Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
15 septembre 2016 4 15 /09 /septembre /2016 08:42
10 ème Trail des légendes de Brocéliande
10 ème Trail des légendes de Brocéliande

Le Trail des légendes de Brocéliande

(411 ème course)

5 ème épreuve de l'OTT

Le trail des Légendes de Brocéliande propose trois circuits :

 45, 23 et 11 kilomètres.   

Cette manifestation se déroule chaque année, le second

dimanche de septembre. Les épreuves ont lieu sur le

domaine du lac de Trémelin, dans la commune d'Iffendic.

Le 45 km est la seule épreuve du département

comptant pour le challenge breton Ouest Trail Tour.

Le bon déroulement de l’épreuve est assuré par une

équipe de bénévoles issus du club

de l'Entente Athlétique du Pays de Brocéliande.

Sur le 45 kilomètres, une barrière horaire est appliquée

au ravitaillement de la chambre au loup à 12 h 00.

10 ème Trail des légendes de Brocéliande
10 ème Trail des légendes de Brocéliande

Samedi 08h30, c'est sur la table du salon,

lieu stratégique où mon rituel commence :

Préparation du sac avec épingles, certif, argent, serviette,

eau, les 3 repas, fruits, gâteaux ......

Préparation du sac camel bag avec poche d'eau

et hydrixir, barres céréales, gels ......

Essai du matos, rien de pire que d'avoir un équipement

et de ne pouvoir s'en servir.

Préparation des tenues (vent, froid, pluie, chaleur)

Vérification de la voiture dortoir, tout est complet

et bien rangé. Prêt pour le départ prévu à 14h30.

Pâtes pour le déjeuner.

10 ème Trail des légendes de Brocéliande
10 ème Trail des légendes de Brocéliande

Quand je fais mon sac pour participer à un trail,

voire un marathon, je me demande toujours quoi

emmener et si je n'ai pas oublié quelque chose avant

de partir. A force de refaire la liste dans ma tête, j'en ai

eu assez de faire et défaire mon sac. J'ai donc créé 

une check list pour penser à tout, et je me dis à la fin que

s'il manque quelque chose d'important, je me le 

procurerai sur place. 

10 ème Trail des légendes de Brocéliande
10 ème Trail des légendes de Brocéliande

C’est parti pour 02h30 de route. Arrivé à Iffendic il me

reste quelques kilomètres pour rejoindre le domaine

de Trémelin. A destination, je vais récupérer les

fameux sésames (puce et dossard) pour prendre part à

la fête de demain.

J'établis mes quartiers devant le lac.

 Le plan d’eau et le domaine forestier forment un parc

naturel exceptionnel. Sur le site, je retrouve Philippe,

 avec qui j'ai déjà partagé quelques trails.

 Nous retrouvons ensuite Kati et Nicolas, qui 

m'invitent à diner, un excellent moment... 

Le festin terminé, je rejoins la ligne de départ pour

une petite nuit de sommeil dans mon carrosse.

La grasse matinée n'est pas au rendez-vous,

6h de sommeil, pas terrible avant 45 bornes, mais enfin,

je me sens bien, zen et no stress.

10 ème Trail des légendes de Brocéliande
10 ème Trail des légendes de Brocéliande

Direction la ligne de départ où je retrouve toute la

troupe Finistèrienne.
Température fraîche mais soleil au rendez-vous

ce matin. L’évènement séduit chaque année de nombreux

traileurs avec son organisation bien carrée, ses parcours

bien balisés et des bénévoles enjoués et disponibles.

10 ème Trail des légendes de Brocéliande
10 ème Trail des légendes de Brocéliande

 Le départ est donné à 8h00 sur les berges du lac. 

C'est donc parti pour 45 kms de trail avec

1000 mètres de D+, c'est bien suffisant. Je prends un bon

 départ à 11 km/h, dans le deuxième tiers du peloton pour

un tour de l'étang. Les premiers kilomètres

sont roulants, je m' impose un train assez rapide,

 mais suffisamment souple pour comme à mon habitude,

franchir la barrière horaire avec 30 minutes d'avance. 

10 ème Trail des légendes de Brocéliande
10 ème Trail des légendes de Brocéliande

On entame une longue portion plate dans la forêt, 

le chemin est sinueux, si bien qu’on passe entre les

arbres, le sol est dur. On court en file indienne.

Je sens mes pulsions rejaillir et j’ai envie de doubler.

Alors j’ inspecte les trajectoires.

Un petit peloton de coureurs s'est formé dans cette

magnifique portion boisée. Si l'on ressent le besoin

de courir, c’est pour retrouver ces sensations agréables,

liberté, grand air et endorfines.

 Les kilomètres avancent et pas l'ombre d'une difficulté,

donc le rythme est pas mal : 11km/h ça roule bien...

Arrivé au 8 ème kilomètre, toujours pas l'ombre

d'une patate. Je m'interroge sur la véracité du

dénivelé annoncé.

10 ème Trail des légendes de Brocéliande
10 ème Trail des légendes de Brocéliande

Il faut que j'en garde sous la semelle, l'arrivée est encore

très loin. Le souffle est correct, les jambes vont bien,

il est temps de baisser la cadence.

On termine le tour du lac, j'en profite pour prendre

un gel et on se dirige vers la chambre aux Loups...

Et là 1km plus loin ! nous entamons les portions techniques.

Pour ma part, sentant la différence d'appui, je lève un peu

le pied, pas de casse et ne pas me mettre dans le rouge

prématurément. Je me retrouve donc dans la portion

montante avec 2 coureurs qui au vu de leur discussion,

sont plutôt des adeptes des courses sur route.

Enchaînement de difficultés les unes plus relevées que

les autres : montées à la corde, quasi escalade par endroit,

on enchaîne pendant 4 bornes toutes sortes de difficultés...

bref du dénivelé en concentré ! La haut, des superbes paysages, 

un ravitaillement en bière "Lancelot", et toujours pas de

rencontre avec "Merlin".

 On arrive vers le 18ème, ça commence à descendre et

j'essaie d'appuyer pour gagner un peu de temps.

10 ème Trail des légendes de Brocéliande
10 ème Trail des légendes de Brocéliande

Le décor est super. On aperçoit sur l'autre rive les

concurrents qui ont une vingtaine de minutes de retard.

Excellent ! Soudain, oh, un bouchon, c'est quoi ce mur, 

on est à la queue leu leu... Attention de ne pas prendre un

coup de pied en pleine tronche, tellement c'est incliné. 

Ouais, il faut tirer sur les bras et pousser sur les jambes 

pour ne pas bloquer tout le monde. Pour finir, les jambes

commencent à devenir raides, le souffle est court :

 à peine récupéré d'une côte, il y en a une autre qui arrive.

On fait même l'équilibriste pour passer des rochers, des

troncs d'arbres.

10 ème Trail des légendes de Brocéliande
10 ème Trail des légendes de Brocéliande

Au 32 ème kilomètre, je sors d'un bois et je prends la

direction du terrain de moto cross.

C'est encore une grosse difficulté. Une montagne à

passer (montée et descente) en plein soleil , c'est long,

difficile, poussièreux et j'y laisse beaucoup d'énergie,

je n’ai pas mis les pneus qui conviennent à ce terrain. 

Je décide de ne pas trop forcer, la pente est raide et je

préfère jouer la prudence.

De toute façon les jambes et le cœur ont du mal.

10 ème Trail des légendes de Brocéliande
10 ème Trail des légendes de Brocéliande

La barrière horaire est passée avec plus de 45 minutes

d'avance, à partir de là, il y a plus de kms derrière moi

que devant. La moitié est bien dépassée et surtout,

l’essentiel du dénivelé positif a été gravi, du moins

je le pensais. Le profil est nettement plus roulant pendant

un petit moment. Je réalise alors que je suis parti pour

recommencer la grosse boucle au dénivelé important.

10 ème Trail des légendes de Brocéliande
10 ème Trail des légendes de Brocéliande

Une nouvelle fois les crêtes pour le plaisir des mollets et

les sommets pour le plaisirs des yeux.

Arrivé au point culminant, on peut comme au premier

tour, boire un verre de bière. Pour y arriver cette fois,

j'ai dû m'aider des mains en grimpant sur des roches.

Au sommet je récupère et j'opte pour ma mixture avec

un gel, la course n'est pas finie.

Le profil est chahuté sans cesse, j'ai pris cette fois

l'option « cool » pour la descente.

10 ème Trail des légendes de Brocéliande
10 ème Trail des légendes de Brocéliande

40 ème kilomètre, après avoir passé toutes les difficultés,

j’en ai marre, plus rien, un petit coup de moins bien.

Je prends le temps de boire et manger en marchant.

Passé en mode "marche rapide", je double un type que

je connais de vue, je lui parle mais il ne me répond pas.

Pendant quelques arpents, je me suis mis une pression 

débile pour ne pas qu’il me double.

Connue pour ses légendes et récits merveilleux, la magie

de la forêt mythique de Brocéliande va une nouvelle fois 

opérer.... Je n'ai pas croisé sur le parcours 

"Viviane ni Merlin", mais j'ai rencontré " la fée Myriam

et son enchanteur  Franck". Ils m’encouragent,

ça me galvanise. Ils me poussent à les suivre. J’ai presque le

sentiment qu' une nouvelle course commence.

C’est d’ailleurs ce qu’il s'est produit. Je réussis à prendre

leur sillage.

10 ème Trail des légendes de Brocéliande
10 ème Trail des légendes de Brocéliande

Les 6-7 derniers km sont de longues lignes droites

en forêt, je suis leur rythme. On reprend régulièrement

des coureurs, c'est grisant. Je sens l'hypo de temps en

temps refaire surface mais je mange un peu pour

continuer sur cette allure. A deux kms de l'arrivée je

 coince un peu, je relance, je veux me rapprocher de mes

compagnons de route au maximum. Le terrain serpente

un peu plus, on entend le speaker, un tour de champ,

encore un peu de forêt et je m'envole vers la ligne d'arrivée. 

Enfin le moment tant attendu où l'on a l'impression d'être

un héros, où les amis t'encouragent (merci à eux) et

où tu sprintes bêtement pour gagner 1 seconde.

Objectif atteint : 5h45, état général pas trop mal,

237e position, 5 ème V3. 

 A l'arrivée j'avais une mine fatiguée mais la fierté

d'avoir réussi. Je récupère mes cadeaux : un t-shirt, 

une binouze de Lancelot, un yaourt et une galette saucisse.

10 ème Trail des légendes de Brocéliande
10 ème Trail des légendes de Brocéliande

Le meilleur souvenir restera quand même, le moment 

où j'ai pu prendre la foulée de Myriam et de Franck

pour franchir la ligne avec eux. 

Bref, un parcours de plus de 46 kms à refaire,

une organisation aux petits oignons, une belle balade.

Merci à tous pour ce magnifique week-end.

10 ème Trail des légendes de Brocéliande
10 ème Trail des légendes de Brocéliande

 Résultats officiels :

Temps: 05h46'17"

237ème sur 348

5 ème V3h sur 10

 

Un tee shirt et une bière en cadeau

10 ème Trail des légendes de Brocéliande

 

 

Si vous avez aimé cet article,

inscrivez-vous à la newsletter.

Vous pouvez également laisser

des commentaires dans le lien 

"écrire un commentaire".

Merci d'être venu passer un

moment avec moi et à la

semaine prochaine pour

les 13,5 kms des 

« Foulées Bleues de Concarneau »

Vitesse

Vitesse

Dénivelé

Dénivelé

Parcours

Parcours

Repost 0
Dominique DEBOEVRE Deboevre-court.over-blog.com - dans Courses 2016
commenter cet article
13 septembre 2016 2 13 /09 /septembre /2016 07:33
Les Boucles de St Thonan 2016
Les Boucles de St Thonan 2016

Les Boucles de St Thonan

(410 ème course)

10 ème épreuve du challenge de l'élorn 2016

Challenge de l'Elorn

 Deux tours de 5 km autour de Saint Thonan,

voilà le menu de cette épreuve du Challenge de l'Elorn. 

C'est ma sixième participation à cette course.

Le circuit ne présente pas de difficulté particulière,

accessible à tous, même à ceux qui n'ont pas l'habitude

de courir en compétition.

Vous découvrirez en plus de la campagne saint thonanaise,

une ambiance conviviale.

Deux distances sont proposées : 

5 km départ à 9h30, idéal pour une reprise en douceur,

ou pour une séance de foncier pour ceux qui pratiquent un

autre sport le reste de l'année.

 10 km départ à 10h30, pour les plus aguerris.

La boucle de 5 km est à parcourir 2 fois, sympa

pour vos supporters ! 

Les Boucles de St Thonan 2016Les Boucles de St Thonan 2016

Objectif aujourd'hui accompagner Régine sur la ligne

en 58 minutes:

Allure : 5' 48" soit 10,34 km/h

Tableau de marche 

km   temps

1       5'48"

2     11'36"

3     17'24"

4     23'12"

5     29'00"

6     34'48"

7     40'36"

8     46'24"

9     52'12"

10   58'00"

Un petit échauffement avec mes amis de la Forest,

je croise beaucoup de connaissances, je discute.

Il est temps de retrouver la ligne de départ où plus

de 370 participants sont prêts à s'élancer. 

Je rejoins l'équipe de la Forest en fin de peloton.

Je fixe donc les temps de référence. 

C'est relativement confiant que je prends le départ.

Feu !.

Je laisse filer l'avalanche et je regarde ma montre

afin de vérifier l'allure.

Je suis dans le bon tempo 10,8 km/h.

Le 1er km en légère montée est réalisé en 05'49".

Les Boucles de St Thonan 2016
Les Boucles de St Thonan 2016

Nos foulées sont toniques et amples.

Je ne ressens aucune gène de ma course d'hier.

Le travail de dynamisation effectué depuis 1 mois 

 commence à être bénéfique. 

Toute la difficulté de l'exercice consiste à courir à une

allure qui n'est pas la mienne.

11'10" au deuxième kilo, comme nous avons

démarré raisonnablement nous récupérons en route

deux fadas qui ont pris un départ suicidaire.

Nous attaquons maintenant une partie très roulante. 

Les Boucles de St Thonan 2016

Il faut maintenir cette cadence jusqu'à la mi course.

Dans le peloton où je me trouve, l'ambiance est sérieuse :

Tout le monde est concentré, silencieux, on sent vraiment

que les gens sont là pour se donner à fond. Je distribue

quelques encouragements, vas y, tiens bon, continue ! 

Le 1er ravitaillement est au 4 ème km.

Un coup d'oeil au temps de passage 22'53" - +20"

A peine avons nous passé le ravito que déjà s'offre la partie

sinueuse dans les hameaux de Lesnon et Mestallic,

puis c'est la place St Nicolas  avant d'attaquer la côte.

 La vitesse chute à 9,2 km/h au plus raide de la bosse.

La ventilation de ma compagne de route n'est pas

extraordinaire. Le 5ème kilomètre est situé sous l'arche et la

pente devient beaucoup plus douce, mais ça monte.

28'48" à la mi course toujours dans les temps.

Je pense à cet instant que les 58' seront accessibles. 

Les Boucles de St Thonan 2016

Cette côte, nous la réalisons sur un rythme de 9,5 km/h

Je ne veux pas mettre ma camarade dans le rouge. 

Arrive le sommet au km 6, en 35'33" ouf, je lui donne

un gel. On descend mais le temps de récupération 

empêche de profiter pleinement du léger dénivelé

négatif. J'essaye de pousser mais on dépasse à peine

les 10,5km/h !

Nous sommes maintenant sur du plat le long

d'un champ. La foulée n'est plus la même, elle a perdu

de son amplitude mais pas de son efficacité.

Du moins c'est ce que je ressens.

Kilomètre 7 en 41'28", une minute de retard. 

Les Boucles de St Thonan 2016

Vu le profil du final, il ne sera pas possible de courir à

allure linéaire, les 58' ne sont plus possible....

J'essaie quand même d'augmenter sagement l'allure. 

Le bitume défile, deuxième passage au ravito. 

 Après le 8 ème, une petite montée se fait sentir :

  "allez on s'aide des bras et ça doit se monter tout seul". 

La troupe autour de nous s'est étirée.

Au kilomètre 9 nous avons 1'30" de retard, il faut

quand même rester sous l'heure de course.

Le dernier kilo est un peu compliqué, il y a de la relance. 

Pour que ça suive, je ne peux plus aller beaucoup plus vite.

Le rythme est à présent passé à 10,6 km/h.

Il ne reste qua­si­ment plus rien. Il ne faut

pas lâcher.  Je reste avec Régine et dans la

dernière montée, je lui prends la main et j'accé­lère, 11,8 km/h. 

Je vois la ligne d’arri­vée.

Le chrono sera inférieur à 1h, une dernière accélération

 à 100 m de l'arche.  

Le chrono final affiche 59' et quelques poussières.

Les Boucles de St Thonan 2016
Les Boucles de St Thonan 2016

Je retrouve les copains pour le réconfort après l’effort

au ravitaillement de fin. 

C'était pas le chrono espéré, un peu de déception

malgré tout. De mon côté une bonne course de

récupération après Châteaulin.

Sinon toujours une aussi bonne organisation et un

bon moment de course à pied.

Merci à tous, organisateurs et  bénévoles pour cette

très belle matinée.

Résultats officiels :

Temps: 00h59'50"

349 ème sur 371

41 ème V3h sur 46

Moyenne 10,03 km/h

soit 5'59" au kilo

 

Un paquet de gâteaux en souvenir

Les Boucles de St Thonan 2016

Si vous avez aimé cet article,

inscrivez-vous à la newsletter.

Vous pouvez également laisser

des commentaires dans le lien 

"écrire un commentaire".

Merci d'être venu passer un

moment avec moi et à la

semaine prochaine pour

les 45 kms du Trail

« des légendes de Brocéliande »

Vitesse

Vitesse

Dénivelé

Dénivelé

Parcours

Parcours

Repost 0
Dominique DEBOEVRE Deboevre-court.over-blog.com - dans Courses 2016
commenter cet article
12 septembre 2016 1 12 /09 /septembre /2016 19:52
40 ème Foulées Châteaulinoises
40 ème Foulées Châteaulinoises

Les Foulées Châteaulinoises

(409 ème Course) 

 

"Courir à Châteaulin", organise le samedi 3 septembre 2016,

la 40ème édition des Foulées Châteaulinoises.

Organisée dans le cadre des fêtes patronales, la course

passe dans la fête foraine, le prospectus annonce d'ailleurs

"Courir dans la fête".

Course en semi nocturne quasiment, à la fraîche, idéale

pour se tester sur 10km mesuré. De plus, d'après les

organisateurs, il y a tous les ans une fenêtre météo qui fait

que les Foulées se déroulent très souvent par beau temps.

Ce n'est pas le moment de s'en priver.

Il s'agit d'un 10 km mesuré disputé sur trois tours en

agglomération de Châteaulin dans le cadre des

fêtes patronales.

Passages et arrivée dans la fête foraine.

40 ème Foulées Châteaulinoises
40 ème Foulées Châteaulinoises

Bien remis des six heures de Plouvorn, je prends la direction

du centre du département pour participer 

aux foulées Châteaulinoises.

Trois boucles de trois kilomètres et des poussières à parcourir

au coeur de la ville, voilà le défi qui est à relever ce soir après

un repas d'anniversaire copieux.

 Cet événement dont ce sera ma 5 ème participation est

organisé par les sportifs de Courir à Châteaulin.

Le parcours fait 10 km, avec un départ

rue Saint-Pol-Roux et une boucle à parcourir trois fois

avec une arrivée devant la mairie. Cette année,

280 coureurs sont sur la ligne de départ.

Après la course, la remise des prix a lieu à la salle

des fêtes, ainsi qu'un tirage au sort

avec de nombreux lots, un vélo, une tablette etc ....

40 ème Foulées Châteaulinoises
40 ème Foulées Châteaulinoises

Mon objectif est simple, constant entre 12,5 et 13km/h,

mais surtout rester sous les 50 minutes.

J'aime beaucoup le circuit de Châteaulin, qui offre une belle

course avec trois fois la côte difficile de "Roc Parc Bihan".

 Une épreuve très bien organisée, bravo à l’organisation 

et aux bénévoles. 

40 ème Foulées Châteaulinoises
40 ème Foulées Châteaulinoises

Le coup de pistolet est donné, c'est parti, les coureurs

occupent toute la largeur de la chaussée. 

Je me suis rangé complètement à droite, ce qui m'a

permis de dépasser sans être retardé et surtout d'être pris en

photo par Christiane, qui est venue me soutenir.

Après une petite montée direction le centre ville, on passe

une première fois la ligne d'arrivée, devant la mairie. On se

trouve au beau milieu des attractions, manèges et stands de

confiseries avec toutes les odeurs typiques, (beignets,

nougats, barbes à papa) puis direction les berges de

l'Aulne sur 1,5 km, jusqu'à l'écluse.

40 ème Foulées Châteaulinoises
40 ème Foulées Châteaulinoises

Passage au 1er kilo en 04'25", du 13.7 km/h, vite rétrograder

avant l'asphyxie. 2 ème kilo en 04'43, du 12,9. La première

grimpette de " Roc parc Bihan"  va me ralentir.

Virage à gauche et début de la montée, une borne, là je ne

rigole plus. En haut de la côte c'est le ravitaillement suivi de

la descente vers le centre ville. Tout va bien, plus que deux

tours. J'ai été très facile sur ce premier tour malgré une fin

de repas tardive ...

Pas d'affolement, je suis dans l'allure prévue et je termine

cette 1ère boucle en 16'27".

40 ème Foulées Châteaulinoises
40 ème Foulées Châteaulinoises

Dès le 2ème tour, je dois faire un effort et appuyer un peu

plus car l'allure baisse, je commence donc à remonter

du monde assez facilement.  Vers le 5ème km, je reviens sur

un groupe et je continue de remonter des coureurs dans la

deuxième ascension, mon rythme est parfait.

Un peu en avance sur l'objectif, je finis le

2 ème tour (kilomètre 7) en 32'46".

40 ème Foulées Châteaulinoises
40 ème Foulées Châteaulinoises

Dernier passage sur le chemin de halage, ça commence à

être dur.... Je ne double plus personne mais personne ne

me remonte. Il faut que je garde ce rythme dans le dernier

tour, la fin de course va être difficile, surtout la dernière

montée. Ce troisième tour, je l’attendais car après 4

participations, je sais que c’est une difficulté, plus sur le plan

moral que physique, bien que quand même c'est une belle côte…

J'ai bien récupéré sur la partie plate le long de l'Aulne,

et  je me motive en me disant que cette fois-ci rien ne peut

plus m’empêcher de terminer en moins de 50 minutes.

Le troisième tour sera le plus lent, en 16'10". Je tourne tout le

temps à plus de 12,5 de moyenne. Je fais les derniers kms à

4'45"/4'50" . Tant que je suis à cette allure, je laisse aller.

Mais dès que j'arrive en haut de la côte pour la dernière

fois, je décide d'allonger la foulée, ça ne devrait pas être trop

risqué, alors j'accélère en restant  attentif pour maintenir

une allure compatible avec le cardio. Alors, qu’est-ce que ça

donne?… Eh, pas mal du tout,  j’ai assez de réserves pour bien

envoyer, je repasse pas mal de monde, j’allonge au maximum

et j'ai de bonnes sensations. 

40 ème Foulées Châteaulinoises
40 ème Foulées Châteaulinoises

Je passe la ligne en 47'40", 136ème sur 265, content

de cette perf.  

Un nouveau podium 2 ème V3 sur 6.

Le chrono est correct, je n'ai pas battu mon record mais la 

manière y était, ce qui me satisfait. J'ai fait le travail que j'avais

prévu sans avoir trop souffert et j'ai pris du plaisir,

c'est bien là l'essentiel.  On verra maintenant demain

matin l'état de la bête sur le 10 kms de st Thonan.

Puis rendez vous pour le trail de Brocéliande.

Direction maintenant le ravitaillement final avec les

très appréciées "brochettes de fruits frais".

Pour clôturer la fête, après les différentes remises de prix,

"le pot de l'amitié" nous est  servi. 

A l'année prochaine.

40 ème Foulées Châteaulinoises
40 ème Foulées Châteaulinoises

 Résultats officiels :

Temps: 00h47'40"

136 ème sur 265

2 ème V3h sur 8

Moyenne 12,60 km/h

soit 4'46" au kilo

Afficher l'image d'origine

UN PLAID EN CADEAU SOUVENIR

40 ème Foulées Châteaulinoises

Si vous avez aimé cet article,

inscrivez-vous à la newsletter.

Vous pouvez également laisser

des commentaires dans le lien 

"écrire un commentaire".

Merci d'être venu passer un

moment avec moi et à 

demain pour 

« Les Boucles de St Thonan »

Vitesse

Vitesse

Dénivelé

Dénivelé

Parcours

Parcours

Repost 0
Dominique DEBOEVRE Deboevre-court.over-blog.com - dans Courses 2016
commenter cet article
6 septembre 2016 2 06 /09 /septembre /2016 22:36
Les 6 heures du Plan D'eau de Plouvorn
Les 6 heures du Plan D'eau de Plouvorn

Les 6 heures de Plouvorn

(408 ème Course)

 

Les Foulées Plouvornéennes organisent la troisième

édition des 6 heures du plan d'eau autour du lac.

Le départ a lieu à 10h. La course par équipes, 

ou en individuel, se dispute sur un

circuit de deux kilomètres sans difficulté

particulière et totalement fermé à la

circulation. Plus de 300 coureurs sont attendus sur

le parcours : une soixantaine en individuel et une

quarantaine d’équipes de 6 coureurs.

Les 6 heures du Plan D'eau de Plouvorn
Les 6 heures du Plan D'eau de Plouvorn

Le concept de cette course est de courir le maximum de

kilomètres durant 6 heures. On court sur

une boucle de 2 kilomètres autour d'un lac.

Contrairement à ce que l’on pourrait croire ce système

n’est pas chiant du tout. On s’arrête au ravito quand on

veut et on n’est jamais vraiment seul sur la piste.

Par contre j'ai un peu peur de la monotonie.

Cette course est une découverte.. Mon objectif

(et c’est bien le seul) est simple : 50 km minimum,

et le surplus sera du bonus ! Pour tout le reste, ce sera

selon les sensations et selon le bon vouloir de la carcasse

et des jambes. 

Avec Christiane, nous passons prendre Eric, inscrit

comme moi sur l'épreuve individuelle. Pendant le trajet,

la météo me donne quelques inquiétudes, de la bruine

avec un vent assez fort capable de tremper un coureur

en moins de temps qu’il n’en faut pour l’écrire. 

Les 6 heures du Plan D'eau de Plouvorn
Les 6 heures du Plan D'eau de Plouvorn

Arrivés sur les lieux vers 8h45 pour un départ fixé à 10h,

nous avons tout notre temps pour récupérer les dossards,

installer notre « stand » et passer la tenue de combat.

Evidemment, nous nous abstiendrons de tout échauffement

avant le coup de feu libérateur… J'en profite pour discuter

un peu avec les coureurs et organisateurs. Ce peloton 

est à la hauteur de sa réputation et je m’imprègne de 

toutes ces bonnes ondes positives à quelques 

minutes du départ.

Les 6 heures du Plan D'eau de Plouvorn
Les 6 heures du Plan D'eau de Plouvorn

 Quelques gouttes continuent à arroser le parcours pendant

tout ce temps. Tout le monde se rassemble autour du

podium pour l’habituel briefing, puis vient l’heure du

départ. 10h00, c’est parti…. dans la tranche haute de

l’endurance fondamentale, à 5’30/km. Ca me fait tout

drôle de courir à cette allure, il faut reduire très vite pour

aller plus loin. Je n'ai  pas suivi de préparation spécifique,

je suis là uniquement pour le plaisir. Les premiers tours

sont consacrés à la prise de repères. Je craignais un peu de

vite m’ennuyer sur une boucle aussi courte. Mais le circuit

 est très agréable et je ne ressens ni lassitude ni effet

« hamster » en ce début d’épreuve. Le parcours est

roulant et la seule vraie difficulté est le virage de l'écluse

 suivie d’une petite côte et d'un faux plat montant face au

vent qu'il faudra reproduire à " x " reprises.

La première heure s’est assez bien passée, un peu en

dessous de 5’30 » au kilo avec un cardio assez faible.

Pas de problème de foulée, de douleurs

L’objectif de 60 kilomètres me semble facile à atteindre.

Les 6 heures du Plan D'eau de Plouvorn
Les 6 heures du Plan D'eau de Plouvorn

La deuxième heure m’a déjà semblé beaucoup plus longue

avec quelques doutes sur ma capacité à tenir encore

4 heures à ce rythme. Ma vitesse commence à tomber.

Je suis désolé de voir qu’après 2 heures de course je n’ai

que 2 kilomètres d’avance par rapport à

l’objectif des 50 km. 

Je partage quelques foulées avec Pierre qui est quasi au

même rythme que moi, à la différence près que lui court

en relais. Les équipes de "la Forest" sont bien en place

également, sur le format plus rapide que moi.

Après environ 2 h de course, mon fan-club qui a fait le

déplacement est venu m' encourager et courir un peu avec

moi.  J’avoue manquer d’un peu de concentration sur

cette course mais l’allure cible est peu ou prou respectée.

Il est maintenant midi ça sent bon les merguez frites en

passant devant le camion pointage. Je retrouve un pur

instant de bonheur à chaque passage au stand. 

Côté ravito, je m’hydrate de façon régulière et absorbe

un gel liquide toutes les 30’. Dans cette ambiance,

je préfèrerais un bon barbecue et une bière bien fraîche.

Ce sera pour plus tard.

Les 6 heures du Plan D'eau de Plouvorn
Les 6 heures du Plan D'eau de Plouvorn

La troisième heure se passe selon le même tempo,

et la routine s’est progressivement mise en place en ce

qui me concerne. Je savoure chaque instant, chaque échange

avec les autres coureurs sur le parcours, chaque passage

au ravitaillement avec mes proches.

J'ai  l’occasion d’échanger quelques mots avec mes amis

de club, manifestement ravis d’être là aussi . Lors des

passages sur la ligne d’arrivée, je jette de temps à autre

un œil sur ma montre pour savoir où j’en suis en nombre

de tours et en distance parcourue. Après 3h00 de course

(16 tours et environ 32 km). Passage à la tente, pour prendre

une barre énergétique et 2 grandes gorgées de boisson.

Le redémarrage s’effectue en marchant, je ne tiens pas à

faire des misères à l’appareil digestif, qui me fichera

d’ailleurs une paix royale pendant les 06h00 à ma plus

grande satisfaction. La ligne d'arrivée ressemble à un

immense barbecue, des fumées et des odeurs alléchantes

s’échappent de partout, et le chrono sur le podium tourne

lentement. Je continue de  courir pratiquement tout le

circuit, sauf la montée de l'écluse,

 je vais la surnommer « la bosse qui tue ».

Les 6 heures du Plan D'eau de Plouvorn
Les 6 heures du Plan D'eau de Plouvorn

La quatrième heure se passe bien mais à la fin j’ai beaucoup

de mal à tenir une vitesse supérieure à 6' du

kilo. Au 40 ème kilomètre je commence à marcher

et mon moral s’effondre. J'adopte la méthode Cyrano

(alternance course-marche).

Je termine mon 20 ème tour et je décide de changer

de chaussures. J'effectue un arrêt prolongé au stand. 

Difficile de rester concentré sur mon objectif dans de

telles conditions, mais je sens qu’être ici, au milieu de

ma famille, regonfle le moral et me met du

baume au cœur pour continuer. 

Mais revenons à nos moutons.

Je repars, ça ne se bouscule guère devant.

C’est même plutôt très calme. Je sais qu’il va falloir

économiser mes forces, rester sur la réserve au maximum

parce que les 2 heures restantes seront délicates.

Les 6 heures du Plan D'eau de Plouvorn
Les 6 heures du Plan D'eau de Plouvorn

Cinquième heure, la monotonie s’installe, la zone de relais

 est toujours aussi agitée, et en passant au pointage,

je vois de nouvelles têtes venues m'encourager,

une belle surprise. 

Chaque fois que je passe au bivouac, le moral repart,

 ça fait énormément plaisir.

Au départ d'un nouveau tour mes petits enfants

m'escortent sur une centaine de mètres, que du plaisir.

Le temps passe, les km défilent et je fais des pauses

de plus en plus longues, pour avaler un gel et laisser

reposer les jambes ; l’arrêt est bénéfique pour le corps,

je n’ai aucune envie d'abandonner, et je repars en

prenant rendez-vous pour le tour suivant. Il y a de

moins en moins de monde sur le circuit, la température

est fraiche, le vent assez fort avec de temps en temps un

peu de bruine. Le silence règne quand je me trouve sur  

l'autre rive du lac. Je commence à ressentir les premières

douleurs dues à la fatigue musculaire.

J’effectuerai désormais « la côte qui tue ! » en marchant,

et continuerai à courir sur le plat et dans les descentes

tant que c’est possible ; de temps à  autre, un coureur

qui me dépasse m’encourage, sinon ce sont parfois des

longues minutes de solitude. Je m’arrête toujours au

ravito. J’en suis à plus de 45  km, normalement les 50 km

seront atteints.

Les 6 heures du Plan D'eau de Plouvorn
Les 6 heures du Plan D'eau de Plouvorn

Un nouveau tour commence le 26 ème, la sono qui

crache les décibels au niveau de la zone relais ça

booste. L’estomac se réveille et commence à crier famine. 

Avec mes 50 bornes au compteur, je commence à avoir de

plus en plus de mal à courir, et la « côte qui tue ! » et que

j’ai déjà montée au moins 25 fois commence à laisser

des traces ; je m’adapte en prenant un rythme encore

plus cool, afin atteindre les 6h. Les encouragements

reprennent, il y a aussi de plus en plus d’agitation,

l’ambiance monte aussi au fur et à mesure que les minutes

s'égrainent. De mon côté je cours de moins en moins vite

 mais je continue d’avancer, et je réalise seulement à ce

moment que j'ai couru six heures.

C’est dur pour moi, ça l’est tout autant pour les autres,

qui continuent d’avancer.

Dernier  arrêt prolongé au ravito, mais cette fois dans

le but d'attendre Isa et Albert.

Avec le temps qui passe, les concurrents du relais

commencent aussi à  ressentir la fatigue, et certains se

mettent à notre rythme pour échanger quelques

mots, transformant ces instants de partage en

moments privilégiés.

Les 6 heures du Plan D'eau de Plouvorn
Les 6 heures du Plan D'eau de Plouvorn

Toutes les bonnes choses ont cependant une fin, et même

si je suis à 20 % en mode marche  et 80 % en mode

trottinage depuis quelques tours, je resterai sur le circuit

jusqu’à ce que les 06h00 soient atteintes, ce qui sera fait

après ce dernier tour. J’en étais alors à plus de 15 mn

pour boucler un tour, avec en plus une halte de 4 à 5 mn

au ravitaillement. Vu ma préparation, et ma condition

physique actuelle, ce résultat est tout simplement inespéré

pour moi, le vent et la pluie ont rendu le parcours un peu

plus difficile que prévu.

C’est le dernier tour, je trottine tranquille, pour les

100 derniers mètres je suis accompagné par mes

quatre petits enfants ....du bonheur. Les spectateurs

applaudissent et nous félicitent, c’est grisant. Nous faisons

les derniers mètres main dans la main, rien que pour ce

moment je serais prêt à recommencer. Chaque équipe 

franchit la ligne d’arrivée sous les vivas et applaudissements

des spectateurs et des accompagnants. Une grande

émotion envahit tout le monde en voyant défiler ces forçats

de running.  Même la météo ne peut retenir ses larmes

devant ces exploits et c’est une petite bruine qui tombe

sur Plouvorn. Encore une sacrée aventure où l’effort

physique, les plaisirs de la course à pied se mêlaient

aux émotions et aux moments de partage.

Les 6 heures du Plan D'eau de Plouvorn
Les 6 heures du Plan D'eau de Plouvorn

 

 

 

Ici tout est fait pour que les coureurs s’y sentent au mieux et toutes les conditions réunies pour que l’ambiance les amène à se dépasser. Alors pour terminer, un grand MERCI à tous ceux qui rendent possible cette grande fête populaire de la course à pied, et un grand BRAVO à tous ceux qui y ont participé. Le mot de la fin (qui ne surprendra personne) : « Je reviendrais dans deux ans mais en relais, je ne suis pas fait pour tourner en rond !»

Ici tout est fait pour que les coureurs s’y sentent au
mieux et toutes les conditions réunies pour que l’ambiance
les amène à se dépasser. Alors pour terminer, un grand
MERCI à tous ceux qui rendent possible cette grande fête
populaire de la course à pied, et un grand BRAVO à tous
ceux qui y ont participé. Le mot de la fin
(qui ne surprendra personne) : « Je reviendrais dans
deux ans mais en relais, je ne suis pas fait pour tourner
 en rond tout seul !»
Les 6 heures du Plan D'eau de Plouvorn
Les 6 heures du Plan D'eau de Plouvorn
Les 6 heures du Plan D'eau de Plouvorn
Les 6 heures du Plan D'eau de Plouvorn

Résultats officiels :

Temps: 06h06'59"

40 ème sur 63

3 ème V3h sur 6

Moyenne 9,01 km/h

soit 6'40" au kilo

Distance : 54,2 km

 

En souvenir un coupe vent sans manche

et quelques tomates.

Les 6 heures du Plan D'eau de Plouvorn
Les 6 heures du Plan D'eau de Plouvorn

Si vous avez aimé cet article,

inscrivez-vous à la newsletter.

Vous pouvez également laisser

des commentaires dans le lien 

"écrire un commentaire".

Merci d'être venu passer un

moment avec moi et à la

semaine prochaine pour

les 10 kms des

« Foulées Châteaulinoises»

Vitesse

Vitesse

Dénivelé

Dénivelé

Parcours

Parcours

Repost 0
Dominique DEBOEVRE Deboevre-court.over-blog.com - dans Courses 2016
commenter cet article
1 septembre 2016 4 01 /09 /septembre /2016 07:02
41 ème Montée du Ménez Hom
41 ème Montée du Ménez Hom
41 ème Montée du Ménez Hom

La Montée du Ménez-Hom

(407 ème Course) 

 

La "Montée du Ménez-Hom" sur un circuit de 22,500 km,

départ du bourg d'Argol à 9h30 mn, un passage au

sommet le plus occidental des montagnes noires,

avant de descendre pour une arrivée sur Argol.

Cette année 1,5 km de route en moins.

Une occasion d'admirer les beaux paysages presqu'îlliens,

voir d'une partie du Finistère.

5 ravitaillements sur le parcours. 

41 ème Montée du Ménez Hom
41 ème Montée du Ménez Hom

C'est la 41 ème édition de la montée du Menez-hom, cette

course de 22.5 kms, qui a des passages difficiles reste

toujours aussi populaire, dans un esprit bien sportif.

C'est ma 5 ème participation avec cette année deux objectifs,

terminer le défi "des 3 sommets" et me rapprocher

le plus possible de 02h00.

Ce trail, c’est un peu la course du cœur. 

Jérome, l’organisateur, un ami coureur qui se

plie en 4 pour faire le meilleur. Argol, un Bourg

situé à l'entrée de la Presqu'île de Crozon, avec  sa

nature aux alentours, le paradis des trailers.

 Bref, prendre un dossard dans ces conditions,

c’est du pur bonheur !

J'hérite du dossard "28", et du sourire des bénévoles.

L'organisation avait tout prévu, les dieux seront 

cléments toute la journée, offrant aux trailers des

conditions météo idéales pour aller au bout des 22,5 km.

Après pas mal de bavardage et un petit échauffement,

je rejoins les quelques 200 coureuses et coureurs sur la

place du bourg.

41 ème Montée du Ménez Hom
41 ème Montée du Ménez Hom

09h30 : Le départ est donné, et pour bénéficier du superbe

panorama que nous offre le sommet du mont, il nous faut

maintenant parcourir trois bornes sur le bitume, quelques

kilomètres de chemin forestier avant d'attaquer

 un bon quatre mille mètres de chemins caillouteux pour

rejoindre le sommet.

 La course est lancée et nous partons pour 4 km tranquilles,

histoire de s'échauffer avant la montée.

Les premiers kilos se font à plus de 12km/h,

je passe au 4 ème en 19'20". Ca va pas durer, 

car après ça grimpe sévère. Le chemin s’est ensuite vite

élevé direction le sommet. Au départ, j'attaque la montée

en courant, mais rapidement le cœur monte et j’opte

comme beaucoup pour la marche dans les parties les

plus raides. Il vaut mieux éviter de se griller dès le départ,

car on ne fait quasiment que monter jusqu'à la mi course. 

41 ème Montée du Ménez Hom
41 ème Montée du Ménez Hom

Arrivé au sommet, il fait frais et je ne m'attarde pas

au ravitaillement, la vue est pourtant splendide.

Je repars dans la descente accompagné d’un coureur

que je ne connais pas. Nous sommes sur une partie en

mono trace roulante au début. La foulée est aisée et je

me laisse tranquillement glisser le long de la pente.Très

vite, je me retrouve seul dans une partie plus technique

mais sans difficulté particulière. Je suis bien, très bien

même. Tellement bien qu’à ce moment me vient une idée

en tête d’une infinie puérilité : je me dis tout simplement

que cette course-là, si je gère bien le final, je devrais faire

un bon temps. 

41 ème Montée du Ménez Hom
41 ème Montée du Ménez Hom

Et si normalement la descente est un moment sympa, 

celle-ci fait très mal aux jambes. On alterne entre 

chemins de terre, c’est cool, parfois quelques grosses

pierres, mais beaucoup plus souvent avec des caillasses 

qui roulent sous les pieds et de grosses ornières.

Je rejoins et m’accroche à la trace de deux jeunes 

femmes qui dévalent assez vite, des gazelles. 

J'apprendrai à l'arrivée qu'elles finiront première 

V2F et 1 ère V3F ( 9 ème et 10 ème féminine).

Quand le chemin redevient à peu près plat il reste 

environ 6 kilomètres. Relancer sur du plat après avoir 

fait 6 bornes de descente c'est douloureux.

Je pensais être content de voir arriver la petite forêt

 avec un chemin moins pentu, mais ça brûle dans les cuisses.

41 ème Montée du Ménez Hom
41 ème Montée du Ménez Hom

Après de longs passages en forêt alternant chemins forestiers

et singles, nous nous dirigeons vers le dernier ravito.

Un verre d'eau, je discute avec les bénévoles,

c'est sympa… ça donnerait presque envie d’y rester.

Mais c'est reparti pour la dernière ligne droite, il reste

à présent 5 kilomètres. Sur la première montée qui suit le

ravitaillement, j’ai de très bonnes sensations, même si les

jambes semblent lourdes après l'arrêt au ravito.

Je double un groupe de trois coureurs qui marchent.

Passage au 20 ème kilo en 01h50', il reste 2 bornes sur route

pour rejoindre l'arrivée. Ma montre qui a buggé m’indique

qu’il reste 1 km à courir, mais je connais bien le parcours.

Je m’accroche au petit groupe devant, un gars décroche,

on s’approche petit à petit de l’arrivée.  

Dans la dernière bosse, j'aperçois le terrain de foot,

j'accélère, c'est bon  un dernier virage à gauche pour

pénétrer dans la rue où sont placés l’arche et le podium.

Il y du monde à l’arrivée et je boucle l'épreuve sous

les « applaudissements » en 2h 02min 37s,

heureux et pas trop épuisé : la récupération ne sera que

plus rapide.

Ouf arrivé ! On se félicite avec mes compagnons de course

du jour. C’était une bonne course et on a le sourire.

Je suis 116 ème sur 185 arrivants. 

Bravo à l'organisation : le balisage était vraiment bon,

l'organisation vraiment pro, les ravitos biens fournis,

et les paysages toujours aussi beaux.

41 ème Montée du Ménez Hom
41 ème Montée du Ménez Hom

Un excellent ravito final suivi d'une bonne douche chaude

et je rejoins Christiane pour la remise des prix.

Bravo à Christine qui termine première V1.

Après l'effort...la matinée s’est prolongée autour

de l' habituel repas dans le parc des jeux bretons. 

Au menu : Kir, jambon à l'os et richesses de la terre

ou moules-frites, crêpes au caramel au beurre salé, café. 

Encore une fois l’accueil était top, ça donne envie de

revenir l’an prochain.

41 ème Montée du Ménez Hom
41 ème Montée du Ménez Hom

 Résultats officiels :

Temps: 02h02'37"

116 ème sur 185

9 ème V3h sur 17

Moyenne 09,94 km/h

soit 6'02" au kilo

 

Un sac en toile en cadeau

41 ème Montée du Ménez Hom
41 ème Montée du Ménez Hom

Si vous avez aimé cet article,

inscrivez-vous à la newsletter.

Vous pouvez également laisser

des commentaires dans le lien 

"écrire un commentaire".

Merci d'être venu passer un

moment avec moi et à la

semaine prochaine pour les

« 6 heures de Plouvorn »

Vitesse

Vitesse

Dénivelé

Dénivelé

Parcours

Parcours

Repost 0
Dominique DEBOEVRE Deboevre-court.over-blog.com - dans Courses 2016
commenter cet article
30 août 2016 2 30 /08 /août /2016 17:01
Trail des Crêtes des montagnes noires
Trail des Crêtes des montagnes noires

Le Trail des crêtes

(406 ème Course) 

12 ème épreuve de l'Armor Argoat

Pour sa quinzième édition, le trail des crêtes des

Montagnes noires va emprunter un trajet varié,

avec des passages techniques et des vues panoramiques.

Le départ s’effectue dans le magnifique théâtre de verdure

de Tronjoly…. Partis de 120 m., les coureurs grimpent

progressivement vers les hauteurs qui séparent le

Morbihan du Finistère (300 m). Sur les crêtes un parcours

vallonné les attend, toujours sur des sentiers ou des allées

forestières. Ils passent près du manoir du Menez Kam,

découvrent le banc de la comtesse, l’étonnante barre

rocheuse de Kudel et la vierge des Montagnes Noires.

Ensuite ils reviennent vers le point culminant de la région

qui offre un magnifique point de vue, le Toulaeron.

Le retour sur Gourin s’effectue en descente dans un paysage

de landes avec les bruyères en fleurs.

L’arrivée a lieu dans le parc de départ après 15 km

dans la nature entre Finistère et Morbihan. 

Trail des Crêtes des montagnes noires
Trail des Crêtes des montagnes noires

Le départ du trail est à 10h. J'ai une heure de route

depuis Plougastel. Au menu du jour, un 15 km avec

environ 450 m de D+, sur un parcours que je ne connais

pas.  J’arrive au parc Tronjoly à Gourin un peu avant 9h,

 un énorme parking  à 100 mètres du départ, super.

 L’ambiance est bien différente des courses sur 

routes. Ici il n’y a aucun stress, beaucoup de coureurs sont

venus en famille, on retrouve un peu l'ambiance kermesse.

J'ai juste le temps de voir le départ du trail long.

Il est temps de récupérer mon dossard, je croise pas

mal d' amis passionnés. L'ambiance est très agréable

et détendue,  il fait vraiment bon, idéal pour courir.

Trail des Crêtes des montagnes noires
Trail des Crêtes des montagnes noires

Le Parc de Tronjoly constitue un écrin de verdure au

centre duquel se niche un Château du XVIIl ème siècle,

construit sur les ruines d'un vieux manoir. Cette belle

bâtisse se mire dans les eaux du bief d'un ancien moulin.

A quelques pas du Château, un magnifique théâtre de verdure

a été aménagé. Pour se promener à travers le parc,

les visiteurs peuvent emprunter les nombreuses allées

aménagées, les ponts qui enjambent de pittoresques

ruisseaux et les multiples sentiers. L'espace arboré du

parc présente des arbres majestueux, plusieurs fois

centenaires.

Trail des Crêtes des montagnes noires
Trail des Crêtes des montagnes noires

Après avoir récupéré mon dossard « 284 » je pars pour

un petit échauffement. Je croise de nombreux amis

traileurs. Nous papotons un peu, tout le monde me dit

de faire attention, les 5 premiers kilomètres sont

difficiles et interminables.

L'heure de départ approche. Nous sommes 325 sous

l'arche à écouter les consignes d'avant course.

Trail des Crêtes des montagnes noires
Trail des Crêtes des montagnes noires

Sur l'aire de départ, je croise à nouveau des potes,

on se souhaite une bonne course, ça rigole franchement,

 mais nous sommes rappelés à nos obligations

en voyant le peloton s'élancer, c'est parti !

Je suis dans le dernier tiers du peloton et me voilà

en route à bonne allure, je remonte quelques places

au passage.

Nous faisons un passage devant le château puis on quitte

le bourg pour rejoindre la forêt. Ces 2 premiers

kilomètres en légère montée (5'21" et 5'23") permettent

au peloton de s'étirer énormement, chacun trouve

progressivement son rythme. Virage à gauche et se

présente à nous la première montée qui va nous emmener

au point culminant de la course. Les jambes répondent

bien, mais je crains d'être parti un peu vite, le trail d'hier

n'est pas digéré en totalité. Je préfère ralentir

il reste 3 kilomètres de montée non stop.

Trail des Crêtes des montagnes noires
Trail des Crêtes des montagnes noires

Je sens que je vais apprécier ce parcours.

Nous sommes dans un bois (la quasi-totalité du parcours

se fera en forêt) où il est impossible de doubler à

cause de l’étroitesse du chemin. Mais je reste patient.

La pente devient plus dure, nous commençons à monter,

monter, monter, ça descend à un moment, sur 20 m

et ça remonte. Kilomètre 4,5 , on quitte le Morhiban,

retour en Finistère pour la suite de l'escalade.  

Et plus ça va, plus c’est raide. Maintenant je double

 des coureurs qui marchent à la queue leu leu. 

Je me motive pour continuer à trottiner. Mais cette

première côte fait quand même du mal.

Je suis explosé au sommet. Au km 5 nous patientons

gentiment les uns derrière les autres pour escalader

un rocher, un coureur devant moi m'explique que

c'est le roch Toullaeron

Ouf je suis en haut....

Trail des Crêtes des montagnes noires
Trail des Crêtes des montagnes noires

Bon j' espère que le plus dur est fait. Je regarde ma

montre : 32’ pour 5 km, du 6’20" au kilo.

Une moyenne de 9,5 quand même. Mais ho! que vois-je,

nous avons le droit à une descente de 2 km. Le premier kilo

dans un sentier très étroit parmi les fougères. Je mène

un groupe de 5 coureurs et ceux qui me précèdent sont loin

devant, du coup je ne suis pas du tout gêné pour voir où

je mets les pieds. Je saute je bondis, j'adore. 

Trail des Crêtes des montagnes noires
Trail des Crêtes des montagnes noires

Le kilomètre suivant se fait sur goudron et je reviens

doucement sur les coureurs devant moi. Mais dès

que cette descente se termine nous repartons pour deux

bornes de montée avec la traversée d'un champ en herbe.

Je passe la mi course en 49'55", (au 8 ème car pour finir 

la course fera 16 km), je suis donc parti pour mettre 1h40.

J’en suis à la moitié et les relances sont difficiles.

Pourtant lorsque c’est plat, je sens que je suis bien. 

Ce sont surtout les jambes qui ont du mal, le souffle suit 

bien sauf quand je suis obligé de forcer dans 

les parties raides.

Trail des Crêtes des montagnes noires
Trail des Crêtes des montagnes noires

En haut de la deuxième bosse, le paysage est magnifique.

Retour dans le Morbihan, une partie assez roulante, dans

un décor d’une beauté qui nous fait oublier les difficultés. 

Une longue descente dans de l’herbe et sur un sol instable

nous permet d'atteindre le bas de cette colline.

Des passages boueux, un sentier recouvert d’ardoises glissantes,

la traversée d'un ruisseau, voilà quelques pièges en travers de

notre chemin retour. 

Trail des Crêtes des montagnes noires
Trail des Crêtes des montagnes noires

Horreur un nouveau sentier hyper raide qui n’en finit pas,

au milieu je marche pour réussir à atteindre le haut.

Heureusement que Denis m'a dit avant le départ

 « la deuxième partie du parcours est plus facile, 

ça descend ». 

14 ème kilo, l’arrivée est bientôt là, le parcours est enfin

plat, le sol beaucoup plus carrossable, je retrouve un rythme

qui me convient, je ne sens pas la fatigue d'hier. 

Une longue portion dans les bois du parc. Je passe la

ligne d’arrivée bien content de boucler ce trail. 

Je termine en 1h35 pour 16 km. 

Trail des Crêtes des montagnes noires
Trail des Crêtes des montagnes noires

Le Trail des crêtes des Montagnes Noires a connu une

très belle affluence, avec un niveau de concurrents plutôt

élevé. L'équipe de bénévoles de Gourin court a bien géré

l'organisation de cette course, qui comptait quelques points

d'eau en raison de la chaleur. Sur la ligne d'arrivée,

les coureurs étaient unanimes à reconnaître la beauté du

circuit, mais également la technicité de l'épreuve

 dont le dénivelé en a fait souffrir plus d'un.


 

Trail des Crêtes des montagnes noires
Trail des Crêtes des montagnes noires

 Résultats officiels :

Temps: 01h35'16"

186 ème sur 330

6 ème V3h sur 25

Moyenne 09,13 km/h

soit 634" au kilo

 

Une brioche et un paquet de café

en cadeau

Trail des Crêtes des montagnes noires

Si vous avez aimé cet article,

inscrivez-vous à la newsletter.

Vous pouvez également laisser

des commentaires dans le lien 

"écrire un commentaire".

Merci d'être venu passer un

moment avec moi et à la

semaine prochaine pour

les 22.5 kms du Trail

« La montée du Menez-Hom »

Vitesse

Vitesse

Denivele

Denivele

Parcours

Parcours

Repost 0
Dominique DEBOEVRE Deboevre-court.over-blog.com - dans Courses 2016
commenter cet article
26 août 2016 5 26 /08 /août /2016 14:03
Les 32 ème Foulées de Brasparts

Les Foulées de Brasparts

(405 ème Course) 

9 ème épreuve de l'Armorik Trail

Armorik Trail

L’association « Les Marsupilamis Brasparts » organise

ses 32 ème Foulées. Cette année, les deux circuits ont

été très largement modifiés pour mieux découvrir

les Monts d'Arrée.

Les départs se feront toujours du Mont St Michel situé

à cheval entre les communes de Brasparts et St Rivoal.

 16h30 départ pour les 12 km et 17 h pour le 22 km.

Des navettes gratuites, nous emmènent du bourg de 

Brasparts jusqu'à la ligne de départ. Nous foulerons

 ensuite des chemins creux, parfois caillouteux,

des sous bois, des parcours complets, de belles relances

avec à peine 1% de bitume. 

La soirée se poursuivra autour de cochons grillés

et nous finirons en musique jusque tard dans la nuit.

Cette édition est  la 9ème du challenge Armorik Trail 2016 

 
Les 32 ème Foulées de Brasparts
Les 32 ème Foulées de BraspartsLes 32 ème Foulées de Brasparts

Un nouveau défi, monter trois des plus haut

sommet de Bretagne en une semaine.

Aujourd'hui Brasparts (22 kms)

" La Chapelle Saint Michel " à 380 m,

demain Gourin (14,5 kms) 

le Roc'h Toullaeron à 326 m,

et dimanche 21 Argol

Le MenezHom (22,5 kms) à 320 m.

Les 32 ème Foulées de Brasparts
Les 32 ème Foulées de Brasparts

Une semaine après Huelgoat, je me retrouve à Brasparts

pour la 9 ème épreuve de l'Armorik Trail, une course à

travers les bois et landes, d'après les rumeurs qui circulent,

plus longue et plus difficile que les années précédentes.

Arrivé vers 16h00 au centre du bourg, avec Eric et

Christiane nous prenons la direction de la salle

des fêtes pour retirer les dossards.

Aujourd’hui j’épingle  le " 779" . 

Nous prends place ensuite dans le car qui m'emmène

à la source de cette épreuve.

Le départ se situe au Mont St Michel de Brasparts, le point

culminant des Monts d'Arrée grâce à sa superbe petite

chapelle qui surplombe l'ensemble des landes et le lac de

Brennilis.    

Les 32 ème Foulées de Brasparts
Les 32 ème Foulées de Brasparts

Une chapelle dans un décor lunaire. Cette petite chapelle

qui surmonte le mont date de 1672, dédiée à

 l'ange St Michel qui protège le site.  

 On raconte que des actes d'exorcismes ont eu lieu

dans cette chapelle, que des feux-follets rôdent la nuit,

que des voix résonnent la nuit pour vous emmener dans

les tourbières.  Cette petite chapelle, selon les anciens,

a servi de refuge contre les loups et le mauvais temps.

A présent, l'édifice est complètement vide, même si

parfois on trouve des bougies, cierges et autres preuves

que fréquemment des cérémonies ont lieu dans cet endroit.

Les 32 ème Foulées de Brasparts
Les 32 ème Foulées de Brasparts

Après le circuit des sangliers, l'objectif

 d'aujourd'hui est de deux heures. Lorsque je me

 range derrière la ligne, je sais que j'ai bien

récupéré du trail à Huelgoat.

C'est ma 5 ème participation, et j'adore cet endroit

où la nature offre des paysages magnifiques, et le

départ de la course est toujours un moment émouvant.

Nous sommes environ 170 concurrents pour

parcourir les 22 kilomètres qui nous séparent de

Brasparts, il nous faudra traverser,  la bruyère et les

bois des alentours, des chemins parsemés

de cailloux, des branches, des trous, des ruisseaux 

et de la boue avec des petites et grandes montées,

des longs faux plats, et des descentes très techniques. 

 Comme j'ai de bonnes jambes en ce moment, je suis

parti  avec détermination.

Les 32 ème Foulées de Brasparts
Les 32 ème Foulées de Brasparts

17 h, les coureurs se rassemblent. Je me place en  

milieu de  peloton. Et c’est parti ! On descend d’abord 

 par  la route ce qui  permet de bien étirer le peloton 

 puis on oblique à droite, vers le sud, pour prendre un

chemin caillouteux, toujours en descente. Ça va vite. 

Après s'être échauffé sur 2 kilomètres de descente,

il faut remonter tout là haut. Avec des portions assez

difficiles dans les pierres, la montée est tout de même raide.

Une pente que dis-je "un mur" raméne tous les coureurs

au point de départ.

 Pour marquer le sommet, un passage dans la chapelle, 

et c'est parti pour une belle descente. Le moral est bon

et je pense à profiter du panorama offert, ainsi que des

encouragements du public.   

Les sensations sont bonnes et depuis le départ je me

trouve bien calé dans un petit groupe. Les principaux

favoris sont déjà loin devant. On alterne montées

descentes, il fait chaud,  je m'arrête au ravitaillement,

un  petit verre d’eau et c’est reparti sur le même tracé.

 Je continue dans mon petit groupe, sachant que 

maintenant une grande partie est en descente

Les 32 ème Foulées de Brasparts
Les 32 ème Foulées de Brasparts

Au pied de ce mont, on trouve les marais de Yeun Ellez,

formés par une  terre noire gorgée d'eau, qu'on appelle

aussi Tourbières. Le lieu est dangereux et la

légende raconte que des d'hommes et des chevaux 

ont disparus à la nuit tombée.

Arrivés au 10 ème en 53'17", la côte fait mal, chacun la

 passe à son rythme, mais dans la descente

qui suit, regroupement général. On est 5 ou 6 avec,

notamment, Laëtitia.

Retour sur des petits chemins, ça zig-ziag en descendant

au fond d'une vallée, je m’amuse.

Je ferai les 5 bornes suivantes en maintenant mon

rythme et en m’appliquant pour garder mon équilibre

dans les passages les plus délicats.

On revient sur du plus roulant.

Les 32 ème Foulées de Brasparts
Les 32 ème Foulées de Brasparts

A partir du 18 ème kilometre, je reconnais le parcours

emprunté les année précédente.

Un kilo en légère montée dans un bois. 

En haut, je fais un petit effort pour revenir au niveau

de Laëticia. Je lui dit de s'accrocher.

On est parti pour deux bornes de dénivelé negatif sur

un single qui serpente entre les arbres, 

nous courons à presque 11 km/h.

Je suis bien mais rien d’exceptionnel, et les cuisses

devienent lourdes. Au 20ème kilomètre, la piste s’élargit.

J’en profite pour regarder ma montre 01h 59' 15".

Puis c'est la traversé du champ, je sais que l'arrivée

et proche. Ca va mieux, les jambes se délient un peu.

Reste la dernière petite difficulté, un

 sentier étroit, sombre et assez pentu qui nous

m'emmène sur la ligne droite finale.

Les 32 ème Foulées de Brasparts
Les 32 ème Foulées de Brasparts

La fin se fait attendre, les jambes sont maintenant

réellement dures.

Dernière montée, dernier virage. 

Enfin l'arche…c’est fini.

La ligne d’arrivée est franchie en 02h09'40".

Je suis assez content du déroulement de cette sortie.

Il y a bien sûr eu des passages difficiles mais rien de bien

méchant finalement. Les jambes sont un peu raides

pour demain, mais ca ne m'empêchera pas de continuer

mon défi.

Je pourrais encore déblatérer pendant des heures sur

 cette course ou sur les magnifiques paysages observés

ou encore sur l’ambiance et la gentiesse des benevoles,

 mais je pense que c’est suffisant pour aujourd’hui.

Je préfère ne pas vous dégoûter tout à fait sinon vous ne

voudrez plus jamais me lire.

Alors à demain sur les chemins de Gourin

Les 32 ème Foulées de Brasparts

Résultats officiels :

Temps: 02h09'40"

92 ème sur 160

5 ème V3h sur 14

Moyenne 10,18 km/h

soit 5'54" au kilo

 

 

 

La soirée se poursuivra comme d’habitude par un

cochon grillé ouvert à tous, ou convivialité et bonne

humeur sont de rigueur.

Les 32 ème Foulées de Brasparts

Si vous avez aimé cet article,

inscrivez-vous à la newsletter.

Vous pouvez également laisser

des commentaires dans le lien 

"écrire un commentaire".

Merci d'être venu passer un

moment avec moi et à la

semaine prochaine pour

les 14, 5 kms du Trail 

« des Crêtes à Gourin »

Vitesse

Vitesse

Dénivelé

Dénivelé

Parcours

Parcours

Repost 0
Dominique DEBOEVRE Deboevre-court.over-blog.com - dans Courses 2016
commenter cet article
24 août 2016 3 24 /08 /août /2016 12:10
Circuit des sangliers 15 ème édition
Circuit des sangliers 15 ème édition

Circuit des sangliers

(404 ème Course) 

8 ème épreuve de l'Armorik Trail

Organisé par l'association " les Galouperiens An Arrée",

le 15 ème trail est partenaire de l'association

"Céline et Stéphane", leucémie espoir.

                                  Fédération Leucémie Espoir - Fédération Leucémie Espoir (Accueil)

2 circuits: 12 et 25 km dans le site naturel légendaire de la

forêt d'Huelgoat. Vous allez découvrir ou redécouvrir les

particularités et les richesses des communes de Huelgoat

et de Locmaria Berrien. Cette année le circuit nous

emmènera voir les canaux, l'ancienne mine de plomb

et d'argent, le gouffre, la roche tremblante, la mare aux

sangliers (où il est conseillé de ne pas trop s'attarder),

la grande lande, l'ancienne voie ferrée, sans oublier le camp

d'Arthus et le sentier du Louarn.

Circuit des sangliers 15 ème éditionCircuit des sangliers 15 ème édition
Circuit des sangliers 15 ème édition

Idéalement placées en centre Finistère, voire centre

Bretagne, la réputation de la commune d'Huelgoat et

des petites communes des monts d'Arrée n'est plus à

faire en matière d'animation sportive. 

480 coureurs ont fait le déplacement.

(170 sur le 25 et 310 pour le 12. )  

Le thermomètre affiche 17°, le ciel est bleu avec

un beau soleil, bref vous l'aurez compris on va être

écrasé par la chaleur.

Je me dirige vers le départ, objectif : moins de 1h15 ! 

Circuit des sangliers 15 ème édition
Circuit des sangliers 15 ème édition
Circuit des sangliers 15 ème édition

Le départ est commun aux 2 courses depuis le stade

Corentin Tymen et débute par 1 km de descente pour

rejoindre le lac. Ca part très vite, au 1er bip de ma

montre (signalant le 1er kilo), il n’y a que

4 minutes et 43 secondes que l’on est parti,

« va falloir se calmer !!! » ou ça n’ira pas au bout ! 

Après avoir traversé la ville et longé le lac, les coureurs

s'engouffrent dans la forêt derrière le moulin du chaos.

 Cette forêt est vraiment magique, dès les

première foulées, j'y ai ressenti une énergie supérieure.

 On passe au pied de la roche tremblante, du ménage de la

vierge avant de s'engager dans le sentier

des amoureux jusqu'au chemin du "Louarn" qui

contourne le camp d'Arthus. 

Circuit des sangliers 15 ème édition
Circuit des sangliers 15 ème édition

Au milieu de la forêt on slalome entre d'énormes

arbres et blocs de granit. 

Puis c'est la mare aux sangliers, mais où sont les sangliers ?

Au kilomètre 5 c'est la séparation des deux courses, 

à gauche le long et à droite le court.

A droite pour moi et je me retrouve un peu seul.

Je ressens une agréable sensation, courir dans cette nature 

préservée c'est enivrant. Il y a du mono trace, des

descentes très techniques, ça relance souvent.....ça reste

très ludique, je n'ai vraiment pas le temps de m'ennuyer.

Pour ma part il ne manquait plus que les fées et les elfes

pour se croire dans un conte de légende celtique.

Circuit des sangliers 15 ème édition
Circuit des sangliers 15 ème édition

Après le ravitaillement, c'est une succession de

petits tronçons casse-pattes, montées, descentes

relances. Autant de lieux étranges que l'on découvre

au détour d’étroits sentiers, tout cela est si mystérieux

que l’on a même la sensation d’être observé !!!

Depuis le départ les muscles répondent présents.

Des petits groupes de 2/3 se font et se défont au

hasard des difficultés. On descend vers la voie verte,

que l'on longe avant de remonter par un chemin creux.

  On traverse un ruisseau puis la carrière avant de monter

la dernière grossse patate.

Circuit des sangliers 15 ème édition
Circuit des sangliers 15 ème édition

Le trail demande beaucoup d'efforts, c'est un domaine que

j'aborde en toute humilité, un exercice qui ne manque pas de

piquant. Les péripéties, les situations cocasses, c'est cela que

j'apprécie, au-delà du décor plein de charme, de l'air pur et

des panoramas grandioses que les lieux offrent à ceux qui s'y

aventurent.

Kilomètre 10, les 2 derniers km arrivent, détail qui a son

importance car je sais que cette partie le long du canal

supérieur, est roulante. Donc c’est parti, je ne mâche pas

mes efforts, je commence à pas mal tirer sur mes réserves,

c’est dur mais j'arrive sur le pont, je me sens un peu cuit

mais je tire un peu plus sur les bras et j’allume.

Mais c'est pas fini !!!!!!!!!!

Circuit des sangliers 15 ème édition
Circuit des sangliers 15 ème édition

Dans la dernière bosse, je monte un peu trop rapidement

et au sommet, surprise, pas de descente mais un replat

de quelques centaines de mètres, j'ai grimpé

trop vite, j'ai besoin de récupérer, je laisse donc filer

le concurrent devant moi, en cherchant mon souffle.

Puis les sensations sont revenues et je termine

en bonne condition sans avoir trop souffert finalement.

J'entre sur le terrain et j'aperçois l'arche, c'est l'arrivée.

Voilà l’aventure se termine, les paysages étaient magnifiques,

que d’émotions, que de difficultés, mais quelle satisfaction.

 Au-delà du résultat, j'éprouve toujours autant de plaisir à

participer à ce type d'épreuve. Même quand l'oxygène vient

à manquer, ces courses sont de vraies bouffées d'air.  

Circuit des sangliers 15 ème édition
Circuit des sangliers 15 ème édition

À l'arrivée, il n'y avait que des vainqueurs et tout le monde

était ravi d'être venu à bout de l'exigeant parcours.

Pour fêter la victoire, un énorme ravito avec crêpes était

mis à la disposition de tous. 

Pour clore ce petit récit, je tire mon chapeau à l'équipe

en charge de l'organisation. Cette course est rondement bien

chapeautée.

Circuit des sangliers 15 ème édition
Circuit des sangliers 15 ème édition
Circuit des sangliers 15 ème édition
Circuit des sangliers 15 ème éditionCircuit des sangliers 15 ème édition

 Résultats officiels :

Temps: 01h12'22"

118 ème sur 313

9 ème V3h sur 30

Moyenne 09,94 km/h

soit 6'02" au kilo

 

Une serviette en cadeau

Circuit des sangliers 15 ème édition

Si vous avez aimé cet article,

inscrivez-vous à la newsletter.

Vous pouvez également laisser

des commentaires dans le lien 

"écrire un commentaire".

Merci d'être venu passer un

moment avec moi et à la

semaine prochaine pour

les 21 kms du Trail

« Les Foulées de Brasparts »

Vitesse

Vitesse

Dénivelé

Dénivelé

Parcours

Parcours

Repost 0
Dominique DEBOEVRE Deboevre-court.over-blog.com - dans Courses 2016
commenter cet article
16 août 2016 2 16 /08 /août /2016 15:35
Landudec 50 ème édition
Landudec 50 ème édition
Landudec 50 ème édition
Landudec 50 ème édition

50 ème Grand prix des 3 Ormes

(403 ème Course) 

Le point fort de la fête des 3 Ormes, organisée par le comité

des fêtes de Landudec, est la course pédestre

comptant pour le challenge

Penn Ar Bed, qui attirera quelques 330 coureurs.

17 h 30 « le grand prix des 3 Ormes 8 km 300 »

Un circuit très vallonné : 2 boucles de 1250 mètres sur route

et garenne suivies de 2 boucles de 2800 mètres sur route

uniquement.

Landudec 50 ème édition

Je m'attaque ce dimanche après midi au pays Bigouden.

Avec Christiane direction Landudec.

Située à l'ouest de Quimper, dans le Pays bigouden, la

commune de Landudec est une petite cité rurale au

carrefour du Pays Glazik, du Cap Sizun, du Pays Pen Sardinn

et de la bigoudénie. 

Afficher l'image d'origine

Le grand prix pédestre des Trois Ormes fête son cinquantième

anniversaire, il s'agit aussi de la plus ancienne course à pied

de Bretagne. C'est ma quatrième participation et l'objectif

du jour passer sous les 40 minutes.

Je récupère mon dossard "245", je vérifie le parcours,

 c'est le même que l'année dernière.

 Je salue Jean No et quelques coureurs connus

avant d'aller me préparer.

Je me rappelle d'un parcours difficile, avec cette longue

montée qu'il faudra affronter 4 fois et demi.

Soleil et chaleur étaient au rendez-vous pour durcir,

si besoin était, les conditions de course.

Au départ, un flot de 330 maillots multicolores s'amasse

 sur la ligne.

Landudec 50 ème édition
Landudec 50 ème édition

17h20 : Je gagne la ligne de départ.

Je me place au milieu du peloton.

Je décide de partir light, sans bidon, juste 1 gel  

au cas où… il y a un point d’eau tous les 2,5 km.

Christiane s'est placée au mileu de la côte pour les photos.

Comme j'ai de bonnes jambes en ce moment, j'espère bien

boucler la course en moins de 40 minutes.

Une certaine effervescence règne à l’approche du départ.

Les coureurs sont à la recherche de la moindre

parcelle d’ombre. 

Je pars avec détermination pour ma 34ème

épreuve de l’année. 

17h30 : Le départ est donné ...............................

Landudec 50 ème édition
Landudec 50 ème édition

Sur le 1er km, mi montée, mi descente, je démarre

sur un bon rythme, en 4’25’’, donc pas de perte de

temps au départ, puis je prends mon allure 

de croisière proche des 4’50" au kilo.

Première montée sans soucis, j’essaye de ne pas grimper

trop haut en fréquence cardiaque pour ne pas me griller. 

Je me connais si je pars trop vite, je vais avoir un

gros coup de pompe et je vais me dégoûter. 

Landudec 50 ème édition
Landudec 50 ème édition

Deuxième petite boucle, les sensations sont impeccables,

aucune douleur, au contraire, je commence à chauffer

la machine et à me sentir bien, très bien même.

Je double sans cesse.

Finalement je relâche un peu mon cardio et commence

à courir aux sensations, surveillant quand

même l’allure et la vitesse.

Je passe au km 2 en 9'02"c'est le début de

la deuxième ascension, je sais que l’allure moyenne va

logiquement baisser. 

Landudec 50 ème édition
Landudec 50 ème édition

Les 3 et 4 ème km plus ou moins  plats se passent

en 4’30’’ et 4’40’’.

À mi-course, je suis accroché à un petit groupe,

je m'arrache pour rester au contact. 

Dans l’avant dernière montée, je sens bien que

j'ai plus de mal, je fais sans cesse

l'accordéon avec un coureur de Douarnenez. 

Le mental est soumis à rude épreuve mais je continue

d'avancer, je veux garder les limites fixées dans ma tête.

Passage sous l'arche en 25'13" et c’est parti

pour la dernière boucle. Les ravitaillements rythment

le parcours. Les bénévoles y sont très accueillants,

et ont toujours un petit mot d’encouragement.

Ca n’a pas de prix quand la fatigue fait son apparition.

Landudec 50 ème édition
Landudec 50 ème édition

Je me cale bien sagement à 5’ du kilo,  jusqu’au 7 ème,

la dernière boucle passe assez vite.

Je suis réglé tel un métronome jusqu’au bas de

l'ultime difficulté. 

Je sais que maintenant ça va être dur.  

Dernière grimpette, j'ai du mal à ventiler correctement

et mes cuisses brûlent.

Je vois la ligne d’arrivée, je pousse sur les jambes,

je regarde une dernière fois mon chrono, être sous

les 40' est possible et finalement à l’arrivée,

ce sera 38mn 43sec.

Une grande satisfaction m’envahit.

 Ca y est, c’est fait. 

Je retrouve Christiane au ravito final, j’ai l’impression

d’être passé dans une machine à laver sans essorage.

Au final, et à tête reposée, je suis content de ma course

et j'en garderai un excellent souvenir

Landudec 50 ème édition
Landudec 50 ème édition

Résultat

Temps : 00h38'43"

151ème sur 321

      7 ème V3h sur 34          

Moyenne 12,86km/h

soit 4'40" au kilo 

 

Un sac en cadeau.

Landudec 50 ème éditionLandudec 50 ème édition

Si vous avez aimé cet article,

inscrivez-vous à la newsletter.

Vous pouvez également laisser

des commentaires dans le lien 

"écrire un commentaire".

Merci d'être venu passer un

moment avec moi et à la

semaine prochaine pour

les 12 kms du Trail d'Huelgoat

« le Circuit des Sangliers »

Vitesse

Vitesse

Dénivelé

Dénivelé

Parcours

Parcours

Repost 0
Dominique DEBOEVRE Deboevre-court.over-blog.com - dans Courses 2016
commenter cet article
14 août 2016 7 14 /08 /août /2016 15:12
Locunolé
Locunolé

Le Trail de Locunolé

(402 ème course)

11 ème épreuve du challenge Armor Argoat 2016

Challenge Armor Argoat

Les bénévoles et les membres de Routennou An Diaoul,

sous la direction du président, Mickaël Gourier, ont

aménagé et balisé avec soin les chemins de Locunolé

et des environs, que les amoureux de la nature

découvriront à l'occasion de la onzième épreuve

« Armor Argoat », patronnée par Le Télégramme.

Le départ du trail long (24 km, dénivelé de 800 mètres)

sera donné à 9 h, tandis que les adeptes du trail court

(13 km, dénivelé de 500 mètres), partiront à 10 h,

 afin de découvrir l'environnement Locunolois, tout au

long d'un trajet. C'est à l'ombre des sous-bois, que les

coureurs traverseront le mystérieux site

des Roches du diable.

Locunolé
Locunolé

Sous un soleil généreux, je me présente sur la ligne de

départ du 13 km de cette 9 ème édition du trail Locunolois,

du challenge Armor-Argoat.

Le 13 km réunit plus de 260 inscrits.

Mission réussie pour les organisateurs, qui tout en

peaufinant l'organisation ont tenu à renforcer l'ambiance

festive autour de ce trail en plein cœur de l'été

et des vacances.

Locunolé

Les concurrents du 13 km sont lachés à 10 h. 

1er kilomètre, première côte, je me fais lâcher très vite

par les cadors. Pas inquiet et me sentant à mon rythme,

je continue accompagné d'un petit groupe. Il faut dire que

sur les courses courtes, les écarts se creusent vite avec

les premiers.

 Les premiers kilo me permettent de découvrir ce parcours

très sympathique. Le terrain est super et bien balisé. 

Locunolé
Locunolé

Nous avançons en file indienne pour les montées

et les descentes dans cette partie technique, mais

cela me permet de garder un rythme raisonnable,

et de ne pas me faire emporter par mon enthousiasme.

Je croise d’ailleurs certains coureurs qui n’ont pas cette

patience, et qui me dépassent joyeusement dans cette

montée au prix d’efforts bien mal considérés, pour

reprendre la file quelques places devant.

 Je rigole intérieurement car je sais que ces efforts se

payeront chers en fin de course.

Les dénivelés positifs se succèdent et je les passe bien,

c'est la mi-course.

Locunolé
Locunolé

J’ai régulièrement repris des places dans les descentes,

et bien que je ne me précipite pas, je m’arrête que

quelques secondes au ravito. 

Passages aux Roches du Diable, avec même un passage

dans la rivière. 

Les rochers granitiques usés et polis par le temps,

sont entremêlés sur le cours de la rivière Ellé.

Ces roches aux formes étranges ont donné naissance aux

légendes les plus mystérieuses. C'est le diable lui-même

qui les aurait jetées à cet endroit.

Malgré ce magnifique spectacle, je reste motivé par

le fait que malgré tout, je suis visiblement en forme

et que le passage des chaos n'est pas simple.

Locunolé
LocunoléLocunolé

A ce niveau, la rivière se divise en 2 bras entourant un îlot.

Un dernier coup d'oeil sur l'Ellé avant de repartir dans

un sentier étroit très technique.

A chacun son style sur cette partie, certains ont le

pied plus montagnard que d'autres.

Je descends comme un chamois, j'aime ce genre de difficultés.

Je double un coureur épuisé.

Paradoxalement, cela me motive à continuer.

Après la descente, passage sur un petit pont et

retour dans un mono trace, les kilomètres 11 et 12 s’avalent

à vive allure, je rejoins deux autres coureurs.

Il est déjà temps de penser à la gestion du finish,

sont-ils plus rapides que moi ? ou sont-ils dans le dur ?.

Locunolé
Locunolé

Je prends les devants, j'accélère, malheureusement

je coince un peu, j’entends leurs foulées, ils recollent,

on arrive sur la route, j' attaque à nouveau, je regarde

ma montre qui m’indique 13,5 kilomètres. Il reste

encore 500 mètres, c’est trop long, je n’y arriverais pas,

je lève la tête, un champ à traverser avant de pénétrer

 dans le stade. Je suis toujours devant, j'aperçois l’arche,

c’est l’arrivée, je donne tout, je passe la ligne devant eux,

c’est de bonne guerre, mais ça fait plaisir.

129 ème en 1h21, 5 ème v3 sur 14.

 
Locunolé

Et bien, c’est avec un grand plaisir que j'ai participé

à cette épreuve sur un magnifique parcours en pleine

nature, bosselé comme il faut, avec relances et zones

de récupération, la rivière qui va bien, un panorama 

magique, le tout organisé dans la bonne humeur et la

simplicité.

Un vrai trail donc, dans l’esprit d’origine, comme on

souhaiterait en voir plus souvent.

Locunolé

 Résultats officiels :

Temps: 01h21'40"

129 ème sur 253

5 ème V3h sur 14

Moyenne 10,14 km/h

soit 5'55" au kilo

Locunolé

Si vous avez aimé cet article,

inscrivez-vous à la newsletter.

Vous pouvez également laisser

des commentaires dans le lien 

"écrire un commentaire".

Merci d'être venu passer un

moment avec moi et à la

semaine prochaine pour

« le circuit des 3 Ormes à Landudec »

Vitesse

Vitesse

Dénivelé

Dénivelé

Parcours

Parcours

Repost 0
Dominique DEBOEVRE Deboevre-court.over-blog.com - dans Courses 2016
commenter cet article

Mes Courses 2010,2011,2012,2013,2014,2015,2016,2017

  • : Le blog Dominique court.over-blog.com
  • Le blog Dominique court.over-blog.com
  • : Course à pied
  • Contact

Compteur

L'heure

Calendrier

Courir pour Owen

Distance parcourue en 2017 :

808 kms

Clic sur l'affichedossard pour Owen

Texte Libre

Clique