Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 juin 2013 1 10 /06 /juin /2013 15:11
Loperhet014.jpg
Loperhet000.jpg
Loperhet002.jpg
26ème Foulées Loperhetoises
(230 ème Course)
 
8 ème épreuve du challenge de l'Elorn 2013              

Mais que nous fait le ciel Breton ?

Qu’est ce qui lui arrive ?               

Serait-il triste de nous voir aussi nombreux au départ de la huitième épreuve du Challenge de l'Elorn ?

Et Oui, ce dimanche matin à Loperhet, il n’y avait pas que des coureurs sur la ligne de départ de cette 26 ème édition des "Foulées  Loperhetoises", le temps (gris et froid) ne s’était pourtant pas inscrit au programme, il n’avait pas non plus réservé de dossard, mais comme tout le reste du peloton, il a participé à sa manière à cet événement.

En effet, le soleil étant le grand absent de cette journée festive, cela n’a pas découragé ni empêché pour autant près de 300 concurrents très décidés à prendre le départ, armés d’une bonne dose de motivation et d’enthousiasme à l’idée de savoir que cette épreuve est sans aucun doute difficile.

Loperhet012.JPGComme à chaque fois, les plus rapides prennent la tête du peloton dès l’annonce du départ, juste derrière on retrouve les poursuivants qui attendent le bon moment pour fournir leur effort.

Un peu plus loin, il y a ceux qui s’accrochent de pied ferme et plus loin encore, avant ceux qui ferment la marche, ceux qui ne se prennent pas la tête, mais qui avancent à leur rythme histoire de participer aussi à la fête, aujourd'hui je me trouve dans ce groupe.

Loperhet008.JPGDépart tranquille à 10h00.  5mn20  au 1er kilo, je suis bien et le rythme me semble confortable. Je n’ai pas forcément envie de me faire mal et en plus, ma cheville gauche me tiraille (et ouais), ce qui m’a valu d’improviser un petit strapping avant le départ (magique!).

2, et 3, 4…les kilos passent et moi je suis en 25 mn au

 5 ème kilomètre. Pas de quoi avoir sa photo dans le journal mais la paix avec ma cheville. Pourtant tout bascule à l’approche du 6ème car le ravitaillement est en panique et je n’arrive pas à attraper un verre d’eau, je me retourne et là "vlan", j’envoie voler le verre du coureur qui arrivait derrière moi "désolé ", "pas de quoi", je lui donne un nouveau gobelet , "encore désolé ", "merci" ,"bonne course ", et me voilà reparti toute voile devant. C’est reparti mon kiki, enLoperhet011.JPG traversant un champ, à ce moment très précis de la course, vous me croirez si vous voulez mais j’ai cru sentir la bonne odeur des foins fraichement coupés, comme dans les courses nature . Bon, c’est pas le tout mais arrivé au 10ème kilo (52 mn), j’ai un petit coup de bambou et là je réalise que je n’ai fais 'que' 10 kilomètres ! Rigolade, en quelques mètres, je reprends ma respiration et ça repart au rythme où je me sens bien, je ne force pas puisque cette course n’est pas un objectif mais juste une bonne sortie. 

C'est ma cinquième participation, et je sais que les trois derniers kilomètres sont en montée.

Ce qu’on aime tous dans ces courses, c’est qu’on sait d’avance qu’on va s’en prendre plein les jambes, plein les poumons et plein la tête : c’est pour ça qu’on vient. La grimpette de plusieurs kilomètres qui nous améne à l'arrivée ne déroge pas à cette règle. Loperhet009.JPGLongue, cette montée est celle où je me suis fais plaisir en  taillant une bavette pour encourager en pleine ascension, un concurrent en difficulté. ( Il faut être humble et toujours garder sa motivation intacte.)

C'est la dernière grosse côte qui nous mène à l'arrivée, et je suis un peu entamé mais ça va, je commence à savourer d’avance l’idée de franchir la ligne finale, je ralentis un peu sur cette dernière bosse lorsque je rejoins une coureuse de Coataudon "allez ! faut pas lâcher maintenant!" elle s'accroche. Je l'encourage, dans 500 mètres, c’est la ligne d’arrivée. Pas question de mollir, je relance  pour finir en rythme, à l’entrée de la ligne droite, j’essuie le filet de bave pas très présentable sur ma lèvre, pour la photo finish. A l’arrivée, le chrono affiche 01h17mn. J’ai fait mon entraînement dominical ! Loperhet010.JPG

Cette course est vraiment une perle, j’ai pris un certain plaisir à la courir, pas très vite certes, mais juste assez pour apprécier, l'organisation est au top, ne changez rien, surtout pas : merci aux bénévoles qui ont été très supportifs sur le parcours !

 

Je suis content de mon chrono, je réalise un temps de 1h17'39"", soit une allure proche des 12km/h. Un test positif , 2 jours après le trail de 21km à Lennon, qui me permet de me projeter et de rester plus confiant et plus serein pour compléter ma préparation du trail du Golf, prévu le 29 juin.          

   Merci à Patou pour les superbes photos. 
    Un tee shirt en cadeau     
    Loperhet003.JPG             ani018-R.gifésultats officiels :
Temps: 01h17'39"
199 ème sur 289.
47 ème V2h sur 70   
Challenge V2h 61 ème
Moyenne 11,70 km/h
soit 5'08" au kilo 
    Si vous avez aimé cet article, inscrivez-vous à la newsletter (c'est gratuit)
Vous pouvez également laisser des commentaires dans le liens en bas à gauche "écrire un commentaire"
Merci d'être venu passer un moment avec moi et à la semaine prochaine pour le "La ronde des Fougères à Pleyber Christ"       
Loperhet006.png
Vitesse
Loperhet005.png
Cardio
Loperhet004.png
Dénivelé
 
 

Partager cet article

Repost 0
Dominique DEBOEVRE Deboevre-court.over-blog.com - dans Courses 2013
commenter cet article

commentaires

Mes Courses 2010,2011,2012,2013,2014,2015,2016,2017

  • : Le blog Dominique court.over-blog.com
  • Le blog Dominique court.over-blog.com
  • : Course à pied
  • Contact

Compteur

L'heure

Calendrier

Courir pour Owen

Distance parcourue en 2017 :

808 kms

Clic sur l'affichedossard pour Owen

Texte Libre

Clique