quelque chose de très particulier que je maîtrise assez bien.  Par contre, strapping obligatoire des chevilles, pour passer sans trop de risques les interminables zones de vase et de cailloux recouverts d'algues glissantes.

Rendez-vous sous l'arche de départ devant le café le "Pesked".
La pluie a cessé et je me régale déjà des moments que je vais passer.
Nous sommes 200 au départ, vétus du tee shirt bleu obligatoire.

Je pars cool. La première boucle se fait sur partie asphaltée sur 3 km et en montée. Le seul bitume que je verrai d'ailleurs. Puis nous attaquons la grève avant de repasser sur le lieu du départ.
C'est maintenant que la course commence vraiment.

Trail de l'Estran
Trail de l'Estran

Dès qu'on attaque la grève, des coureurs mettent le turbo et je préfère les laisser filer pour ne pas me mettre dans le rouge.
Je fais une course à distance, je perds régulièrement du terrain sur eux mais je n'explose pas.
Je rattrape pourtant 4 ou 5 concurrents.
Le début de l'estran est difficile, les cailloux, la vase, les algues... Il faut tout anticiper!!!
En tout cas,  j'en prends plein les yeux et plein les narines...

Trail de l'Estran
Trail de l'Estran

Je passe à côté d'un pêcheur qui débarque sa pêche, sa caisse est pleine.
Premier ravitaillement au km 15 (Pors-Hir), je rattrape 2 autres concurrents qui se sont arrêtés.
Une nouvelle anse à traverser avec une belle mare au milieu, de l'eau jusqu'aux genoux sur 80 mètres... ça rince les chaussures.
Je rattrape quelques coureurs au tee shirt vert (concurrents du 50 kms)
 dans un passage technique où il faut enjamber des rochers sur 200 mètres, j'adore. Je fais tout de suite la différence et creuse un trou conséquent.

Je suis bien, je fais un voyage unique au rythme de la marée, dans des paysages sauvages, colorés par la mer et balayés par la pluie et une légère brise. 

Trail de l'Estran
Trail de l'Estran

Déjà le 2ème ravito  au km 26 (Pellinec), je ne vois pas le temps passer.

 C'est sur cette partie que j'ai mieux compris pourquoi on nommait le coin la côte de granit rose. Les galets ont une couleur magnifique.

 Un verre d'eau chopé au vol et ça continue. Le parcours est de plus en plus difficile. Je salue des bénévoles transis de froid en plein milieu d'une gigantesque étendue de vase collante.

Je rattrape toujours quelques coureurs, mais ça revient derrière, certains ont plus de jus que moi dans cette partie.
Je me fais doubler par 4 coureurs qui m'encouragent.
 

Sable sec, collant ou mouillé, vase, cailloux, algues, rochers, passages aquatiques se succèdent dans des paysages sauvages à couper le souffle.

Trail de l'Estran
Trail de l'Estran

J'attaque maintenant la traversée de l'anse de Gouermel. Ici plus vraiment de chemin, les bénévoles-signaleurs que je croise         m' indiquent le point de passage obligatoire à viser au loin, à moi de choisir la trajectoire entre le sable, la  vase, les cailloux, les algues et les étendues d'eau pour y arriver. Après trois quart d'heure de solitude, je contourne maintenant l'île de Buguéles et d'autres petits îlots, ce qui éloigne les coureurs de plus de 2 km de la côte.

C'est maintenant des rochers à escalader avec des jambes de plus en plus raides. J'alterne marche et course.

Trail de l'Estran
Trail de l'Estran

S’enchaînent de nouveau des parties de cailloux instables et de la boue visqueuse. Je gère mon effort sans prendre de risque, quitte à marcher dans les parties hyper-techniques, et sans chercher à suivre les coureurs qui me doublent. Je préfère économiser mes forces car les premiers signes de fatigue se font sentir, en voulant relancer dans une partie plus facile, je chute.

J'attaque une portion parsemée de gués profonds qu'il faut franchir en prenant garde à ne pas être déséquilibré par le courant. Je manque de trébucher plusieurs fois dans cette zone où le sable est en plus parsemé de cailloux. Au bout de 3h00 de course je suis encore bien mais j'ai de plus en plus de mal à lever les pieds.

Je n'aurais jamais oser m' aventurer seul si loin de la côte, plongé dans l'insolite et les contrastes de l'estran, tantôt en mer, tantôt sur terre, l'appréhension et l’angoisse s'ajoutent au plaisir de la course à pied et à la découverte. 

Je ralentis donc un peu le rythme pour rejoindre sans accros la côte.

Trail de l'Estran
Trail de l'Estran

27 ème kilomètre après 3 heures de course, je foule les quais de Port Blanc.

Le plus dur est passé, j'ai bien envie de lancer toutes mes forces dans la bataille des 5 derniers kilos.  Il reste encore quelques passages de cailloux assez techniques avant d'arriver à la plage du Poulpry.

A la sortie de la plage du Royau, je vais chuter une troisième fois.

Trail de l'Estran
Trail de l'Estran

Au 30 ème kilomètre, on longe le centre de rééducation et de nombreux enfants nous applaudissent. Enfin la plage de Trestel où l'on fait une longue boucle, j'essaie d'accélérer sur le sable mais ma foulée est très rasante, j'ai l'impression de faire du sur place. La pluie continue n'arrange pas les choses. 

Voila c'est fini en 3h 34m, contant, belle "perf" malgré tout.

 J'ai fait une belle course, j'ai pris du plaisir pendant plus de trois heures.
J'ai fait face à l'imprévu, dans une aventure magnifique tout en faisant la part des choses entre aller au bout de mes rêves et mettre en danger mes articulations. 

Trail de l'Estran
Trail de l'Estran

En conclusion 

Bon, on dira ce que l'on veut, un trail maritime, c'est quelque chose. J'ai pris mon pied durant plus de 30 bornes.

La beauté du parcours et l'esprit convivial de la course me pousse à y retourner l'année prochaine (sous le soleil).

Le parcours emprunte au maximum l'estran et délaisse le goudron et les chemins pour une course rythmée par la marée. La Casse-pattes, l'Enfer, le Gouffre, ou les Dunes, le nom des sites traversés laissent rêveur. 

Trail de l'Estran
Trail de l'Estran

Résultats officiels :

Temps: 03h35'11"

103 ème sur 180

3 ème M3h sur 7

Moyenne 09,00km/h

soit 6'40" au kilo

En cadeau, le tee-shirt obligatoire pour courir.

Sandwich-bière(s) pour reprendre des forces.

Trail de l'EstranTrail de l'Estran

Si vous avez aimé cet article, inscrivez-vous à la newsletter.

Vous pouvez également laisser des commentaires dans le lien "écrire un commentaire".

Merci d'être venu passer un moment avec moi et à la semaine prochaine pour le

le « marathon de Jersey »

Partager cet article

Repost 0
Dominique DEBOEVRE Deboevre-court.over-blog.com - dans Courses 2017
commenter cet article

commentaires

Mes Courses 2010,2011,2012,2013,2014,2015,2016,2017

  • : Le blog Dominique court.over-blog.com
  • Le blog Dominique court.over-blog.com
  • : Course à pied
  • Contact

Compteur

L'heure

Calendrier

Courir pour Owen

Distance parcourue en 2017 :

916 kms

Clic sur l'affichedossard pour Owen

Texte Libre

Clique