Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
2 août 2016 2 02 /08 /août /2016 11:57
La 19 ème Saint Martinoise
La 19 ème Saint Martinoise
La 19 ème Saint Martinoise

La Saint Martinoise

(401 ème course)

9 ème épreuve du challenge de l'élorn 2016

Challenge de l'Elorn

 Deux tours de 7,5 km autour de Saint Martin des Champs,

voilà le menu de cette épreuve du Challenge de l'Elorn. 

C'est ma quatrième participation à cette course.

 

La 19 ème Saint Martinoise

Les courses pédestres de la Saint-Martinoise se sont

déroulées le jeudi 14 juillet, au départ du stade

Albert-Martin.

450 coureurs sont inscrits, dont 248 sur l'épreuve reine.

Sur la course des 15 km, le dossard numéro 60 a été

attribué à Michel Cadiou qui fêtait ses 60 ans. 

Bon Anniversaire MICHEL.

Je pensais faire cette course en mode touriste,

je me suis dit que ce ne serait pas très intéressant

de vous raconter simplement cette matinée.

La 19 ème Saint Martinoise
La 19 ème Saint Martinoise

4 jours après le Trail du Bout du Monde,

j’ai décidé de prendre le départ des 15 km de la

Saint-Martinoise. malgré la fatigue 

 probablement pas encore totalement évacuée.

5 équipiers du club sont également sur la ligne de départ.

Objectif  : finir l'épreuve pour pouvoir épingler une 

6 ème course au challenge de l'Elorn.

Je vous passe les détails de l'avant course :

Prise du dossard, photo de groupe, blabla à droite à

gauche, échauffement et on file enfin prendre place

dans le peloton des 250 coureurs.

Le parcours s’avère identique depuis plusieurs

années maintenant.

Cette année, le nombre de participants est en baisse

 pour la double boucle, sur ce circuit

en ville et en campagne.

 

La 19 ème Saint Martinoise
La 19 ème Saint Martinoise

Soleil, peu de vent, il va faire chaud,

un ciel qui se couvre doucement et c'est parti. 

C'est le maire, qui 14 juillet oblige a donné le départ

avec un drapeau tricolore.

A 10h30, les coureurs

sont lâchés pour un demi tour de stade avant

de rejoindre les rues du bourg.

Rapidement, on va rallier des chemins campagnards, 

avec des « ribouls » dont j’ai oublié les noms.

Pendant un kilomètre et demi, le circuit serpente dans

les rues de St Martin, on longe ensuite la voie express

sur 500 mètres avant de passer en-dessous et

d’attaquer la première montée sur bitume.

Il s’agit incontestablement d’un moment fort

de la course puisque la montée fait presque une borne.

Bon, j’ai la pêche, je la passe plutôt bien.

La 19 ème Saint Martinoise
La 19 ème Saint Martinoise

Kilomètre 5, en 24’42“, début de la deuxième difficulté,

encore un kilomètre de montée mais cette fois dans un

chemin campagnard et caillouteux à souhait. 

Rapidement je retrouve le charme du trail. 

Au sommet le ravitaillement, de nombreux bénévoles 

alignés nous tendent des gobelets d’eau.

A ce moment de la course, je suis sur de bonnes bases.

Accompagné de quatre coureurs dont une féminine,

j’ impose le plus souvent le rythme au dessus des 12km/h.

Kilomètre 6,5 cette fois on passe au dessus de la voie

express. 

La 19 ème Saint Martinoise

On attaque ensuite une partie plate et sinueuse à travers

les rues du bourg, avant de rejoindre le stade.

Un passage devant la tribune et l’arche d’arrivée,

je suis seulement qu'à la mi-course.

Un tour de stade, et dans la tête déjà le passage sous le pont

et cette longue montée.

La côte cette fois est un peu plus compliquée à gérer,

la route s’élevant à perte de vue, je trouve cette portion

beaucoup plus longue qu’il y a 40  minutes.

Évidemment, le ravito est au bout de l’effort,

nous ne sommes plus que deux et après

un rafraîchissement,  je reprends les commandes

en main et donne le tempo au duo.

La machine repart, oh, pas le turbo non plus,

mais ça répond bien.

La 19 ème Saint Martinoise

Le 10 ème km est franchi en 50'14".

La seconde côte s’annonce plus favorable.

Je la passe sans problème, le trail  ça aide dans des

portions comme celles là.

Maintenant, la route s’aplanit.

Les deux derniers km sont plats et j’en profite.

J’accélère de plus en plus. Malgré l’environnement urbain,

le côté nature n’est jamais très loin.

Effectivement, après être passé au dessus de l’autoroute,

c’est un dernier passage dans la zone résidentielle

qui lèche les abords du stade, avant d’emprunter

le chemin qui mène au terme de la balade.

La 19 ème Saint Martinoise

Peu avant l’arrivée, les spectateurs se sont réunis dans

ce dernier chemin avant l’entrée dans le stade.

Ils sont très nombreux également autour de la piste

et dans la tribune.

 Les encouragements fournis sont décisifs pour

appréhender la petite difficulté avant d’entrer sur la piste.

Un moment de satisfaction, où je double encore deux

coureurs, une arrivée confiante, pensant avoir fait un truc.

Je n’ai pas trop besoin de lever les genoux, ça avance tout

seul. Je passe l’arche en 01h15'06, il était temps, les forces

commençaient à me manquer.

Un peu plus loin, le stand ravitaillement nous attend.

La 19 ème Saint Martinoise

 Résultats officiels

Temps: 01h15'06

143 ème sur 248

9 ème V3h sur 30

Moyenne 11,98 km/h

soit 5'00" au kilo

 

Un maillot technique en cadeau.

La 19 ème Saint Martinoise

Si vous avez aimé cet article,

inscrivez-vous à la newsletter.

Vous pouvez également laisser

des commentaires dans le lien 

"écrire un commentaire".

Merci d'être venu passer un

moment avec moi et à la

semaine prochaine pour

les 13 kms du 

« Trail de Locunolé »

Vitesse

Vitesse

Dénivelé

Dénivelé

Parcours

Parcours

Repost 0
Dominique DEBOEVRE Deboevre-court.over-blog.com - dans Courses 2016
commenter cet article
2 août 2016 2 02 /08 /août /2016 08:31
Trail du Bout du Monde 2016
Trail du Bout du Monde 2016

Le Trail du Bout du Monde

4 ème épreuve de l'OTT

 

 

Trail du Bout du Monde 2016
Trail du Bout du Monde 2016

Initié en 2004, le trail du Bout du Monde est devenu

en quelques années une référence en France. Elu parmi

les 5 plus beaux trails de France, par les abonnés du site

Internet Génération Trail, le TBM propose 3 distances

(20, 37 et 57 km) sur le sentier côtier GR34, bordant la

très belle rade de Brest, à la  pointe du Finistère. 

Des circuits techniques, avec de la relance permanente

et une vue sur mer incomparable.

Convivialité assurée pour cette journée sur l'un des plus

beaux sites de France, au pied du phare et de l’abbaye de

St Mathieu, à Plougonvelin. Repas d'après course,

animation musicale et village sport nature dans le clos des

moines.  

Trail du Bout du Monde 2016
Trail du Bout du Monde 2016

Veille de course, avec Christiane direction la pointe

St Mathieu pour le retrait du dossard.

Nous allons également repérer le point de passage

" barrière horaire " et définir tous les deux l'emplacement 

où j'effectuerai mon ravitaillement et le remplacement

de mon camel back par des gourdes, vers midi si

tout va bien.

Trail du Bout du Monde 2016
Trail du Bout du Monde 2016
Trail du Bout du Monde 2016

L’association aidée financièrement avec le prélèvement

d’un euro par coureur est « le syndrome de Kabuki »

 une maladie orpheline dont est atteinte Léa.

Cette dernière prendra part au dernier relais du 57 km 

avec les Joëlettes du bout du monde. 

Après avoir salué de nombreuses connaissances,

direction la maison, pour préparer mes 

affaires pour demain. Cet après midi il fait

beau et chaud mais pour demain matin on nous prévoit

de la pluie et du vent.  

Trail du Bout du Monde 2016
Trail du Bout du Monde 2016

Dimanche matin, ça y est, le grand jour est arrivé.

Lever à 06h00, l’équipement est prêt depuis la veille,

et après un demi gatosport et un bon café, j’enfile

mes vêtements, il est déjà temps de prendre la 

direction du vélodrome de Plouzané.

Arrivé sur le site, je retrouve vite de nombreuses

connaissances, l'ambiance est conviviale, chacun en

profite pour  prendre quelques photos et fixer ses objectifs.

Derniers ajustements et je me place sur la ligne de départ.

Il est 08h00, let’s go Dominique. Ma stratégie est de

partir sur une moyenne de 10 km/h jusqu'au bord de mer

et de passer à 9 km/h le plus tard possible, simple non.

J'ai donné rendez-vous à mon fan-club.

" Midi à St Mathieu " J'espère ne pas avoir

été trop prétentieux.

Deux objectifs donc, passer la barrière horaire

vers 12 h 00 et terminer la course en moins de 07h00.

Trail du Bout du Monde 2016
Trail du Bout du Monde 2016

Une météo capricieuse, en effet, le crachin breton est

venu encourager les 500 traileurs sur la ligne de départ

et a décidé de nous suivre une bonne partie de la matinée.

 Ma bonne dame, il n’y a plus de saison de nos jours.

Passé l'euphorie du tour de stade, je ralentis mon rythme,

mon but, m'économiser le plus possible pour m'éviter une

fin de course en mode "zombie".

Accompagné de Papy trail, je prends une allure 

 de l’ordre de 10 km/h ; on fait le tour du

vélodrome puis direction les chemins et enfin Plouzané,

un passage en ville et c'est les sous-bois. Passage au

5 ème kilo en 27'20, j’ai un rythme correct. Comme prévu

toutes les 15 mn, je me ravitaille en boisson

énergétique et toutes les 30 minutes, un gel ou une

barre de céréales.

Le parcours de début n'est pas très dur

malgré quelques passages en sous bois glissants.

Cette partie de parcours n'est pas très passionnante et

j’ai hâte de rejoindre le bord de mer.

Trail du Bout du Monde 2016
Trail du Bout du Monde 2016

01h00 de course passage au 10 ème kilo.

Réglé comme du papier musique.

Je sors du bois sombre et devant  moi une ouverture

lumineuse "L'anse de Ste Anne".

Changement de décor, après les bois,

le sentier côtier maintenant.

C'est parti pour le Gr 34 et sa côte sauvage et découpée.

Face à nous le goulet de Brest avec malheureusement 

une brume grisâtre, bouchant partiellement le paysage.

Le temps n’est vraiment pas terrible.

Ça déroule tranquille, le "hic" c'est la visibilité et ce vent

de face qui me chagrine un peu.

Je me rends compte que j'ai bien fait de partir avec

mon coupe-vent.

 Cette partie de parcours est très captivante. 

Trail du Bout du Monde 2016
Trail du Bout du Monde 2016

 Cette fois, ça y est, nous sommes sur le chemin des

douaniers et pour commencer, il faut grimper

les 90 marches d’un escalier, pour ensuite, longer l'Ifremer.

  Les bornes défilent sans soucis, je passe le fort du Dellec,

puis le fort du Mengan avant d'apercevoir le phare

du Petit Minou. Kilomètre 15 : 01h33 de course.

La pluie a cessé et la brume se lève doucement.

Trail du Bout du Monde 2016
Trail du Bout du Monde 2016

Le  parcours est vraiment spectaculaire.

Le long de cette partie, on longe des blockhaus

et des fortins en tout genre.  Le chemin est  

pourtant bien au-dessus de l’eau bouillonnante mais,

par moment, le vent  nous envoie des embruns salés.

Bientôt,  le  phare du Minou.

L'arrivée sur le  phare est saisissante.

Le ciel est à l’image de la mer tout de gris furieux.

Nous devons aller au bout du phare par le passage pavé 

qui ressemble à un long serpent de pierre au-dessus

 d'une mer déchaînée. A l’entrée du passage, un petit

bonjour à Nadine qui immortalise ce moment.

Trail du Bout du Monde 2016
Trail du Bout du Monde 2016

 Des plots séparent très symboliquement l’étroite 

chaussée pavée jusqu’au phare qu’il faut contourner.

 Je repars dans  l’autre sens et double la joëlette. 

Côté course, je déroule assez facilement mes pas, j'arrive

 même à grignoter quelques concurrents.

Je m'arrête pour retirer mon coupe vent, avant de 

grimper un escalier bien raide pour reprendre

 la corniche. Je m'hydrate et je pense à bien respirer.

Trail du Bout du Monde 2016
Trail du Bout du Monde 2016

2h11' de course et le 20 ème kilomètre est passé. 

Je continue à doubler des concurrents sur le sentier 

qui épouse étroitement la côte. Le vent est tombé et

le ciel bleu fait son apparition.

Vers le 23 ème kilomètre, on retrouve un peu

de civilisation et de bitume, le parcours nous fait

traverser les bourgs de Trégana et de Portez.

Le mono trace s'enfonce un peu dans les terres

 pour nous faire plonger ensuite sur la plage

du Trez-Hir à Plougonvelin. C’est encore un excellent

moment de ce trail : courir sur le sable  mouillé,

contourner les rochers, avec des coureurs très espacés. 

Trail du Bout du Monde 2016
Trail du Bout du Monde 2016

Et c'est parti pour une longue succession de 

montées, de descentes et d'escaliers que 

tu descends d'un côté et que tu  montes de l'autre.

Certains sont si raides que tu peux à peine courir

et même parfois c'est difficile de marcher.

Le sentier étroit  ne permet 

pas le passage de 2 personnes côte à côte.

Heureusement, le paysage est là, les magnifiques vues

sur la mer et les falaises te font avancer. Suivre

ces falaises et courir avec cette vision me fait presque

oublier la difficulté du parcours.

Trail du Bout du Monde 2016
Trail du Bout du Monde 2016

Au gré des montées, des descentes, des escaliers,

les rythmes changent.

Tout se déroule à merveille : le ciel bleu et le soleil se

dévoilent. Courir le long de la grande bleue 

calmée, c'est grisant, je progresse en buvant des yeux,

 la palette de bleus intenses.

Les premiers concurrents du 37 kms me doublent,

 je vois qu’ils souffrent également.

La météo est de plus en plus clémente, il commence

 même à faire chaud.

Je passe les 30 bornes et soudain, plus de jambes,

plus de mental, plus rien, les épaules et le cou

sont raides. Je choisis de marcher et même si ma

moyenne de course va considérablement baisser,

je continue mon petit bonhomme de chemin en avalant

un gel, une pâte de fruit et en buvant beaucoup. 

Je vais mettre 1 km environ à me refaire une santé.

Trail du Bout du Monde 2016
Trail du Bout du Monde 2016

Les 3 dernières bornes sont pour moi plaisir et fierté.

 J'ai réussi à me remettre d'aplomb dans la course,

le final est en plus de toute beauté avec ce public

chaleureux posté de chaque coté du sentier dans la

montée vers le phare.

La foule me fait presque oublier la dureté de la course. 

J'arrive enfin au phare de  Saint Mathieu, lieu de l’arrivée

 pour le 37  mais pour moi il reste 20 km.

Le ravito et la barrière horaire sont  là. 

Trail du Bout du Monde 2016
Trail du Bout du Monde 2016

Impec !!! Le premier objectif est donc atteint,

je finis cette première partie en temps  voulu : 04h10'.

L'obstacle temps est passé avec 50 minutes

d'avance, je peux enfin espérer voir le reste sans stress. 

Christiane et toute ma petite famille sont au rendez-vous,

c'est énorme de partager cette épreuve avec ses proches.

Ça me redonne le moral pour entamer la dernière partie. 

Changement rapide d'équipement, j'abandonne mon camel

pour deux gourdes.

Je décolle pour la boucle de 20 km, les batteries

rechargées et prêt à boucler ce trail.  

Je donne rendez-vous à tout le monde vers 15h00.

Trail du Bout du Monde 2016
Trail du Bout du Monde 2016

Je suis parti pour 5 kilomètres en campagne sur

des chemins agricoles. Sans grande difficulté le

tracé nous emmène vers la passerelle du Croaë. 

Cette passerelle qui enjambe la Ria, relie le Conquet

 à la presqu'île de Kermorvan.

Il fait de plus en plus chaud, il faut éviter le coup de bambou.

J'ai toujours un bon rythme, je traverse la passerelle,

j'y croise trois coureurs qui sont sur le chemin retour.

Je dois ensuite longer la ria sur 2 bornes.

Un peu plus loin je me retrouve sur  le chemin qui surplombe

et  longe la magnifique plage des Blancs Sablons.

Trail du Bout du Monde 2016
Trail du Bout du Monde 2016

Et là un peu plus loin, devant moi une concurrente

du Duo, elle est à bout de force.

Je l'encourage, on va rallier le ravito du 47 ème

kilo ensemble.

Il reste 10km et je suis à 5h24, il ne faut pas lâcher.

Je connais parfaitement les trois kilomètres, techniques

et difficiles, qui font le tour de la presqu'île.

Ma concentration est optimum, bercée par ce paysage

magnifique. J’essaie de garder tous mes sens en éveil

et profiter de cette vue imprenable, gérer ma respiration,

écouter mes sensations. Les minutes passent, les kilomètres

défilent et à ma grande surprise je dépasse d’autres

concurrents. Rattraper le coureur qui me précède devient

mon seul objectif. Dès que je le pouvais, j’accélérais,

sans pour autant me faire souffrir. 

Trail du Bout du Monde 2016
Trail du Bout du Monde 2016

Retour sur la passerelle et c'est la traversée du Conquet.

A ce moment, j’entre dans une bulle, en mode

« pilote automatique ». Je pense simplement à mettre

un pied devant l’autre et à ne pas marcher.

Mon allure n’est pas si mauvaise après plus de

6 heures de course. Je ne suis pas essoufflé,

simplement endolori et fatigué. J’aperçois le phare

au loin. De nombreux spectateurs sont là  pour

m'encourager. Cela me rassure et me donne la force

nécessaire de continuer.

Passage à la pointe du Renard, je me concentre pour

gérer au mieux ces trois derniers kilomètres. 

Trail du Bout du Monde 2016
Trail du Bout du Monde 2016

En sentant l’arrivée proche, je ressens une vague

d’émotion. Je vais le finir ce trail, c’est certain maintenant.

 Il ne me reste plus que quelques centaines de mètres.

Je reçois les derniers encouragements, merci à tous.

Enfin, je vois l’arche d’arrivée. Comment décrire cette

sensation incroyable, lorsque l’on sait que les difficultés

se terminent.  Je franchis enfin la ligne d’arrivée.

Finisher en 6h44' (environ), je suis heureux

 et fier en même temps, mais aussi affamé et courbaturé.

 Je file reprendre des forces au ravitaillement final.

Christiane, Emmanuelle et Marie m’attendent, j’ai

mis pratiquement 2h30' pour couvrir les

20 derniers kilomètres.

Trail du Bout du Monde 2016
Trail du Bout du Monde 2016

En tout cas, c’est un très joli site et le public est génial.

Je suis satisfait de ma course. Je termine 3 ème V3.

Le niveau était très élevé.

Ce parcours est magnifique, technique et piégeux,

rarement plat et à la longue ça fatigue considérablement. 

                                                                Afficher l'image d'origine

Trail du Bout du Monde 2016
Trail du Bout du Monde 2016

                                 Afficher l'image d'origine

Temps: 06h44'44"

227 ème sur 353

3ème V3h sur 9

Moyenne 08,6 km/h

soit 6'60" au kilo

 

Une magnifique serviette éponge

en cadeau et un bon repas.

Trail du Bout du Monde 2016
Trail du Bout du Monde 2016

Magnifique Vidéo de mon camarade Laurent Hall.

Si vous avez aimé cet article,

inscrivez-vous à la newsletter.

Vous pouvez également laisser

des commentaires dans le lien 

"écrire un commentaire".

Merci d'être venu passer un

moment avec moi et à la

semaine prochaine pour

les 15 kms de

« Saint Martin des Champs»

Vitesse .plus de pile au 52 ème kilometre

Vitesse .plus de pile au 52 ème kilometre

Dénivelé

Dénivelé

Parcours

Parcours

Repost 0
Dominique DEBOEVRE Deboevre-court.over-blog.com - dans Courses 2016
commenter cet article
27 juillet 2016 3 27 /07 /juillet /2016 08:22
Trail de l'Aven 2016
Trail de l'Aven 2016

Le Trail de l'Aven

(399 ème course)

Cette année, le Trail de l'Aven fait son entrée dans

le Challenge Armor-Argoat.

Le trail part du camping municipal de Melgven, site

verdoyant, avec parking et douches à proximité

du terrain de foot. Le circuit long est quasi identique

à l'année précédente, 20 km avec des portions parfois

roulantes, mais surtout des sous-bois, vallées et

passage de rivières.

2 ravitaillements sur le trail long.

Trail de l'Aven 2016
Trail de l'Aven 2016

C’est  après une heure de  route que j'arrive en terre

Cornouaille, me voilà à Melgven. 

Melgven vient du breton « mell » (colline)

et de« gwenn » (blanc). 

Cette commune est située entre Rosporden et Concarneau.

  C'est un bourg paisible groupé autour de sa mairie et

de sa belle église restaurée après l'ouragan de 1987

qui l'avait détruite...

Participer au trail de l'Aven, c'est s'offrir la possibilité

de rayonner tranquillement en Cornouaille.

Le charme de la commune repose sur ses 100 km 

de voies bordées de talus et de haies qui serpentent

entre prés, bois, rivières, plaines et vallées. 

Je suis très friand de ce type de parcours qui me donne

l’impression de « voyager »

Trail de l'Aven 2016
Trail de l'Aven 2016

Aujourd'hui pas de chance la pluie s'est invitée. 

Elle nous accompagnera une bonne partie de la matinée.

 Le retrait du dossard est l’occasion quand même de saluer

des amis et de papoter avec les quelques têtes connues

sur place. Mais bon, il est déjà tard, il est temps d’aller

me changer et m'échauffer.

A une semaine du TBM, le but n’est vraiment pas de me

rentrer dedans et de risquer de me blesser, mais de profiter

de l’occasion pour mettre du rythme sur un chouette

parcours qui alterne portions roulantes et cassantes.

Trail de l'Aven 2016
Trail de l'Aven 2016

Dès 9h00, les coureurs se glissent tranquillement autour

de la ligne de départ, et je ne tarde pas à les imiter.

L’échauffement aura été court pour ma part, mais je vais

compter sur un départ tranquille pour chauffer les muscles

et ne pas trop subir le démarrage.

Le speaker, au top, sait trouver les mots pour nous faire

oublier la pluie et nous apporter la dose de pression

nécessaire pour nous motiver.

Il est un peu plus de 09h15 quand les 160 concurrents

quittent le camping municipal.

Trail de l'Aven 2016
Trail de l'Aven 2016

Je m'attendais à un départ roulant et plat … Mais là,

c’est tout le contraire. On embraye dans le pentu

dès les premières foulées. Rude, bon, je regrette un peu

de ne pas m’être plus échauffé, mais on va faire avec hein.

Je prends la tête d'un petit groupe dès l’entrée sur les sentiers

en sous-bois, on verra bien si ça tient. En attendant,

j’essaye de me concentrer sur mon souffle et ma foulée.

Le dénivelé positif avalé sur les 3 premiers kilomètres, a

de quoi faire emballer facilement le cardio en ce début de

course. Je suis satisfait des sensations du moment.

C’est plutôt encourageant pour la suite.

Trail de l'Aven 2016
Trail de l'Aven 2016

Après un début où j'étais assez méfiant pour mes appuis,

j'ai commencé à prendre confiance et c'est à ce moment-là

que j'ai trébuché, posé les mains au sol, mais vraiment rien

de grave.

Cette partie en forêt est vraiment très intéressante,

ça monte, ça glisse, ça descend, ça glisse, ça tourne,

ça glisse. Il faut aussi éviter les troncs et branches au sol,

baisser la tête pour éviter les arbres trop penchés,

s'accrocher comme on peut pour monter quand ça glisse,

maîtriser ses glissades en descente pour ne pas finir

sur les fesses.

L'esprit trail est présent, les coureurs de devant signalant

de faire attention à l'approche de troncs ou branches en

travers du chemin. Les bénévoles ont tous des petits

mots d'encouragements, merci à eux.

Trail de l'Aven 2016
Trail de l'Aven 2016

Après une heure de course, tout va bien. On alterne

toujours chemins et monotraces en sous bois. Enfin

une portion sans difficultés particulières, où j'en profite

 pour bien dérouler. Je me fais taquiner par une féminine,

je me mets dans sa roue et on allonge la foulée dans la bonne

humeur sur cette partie roulante. Ça fait du bien de ne pas

avoir à se soucier de sa pose de pieds, mais j’avoue être

bien content de retrouver les variations de terrains.

Trail de l'Aven 2016
Trail de l'Aven 2016

Après la traversée de la rivière "du moros", on part à l’assaut

d’une nouvelle bosse, qui oblige une nouvelle fois à

réduire l’allure pour avaler le dénivelé. C’est le 17 ème

kilomètre et je viens de passer les 1h45 de course. Mine

de rien, l'alternance de montées/descentes entrecoupées

de portions roulantes, ça use. Je me force à boire

régulièrement, la pluie a cessé et la chaleur commence

à se faire sentir. Je profite de la descente qui suit et d’une

portion de plat sur terrain herbeux et un peu casse-chevilles

pour avaler un gel. Je sais qu’on se dirige vers la dernière

 grosse difficulté.

Trail de l'Aven 2016
Trail de l'Aven 2016

J’entends un gars derrière, qui cherche à rassurer sa

compagne : " Même les premiers ne courent pas ici ". 

C’est sûr, c’est impossible de courir, et je dirai même

que ce n’est déjà pas facile de marcher. La pente est

tellement raide qu’elle nous emporte vers l’arrière et

qu’il faut carrément se plier en deux pour avancer

presque à 4 pattes. J’ai les mollets qui brûlent, et comme

tous, j’ai hâte d’en terminer. Je serre les dents, puis enfin,

c’est la délivrance.

Je peux maintenant me laisser aller, en prenant

gare aux cailloux dans la descente. Elle nous emmène

sur la portion bitumée empreintée au départ.

 Retour au camping municipal.

Trail de l'Aven 2016
Trail de l'Aven 2016

L’arche est en ligne de mire, un dernier virage

et la ligne est franchie en 2h07’13. 

Contrat rempli, youpi.

91 ème, et  3 ème V3, c’est super

et ça, sans se rentrer dedans.

J'ai une nouvelle fois, pris énormément de plaisir,

tant par la diversité du parcours proposé que par

l’ambiance générale de cette épreuve.

Un grand bravo à tous et surtout, un grand merci aux

organisateurs et bénévoles pour cette belle réussite. 

Trail de l'Aven 2016
Trail de l'Aven 2016

 Afficher l'image d'origineésultats officiels :

Temps: 02h07'13"

91 ème sur 158

3 ème V3h sur 8

Moyenne 09,54 km/h

soit 6'20" au kilo

Afficher l'image d'origine

Une bière et un paquet de gâteau

en cadeau.

 

Trail de l'Aven 2016

Si vous avez aimé cet article,

inscrivez-vous à la newsletter.

Vous pouvez également laisser

des commentaires dans le lien 

"écrire un commentaire".

Merci d'être venu passer un

moment avec moi et à la

semaine prochaine pour

les 57 kms du 

« Trail du Bout du Monde »

Vitesse

Vitesse

Dénivelé

Dénivelé

Parcours

Parcours

Repost 0
Dominique DEBOEVRE Deboevre-court.over-blog.com - dans Courses 2016
commenter cet article
25 juillet 2016 1 25 /07 /juillet /2016 22:19
Trail des Naufrageurs 2016
Trail des Naufrageurs 2016

Le Trail des Naufrageurs

(398 ème course)

Une course 100% nature : dunes, plages, rochers, ilots

le long du littoral de la Côte des Légendes.

Une côte parsemée d'ilots rocheux  à l'origine de

nombreux naufrages, accidentels ou quelque peu

aidés par les naufrageurs ?

Nous ne le saurons jamais !

Reconnaitrez-vous le chapeau de Napoléon ?

Un rocher d'une forme bien spécifique comme beaucoup

d'autres à repérer sur votre parcours.

Trail des Naufrageurs 2016
Trail des Naufrageurs 2016

Le trail des Naufrageurs, dont le départ est donné du village

des pêcheurs à Ménéham en Kerlouan. Ce trail se court

 sur les plages, les dunes, les rochers et les sentiers côtiers

avec une arrivée à Guissény.« Cette course est surtout un

moment de détente et de convivialité où la performance

sportive n'est pas la priorité. »

C'est ma deuxième participation, objectif faire mieux

qu'en 2014 (01h23'21") et continuer ma préparation

pour le Trail du Bout du Monde, qui approche. 

Trail des Naufrageurs 2016
Trail des Naufrageurs 2016

08h00 : arrivée à Guissény, je prends la direction

de la salle de sport  " Jean Fily ".

Après avoir récupéré mon dossard, je retrouve mes potes

 avant de prendre le car qui nous emmène sur le site

de départ "le village de Paysan-Pêcheurs-Goémoniers,

le hameau de Meneham". 

Après un petit échauffement, avec François je prends place

sur la ligne de départ.

Ce trail, fait partie de la 15 ème édition du marathon

du Finistère "la Transléonarde".

Trail des Naufrageurs 2016
Trail des Naufrageurs 2016

Plusieurs raisons m'ont poussé à venir : en grande

partie sur les chemins côtiers, c'est un bon test dans

l'optique de la préparation pour le TBM. De plus la

distance est intéressante pour moi en terme de gestion

de course. Enfin c'est l'occasion de revoir un coin 

magnifique, et de continuer à m'habituer à courir seul

tout en restant à bonne allure.

Je vais aussi prendre le temps d'apprécier le

paysage, sans faire trop d'effort et ne pas perdre de vue : 

" Prendre du plaisir et garder du jus ". 

600 coureurs se pressent sur la ligne pour écouter

les dernières recommandations.

Trail des Naufrageurs 2016
Trail des Naufrageurs 2016

10h voilà, le top est donné, je suis aux avant postes , mais

ça n'a pas suffi car, malgré tout je me fais bousculer.

Nous sommes tout de suite dans le vif du sujet avec cette

petite boucle. Le long serpent de coureurs multicolore

s’étire tranquillement. Le premier kilomètre dans les

dunes sera fait en 05'50", c’est plat et assez roulant,

excellent pour l’échauffement, mais il faut slalommer

entre les coureurs.

Au retour devant la maison de garde, le peloton est

encore très compact.  Changement de décor,

avec la première plage de sable blanc d'un kilomètre.

 Il ne faut pas s'épuiser sur le sable sec, 

je vais au plus prêt de l'eau, pour courir sur le sable

 humide. C’est bon, je commence à pouvoir doubler et à la

sortie des plages, il commence à faire chaud,

les premières gouttes de sueur ruissellent. 

Trail des Naufrageurs 2016
Trail des Naufrageurs 2016

Kilomètre 5, en 27' : Attention de ne pas lambiner

en route ! C'est presque les vacances certes,

mais comme les sensations sont bonnes,

il ne faut pas me cantonner à un simple footing 

effectué en sous-régime.

J'appuie un peu.

Jusqu'au 9 ème kilo, nous alternons les portions de plage

et  les chemins de bord de mer. Les paysages sont très

agréables et les conditions sont excellentes.

Trail des Naufrageurs 2016
Trail des Naufrageurs 2016

J'arrive à maintenir un rythme supérieur à 10 km/h 

sans trop de fatigue. La course est très plaisante par 

sa diversité autant pour les trailers que pour les 

coureurs sur route. Il ne fallait pas oublier les

passages dans l'eau de mer. Fortement concentrée

en oligo-éléments, l’eau de mer renferme de nombreux

atouts bénéfiques pour notre santé.

Trail des Naufrageurs 2016
Trail des Naufrageurs 2016

Au 7 ème kilo le ravito où les traileurs se croisent

 après avoir fait le tour  de "Enez Amann ar Rouz".

(Ile du beurre roux)

On descend maintenant plein Sud le long du "Quillimadec".

Le Quillimadec est un ruisseau qui prend sa source à

Plounéventer et dont le confluent est à Guissény. 

Maintenant plus de grosses difficultés.

Trail des Naufrageurs 2016
Trail des Naufrageurs 2016

Le 11 ème et 12 ème kilo se font sur un rythme de 10km/h,

les portions de sable et de rochers se succèdent.

Cette année on ne se mouillera pas en traversant la baie.

La mer étant haute, l'organisation nous fait faire le tour

au sec, mais celà a un coup, 1,5 kilomètres de plus

 J'arrive sur la grève de Guissény, encore un petit kilo,

je décide d'accélérer encore.

Je double une bonne dizaine de concurrents avant de me

présenter dans la dernière côte.

La ligne d'arrivée est enfin en vue, je la franchis,

non sans joie et satisfaction. 

Trail des Naufrageurs 2016
Trail des Naufrageurs 2016

Sous l'arche mon chrono indique "01h18'45".

Pas mal, 5 minutes de moins que la dernière fois avec

une borne de plus. Bref un bel effort accompli.

Ce que je retiens de cette matinée, c’est une belle

balade d'entraînement sous un beau soleil

 dans un cadre merveilleux, avec une

organisation parfaite.

Reste à récupérer rapidement pour être en forme pour

le week-end prochain.

Trail des Naufrageurs 2016
Trail des Naufrageurs 2016

Afficher l'image d'origineésultats officiels :

Temps: 01h18'45"

153 ème sur 576

7 ème V3h sur 56

Moyenne 10,80 km/h

soit 5'33" au kilo

 

Un maillot technique

en cadeau.

Trail des Naufrageurs 2016
Trail des Naufrageurs 2016

Si vous avez aimé cet article,

inscrivez-vous à la newsletter.

Vous pouvez également laisser

des commentaires dans le lien 

"écrire un commentaire".

Merci d'être venu passer un

moment avec moi et à la

semaine prochaine pour

les 20 kms du Trail

« de L'Aven »

Vitesse

Vitesse

Dénivelé

Dénivelé

Parcours

Parcours

Repost 0
Dominique DEBOEVRE Deboevre-court.over-blog.com - dans Courses 2016
commenter cet article
22 juillet 2016 5 22 /07 /juillet /2016 07:51
Les Foulées de Trémaouézan
Les Foulées de Trémaouézan

Les Foulées de Trémaouézan

(397 ème course)

Le circuit (deux boucles de 7 kms) part du bourg

de Trémaouézan, dans lequel une petite boucle

au départ est prévue avant d'emprunter le circuit

pédestre de Langazel. Ont été rajoutées deux petites

parties bitumées au départ et à l'arrivée afin d'étaler

au maximum les concurrents et éviter ainsi les

encombrements dans les sentiers. Le circuit emprunte

des sentiers en sous-bois, prairies... et se situe davantage

dans la catégorie course nature. Il n'y a pas de dénivelé

ni de difficultés particulières. Par endroits, en raison

de la traversée de la zone humide, quelques passages

très localisés plus boueux seront à signaler.

Les Foulées de Trémaouézan
Les Foulées de Trémaouézan

                 Le parcours se situe exclusivement sur la

commune de Trémaouézan, sur le magnifique site

protégé de Langazel.

Sans dénivelés abrupts, ni passages délicats à flanc

de falaise, les foulées de Trémaouézan n'entrent pas

dans la catégorie des trails. De toute façon, l'amicale

laïque de la commune n'a pas la prétention d'attirer

les meilleurs spécialistes du genre

et d'imposer le rendez-vous dans le calendrier des

épreuves de courses à pied. Affilié à l'Ufolep,

c'est-à-dire sans esprit de compétition, sa "course nature"

sur les chemins balisés de Langazel se veut au contraire

accessible à tous : simples amateurs de courses à pied.

Les Foulées de Trémaouézan
Les Foulées de Trémaouézan

Petit compte-rendu de ma 1 ere participation aux Foulées

de Trémaouézan. J'ai décidé pour cette course de prépa

de faire un tour à 12 km/h, le deuxième un peu plus cool

en entrainement avec toujours en vue l'objectif

du 10 juillet : les 57 kms du TBM épreuve du OTT.

Go, donc vers le petit bourg  pour cette course nature.

La course ne se joue pas à guichet fermé, mais 

elle est très prisée.

Après la prise de dossard, je rejoins les quelques 140

 concurents sur la ligne de départ.

Les Foulées de Trémaouézan
Les Foulées de Trémaouézan

10H30 : Ca part très vite sur les 2 premiers kilomètres

en bitume à plus de 13 km/h avant d'entamer

la partie chemin.

Je me cale dans un groupe mais c'est chaud.

Je suis obligé de ralentir et très vite les premiers

prennent le large et me mettent plus de 300 mètres

dans la vue. Pour ma part dans la partie sentiers, je préfère

rester avec la secte (une dizaine de coureurs) des 12 km/h.

Pas trop le temps de voir le paysage, c'est bien dommage.

Je lèverai plus les yeux au deuxième tour.

Les Foulées de Trémaouézan
Les Foulées de Trémaouézan

Droit devant moi j’aperçois une grosse zone d’herbe

qui promet. Je me concentre, j’essaie d’éviter les trous

cachés, je zigzague pour chercher les meilleurs appuis,

et j’arrive au bout. C'est maintenant une belle partie

roulante, il est temps d’activer un peu plus les muscles.

Jusque-là tout va bien.

Nous revenons au point de départ pour marquer la

fin du premier tour, avec un ravito.

Encore un petit effort et le ravitaillement arrive, je bois

un petit coup, et hop je repars et j’en profite pour prendre

un peu de vitesse. (enfin vitesse tout est relatif)

C’est parti pour la seconde boucle qui je pense

sera un  peu plus difficile.

 Accompagné d'Eric (de Hanvec) qui me faisait la causette,

j’ai eu du mal à tenir la conversation et à garder le rythme…

Les Foulées de Trémaouézan
Les Foulées de Trémaouézan

C’est maintenant le moment de rejoindre la forêt et

d’entamer la partie route forestière roulante sur plus

d'un kilomètre.

Je ne fais pas trop attention au dénivelé tellement

je suis concentré sur ma foulée.

Après la bonne ligne droite, c’est l’heure d’une petite

descente qui doit normalement permettre de prendre

de la vitesse, oui mais pas aujourd’hui. L’objectif est

plutôt d’arriver sans casse sur les deux jambes.

Je reste bien concentré sur le chemin et j’avance à

bonne allure. Je continue mon petit bonhomme de

chemin, je sors du bois pour la portion "zone humide".

12 ème kilomètre, j’arrive à doubler quelques

personnes qui me sont passées devant dans la forêt,

autant que j’en profite, j'ai les jambes.

Les Foulées de Trémaouézan
Les Foulées de Trémaouézan

Le reste du parcours est plus cool avec une partie de

route très légèrement en montée, un passage dans

un chemin bien praticable. Je décide d’accélérer,

je suis fatigué, mais mes jambes semblent me suivre.

J’aperçois le clocher du bourg, plus que quelques mètres

et c’est terminé. J’aime accélérer dans les derniers mètres,

mais d’habitude, c’est plutôt sur les deux-cents derniers

mètres. Peu importe, je ne sais plus ou j'en suis au

niveau kilo avec mon chrono. Je tente mon sprint final.

J’accélère de toutes mes forces et je dépasse bon nombre

de coureurs.

Je franchis la ligne d’arrivée en 1h04 avec une grande

joie intérieure et bien sûr les traits un peu tirés.

J'ai que 13 bornes à ma montre pour 14 annoncées.

Je termine en 62 ème position et 1 er V3 

(3 podiums en 5 courses, très content)

en 1h 04' 23" à 12 km/h de moyenne

Résultat de recherche d'images pour "GIF 1 ERE PLACE"

Bref une course pas inutile pour plusieurs raisons.

Un parcours du tonnerre, peu exigeant, varié, dans

un cadre magnifique. Des têtes connues en pagaille et

une superbe ambiance. Bravo à tous

Les Foulées de Trémaouézan
Les Foulées de Trémaouézan

Afficher l'image d'origine ésultats officiels :

Temps: 01h04'23"

62 ème sur 135

1 ème V3h sur 9

Moyenne 12,04 km/h

soit 4'59" au kilo

 

Une petite pochette en cadeau

Les Foulées de Trémaouézan

Si vous avez aimé cet article,

inscrivez-vous à la newsletter.

Vous pouvez également laisser

des commentaires dans le lien 

"écrire un commentaire".

Merci d'être venu passer un

moment avec moi et à la

semaine prochaine pour

les 13 kms du 

« Trail des Naufrageurs »

Vitesse

Vitesse

Dénivelé

Dénivelé

Parcours

Parcours

Repost 0
Dominique DEBOEVRE Deboevre-court.over-blog.com - dans Courses 2016
commenter cet article
21 juillet 2016 4 21 /07 /juillet /2016 13:37
29 èmes Foulées Loperhetoises
29 èmes Foulées Loperhetoises
29 èmes Foulées Loperhetoises

Les Foulées Loperhetoises

(396 ème course)

8 ème épreuve du challenge de l'élorn 2016

Challenge de l'Elorn

Le parcours de 14,8 Km est constitué de 2 boucles :

une de 6,5 Km et une deuxième de 8,3 km

Comme les années passées, l'Amicale Laïque de Loperhet

propose aux coureurs à pied un parcours sélectif,

constitué de routes et de chemins, avec une vue sur la

rade de Brest. Les Foulées de Loperhet constituent

également la  8ème épreuve du Challenge de l'Elorn.

Clique sur le Flyer pour voir la suite....

29 èmes Foulées Loperhetoises
29 èmes Foulées Loperhetoises

Au réveil les jambes sont un peu lourdes et le moral

au plus bas en regardant dehors.

Mais que nous fait le ciel Breton ?

Qu’est ce qui lui arrive ?               

Hier après midi, un soleil et de la chaleur à Quimper,

ce matin, grisaille, bruine et fraicheur. 

Et oui, ce dimanche matin à Loperhet, il n’y avait pas

que des coureurs sur la ligne de départ de cette 29 ème

édition des "Foulées  Loperhetoises", la pluie avait pris

un dossard. Voilà la huitième épreuve du Challenge

de l'Elorn sera arrosée.

Un peu déboussolé en arrivant dans la salle,

tout le monde cherche comme à l'accoutumée la liste

des dossards. Pour changer pas de liste cette année,

l'attribution se fait pas ordre alphabétique,

c'est bien ça change.

29 èmes Foulées Loperhetoises
29 èmes Foulées Loperhetoises

Sur la ligne de départ du 14,8 km, un hommage est

rendu à Gwenola Joubel, décédée des suites d'une longue

maladie en janvier dernier à l'âge de 53 ans.

La championne de course à pied, au palmarès

impressionnant, était originaire de Loperhet. 

Le temps automnal n’a pas découragé ni

empêché les 270 concurrents à prendre

le départ ; tous armés d’une bonne dose

de motivation et d’enthousiasme à l’idée de savoir

que cette épreuve est difficile.

29 èmes Foulées Loperhetoises
29 èmes Foulées Loperhetoises

5,4,3,2,1, C'est parti............................

4'50" au 1er kilo, je suis bien et le rythme

me semble confortable. Je n’ai pas forcément envie de

me faire trop mal.  2, et 3, 4…les kilos passent.

C'est ma neuvième participation et je connais bien le circuit.

Depuis le début je reste les yeux rivés sur mon chrono.

Je passe le 5 ème en 24'10". Pas de quoi avoir la une

d'une revue mais je suis content.

29 èmes Foulées Loperhetoises
29 èmes Foulées Loperhetoises

Premier ravito, pas la peine de s'asperger, juste

un gobelet d'eau avalé trop vite.

Et me voilà reparti toute voile dehors. 

Kilomètre 6,  retour rue du Stade et 

passage sous l'arche, ("mais c'est pas fini").

C'est parti pour la deuxième boucle.

Je me concentre sur ma foulée, mes jambes sont bien,

ma respiration aussi pour le moment, je me rends compte

que je vais pouvoir tenir un 12 km/h encore

un bout de temps.

29 èmes Foulées Loperhetoises
29 èmes Foulées Loperhetoises

Bon, c’est pas tout mais arrivé au 10ème kilo en 50'21",

j’ai un petit coup de mou et là je réalise qu'il reste un peu

moins de 5 bornes!.

J'avale un gel, je reprends ma respiration

et ça repart en mode plus cool où je me sens mieux,

 je ne force plus.

Le 11ème kilomètre est un peu plus dur, une belle côte

d'un kilomètre dans un joli petit chemin légèrement humide, 

les jambes commencent à tirer.

Je me sens à l’aise dans cette section, le trail et les

séances de fractionné portent leurs fruits.

J’appréhende surtout la fin du parcours, je sais qu'il

y a toute la remontée vers le bourg et que l'on finit par

une grosse bosse avant l'arrivée devant le stade.

L’organisation est parfaite, pour ne pas trop gêner 

la circulation, une multitude de bénévoles gèrent les

passages des voitures aux intersections et les automobilistes

semblent plutôt amusés de nous voir passer. 

29 èmes Foulées Loperhetoises

13 ème kilo, c'est la dernière grosse côte qui nous mène

 à l'arrivée, je suis un peu entamé mais ça va, je commence

à savourer d’avance l’idée de franchir la ligne finale.

J'accélère un peu dans cette dernière partie.

Je rejoins Yves de Plabennec.

Enfin le rond point du stade, pour la dernière centaine 

de mètres, je lâche les chevaux et finit mon dernier kilomètre

en 4’20.  Je termine en "01h15’07".

 J'ai mal aux pattes, je suis tonique comme une palourde

mais j'ai fait 3'20" de mieux que l'année dernière.

29 èmes Foulées Loperhetoises

Un tee-shirt aux couleurs des

Foulées Loperhetoises

 

 

 

Afficher l'image d'origineésultats officiels :

Temps: 01h15'07"

145 ème sur 254

12 ème V3h sur 27

Moyenne 11,98 km/h

soit 5'01" au kilo

Si vous avez aimé cet article,

inscrivez-vous à la newsletter.

Vous pouvez également laisser

des commentaires dans le lien 

"écrire un commentaire".

Merci d'être venu passer un

moment avec moi et à la

semaine prochaine pour

les 14 kms des

« Foulées de Trémaouézan »

Vitesse

Vitesse

Dénivelé

Dénivelé

Parcours

Parcours

Repost 0
Dominique DEBOEVRE Deboevre-court.over-blog.com - dans Courses 2016
commenter cet article
11 juillet 2016 1 11 /07 /juillet /2016 13:30
Trail de l'Odet 2016
Trail de l'Odet 2016

Trail court de l'Odet

(395 ème course)

9 ème épreuve du challenge Armor-Argoat

L'édition 2016 est la 13ème édition, avec  2 parcours

un court de 13 km et un long de 24 km.

 Une grande partie des bénéfices est reversée à une

association caritative.

Outre le patrimoine local et les sites remarquables

d’Ergué-Gabéric comme la chapelle de Kerdévot

et le Stangala, le succès de l' épreuve s’est construite

sur une organisation parfaite,

sur la bonne volonté des propriétaires et des

nombreux bénévoles et

sur l’apport logistique et financier de la mairie

d’Ergué-Gabéric et des différentes entreprises

partenaires.

L’édition 2016 devrait être un nouveau succès.

Pour y parvenir, les maîtres mots seront :

Rigueur et Convivialité

Trail de l'Odet 2016
Trail de l'Odet 2016

Trail de 13 kms, départ à 15h30

Le parcours court se dirige vers le bourg

d'Ergué-Gabéric, visite la célèbre chapelle

de Kerdévot et revient au stade de Croas-Spern

en traversant les vergers, bois et chemins.

La distance est idéale pour que ce trail soit

accessible au plus grand nombre de pratiquants qui

ont envie de s'investir sur la course nature.

Le dénivelé positif est de 450 mètres environ.

Un ravitaillement sur le parcours.

 Attention, de nombreux passages sont privés

et ne sont accessibles que par les participants

le jour de la course.

Trail de l'Odet 2016
Trail de l'Odet 2016

15 h 30 : une demi-heure après les coureurs du 24 km,

le gros de la troupe, soit les 419 participants du circuit

court s'élancent pour 13 km à travers la campagne

gabéricoise.

Les premiers chemins verts s’ouvrent à nous puis

une longue descente.

Le premier kilomètre en 04'22".

Encore 12 km, Pfff, c'est parti comme sur un 400 mètres,

et "bein" moi, pour un peu plus d'une heure de course,

euh, je vais économiser mes forces. Je ralentis, je suis

dans la même allure qu’un gars de Châteaulin

avec qui je vais pouvoir discuter.

Trail de l'Odet 2016
Trail de l'Odet 2016

Le parcours est verdoyant et il fait un temps idéal

 pour courir. Mais attention les passages techniques ne

manquent pas. Les passages roulants succèdent

aux passages « casse-pattes » avec des roches et des

racines qui incitent à la prudence.

Au kilomètre 5, je suis au milieu d’un groupe de huit

 coureurs,  j’ai les jambes...  Je décide d’accélérer,

et c’est parti pour la folle aventure, où les montées

et les descentes ne sont pas piquées des vers,

je double à gogo, oh mais ! Je suis fou, oh oui !

Courir dans un décor pareil, c'est le pied ! 

Trail de l'Odet 2016
Trail de l'Odet 2016

Au détour d'un champ on aperçoit le manoir de Kerdevot

et sa magnifique chapelle, lieu du ravitaillement.

Les sourires,  les encouragements et les nombreux

massifs de fleurs font du bien.

La chaleur est au rendez-vous pour durcir les

conditions de course.

Au bout d’une heure la masse des traileurs s'est

transformée en une longue file silencieuse. 

Je lève de temps en temps les yeux pour admirer le

paysage. Pas trop quand même il faut tout le temps

regarder par terre. Tout va bien.

Trail de l'Odet 2016
Trail de l'Odet 2016

La course se poursuit avec des passages en sous-bois,

beaucoup de relance sur cette partie où il fallait

garder du rythme. Une souche d'arbre a décidé de

traverser devant moi, j'ai trébuché, posé les mains au sol,

mais vraiment rien de grave, je m’en sors bien.

Je rattrape deux coureurs dans la descente,

avec qui je partagerai le dernier monotrace en

direction de l'arrivée.

Je termine 166 ème en 1 h 16. 

J'ai pris beaucoup de plaisir sur cette course et

l'objectif est rempli. 

Il y a encore du boulot, je perds encore du temps 

dans les bosses.

Trail de l'Odet 2016

                     Afficher l'image d'origine ésultats officiels :

Temps: 01h16'04"

166 ème sur 419

10 ème V3h sur 35

Moyenne 10,30 km/h

soit 5'51" au kilo

 

En cadeau une bière et

un paquet de gâteau

Trail de l'Odet 2016

Si vous avez aimé cet article,

inscrivez-vous à la newsletter.

Vous pouvez également laisser

des commentaires dans le lien 

"écrire un commentaire".

Merci d'être venu passer un

moment avec moi et à 

demain pour 

« les Foulées Loperhetoises »

Vitesse

Vitesse

Dénivelé

Dénivelé

Parcours

Parcours

Repost 0
Dominique DEBOEVRE Deboevre-court.over-blog.com - dans Courses 2016
commenter cet article
7 juillet 2016 4 07 /07 /juillet /2016 08:21
Les 10 km de Lesneven 2016
Les 10 km de Lesneven 2016
Les 10 km de Lesneven 2016

Les 10 km de Lesneven

(394 ème course)

7 ème épreuve du challenge de l'élorn 2016

Challenge de l'Elorn

Une course de 10 km, deux boucles de 5 bornes tracées

dans la campagne lesnevienne et folgoëtienne,

voilà le tracé de la 38 ème édition  que nous propose

les Korrigans de Lesneven.

Départ 10h du stade Georges Martin.

Tarif 8 euros: Non, je ne suis pas radin mais ça me fout

 un peu en rogne d’avoir à sortir 8 euros pour si peu de

prestations par rapport aux autres courses du Challenge.

Les 10 km de Lesneven 2016Les 10 km de Lesneven 2016

Pas très envie de faire ce Compte Rendu. 

C’est fastidieux quand il n'y a rien à dire, quand il y

a très peu de photos et quand le parcours est d’une

grande monotonie.

Le circuit : j’en ai déjà beaucoup parlé l'année dernière,

donc je ne vais pas recommencer, j’avoue que

j’ai utilisé tout mon vocabulaire pour décrire cette

course 100% bitume.

Les 10 km de Lesneven 2016
Les 10 km de Lesneven 2016

Je prends le départ de cette édition, pour avoir un total

de 7 courses et être classé dans le challenge.

Je vous livre le récit de ma course.

10 heures le départ est donné aux 400 fondus de l'asphalte. 

Comme à mon habitude, pas de précipitation ni d'effort

inutiles, j'essaie de trouver un rythme de croisière,

5' au kilo, un peu juste mais je n'accélère pas.

Km 2 :  Rien à signaler si ce n'est que je me sens pousser

des ailes. Un beau peloton devant moi, je décide de faire

un petit effort pour le rejoindre. Battre le record de

l'année dernière me trotte dans la tête.

Km 3 :  Je me retrouve dans un beau peloton

bien calé, idéal.

Les 10 km de Lesneven 2016
Les 10 km de Lesneven 2016

Fin du premier tour, 

Passage à la mi course en 23 minutes.

Le ravitaillement  : une moyenne de 13 km/h sur

ce tour c'est parfait  pour moi.

Après un gobelet d'eau je repars en compagnie de

trois autres concurrents

pour ne pas me retrouver seul dans le second tour.

Les 10 km de Lesneven 2016
Les 10 km de Lesneven 2016

J’accélère l’allure, les kilomètres s’accumulent et le

groupe finit par lâcher, je finirai donc la course seul. 

Je me focalise sur la respiration, les jambes suivent

sans soucis. J’inspire par le nez, j’expire par la bouche

plus longuement. Le cardio ne s’emballe pas.

Arrive le kilomètre 8, je me dis qu’il n’en reste que deux,

qu’il faut maintenir ce rythme que je n’aurais jamais

pensé pouvoir tenir si longtemps.

La grande ligne droite vers le château d'eau que l'on

aperçoit au loin me semble interminable.

Je suis super content de retrouver les premières

maisons du bourg, et là, le petit coup de boost inattendu,

il reste un kilomètre. Le parcours est un peu en zig-zag

sur la fin et après le virage du château d'eau, j’aperçois

l’arche d'arrivée. J’accélère et les jambes suivent.

Je franchis la ligne et ma montre affiche 46’44. 

J’attends le temps officiel mais c’est de très bonne

augure deux jours après Lennon.

Les 10 km de Lesneven 2016

Conclusion:

Personnellement sur le Challenge cette année,  

je suis en compétition avec mon fantôme… comme

dans Mario Kart, il me nargue et  je dois le doubler …

Je dois me dépasser MOI. Et aujourd’hui, je lui ai

mis une jolie raclée au fantôme hihi!!

 4 minutes trente. 

Mais passons rendez-vous à Loperhet

pour la suite du Challenge. 

 

                            Afficher l'image d'origine ésultats officiels :

Temps: 00h46'44"

162 ème sur 345

12 ème V3h sur 45

Moyenne 09,94 km/h

soit 6'02" au kilo

 

Un paire de chausettes en cadeau

Les 10 km de Lesneven 2016

Si vous avez aimé cet article,

inscrivez-vous à la newsletter.

Vous pouvez également laisser

des commentaires dans le lien 

"écrire un commentaire".

Merci d'être venu passer un

moment avec moi et à la

semaine prochaine  pour

« Le Trail de L'Odet »

Vitesse

Vitesse

Dénivelé

Dénivelé

Parcours

Parcours

Repost 0
Dominique DEBOEVRE Deboevre-court.over-blog.com - dans Courses 2016
commenter cet article
2 juillet 2016 6 02 /07 /juillet /2016 08:17
Lennon  7 ème édition
Lennon  7 ème édition
Lennon  7 ème édition

Lennon 

(393 ème course)

7 ème épreuve du challenge Armorik Trail 2016 

                                                             

Les Foulées de Lennon, une épreuve le vendredi en

fin de journée. Quoi de mieux, pour attaquer le week-end,

que de se vider la tête en participant à un trail.

Pour cette 7ème édition, les deux circuits 11 et 21 Km 

ont été quelque peu modifiés. Sur le court, une portion

bitumée a été amputée tandis que la distance reine devrait

être plus roulante en fin de parcours. Ce qui ne change pas,

c'est la couleur et la diversité du paysage.

Coté participation, la 6ème épreuve du Challenge

Armorik Trail compte plus de 300 traileurs

sur les deux courses.

Depuis l'édition 2015, le site de départ et arrivée se

trouve aux abords de la salle polyvalente.

Lennon  7 ème éditionLennon  7 ème édition

A cette époque pas besoin de frontale pour rallier

l'arrivée avant la nuit.

Le trail de Lennon compte pour le challenge Armorik trail.

Inscrit comme l'année dernière sur le 10 kms, je vais une

nouvelle fois découvrir les alentours de la commune à

travers ses chemins  boisés et vallonés longeant

canal et carrières.

Aujourd'hui encore " vitesse sur trail ", objectif faire

mieux que l'année dernière (01h11'15").

Lennon  7 ème édition
Lennon  7 ème édition

C'est parti pour un petit échauffement.

Pratiquer la course à pied permet d’être en bonne santé

et de se sentir bien, elle ne doit pas être source de douleurs

et de frustrations. "N’oubliez pas que si vous n’avez pas

le temps pour vous échauffer, vous n’avez pas le temps

pour courir". 

20h00: Le départ est donné, c'est rapide. Les gars partent

comme des fusées, c’est dingue. Et dire qu’on est parti

pour 11 bornes comme ça, j’hallucine. De mon côté je

pars deux tons en dessous des aficionados du Challenge.

Après la ligne droite et un virage nous sortons du bourg

pour aborder une grimpette goudronnée qui se transforme

très vite en chemin, le premier kilo en 4'08".

Je me retourne, il y a déjà un énorme trou derrière moi.

Lennon  7 ème édition
Lennon  7 ème édition

Le circuit nous permet de découvrir des espaces verdoyants

et boisés autour de la Commune. Malgré l'horaire,

certaines portions de chemins boisés étaient si denses

que la clarté du jour s'en trouvait assombrie. Il me faut

redoubler de vigilance, pour éviter les racines et autres

pièges qui jonchent le chemin.

La cheville est une articulation qui peut bouger dans tous

les sens, oui mais attention à l'entorse. 

Lennon  7 ème édition
Lennon  7 ème édition

Au kilomètre 5 et après 27' de course, un long mono-trace

 passe sous les arbres, ça monte en douceur.

J’en vois qui se mettent à marcher. 

Puis arrive une magnifique descente, assez technique,

je décide de lâcher les watts pour me faire plaisir,

je double pas mal de monde, le moral est là.

Paf, juste devant moi, une chute, sans gravité,

rappel à l'ordre pour moi, je rétrograde, pas de casse.

Pour l’instant ça va. J'attends le 9ème kilomètre

et j’aviserai de la suite en fonction de l’état

du bonhomme. Pour l’instant je profite du paysage,

et j’avale un tube de gel.

Sur le profil à partir du 9 ème ça monte jusqu'au final,

nous y voilà … Et c’est parti ! 

Lennon  7 ème édition
Lennon  7 ème édition

La grimpette vers Lennon, 2 kilo environ mais pas

vraiment difficile. Enfin bref, les difficultés se suivent

et entament le physique, pour autant  je me sens pas mal.

J'avance à un bon rythme. Tous les voyants sont au vert.

Je double encore des coureurs, mais au compte-goutte

maintenant. Je suis revenu dans la foulée de ceux

qui ont à peu près le même rythme que moi.

Un dernier petit sentier coloré où il fait bon

courir sur un tapis mou et douillet qui ménage les

tendons et apaise l’âme du coureur voyageur.

Encore un effort et on y arrive sur la route,

 je reconnais le petit chemin  avant d'arriver sur le stade.

Lennon  7 ème édition
Lennon  7 ème édition

La vue de l'arche me fait allonger la foulée.

 Top 01h 03' de course. J'ai pulvérisé mon temps sur

l'épreuve de 08 minutes 25 secondes.

J’ai pris énormément de plaisir tout au long de

cette balade. Une ambiance super, un balisage au top,

des bénévoles sympas, un beau parcours, de belles

rencontres, que du bonheur.    

Lennon  7 ème édition

Je me suis fait plaisir sur les 11 kms en final,

avec une deuxième place en Master 3 ,

moyenne de 10,4 km/h.

  Prochain rendez-vous à Huelgoat que je connais bien.

Enfin, pour récupérer des efforts consentis un casse croûte

et un fruit sont offert en plus du ravitaillement final.

 Bref de quoi satisfaire les amoureux des trails dits

"roulants" en toute convivialité.

                               Afficher l'image d'origineésultats officiels :

Temps: 01h02'50"

79 ème sur 190

2 ème V3h sur 15

Moyenne 10,50 km/h

soit 5'40" au kilo

 

 

    Un énorme sandwich jambon avec une bière

 à l'arrivée, voilà le cadeau idéal . J'ai dévoré mon

cadeau en discutant de la course.

Lennon  7 ème éditionLennon  7 ème édition

Si vous avez aimé cet article,

inscrivez-vous à la newsletter.

Vous pouvez également laisser

des commentaires dans le lien 

"écrire un commentaire".

Merci d'être venu passer un

moment avec moi et à 

dimanche pour les

"10 kms de Lesneven"

Vitesse

Vitesse

Lennon  7 ème édition
Lennon  7 ème édition
Repost 0
Dominique DEBOEVRE Deboevre-court.over-blog.com - dans Courses 2016
commenter cet article
1 juillet 2016 5 01 /07 /juillet /2016 12:08
La Cap Iroise 2016
La Cap Iroise 2016

  La Cap Iroise 

(392 ème course)

Résultat de recherche d'images pour "photo la cap iroise"

La Cap Iroise est une course nature organisée sur

la commune de Ploudalmézeau. 2 distances : 18 km ou 9 km

Départ et arrivée sur le port de Portsall, 9h30 pour le 18 km  

et 10h pour le 9 km. Les circuits empruntent différents types

de surfaces : chemins, dunes, sable, routes.

Les droits d’engagement des coureurs sont fixés à 7 euros

dont 1 euro sera reversé à l' association "Les Blouses Roses" .

La Cap Iroise 2016

L'association « Courir à Ploudal » organise la cinquième

édition de la Cap Iroise.

Un peu plus de 700 coureurs répartis sur deux distances,

vont prendre le départ. Cette année, je suis inscrit

sur le parcours de 9 kms, au programme, 

faire un peu de vitesse.

 Le départ et l'arrivée se font sur le port de Portsall. 

La Cap Iroise 2016
La Cap Iroise 2016

Le bourg n’est pas encore réveillé quand

nous arrivons avec Christiane sur le port. En dehors des

quelques passants qui promènent leurs chiens,

les rues sont animées par les runners.

Les lève-tôt sont bien surpris de trouver

sur le quai, une bande de joyeux larrons en train de faire

des échauffements et de vérifier leurs équipements.

Pas de doute, une course se prépare, et pas n’importe

laquelle, « La Cap Iroise ».

Ma préparation a été optimum cette semaine,

ça sentait la grosse perf. Un petit quart d'heure

d'échauffement en compagnie de Vivien.

La Cap Iroise 2016
La Cap Iroise 2016

09h55 - Il est temps de rejoindre l'arche de départ ou

il y déjà foule. Je retrouve de nombreux amis sur la ligne.

 Il fait une chaleur inhabituelle sous un soleil manchot. 

Pour aujourd'hui, j'ai un plan infaillible, les 5 premiers

kilos à 5 mn du km, puis on verra dans la montée du

Guilliguy.

Objectif pour les 9 kms: 50 minutes. C'est raisonnable et

puis c'est rond. Bien vous l'avez deviné...un plan parfois,

on l'oublie et dans infaillible, il y a faillible.

10h00 - Go ! le troupeau est laché. Ça part très vite

premier kilo en 4'34". Mais je ne suis pas une flèche,

je suis le rythme en essayant de freiner un peu.

La Cap Iroise 2016
La Cap Iroise 2016

C'est le même parcours ou quasiment que

les autres années. On commence par 600 m de légère

montée  dans le bourg avant de rejoindre la première plage,

et premier contact avec le sable.

Puis du chemin jusqu'à la pointe de Penvir et une nouvelle

plage de 500 m à traverser.

1 km de chemin côtier  sans difficultés,

les deux tronçons de sable ne m'ont pas trop marqués

cette année. Jusqu'au kilomètre 4, c'est une succession

de sentiers côtiers et de petits tronçons de

sable fin et de rochers. Qui n'a pas couru dans

le sable, ne peut le savoir mais c'est l'enfer

pour les mollets et les cuisses. 

Je pense ne jamais faire le Marathon

 des Sables: trop cher, trop de sable, trop de chaud.

La Cap Iroise 2016
La Cap Iroise 2016

Le km 5 que je passe en 25'50"  annonce la fin de la partie

mer et le début beaucoup plus roulant de la

partie campagne. Avant d'attaquer les chemins champêtres,

erreur de débutant, je vois qu'un de mes lacets est ouvert.

Pas le choix, je m'arrête. J'ai dû battre un record de

laçage à ce moment là. Premier record de la journée.

Puis je repars. Je rattrape, trop rapidement, le groupe

dans lequel je me trouvais. Je ne me suis pas mis

dans le rouge, mais je frôle l'orange foncé.

Bref entre le 6 ème et le 7 ème, je me demande

si je vais tenir dans la montée du Guilliguy.

La Cap Iroise 2016
La Cap Iroise 2016

C'est la montée vers la croix qui surplombe Portsall,

Le rocher du Guilliguy domine le port au Sud.

Je m'accroche. Je vois une féminine, qui m'a largué

vers le 7 ème, qui marche. Cool, j'arrive, j'ai les jambes

pour grimper.

Arrivé au sommet, la vue est magnifique.

Franchement, il faut y faire un tour un jour. 

La Cap Iroise 2016
La Cap Iroise 2016

Puis c'est l'ultime descente vers le port. Je reprends mes esprits

et poursuis l’effort , j'envois.

Je sais que le final est en bas, donc j’ai encore des chances

de rattraper quelqu’un…

Arrivé rue du port, le bitume défile à toute allure,

le centre nautique approche, une petite montée, de

quoi relancer la machine et accélérer encore un peu la

cadence. Je regarde une dernière fois ma montre,

je suis à quelques mètres de la ligne d’arrivée et je

suis à 46 minutes et quelques secondes au compteur.

 A ce moment dans ma tête une seule chose, un seul

objectif, finir en dessous des 50' . J’accélère.

J’attaque les derniers mêtres au mieux, encouragé par les

spectateurs et promeneurs et enfin la ligne d’arrivée, que

je franchis en  47 mn 37 s.

La Cap Iroise 2016
La Cap Iroise 2016

Tout en profitant du ravito final, je fais un brin de

cosette avec Christiane et mon filleul qui m'ont rejoint.

  Soleil, paysages exceptionnels, bonne humeur, 

un cocktail idéal pour ce week-end de fête des mères.

A chaud : je peux dire que je suis un peu éprouvé, mais que

cette course est belle. Un profil sympathique et varié

avec de belles vues, un temps pas trop chaud, une

organisation aux petits soins, bref une course qui

mérite d’être courue.

La Cap Iroise 2016
La Cap Iroise 2016

Je viens de réaliser une performance énormissime

en finissant premier V3, un impressionnant record

personnel, 11.9 km/h de moyenne réalisé sur un

parcours de 9,5 kms pas facile.

Afficher l'image d'origine

Je vais continuer à me concentrer sur les bases et

 poursuivre le travail de vitesse sur trail court pour

progresser, afin d’arriver sur le Trail du Bout du Monde, 

suffisamment armé physiquement et mentalement, 

pour mettre une claque aux 57 bornes.

Voilà, repos, je vais mettre les pieds sous la table chez

mon filleul et fêter ça.  

La Cap Iroise 2016
La Cap Iroise 2016

 Afficher l'image d'origineésultats officiels :

Temps: 01h35'38"

80 ème sur 324

1 er V3h sur 15

Moyenne 11,40 km/h

soit 6'02" au kilo

 

En cadeau un buff

La Cap Iroise 2016
La Cap Iroise 2016

Si vous avez aimé cet article,

inscrivez-vous à la newsletter.

Vous pouvez également laisser

des commentaires dans le lien 

"écrire un commentaire".

Merci d'être venu passer un

moment avec moi et à la

semaine prochaine pour

« le Trail de Lennon »

Vitesse

Vitesse

Denivelé

Denivelé

Parcours

Parcours

Repost 0
Dominique DEBOEVRE Deboevre-court.over-blog.com - dans Courses 2016
commenter cet article

Mes Courses 2010,2011,2012,2013,2014,2015,2016,2017

  • : Le blog Dominique court.over-blog.com
  • Le blog Dominique court.over-blog.com
  • : Course à pied
  • Contact

Compteur

L'heure

Calendrier

Courir pour Owen

Distance parcourue en 2017 :

509 kms

Clic sur l'affichedossard pour Owen

Texte Libre

Clique