Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 novembre 2017 6 18 /11 /novembre /2017 16:50
Trail de la vallée des Moulins

Trail de la Vallée des Moulins

(482 ème Course) 

La 6 ème édition du trail de la Vallée des Moulins à Lanhouarneau vous propose 3 circuits de trail (8, 15 et 27 kms) à travers les sentiers boisés de la commune.

La traversée de la rivière "La Flèche" à Coat-Merret sera encore cette année un des temps forts de ce trail. La course soutiendra cette année l'association brestoise "Les oiseaux libres" via un don de la part du comité d'organisation. Les coureurs recevront un panier de produits locaux.

Trail de la vallée des Moulins
Trail de la vallée des Moulins

Nous sommes dimanche matin, il est 7h00 et le réveil sonne. Une fois passé l’aspect désagréable d’un réveil si tôt pour un dimanche, le défi du jour se rappelle à moi. Le trail de la vallée des moulins est arrivé. Debout, un petit déjeuner avalé en vitesse pour ne pas partir en retard, enfilage de la tenue de course, vérification du sac. Ok tout semble prêt pour partir, direction Lanhouarneau.

Trail de la vallée des Moulins
Trail de la vallée des Moulins

J'arrive un peu en avance je récupère mon dossard, je me change et direction le stade pour une séance d'échauffement.

  Le parcours est annoncé glissant voir boueux. Appuis fuyants donc énergie supplémentaire pour passer les bosses.

09h30 tapante c'est  le " coup de feu " libérateur du 15 km. Les 430 coureurs se pressent sur la ligne de départ.  Quel engouement pour ce trail. Mon bon positionnement me plonge dans le premier tiers du peloton.

Je suis ici pour faire un bon temps. Je connais le parcours, je décide de prendre un départ rapide, les premiers kms étant assez roulant, mais 15 kms c'est long.

Le 1 er kilomètre commence en douceur avec la traversée du stade et un peu de route, pour se mettre en jambe.

Et dès le  2 ème kilomètre, il est temps d’activer un peu les muscles avec une première partie boueuse dans un sentier bien caillouteux. Jusque-là tout va bien, mes chaussures font le job… mais ça ne durera pas longtemps.
Droit devant moi j’aperçois la première grosse zone d’herbe qui promet de belles glissades. Je me concentre, j’essaie d’éviter les trous cachés par l’herbe, je zigzague pour trouver le coin le moins glissant, et j’arrive de l'autre côté sans tomber.
C’est maintenant le moment de rejoindre la forêt et d’entamer une partie bien montante.
Je ne fais pas trop attention au dénivelé tellement je suis concentré pour ne pas tomber la tête la première dans la boue.
J’essaie de prendre appui sur les petits morceaux de branches au sol pour avoir une accroche et relancer ma foulée mais c’est bien compliqué. Je glisse, mon pied dérape, je patine comme une voiture avec des pneus lisses sur une route enneigée, impossible d’accélérer.

Trail de la vallée des Moulins
Trail de la vallée des Moulins

Si l’année dernière je gérais  plutôt bien le terrain boueux de cette course, cette année on est passé au level supérieur niveau boue et même les coureurs équipés de super chaussures de trail sont en galère.
Après une bonne montée, c’est l’heure d’une petite descente qui doit normalement permettre de prendre de la vitesse, oui mais pas aujourd’hui. L’objectif est plutôt d’arriver en bas sur ses deux jambes sans passer par la case vol plané et atterrissage fesses dans la boue.

Nous sommes tous aussi déterminés les uns que les autres à boucler ce parcours. Les gens ne parlent plus, ou moins car le parcours est difficile et piégeux. Je regarde autour de moi car j'aime cette ambiance de course où l'on peut voir dans le comportement des coureurs leurs envies de bien faire et de se dépasser physiquement. Pour ma part, j'ai de bonnes sensations. Je décide donc de remonter doucement vers l'avant, mais ce que je craignais arriva. Le sentier se rétrécit et les coureurs partis trop vite perdent pied, et déjà très essoufflés se mettent à marcher formant des bouchons. J'accélère, passe à droite, à gauche, perds un peu ma concentration et me mets doucement dans le rouge. Une partie du chemin plus large sur le haut, me permet, de doubler plus sereinement et d'en profiter pour récupérer et reprendre un rythme moins saccadé.

Trail de la vallée des Moulins
Trail de la vallée des Moulins

Le parcours est très sympa... des sentiers, du monotrace, du chemin forestier, du technique, du roulant, du trail quoi !!! Et bien sûr toujours du pentu et beaucoup de boue.

Mes efforts pour remonter à l'avant du peloton payent. Je me retrouve avec quelques coureurs de mon niveau, mais le plus dur est à venir. Donc patience, je verrais bien où j'en suis physiquement au pied du mur. L'ambiance sur le parcours est excellente, le balisage est précis et abondant. Les bénévoles sont encourageants et nombreux.

La pente s'élève par sentier successif, mais malgré tout, ça cavale dur. Direction la dernière grosse difficulté, je lève la tête et me rends compte que c'est parti pour le sommet. J'attaque avec envie et détermination, les mains sur les cuisses, le buste en avant, je progresse. Mon cœur tape fort, les mollets sont à fond. Je lève la tête et aperçois les coureurs devant moi au sommet. J'ai hâte d'y être !!! Mais je reste concentré, l'envie est là et le plaisir aussi.

Trail de la vallée des Moulins
Trail de la vallée des Moulins

Je repars en petites foulées direction la vallée. L'effort a été intense et violent, et je profite d'une portion moins exigeante pour prendre un gel avant la bascule qui me conduira sur les bords de "La Flêche". La descente reste très technique et me donne très mal aux jambes, la fatigue de l'ascension se fait ressentir, je m'accroche, et je me dis que le plus gros de la course est fait.

Sur la portion de route avant le Moulin, je rejoins Camille et Christophe, on se dit que cette année c’est encore un bon cru niveau boue.

Trail de la vallée des Moulins
Trail de la vallée des Moulins

Onzième kilomètre, le "Moulin de Coat Merit" et son cours d'eau "La Flêche"  qu'il faut franchir avec un passage sous la départemental 29.  Des cordes et des bénévoles sont là pour nous aider. L'eau est  froide et  il me faudra un petit bout de temps pour me réchauffer les jambes.

Arrive alors la dernière montée, je limiterai largement la casse. Cette ultime côte se passe bien, je gère ma montée, sans me mettre dans le rouge, sans perdre trop de terrain. Bref tout va pour le mieux en cette fin de course. Sur le plat qui suit, je reprends un petit peu de terrain et rejoins quelques coureurs. Je pense alors être en mesure de faire un bon résultat à l’arrivée.

Trail de la vallée des Moulins
Trail de la vallée des Moulins

L'arrivée est en vue, trois coureurs devant moi, je relance comme je peux, je reviens sur eux , mais pas suffisamment, l’écart à combler est trop important. A plusieurs reprises je tente bien de me faire violence, mais en vain, je dois me résoudre à accepter leurs supériorités. J’en termine finalement en 1h48’03″. Je me classe  219 ème, 13 ème master 3.      1'45" de mieux que l'année dernière.             

Trail de la vallée des Moulins
Trail de la vallée des Moulins

Résultats officiels :

Temps: 01h48'03"

219 ème sur 397

13 ème M3h sur 26

Moyenne 08,40 km/h

soit 7'12" au kilo

 

Un excellent plateau de légumes locaux en souvenir.

Trail de la vallée des Moulins
Trail de la vallée des Moulins

Si vous avez aimé cet article, inscrivez-vous à la newsletter.

Vous pouvez également laisser des commentaires dans le lien "écrire un commentaire".

Merci d'être venu passer un moment avec moi et à la semaine prochaine pour le

« Trail des Seigneurs»

Partager cet article
Repost0

commentaires

Mes Courses 2010,2011,2012,2013,2014,2015,2016,2017,2018,2019,2020

  • : Le blog Dominique court.over-blog.com
  • : Course à pied
  • Contact
compteur de visite">

Compteur de visite

Compteur de visite

">

Horloge

Calendrier

Prochaine course

 

Courir pour Owen

Distance parcourue en 2017 :

1075 kms

Distance parcourue en 2018:

1051 kms

Distance parcourue en 2019:

1023 kms

Distance parcourue en 2020:

137 kms

dossard pour Owen

Clic sur l'affiche

 

Texte Libre

Clique