Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 juillet 2011 1 11 /07 /juillet /2011 16:33

 

Mathieu5.jpg

  Mathieu

Mathieu1

 

Trail du Bout du Monde  (131ème course)   

Me voici à 8h du matin, sous un ciel nuageux , sur le site de St Mathieu, pour prendre la Navette vers la Plage de Plougonvelin. Je croise quelques visages bien connus avant le départ.  

Il est 9h30 et le signal de départ vient de retentir sur la plage du Treiz Hir. Quelques 480 coureurs s'élancent pour faire un tour sur le sable, avant de rejoindre une petite forêt qui nous sépare encore de l'Océan.

P1030767.JPG

Mathieu8Après le tour sur la plage, nous nous élançons sur les chemins qui bordent le Bourg et qui nous conduisent vers une petite forêt.  Très rapidement le peloton s'étire et je me trouve dans un groupe d'une dizaine de coureurs avec quelques centaines de mètres d'avance sur un autre groupe, dès le retour sur la plage qu'il faut traverser dans l'autre sens.

IMAG0522.jpgNous arrivons sur les fameux escaliers de Ste Anne qui nous annonce le début du chemin côtier.

Arrivé sur le chemin côtier, je profite du paysage tant que je suis encore frais.Cette année, il n'y a pas beaucoup de bateau sur l'eau de la rade de Brest.

La mer est super calme et le ciel reste légèrement couvert. Les conditions sont bonnes pour ce début de course.

Nous alternons les portions roulantes et d'autres un peu plus techniques avec des cailloux et des escaliers. Après quelques kilomètres et la faveur des sentiers côtiers plus techniques, je m'échappe seul, tandis que beaucoup de concurrents commencent à marcher dans les petits raidillons. Suivant de près deux trailers, je les rejoins et je me laisse entraîner dans leurs foulées, un petit groupe de coureurs nous rejoint à une intersection du parcours . Mathieu16.JPGProfitant d'une portion plus roulante je menais le train à la poursuite d'une fille qui prit malgré tout rapidement une avance impossible à combler. Quelques kilomètres plus loin, à la faveur d'un passage très technique et dangereux , puis d'un passage délicat dans un amas de gros rochers je me retrouvais seul. J'assure un bon train pendant un bon  kilomètre plus roulant. Cependant, accusant un léger manque de forme, je me vis contraint de laisser un coureur me rattraper et me distancer tout doucement au fil des kilomètres. Puis un peu avant le passage difficile où nous attendaient des musiciens, je sentis une lourdeur de plus en plus handicapante dans mes cuisses, je ralentis très sérieusement l'allure à partir du km12, après une succession de plusieurs raidillons destructeurs pour la foulée.
Aux alentours du 13ème km ne voyant personne revenir sur moi, je pensais pouvoir assurer une belle place. J'avoue que je m'attendais à un parcours aussi technique et exigeant, mais c'est ce qui fait le charme de cette discipline et je ne regrette absolument pas d'avoir participé à cette édition du trail du bout du monde. J'ai trouvé le parcours magnifique et l'équipe des organisateurs particulièrement sympathique.
Mathieu14Je me retrouve donc avec un coureur que je ne connais pas et qui fera la fin du parcours avec moi, tantôt devant tantôt derrière moi, en fonction de nos instants de forme. Nous courons ensemble jusqu'à un  long escalier en béton.  Cependant, plus expérimenté en Trail, je finirai les 500 derniers mètres bien mieux que lui, et sachant que Christiane, Christelle, Emmanuelle Marie et Alann étaient à l'arrivée pour me prendre en photo, j'accélère pour  préserver ma place de 10° sur 50 en v2h.  Je finis le trail du  Bout du Monde presque sans grande fatigue. Pas de crampes, pas de tendinite  malgré la légère douleur qui  avait pointé le bout de son nez après cette succession d'escaliers montants et descendants dans les derniers kilomètres.

Mathieu20.jpgMathieu21.jpgUne fois la ligne d'arrivée franchie en 105 ème position, j'échange quelques mots avec d'autres coureurs, et je me rends au stand cadeau ou l'on me remet une bouteille de cidre et un beau tee shirt. A l'issue, je rejoins toute ma petite famille . Ce trail bénéficie de multiples atouts à mon avis : un site idyllique pour tout coureur qui aime la nature, multipliant les panoramas sur l'océan, une équipe d'organisateurs qui connaît son travail sur le bout du doigt et pour finir, une population des plus sympathiques, encourageant les coureurs devant leur pas de porte ou au bord du sentier des Douaniers.

 Parfois la beauté d'une course est bien supérieure au résultat que l'on peut y réaliser

 

"Fais de ta vie un rêve et de ce rêve une réalité" 

  Mathieu13

 

ani018-R.gifésultats 

Temps :  1h15’27  

105 ème sur 427.

 10 ème V2h sur 50.

 

Moyenne 11,93 km/h

soit 5'02" au kilo

 

 

 

 

 J'étrenne également ma nouvelle montre qui me donne les différents graphiques enregistrés pendant la course. 

En rose "Fréquence cardiaque"                                                                          Parcours GPS

Trail-du-bout-du-monde-10-07-2011--Frequence-cardiaque---D.pngTrail-du-bout-du-monde-10-07-2011.pngTrail-du-bout-du-monde-10-07-2011--Altitude---Duree.pngTrail-du-bout-du-monde-10-07-2011--Vitesse---Duree.png

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

     en marron" Altitude"                                                                      en mauve" Vitesse"

 

 

Si vous avez aimé cet article, inscrivez-vous à la newsletter (c'est gratuit)

Merci d'être venu passer un moment avec moi

et à la semaine prochaine pour

 les Foulées de Kerlaz.

Partager cet article

Repost 0
Dominique DEBOEVRE Deboevre-court.over-blog.com - dans Courses 2011
commenter cet article

commentaires

Mes Courses 2010,2011,2012,2013,2014,2015,2016,2017

  • : Le blog Dominique court.over-blog.com
  • Le blog Dominique court.over-blog.com
  • : Course à pied
  • Contact

Compteur

L'heure

Calendrier

Courir pour Owen

Distance parcourue en 2017 :

808 kms

Clic sur l'affichedossard pour Owen

Texte Libre

Clique