Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
12 décembre 2011 1 12 /12 /décembre /2011 19:05
 
 
Plouider00.jpg
Plouider01
Plouider023.png  Le 1er décembre 2012 aura lieu la deuxième édition du Noz Trail Plouider, et je viens de m'apercevoir que mon article de la "number one" n'est jamais parti. Voilà donc avec beaucoup de retard mon compte rendu de cette première édition qui fut une réussite totale. Je ferai partie de la ballade la semaine prochaine, avec quelques bons amis(es).
Le Noz Trail de Plouider (154 ème course)
Cette première édition nous fera découvrir de nuit les chemins creux, les sous-bois, mais aussi le dénivelé positif de cette commune
Il n'y a que 250 places de prévues sur la ligne de départ.
L'originalité de cette épreuve, découvrir la région... de nuit.
En effet, le départ des 15kms est prévu à 18h30.
Rendez-vous
 donc en fin d'après-midi dans un hangar pour récupérer les dossards.
Plouider009.JPGC'est le 64 qui m'a été attribué. 
Choisir les vêtements, un point crucial et finalement ce sera manches longues, k-way, gants et bonnet et surtout la frontale, indispensable pour ne pas trop jouer à cache cache. Mon choix s'avérera bon. Les conditions sont favorables, temps sec et frais avec un ciel légèrement couvert qui laisse apparaître de temps en temps la lueur d'une jolie lune.
Plouider02.jpg
Les représentants de la Forest à petites Foulées
En attendant le départ, on retrouve les copains du club, et on papote. La routine des coureurs quoi. Puis on partage une petite boisson chaude, le fond de l'air étant assez frais.Plouider010.JPG
Le trail sera réalisé sans chronométrage et sans classement. Les Organisateurs souhaitent par cette démarche développer avant tout l'esprit trail, le plaisir de découvrir les chemins, et le respect de la nature en toute convivialité.  
  Plouider011
                                                  Par solidarité, Plouider Sport Nature a décidé de reverser l'intégralité des inscriptions à l'association
 "Une oasis pour la sclérose en plaque"
 Plouider012.JPG
Briefing avant course puis direction la ligne de départ.
    Nous voilà sur la ligne de départ pour cette nouvelle aventure. Le départ est donné par groupe de 10 coureurs toutes les 15 secondes. Nous prenons un départ tranquille, il faut bien s'échauffer avant d'attaquer la première montée.
Plouider013.JPG 
Après un bout de piste un peu large en montée, qui se court tout le long, on se retrouve alors sur des monotraces très boueuses au milieu des arbres et des genêts. Le parcours est bien balisé, les obstacles au sol (racines ou gros cailloux)  sont recouverts d'une peinture réfléchissante, c'est super.  Il faut quand même bien assurer ses appuis. Si tout le tracé est comme ça, on va vraiment s'amuser. Ce fut le cas.   Dans la montée suivante, notre petit groupe rattrape un groupe de filles qui n'arrête pas de parler et rire, nous poursuivons notre chemin à un bon rythme. Des talus à escalader, des arbres couchés à enjamer, tout cela sur un sol gras, on s'amuse dans les difficultés.
Plouider020.JPGPlouider021.JPG
J’aime bien glisser et avec les sentiers mouillés, j’ai été gâté. Bonnes ou mauvaises, les conditions météorologiques font partie des règles du jeu. C’est la nature qui nous reçoit et donc c'est elle qui décide.
Plouider024.JPGLe ravitaillement à mi parcours une ambiance de fête
En pleine nuit, la vision est difficile, tout est mélangé, ça rend les lieux labyrinthiques et mystérieux, de plus c'est rigolo de voir toutes ces loupiotes avançer et se balançer dans le noir. Au détour d'un chemin, on croise alors une frontale à l'envers et un coureur par terre, rien de grave, il vient juste d'inventer une nouvelle figure pour "hollyday on ice". 
      Plouider03Après une heure et quarante six minutes de course, on passe la ligne d'arrivée. 
   Plouider017 A l'arrivée chaque concurrent est applaudi et a droit à la  haie d'honneur des bénévoles. Ça fait chaud au coeur. MERCI
 Retour dans  le hangar où nous attend encore un bonne surprise, un ravitaillement pantagruélique:  gâteaux bretons, crêpes faites sur place, far, thé  et vin chaud, le tout accompagné d'une bonne ambiance. Bravo encore aux bénévoles et organisateurs. 
Plouider018.JPGPlouider019.JPG
    Tout le monde avait le sourire au bout des 15 km, pour moi j'ai pris du plaisir. Cette première est une belle réussite et je serai dans les premiers à m'inscrire pour la "deuz" si tout va bien.
   



    Un grand bravo également aux photographes qui ont fait un excellent reportage.
Plouider022.JPG
Plouider08.JPG En conclusion:
 Une sacrée réussite cette édition 2011... un grand merci, à chaque bénévole, à la moindre personne qui a participé et qui ont tout fait pour que nous puissions venir user un peu plus nos semelles sur notre terrain de jeu favori. Je tire mon chapeau, bravo à tous  ( accueil, retrait de dossards, infrastructure, course, parcours).
 Courir la nuit, au cœur d’un immense ballet de frontales sur des sentiers,routes ou chemins, quelles que soient les conditions météo,  est toujours pour moi un moment de pure magie.
                                                         ani018-R.gifésultats non officiels :
Temps: 01h46'46"
  Pas de Classement
      Que du plaisir
Moyenne 10,26 km/h
soit 5'54" au kilo
 
Si vous avez aimé cet article, inscrivez-vous à la newsletter (c'est gratuit)
Vous pouvez également laisser des commentaires dans le liens en bas à gauche "écrire un commentaire"
Merci d'être venu passer un moment avec moi
et à la prochaine pour la
"Corrida de Quimper"  
Plouider014.png
 Vitesse
Plouider015.png
    Cardio 
Plouider016.png
 Dénivelé
   
Repost 0
Dominique DEBOEVRE Deboevre-court.over-blog.com - dans Courses 2011
commenter cet article
21 novembre 2011 1 21 /11 /novembre /2011 14:29

 

 

Coeur.jpg

 

  Les-coureurs-ont-du-coeur-20-11-2011.png Les Coureurs ont du coeur (152 ème course)

La solidarité n'est pas restée en rade à Brest, hier matin. On était en effet 1.201 participants à la quatrième édition des Coureurs ont du coeur, une épreuve de marche et de course à pied sans chrono au profit du Secours populaire.

Coeur10.JPG COEUR13.JPGChaque participant doit, en guise d'inscription, déposer un jouet neuf remis aux familles pour Noël. Et, faisant d'une pierre deux coups pour ajouter à la bonne humeur de l'initiative, la course est devenue le plus grand rassemblement de personnes portant un bonnet de Père Noël!

coeur05.JPG

Il fallait battre les 872 personnes réunies en novembre 2010 à Brocton, dans le Massachuseetts aux Etats-Unis. A Brest, ce matin, nous avons battu le record, puisque 1.201 personnes ont participé à l'opération les coureurs ont du coeur sur la marche ou les deux circuits de course à pied  dans la vallée du Costour et le vallon du Stangalard.

C'est donc 1201 personnes qui ont participé à ce rassemblement dans la bonne humeur, avec la fanfare " Banda-freux " Au retour une collation a été offerte pour nous remettre de nos efforts.

Très beau geste de solidarité de la part de tous. Rendez vous l'année prochaine.

Ma course

Ce parcours dans la vallée du Costour, je l'ai couru plusieurs fois en solitaire et de plus c'est ma troisième participation à cette manifestation, le parcours ne change pas beaucoup. Courir ce dimanche donne lieu à une grande générosité au profit des enfants défavorisés.

2011-3-9613.JPG

Un temps  magnifique  ce matin, ciel   dégagé,  la nature se pare de sa couleur d'automne.  Petite forme quand même,  ce  n'est pas le top. Je  sais,  je ne me suis pas   assez reposé. Mais  quand   la nature et une bonne action   vous  appellent,  comment  résister.    Les   coureurs   ne  sont   pas   raisonnables, c est  terrible,  de vrais gosses.

coeur15

Au début les jambes se mettent en route, beaucoup de monde devant moi, je suis la longue colonne de maillot et de bonnet rouge sur les petits chemins de forêt. 

Après on monte sur un joli monotrace jusqu'en haut du Costou, et là whaou le paysage ! c'est magnifique ! une vue sur la rade et le moulin blanc.

Un ravito sur le sommet du Costour, beaucoup de monde avec les marcheurs et le 5 km, c’était assez difficile pour choper un verre d’eau.

J’ai de bonnes jambes. Il y a une longue descente, j’y pense avant de m’y engouffrer, surtout pas de blessures, alors cool.
Dans le dernier kilomètre, je sprinte,  pour rentrer sur le parking de Décathlon : 4’09 pour boucler le dernier kilo. 43’03 au total ! Heureux comme un pape, un bon entraînement, pas de blessure ni de douleurs.
Bilan
Très bonne récup’ et je ne pensais pas prendre un tel plaisir. Le chrono me satisfait pleinement, c’est assez inespéré à vrai dire ! La régularité a été bonne,  et la gestion de course également. Anecdotiquement, j'ai fait mieux que les autres années.
Quantitativement, ma montre me confirmera que le parcours fait bien 8.2 km,  que ma vitesse a été assez régulière et que ma FC a été élevée sans que je me sente dans le rouge.
Un mot de l’organisation : super ambiance, un tee shirt rouge ainsi que le bonnet de Père Noël offert.

 

 J'ai passé une superbe matinée. Demain séance de décrassage 5/7 kilomètres tranquilles, c'est promis.  

ani018-R.gifésultats :

                                              Temps: 00h43'03"

                                            PAS DE CLASSEMENT

                                              Moyenne 12,26 km/h

                                              soit 4'54" au kilo

 

Si vous avez aimé cet article, inscrivez-vous à la newsletter (c'est gratuit)

Vous pouvez également laisser des commentaires dans le liens en bas à gauche "écrire un commentaire"


Merci d'être venu passer un moment avec moi

et à la prochaine pour

 le  Marathon de la Rochelle (42,195km)

Les-coureurs-ont-du-coeur-20-11-2011--Altitude---Distance.png

Les-coureurs-ont-du-coeur-20-11-2011--Frequence-cardiaque-.png

Les-coureurs-ont-du-coeur-20-11-2011--Vitesse---Distance.png

Repost 0
Dominique DEBOEVRE Deboevre-court.over-blog.com - dans Courses 2011
commenter cet article
14 novembre 2011 1 14 /11 /novembre /2011 14:15

 

affichepaysage.jpg

Trail-des-deux-rivieres-13-11-2011.png

 LeTrail des deux rivières (151 ème course)

 1€ sur le prix de l’inscription sera reversé à l’association « vaincre la mucovicscidose »

Le Trail des deux rivières est organisé par l’Association de Parents d’élèves de l’école Jean Monnet de Ploudaniel et compte deux courses 9 et 18 kilomètres.

La  plus longue, 18 km avec très peu de route ( moins de 5 % ) et très peu de dénivelé permettra aux coureurs un peu plus entrainés de traverser les deux rivières : l’Aber Wrac’h et la rivière du Quillimadec. Cette course se veut également accessible au plus grand nombre, car elle ne contient par de grosse difficulté technique. Elle nous emméne aux portes de Langazel, puis sur les communes de Trémaouézan, Saint Méen, Trégarantec avant de revenir à Ploudaniel, en passant essentiellement par les chemins, sous-bois, champs ou prairies.

Sans chronométrage,sans classement et cette année sans Photos.

Développer au maximum “l’esprit trail” oui,  le plaisir de la découverte et du respect de la nature qui nous entoure mais on aime garder un souvenir des différentes courses (l'année dernière 226 superbes photos et un souvenir inoubliable sous une pluie battante, nous a fait revenir. Cette année un temps clément pour courir sur ce magnifique parcours,  mais aucune photo, et surtout très peu je dirais même pas d'ambiance. L'année prochaine ...???????

CIMG0355.JPG

Ma course:

En ce qui me concerne, j’ai pris la décision de participer à cette deuxième édition, car la première m'avait beaucoup plus, mais voilà c'est comme les films ont est toujours déçu par le "2".

Question fraicheur, ce n’est pas vraiment çà, deux jours après le Semi de Plouguin, je serais plutôt du genre « en friche ».

CIMG0360.JPGBref, cette course qui porte bien son nom, a un parcours bien  balisé, peu exigeant mais avec des vues magnifiques. Je prends  toujours beaucoup de plaisir à courir dans les parages de Ploudaniel.

Cette sortie sera l'occasion de faire le point sur mon état physique.

Eric,Serge et Sylvie sont venus me prêter main forte, pour faire sur ce Trail un meilleur temps que l'année dernière.

Le temps, lui, est de la fête: timide soleil, plutôt frais, et ciel d'automne mais pas menaçant. J'arrive sur les lieux avec Christiane et Danielle qui sont venues toutes les deux nous encourager.

09h00, le départ étant prévu à 09h30, je vais directement prendre mon dossard et un beau sac bleu en cadeau. J'ai également le temps de bien choisir ma tenue de combat, et de discuter. Puis tous les quatre nous allons nous échauffer. Très court footing, car j'ai guère envie de puiser trop tôt. J'aurai bien le temps de me lancer progressivement. Mon objectif sur ce trail est d'engranger des bornes (18 en l'occurrence), et d'arriver « relativement » frais. L'heure est vite arrivée de se placer sur la ligne de départ. Et là, c'est décidé nous ferons tous les quatre le trail ensemble jusqu'à l'arrivée.  Le maître-mot encore une fois sera aujourd'hui « gestion ».

CIMG0365 A 09h30 la course s'élance. Peu de concurrents (une petite centaine), mais très peu de « coureurs du dimanche »: le trail est un univers « spécial », et l'oeuvre de « spécialistes ». L'allure de départ est pourtant très mais alors très faible.  Je suis même surpris de ce rythme.  Je suis alors très prudent sur les premiers hectomètres, ce qui ne m'empêche pas de doubler quelques concurrents encore plus lents (si si!). Là, on n'est pas loin des 10km/h de moyenne à mon GPS! Rapidement, les écarts se creusent toutefois, et l'allure augmente petit à petit. J'ai eu l'impression que le début de parcours avait été légèrement modifié cette année.

Tout va bien pour moi, je conserve mon allure, même si je me dis que je risque de le payer par la suite, pas de problèmes dans les petites cotelettes…je les grimpe sans soucis, le dénivelé est faible sur ce trail !!!!

Je suis vraiment bien, j’ai l’impression de « voler » , j’ai les jambes super légères et je tiens un bon rythme sans être essoufflé, peut être le fait d’avoir fait de nombreuses séances de trail,que je ne faisais pas auparavant ( j'ai pris  conscience que ces séances étaient nécessaires.

CIMG0366.JPG

On arrive à la fameuse « rivière » la vache la flotte est froide, mais je la passe sans souci rien a voir avec le niveau et le courant de l'année dernière .Je sais qu'il y a encore une côte à monter…puis que derrière c’est facile….. mais cette côte me fait peur car il me semble que l' année précédente j’ai marché à cet endroit.

Et bien cette année, je l’ai trouvé facile ( pourtant c'est la même que l’an dernier !)

Et la il nous reste environ 3 bornes alors nous ne  lâchons rien, je tiens l’allure derrière Éric et nous doublons même quelques coureurs, on sort du bois, il nous  reste 1km , le parcours est plat je regarde le chrono et je me dis  « On sera en moins d’1 heure 40. »

Ah çà y est je vois la ligne ! Christiane et Danielle sont là pour la photo finish.

Aucune ambiance  à l’arrivée, nous passons sous l'arche dans une tristesse jamais vu sur un trail.

CIMG0368.JPG

Bon nous sommes arrivés ! Ouais ! Hourra !

Ce qui donne au final : 1H38' pour nous quatre et surtout Sylvie la première féminine. Aucun doute on a pris beaucoup de plaisir sur ce trail, d'autant plus que la météo a été bonne.Je suis très satisfait de ce résultat. On aurait peut être même pu mettre moins d’1H35 avec un peu plus de culot , car on en  avaient encore sous le pied, mais je suis vraiment satisfait avec 7 minutes de mieux que l'an dernier.  

Voilà, enfin je ne pourrais pas conclure sans dire un grand merci aux  bénévoles.

CIMG0370.JPG

Maintenant un peu de récup, et prochain RDV "LES COUREURS ONT DU COEUR"

Trail sans chrono sans classement mais avec beaucoup de photos.

ani018-R.gifésultats officiels :

                                              Temps: 01h38'12"

                                              Moyenne 11,10 km/h

                                              soit 5'27" au kilo

 

Si vous avez aimé cet article, inscrivez-vous à la newsletter (c'est gratuit)

Vous pouvez également laisser des commentaires dans le liens en bas à gauche "écrire un commentaire"


Merci d'être venu passer un moment avec moi

et à la prochaine pour

 le Trail "Les coureurs ont du Coeur" (8km)

Trail-des-deux-rivieres-13-11-2011--Altitude---Distance.png

Denivelé

Trail-des-deux-rivieres-13-11-2011--Frequence-cardiaque---.png

Cardio

Trail-des-deux-rivieres-13-11-2011--Vitesse---Distance.png

Vitesse

Repost 0
Dominique DEBOEVRE Deboevre-court.over-blog.com - dans Courses 2011
commenter cet article
12 novembre 2011 6 12 /11 /novembre /2011 14:09

Plouguin.jpg

Semi-de-Plouguin-11-11-2011.png

 Le Semi de Plouguin (150 ème course)

 L'association propose  son 32ème semi-marathon.

Depuis de nombreuses années on nous propose deux courses, entre paysages vallonnés et l’Aber Benoit. L’année dernière près de 200 coureurs ont parcouru le 21,1 km et plus de 450 coureurs  celui des 11 km dans la  campagne Plouguinnoise .

Les départs se font sur la place du  bourg de Plouguin , et les arrivées à la salle omnisport (toute proche).

C'est ma deuxième participation en 2009 j'ai couru le 11,2 km en 57 minutes.

Ma course:

5 h45 : je me lève avec difficulté !!!!!

Ptit café  et tartines, journal et la toilette.

Je termine la préparation de mon sac !!!!  et  me voilà parti à la PMM (11 novembre oblige) !!!!!

Un léger repas de midi au CIN, un changement de tenue et une bonne demi heure de route, et  me voici à Plouguin !!!! ça bouchonne aux abords !!!! Je suis dirigé vers un parking presque plein, le départ est dans trente minutes.

Vite je récupère mon dossard, dernier préparatif sous la pluie, et je me dirige vers la ligne de départ.

Un parcours assez exigeant, dans la campagne autour de Plouguin.  Avant le départ, je fais quelques échauffements avant de rejoindre la zone de départ. Le speaker annonce 360 inscrits.

Quelques minutes après, le coup de starter claque et c’est parti pour la course ! Ma position initiale dans le peloton de départ n’est pas idéale, la première section étant en montée et zigzag, il est difficile de se frayer un chemin dans la foule compacte du départ et je perds un peu de temps sur cette section, il faudra mieux se placer la prochaine fois ! Mais assez vite arrive le sommet de la première côte et une descente qui permet de faire quelques grandes foulées et de se placer correctement.

Par contre, l’avantage de partir un peu derrière est que tout le long de la course, j’avais devant moi des personnes à remonter, plaçant à chaque fois un objectif proche et facile à réaliser 

Plouguin06.jpg

Après la descente, une longue portion plate et roulante arrive. L’organisation est parfaite, pour ne pas trop gêner la circulation, une multitude de bénévoles gèrent les passages des voitures aux intersections et les automobilistes semblent plutôt amusés de voir les gens courir sous une pluie battante.

Plouguin07.jpg

Mais voilà qu’arrive au 5ème kilométre la difficulté du parcours, la montée vers Tréouergat. Je me sens plutôt à l’aise dans cette section, le trail et les séances de fractionné portent leurs fruits. Ensuite  une belle descente, puis une portion de plat. Tout va bien, j’égrène les minutes et continue ma lente remontée du peloton. Mais le 8ème kilomètre est un peu plus dur ! Quelques côtes et les jambes qui commencent à tirer, j’appréhende surtout la fin du parcours car n’ayant pas assez révisé, je ne sais plus si on finit par une montée !

Mais c’est en arrivant au coin de l'Église que je me rends compte que nous allons la longer et faire le tour de la place, pour les dernières centaines de mètre, je lâche donc les chevaux et finis mon dernier kilomètre à 14km/h. Après la restitution de mon dossard et la récupération de mon tee shirt , je sens que j'ai besoin de faire encore quelques kilomètres, j'enfile mon superbe cadeau et je repars en sens inverse pendant un bon kilomètre pour retrouver Ghislaine .  On discute et on termine la course tous les deux.

Plouguin09.jpg

Le ravitaillement est gargantuesque ! L’ambiance est très sympa.  Au final je termine 118ème sur 351 coureurs ! J’étais en super forme, très bon signe pour le trail de ce week end et surtout de ma capacité à courir sur du bitume avec dénivelé.

  ani018-R.gifésultats officiels :

                                              Temps: 00h50'12"

                                              118 ème sur 351.

                                              15 ème V2h sur 57.

                                              Moyenne 13,30 km/h

                                              soit 4'31" au kilo

 

Si vous avez aimé cet article, inscrivez-vous à la newsletter (c'est gratuit)

Vous pouvez également laisser des commentaires dans le liens en bas à gauche "écrire un commentaire"


Merci d'être venu passer un moment avec moi

et à la prochaine pour

 le Trail des deux rivières à Ploudaniel (18km)

Semi-de-Plouguin-11-11-2011--Altitude---Distance.png

Dénivelé

Semi-de-Plouguin-11-11-2011--Frequence-cardiaque---Distanc.png

Cardio

Semi-de-Plouguin-11-11-2011--Vitesse---Distance.png

Vitesse


Repost 0
Dominique DEBOEVRE Deboevre-court.over-blog.com - dans Courses 2011
commenter cet article
7 novembre 2011 1 07 /11 /novembre /2011 20:26

trail-de-pleyjpg.jpg

  Pleyben02.png Trail de Pleyben  (149 ème course) 

Le trail de Pleyben une fois de plus nous fait découvrir un magnifique parcours. Des sous bois aux prairies, des chemins creux aux passages de rivières, tous les ingrédients d'un vrai trail.

2 Distances proposées 12 et 22 km au départ du gymnase Pierre Cloarec.

Départ 9h30 pour le 22km et 9h45 pour le 12 km, 2 ravitaillements sur le long, un seul sur le court.

A l'arrivée une sympathique équipe de kiné est présente pour nous tous.

 Ma course:

J'arrive sur le site 1h avant le départ, je suis détendu malgré une petite appréhension sur ma douleur au bas du dos  : ce sera ma deuxième participation, l'année dernière, j'ai couru le 12km en 01h14mn. Cette année je me lance pour le trail de 22km avec 650m de dénivelé.


Au petit matin, la grande salle du Gymnase Cloarec accueille les coureurs pour récupérer les dossards. C’est agréable de retrouver les amis, pas d'Eric pourtant il est bien inscrit sur la feuille de match: le temps est encore de la partie, il ne pleut pas et il n’y a presque pas de vent.

Un petit échauffement : mes jambes sont fraîches et la vivacité est là…
9h30 : le départ. Je  me place dans le carré, en milieu de peloton... et  c'est parti. Je sais que le début de course sur ce parcours est assez difficile, je ne cours pas très vite au départ et je risque de perdre pas mal de temps lorsque la route se resserrera.
500 m après le départ, je vois déjà quelques coureurs me faire l'intérieur à bonne allure, j'ai, pendant une demi-seconde l'envie d'accélérer mais la raison me pousse à la prudence et je reste bien sage dans mon peloton. Je me dis, "c'est une course de préparation"

1er ravito: Je n'ai pas prévu de m'arrêter aux ravitaillements à moins d'un coup de pompe. Je croise des têtes connues, on échange quelques mots, c'est chouette de rencontrer du monde pendant une épreuve.
Pleyben8.jpg
Il va falloir gérer mon hydratation car je suis parti avec 1 litre dans mon camel back  et je ne sais pas où se trouve le 2ème ravito. J'attaque ensuite une longue  côte sinueuse. Je me sens super bien. Un coureur me double, je le laisse filer quelques mètres... et puis je décide de le rattraper, on monte bien et on double régulièrement du monde, je colle au train de mon pote jusqu'en haut de la montée. Je profite d'un passage sous un arbre pour doubler un petit groupe de 4 personnes, je fais signe à mon nouveau camarade de course de me suivre mais il ne réagit pas assez vite. Je file seul maintenant dans la descente, comme c'est un chemin large en sous bois , je peux doubler assez facilement. Maintenant, dans le bas de la descente, de la boue à souhait, je me retrouve à faire de vrais dérapages de ski à tous les virages, un vrai gamin dans la boue et les feuilles mortes ! Je me sens en super forme à ce moment de la course. Encore une longue côte mais celle là je la monte en trottinant. On arrive à mi parcours, les puls ont tendance à baisser car je n’arrive pas à relancer correctement.
J’essaye de relancer la machine sur les parties roulantes mais je suis en dessous des 140 puls alors que normalement j’aurais du monter d’au moins 10 puls.
Pleyben9.jpg
 Voilà 15km que l'on court maintenant, je passe devant le 2ème ravito sans même regarder le stand, c'est une descente sur goudron de quelques centaines de mètres, et j'apprécie l'amorti de mes chaussures.
On arrive de nouveau dans un secteur difficile pour moi,  même si je me sens assez bien, je n'arrive pas à accélérer alors que le terrain est gentiment vallonné... grrrrrrrr. Je force et je m'épuise petit à petit...
On rejoint le parcours du 12 km maintenant. Sur le parcours on retrouve le groupe des randonneurs et là c’est  flagrant ils ont du mal à se ranger pour nous laisser passer, par manque d’habitude je pense.
C’est bon l’arrivée est proche, j’entends le speaker et je reconnais le terrain. Mes jambes reviennent et je fais le dernier kilomètre à un rythme d’enfer. Je gratte quelques concurrents (désolé c’est pas fair play mais ça motive) et j’arrive. J’ai la surprise de voir que je suis arrivé 82 ème en 02h12 ... je visais quand même un peu plus ... je suis super content. 
Peut être aurais je pu faire un peu mieux.
Au final ce fut une super demi-journée : une course sympa, pas de pluie, des copains et une bonne bouffe au ravito final... on n’est pas loin d’une journée parfaite.

  Pleyben10.jpg

Bon, je n’ai peut-être pas été très original comparé à d’autres compte-rendus de courses.

Pour moi qui suis un habitué des trails bretons réputés pour leurs relances, celui-ci est dans la grande moyenne. Le dénivelé « s’avale » bien mieux que les quelques passages boueux ! Les paysages sont variés puisque alternant entre terrains gras ou souples, chemins forestiers, passage de ponts, descentes ou montées raides, passage de champs cultivés ou de prés, sentiers forestiers, et bien sur rivières. … Et quelques vues imprenables de la campagne bretonne!

Merci, merci à vous tous bénévoles sans qui rien ne serait envisageable !

 

ani018-R.gifésultats officiels :

                                              Temps: 02h12'24"

                                              82 ème sur 121.

                                              9 ème V2h sur 20.

                                              Moyenne 10,10 km/h

                                              soit 5'58" au kilo

 

Si vous avez aimé cet article, inscrivez-vous à la newsletter (c'est gratuit)

Vous pouvez également laisser des commentaires dans le liens en bas à gauche "écrire un commentaire"


Merci d'être venu passer un moment avec moi

et à la prochaine pour

 le Semi de Plouguin (11,2km)


 

 

Pleyben03.png

                                                                                   Denivelé

Pleyben04.png

                                                                                          Vitesse

Pleyben05.png                                                                     Cardio

Repost 0
Dominique DEBOEVRE Deboevre-court.over-blog.com - dans Courses 2011
commenter cet article
31 octobre 2011 1 31 /10 /octobre /2011 15:43

debut

 

Morlaix.jpg

Morlaix1.jpg

Morlaix01.jpg

  Le Semi Marathon: Saint Pol - Morlaix  (148 ème course)    

Ce n'est pas parce que les choses sont difficiles que nous n'osons pas, c'est parce que nous n'osons pas qu'elles sont difficiles.         

Courir un Semi trois semaines avant le marathon n'est pas une bêtise, même si sur ces 21.1 km, le corps est soumis à rude épreuve. Il faut être prêt dans son corps mais aussi et avant tout dans sa tête ! Imaginer que tout va bien se passer et qu’à aucun moment la fatigue mentale et physique n’apparaîtront serait une erreur de jugement.

 

Le Marathon ce n’est pas uniquement la course mais c’est avant tout l’entraînement pour y arriver, et cela passe par le Semi.

Car oui, lecteurs assidus de ce fanzine électronique, je viens à nouveau de battre mon record sur le Saint Pol Morlaix,  je claque 4 minutes de mieux à mon palmarès. Ca progresse doucement mais sûrement. Je vais calculer mes statistiques pour savoir dans combien de siècles je pourrai prétendre à tutoyer le record du monde du Semi ( : 58’35" en 2010). Oui revenons sur terre, peut-être que dans une prochaine vie je verrai le jour sur les hauts plateaux kényans.


Ma course:
L'objectif sur ces 21.1 km : faire la course au cardio, 16k en allure marathon (soit 11.1 km/h), 5,1k au seuil (soit 12 km/h).
stpol-cd1-229.JPG
Environ 3000 personnes au départ, avec un temps idéal : 8-10 degrés, très couvert avec menace de pluie ! Un chouya frisquet mais pas incisif du tout, par contre il y a un vent assez fort. Avant le départ, je trottine 10min et je me dirige vers l'arche, pour voir le départ des handisports. Une fois le départ des handis donné, j'ai voulu revenir en arrière vers le meneur d'allure des 1h40' pour ne pas gêner ou me laisser embarquer par le trop bon rythme de l'élite. Impossible me voilà coincé avec les pros et je me trouve avec des compétiteurs physiquement très très affûtés, bien sculptés, et ici ça ne rigole pas… . Le départ est donné, je suis aux premières loges et je franchis la ligne en moins de 7 secondes, hou la la, ça part vite. Je mets 2 bon kilo avant de trouver mon rythme, slalomant de droite à gauche pour laisser passer le gros du troupeau de tête, on dirai que ces athlètes semblent jouer leur vie, je les oublie et je me concentre sur mon allure et contrairement à eux je vais essayer de prendre du plaisir. J'ai réussi à me caler sur une bonne fréquence cardio quand Eric me double ainsi que le meneur d'allure des 1h30.
Du K2 au K16, je déroule (ma poule), je suis bien à l’allure marathon, j’arrive à rester constant côté pulses en actionnant de temps en temps le frein à main. Parce que je ne me rentre pas dedans, j’en profite pour regarder ce magnifique paysage et le très nombreux public venu nous encourager sur cette classique automnale; Non je ne suis pas en train de me promener.  Je tourne en 5’05 au kilo, je suis relativement bien mais j’ai hâte de passer la seconde en haut de la cote de Penzé. Au K16, fini le bloc « allure marathon » : petit coup de boost (comme dirait Alexis) pour remonter ma FC au seuil, et je file à 12km/h (5min au kilo) sur les 5 derniers kilomètres.

2011-2-3067.jpg

Le dernier km, je veux rien lâcher, j’ai de bonnes jambes. Il y a une première arche avant celle de l’arrivée, j’y pense et avant de m’y engouffrer, les encouragements généreux de la foule massée de chaque coté de la route, me boost façon gel tonic


Je sprinte, sur le tapis rouge pour franchir la ligne d'arrivée : 4’09 pour boucler le dernier kilo. ! Heureux comme un pape au pied de la Sainte Chapelle "Soulagement".

Arrivée en 1h43 (chrono perso) : ça fait drôle de voir ça sur le poignet (il faut se répéter que le chrono n’était pas spécialement l’objectif).

P1370663.JPG

Bilan
Très bonne récup’ et je ne pensais pas prendre un tel plaisir. Le chrono me satisfait pleinement, c’est assez inespéré à vrai dire ! La régularité a été bonne,  et la gestion de course également.  Anecdotiquement, classement au général : 1052/2901, dans la catégorie vétérans 2 homme, 167/514 .


Morlaix09 Quantitativement, ma montre me confirmera que le parcours fait bien 21,100km tout rond, que ma vitesse a été assez régulière et que ma FC a été élevée sans que je me sente dans le rouge.
Un mot de l’organisation : super ambiance, un t shirt technique offert, une belle médaille... c’est très pro... sauf le ravito : c’était la croix et la bannière pour se rapprocher des comptoirs, mais c’est chronique chez beaucoup de coureurs, rester discuter le long des tables de ravitaillement, et empêcher ceux qui arrivent de se désaltérer, trop dommage tellement le reste est nickel (au point que ça ne m’empêchera pas de revenir l'année prochaine pour cette fois rentrer dans le top 1000 avec moins de 01h40 affaire à suivre......).

Morlaix06.JPG

ARCHIVES de la course: 2009, le semi en 01h50'13" -

ARCHIVES de la course: 2010, le semi  en 01h47'14" - 3 minutes de mieux

                      La course: 2011, le semi  en 01h43'23"  - 4 minutes de mieux

ani018-R.gifésultats officiels :

                                              Temps: 01h43'23"

                                              1052 ème sur 2901.

                                              167 ème V2h sur 514.

                                              Moyenne 12,26 km/h

                                              soit 4'54" au kilo

 

Si vous avez aimé cet article, inscrivez-vous à la newsletter (c'est gratuit)

Vous pouvez également laisser des commentaires dans le liens en bas à gauche "écrire un commentaire"


Merci d'être venu passer un moment avec moi

et à la prochaine pour

 le Trail de Pleyben (22km)

Morlaix03.png

                                                      Cardio

Morlaix04.png

                                                    Vitesse

Morlaix02.png                                          Denivele

Repost 0
Dominique DEBOEVRE Deboevre-court.over-blog.com - dans Courses 2011
commenter cet article
24 octobre 2011 1 24 /10 /octobre /2011 14:43

Folgoet.jpg

Folgoet01.jpg

 Le Folgoët (147ème course)  

Une course pédestre d'une distance de 15 km, toujours le troisième dimanche d'octobre. C'est la 17ème édition,  elle est intégrée dans le Challenge de l'Élorn. Elle en est d'ailleurs la dernière course.

Le circuit légèrement vallonné mais sans difficulté majeure permet de découvrir la campagne environnante ainsi que le centre de Le Folgoët.

Un tour pour la course de 8 km, deux pour celle des 15.

C'est ma troisième participation, mon meilleur temps sur cette épreuve  01h15'29" en 2010. Objectif cette année faire mieux que 01h15'.

Classement au challenge avant cette course : 112ème sur 326 au général - 20ème sur 58 en V2h. Gagner une place ou deux en V2h serait pas mal.

Christiane est venue m'encourager sur ce 15 kilomètres.

Ma course:

2011-2 3315

Echauffement tranquille, quelques accélérations et tout le monde se place sous la banderole de départ… il y a environ 250 personnes, du licencié affûté au simple coureur, une ambiance bonne enfant et sympathique.

Folgoet11

Au coup de pistolet certains démarrent assez fort, pour ma part j’essaie de rester un peu prudent. Malgré tout, le passage au 1er km se fait en 4’14’’ et j’entends mon voisin qui râle car il trouve que c’est trop rapide, en effet ce premier kilomètre a été fait à plus de 14,5 km/h. Je passe le second en 8'24" et le troisième en 12'54", à ma grande surprise, je ne suis presque pas essoufflé. Ceci d’autant plus que ce premier kilo n’est pas aussi plat que l’encéphalogramme de "Benjamin Castaldi".

2011-2-2743.jpg
En ce qui me concerne le déroulement de la course, la première partie (jusqu'au kilomètre 6) s'est déroulée comme je l'avais planifiée c'est à dire sur un rythme assez rapide, qui devait emmener rapidement Sylvie aux avant postes. Des soucis gastriques sont apparus au sixième kilomètre et, la fin de course s'est vraiment compliquée pour moi (j'ai été obligé de ralentir dans certaines côtes).
Folgoet13.jpgJ'espérais retrouver un peu de tonus dans le deuxième tour, mais j'ai probablement trop forcé sur le départ. Et malgré les ravitaillements, je sens que les forces ne sont plus là, d'autant que le parcours est difficile dans certaines portions avec le vent assez fort.
L'arrivée  est superbe mais le parcours, dans la campagne, est difficile avec plusieurs montées. Les trois derniers kilomètres,  m'ont semblé interminables.
Ca y est l'arrivée n'est plus très loin... enfin encore trop.
Dans le dernier kilomètre, j'ai vraiment plus rien dans les chaussettes donc je gère difficilement. A peine de quoi sprinter pendant les 100 derniers mètres, mais peu importe l'objectif est atteint et c'est bien le plus important.
 En conclusion, je termine en 1 heure et 13 minutes à la 135 ème place, mon objectif  est quand même atteint. Il y a des jours avec et des jours sans et, ce jour là, c'était vraiment un jour sans.
Cette course m'a permis de me familiariser avec mes nouvelles chaussures.
Au classement du Challenge, c'est encore mieux que prévu: j'ai gagné deux places dans ma catégorie, je termine 18 ème sur 55 classés en V2H.
Et j'ai gagné 10 places au général, je suis 102 ème sur 216 classés.
Folgoet09.JPG

ani018-R.gifésultats officiels :

            Temps: 01h13'25"

             135 ème sur 255.

             25 ème V2h sur 56.

             Moyenne 12,33 km/h

             soit 4'52" au kilo 

2011-2-3337.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Si vous avez aimé cet article, inscrivez-vous à la newsletter (c'est gratuit)

Vous pouvez également laisser des commentaires dans le lien en bas à gauche "écrire un commentaire"


Merci d'être venu passer un moment avec moi

et à la prochaine pour

 le semi Marathon Saint Pol - Morlaix

 
                                                                             Dénivelé
Folgoet11.png
                                Cardio                                                                                      Vitesse

Folgoet10.png

Folgoet12.png
Visible sur la vidéo à la 36" sur la gauche
                            et de la 3' 50" à 03' 58

 
Repost 0
Dominique DEBOEVRE Deboevre-court.over-blog.com - dans Courses 2011
commenter cet article
17 octobre 2011 1 17 /10 /octobre /2011 14:42

  Plomelin00.JPG

Plomelin01.jpg

 On me pose souvent la question: c'est quoi le Trail ????? 

 Un trail est une course pédestre disputée sur sentiers et chemins balisés et courus en semi-autosuffisance. Le plus souvent, un ravitaillement tous les 10km est prévu par l’organisation ainsi que quelques points d’eau. Le coureur doit donc prendre en charge une partie de son ravitaillement et courir avec une réserve d’eau ( porte-bidon ou camelbak).Les distances varient entre 20 km et 160 km pour les plus longues courues généralement en ligne mais parfois en étape.

chato1d.jpg

Le Trail de Plomelin  (146ème course)      

12 ème édition : Circuit de 26 km qui fait partie du Challenge Armor-Argoat . Cette année le parcours partira dans le sens inverse des autres années et bonne nouvelle nous avons  le droit de passage au niveau du château de Kérouzien : ce qui nous fera découvrir toute l'anse de Combrit avec un passage remarquable le long de la grève et la traversée du parc du manoir. Nous allons suivre les rives de l'Odet qui offrent des paysages magnifiques.  Le départ est prévu du bourg de Plomelin

pigeon1a.jpg

fontai1.jpg

 

Pigeonnier                                                                   La fontaine

Ma Course

Une fois de plus je me demande pourquoi je me lève un dimanche matin à 6h00 pour affronter dame nature. Pourtant je n'hésite pas une seconde, c'est plus fort que moi... pourquoi? J'en sais rien!!

Petit déj englouti, je jette un coup d'oeil dans mon sac pour voir si je n'ai rien oublié, et direction le point de rendez-vous ... Le trail de Plomelin était inscrit à mon calendrier depuis déjà un bon moment. En effet, il entre en compte dans ma préparation pour le marathon fin novembre, et Eric a décidé de m'accompagner sur cette épreuve. Ouai, ouf!! On va être deux à pouvoir se défouler.

Après une heure de route on arrive à Plomelin, petite cité au sud de Quimper à proximité de l'Odet. Il nous aura fallu tourner quelque peu en rond avant de trouver le bon endroit, eh oui, c'est ca quand on ne connait pas la région. Aujourd'hui je suis venu participer à ce trail  avec l'intention de remplacer une sortie longue. Je me sers donc de mon cardio comme garde fou.
C'est ma première participation à cette course et je ne connais pas le parcours.
Nous ne sommes pas nombreux  au départ de ce trail, à peine 150 sur le 26 kilomètres.

Plomelin06.JPG

 Il ne fait pas bien chaud à 9h ce matin,  mais le ciel sans nuage et le soleil en train de se lever laissent présager une bien belle journée.

Malgré la décontraction flagrante de tous, sous l'arche au moment du coup d'envoi, le départ des seulement 142 participants est assez rapide et quelque peu surpris, je mets plusieurs centaines de mètres pour démarrer mon chrono. C’est parti pour une ballade de plus de vingt six kilomètres.

Je pars donc tranquillement mais je me laisse quand même happer par le rythme et vois mon cardio s'emballer au démarrage.Je me suis fixé comme objectif de rester à 140 au cœur.
Ce qui constitue une fréquence cardiaque légèrement plus élevée que celle que je devrais tenir lors du marathon de La Rochelle.

Au bout de 2Km, je trouve mon rythme et j'essaie de ne plus me soucier des autres concurrents.
Plomelin07.JPG

Le cardio est bien calé à 140. Avec Eric on se relaye tous les kilomètres, une fois son rythme et une fois le mien. Il voudrait bien accélérer, je le comprends, il n'est quand même pas évident de faire une course en dedans. On a toujours une petite tendance à ne pas vouloir se laisser doubler. Il reste quand même dans l'objectif du départ "une sortie longue d'entrainement", et souvent il doit ralentir pour m'attendre.  

Plomelin08En fait on va parcourir rapidement les 10 premiers kms qui nous amènent à la première difficulté du parcours : la côte du goré. Dur, dur... J'ai ensuite fait l'élastique derrière Eric.

Quelques passages tout en relance nous conduisent ensuite à " prat gouyen" lieu de jonction avec le 13 km. Rapidement on retrouve les dénivelés  du "saut de la pucelle" qui permet en haut de la côte d'avoir un magnifique panorama sur l'Odet et le chateau de Kérambleis.   

Peu après le deuxième ravito,  j'ai d'excellentes sensations, je gère très bien les variations de rythmes et le profil du terrain. Je me retrouve après un passage rapide vers la cale de rossulien (lieu de balade très prisé) avec un gars, nous échangeons quelques mots sur nos différents objectifs et courrons ensemble pendant 4 Km avant que je ne sois pris de fourmis dans les jambes et décide d'accélérer. Au 24ème kilomètre Eric décide de faire le forcing dans le final. Moi je gère pour ne pas exploser, mon expérience des derniers trails longs me sert grandement dans ce final. Un dernier effort qui me ramène au bourg, même si je suis haut en cardio, je décide de rattraper quelques coureurs, je maintiens le rythme pour ne pas me faire rattraper. Les sensations sont vraiment bonnes, je ne faiblis pas. Je passe la ligne en 2h26, un bon temps pour moi. Eric a terminé 3 minutes avant moi. 

Sous l'arche nous attendent les bénévoles de "courir ensemble" pour le ravitaillement de fin de parcours. 
Je crois que c'est unanime : ce fut un superbe trail!! Ce rendez vous automnal a tenu toutes ses promesses : le soleil a invité les coureurs à admirer les beautés de la nature et aussi le remarquable patrimoine architectural, malgré la présence inopinée de guêpes farouches sur le parcours. Au ravito final j'ai enfin pu saluer les collègues que je n'avais pu voir au départ faute de temps, tout ça autour d'une soupe et d'une crêpe au beurre après 10 bonnes minutes de queue!! 

Conclusion

Je suis très content de ma course et du coup mon niveau de satisfaction globale est bien évidemment haut. Il me reste 6 semaines avant mon marathon dont une semaine allégée, 3 semaines pleines et 2 semaines de relâchement pré-épreuve. Si je n'ai pas de blessure ou autre problème, cela laisse espérer des choses positives pour La Rochelle
Coté alimentation, j'ai tout supporté : la digestion du Gatosport ne m'a pas posé de problème, ni la boisson d'attente. J'ai également supporté les 3 gels que j'ai pris aux kilomètres 7, 14 et 21 : oui c'est beaucoup (trop) pour un Trail mais je voulais les tester en situation de course. C'est positif aussi de ce coté. Bref, rendez-vous dans 6 semaines.

Autre point à souligner est que je prends énormément plus de plaisir à faire des trails qu'à courir sur la route. Non pas que les organisateurs doivent être incriminés, ils font très bien ce qu'ils ont à faire et je les en félicite au passage, mais d'un point de vue personnel je préfère crapahuter dans les bois!!!  

ani018-R.gifésultats officiels :   Plomelin010.jpg

Temps 02h26'41"  

93 ème sur 135.

13 ème V2h sur 26.

Moyenne 10,64 km/h

soit 5'39" au kilo 

 

 

 

Si vous avez aimé cet article, inscrivez-vous à la newsletter (c'est gratuit)

Merci d'être venu passer un moment avec moi

et à la prochaine pour

 les 15 km du Folgoët

 

 Plomelin03

 

  Plomelin04

 

 

 

 

 

 

 

 Dénivelé                                                                                                       Cardio

Plomelin05.png

                                                                                    Vitesse

Repost 0
Dominique DEBOEVRE Deboevre-court.over-blog.com - dans Courses 2011
commenter cet article
10 octobre 2011 1 10 /10 /octobre /2011 14:41

 

Brest.jpg

Brest01.png

 

                         5 km             10 km                   placeV2       Général           Moyenne

2007             00h24'07"                                        23/40           193/384            12.44

2008             00h21'52"                                        10/24           125/381            13.72

2009             00h23'55"            00h48'47"              64/119          644/1123          12.30 

2010             00h22'51"            00h49'17"              46/110          573/1008          12.18

2011             00h22'13"            00h43'55"              27/96            318/948            13.66

Brest Court (146ème course) 

5ème participation à Brest court et toujours autant de monde devant le Grand Large au port de commerce.

Cette année temps froid et brumeux avec un vent  d'ouest assez fort.

 2011-2-1895.JPG

Départ à 16h, Port de commerce, Quai Malbert.
Arrivée Port de commerce, devant le Grand Large.

Objectif moins de 45 minutes. 

Course sympathique, sur un parcours exclusivement citadin, voilà le programme ce dimanche.

Deux petits tours d'échauffement avec mes nouveaux camarades de club " La Forêt à Petites Foulées".

Même si j'espère y faire un temps je sais bien qu'une préparation type marathon n'est pas la meilleurs approche pour faire un chrono sur 10km.

Après avoir rejoins le départ avec Eric, au niveau de " l'Abeille Bourbon" tous les coureurs s'amassent sous l'arche. Nous sommes 1000 au départ.

BREST03.jpg

Je me retrouve en milieu de paquet et PAN!! C'est parti.
20sec après je passe la ligne, ça se bouscule de tous les côtés, pas facile de trouver son rythme. Je  n'arrive pas à me freiner, je suis emporté par le flux.
Je passe au premier kilo en 4'52. Tout ce passe bien je suis dans le tempo.

DSC07996.jpg5ème kilo en 22'13, nickel le timing est parfait!  Mais les jambes ne suivent plus, j'ai les mollets en compote. Je décide de m'accrocher encore un peu, on ne sait jamais ça va peut-être revenir?

SANY0048.JPGEh oui, au km 7, les sensations sont redevenues bonnes, deuxième passage devant Christiane pour la photo, je décide de garder cette cadence.
Petit agacement, sur la portion du parcours le long du nouveau port de plaisance, de la part d'une féminine que je tente de doubler, elle n'apprécie pas à priori et essaie de me bloquer le chemin en changeant sans cesse sa trajectoire, je trouve ça ridicule et elle me gonfle gravement!!! "peu importe ma cocotte, je sens à ta respiration que je t'aurai à l'usure," j'attends l'entrée sur la digue et je la grille royalement!! Oui, je suis étonné de cet esprit de "compèt" que j'ai eu sur le moment, mais j'ai détesté sa façon de faire et me suis fait un plaisir de la doubler !!!

Le dépassement des autres coureurs et la capacité d'accélérer sur les derniers kilomètres m'ont confirmé que je suis en forme; j'espère que ça va durer jusqu'à la fin novembre. Sur la digue, mon rhume m'empêche de respirer correctement surtout face au vent, une fois le demi tour effectué au bout, ça va beaucoup mieux .

DSC07958.jpgLe vent dans le dos et la respiration de plus en plus facile, je décide donc d' accélérer un petit peu. Je ferai les 2 derniers km avec un autre coureur, nous sommes sur le même rythme et finir à 2 booste énormément.
L'arrivée est proche et je lâche tout, j'adore le sprint final où je m'éclate royalement même si du coup, je me rends compte que j'en avais encore pas mal sous la semelle et que je n'ai pas tout donné, c'est bien moi ça!!!

Mais, j'ai amélioré mon meilleur temps sur 10km de 1 minute, sans avoir réellement travaillé la vitesse, je n'ai rien perdu, et ce malgré une forme pas au top, donc que du positif sur cette course d'autant plus qu'avec les entraînements longs, j'ai travaillé assez peu la vitesse, logique, il est difficile de tabler sur plusieurs disciplines...

Un merci tout particulier aux bénévoles et à mon fan club  qui a fait le déplacement juste pour m'encourager et me prendre en photo. Ca aide toujours des encouragements sur une course.  brest020

ani018-R.gifésultats officiels :

            Temps: 00h44'23"

             Réel     : 00h43'55"  

             318 ème sur 948.

             27 ème V2h sur 96.

             Moyenne 13,66 km/h

             soit 4'26" au kilo 

 

 

 

 

 

Si vous avez aimé cet article,inscrivez-vous à la newsletter (c'est gratuit)

Merci d'être venu passer un moment avec moi

et à la prochaine pour

 le Trail de Plomelin (26km)

 

  Brest-Court.pngBrest-Court-09.png                                 Cardio                                                                                                              Vitesse

 

Repost 0
Dominique DEBOEVRE Deboevre-court.over-blog.com - dans Courses 2011
commenter cet article
26 septembre 2011 1 26 /09 /septembre /2011 17:36

 

1_20110902090244_ster_goz_copie.jpg

 Rosporden01

Trail du Ster Goz 25-09-2011

Le Trail Aven Ster Goz  (144ème course)  

Le départ des 2 épreuves (14 et 25) se fait du bourg de KERNEVEL situé à 3 kms de ROSPORDEN.

Les parcours sont constitués à 95% de chemins, de bois, de vallées le long des 2 rivières que sont l'AVEN et le STER GOZ ; le cadre et l'environnement rentrent parfaitement dans ce que recherchent les coureurs de trails : esprit nature à 100% ; découverte de la campagne environnante ; traversée d'endroits préservés de toute construction ; "rencontre" avec les locataires que sont chevreuils, lapins, lièvres,... ; convivialité ; lots du terroir offerts à tous avec le casse-croûte campagnard, etc......

Le départ est donné à 09h précises. Nous sommes 160, shorts et baskets aux pieds, à aller retrouver la nature avec quelques points stratégiques et typiques de cette région et des passages très peu empruntés. Après une course entre les roches, les traversées de ruisseaux et les petits chemins dans les bois, nous arrivons au pied de quelques difficultés qui étirent le peloton.
Une petite demi-heure s’est écoulée et plus de cinq kilomètres de parcourus. A
près ces quelques foulées nerveuses, je stabilise mon allure aux environs de 10-10,5 km/h pour les prochains kilomètres. J’étais dans les talons d’un groupe d'une quinzaine de coureurs, et je ne vois déjà plus personne derrière moi.  Une fois revenu sur le « groupe », il faut accepter de freiner au niveau d’un goulot d’étranglement qui monte vers un grand verger, et vu la pente il est hors de question de courir.

Il faut ensuite se faire une place d’abord sur un gros talus  puis
sur un sentier étroit et enfin il faut doubler quelques coureurs déjà à bout de force.

Rosporden07.JPGRapidement au sommet le chemin s’élargit. Le bitume qui mène à un autre bois me permet de reprendre du terrain sur ce qui reste du groupe qui m’avait un peu distancé. Je sais que je n’aurai pas les moyens de les suivre jusqu'au bout, mais pour l'instant ça tient.
Rosporden05.JPGMon allure me convient. Je maintiens sans me mettre  dans le rouge, ce qui me permet  d’apprécier ce super Trail et ces paysages grandioses ! Je discute avec un gars qui fait ce trail pour la troisième fois. Il dit me suivre pour éviter de s’emballer. Après le 15e kilomètre il est heureux car il apprend qu'il est le 2e V3 de la course. Cool !

Je m’engage ensuite sur le chemin qui monte d’abord en pente douce vers un grand champ de maïs, puis le pourcentage devient trop important et le reste de l'ascension se fait en marchant.
Mon compagnon de route me dit qu’il est dans le rouge! Cela ne m’empêche pas de continuer tout seul. A cet endroit les descentes sont trop courtes pour m’aider à récupérer. Il faut relancer et je crains avoir trop de kilomètres dans les jambes. Je n’ai jamais couru autant de bornes en si peu de temps. J’ai 3 courses de plus de 21 km à mon actif : Auray Vannes, le Haut Léon et ce trail de 25km.

Seul depuis un bon quart d'heure, et je passe au 20 kilomètres en juste deux heures. J'aperçois 200 mètres devant un coureur, je décide de le rejoindre puis je lui emboite le pas et je me cale sur sa foulée pendant quelques kilomètres. Les paysages sont superbes. Arrive une belle descente assez technique.

Elle nous conduit à un raidillon qui remonte dans un bois. Mon voisin commence à faiblir dans cette montée.
C’est la première fois qu’une montée ne me gène vraiment pas ce pourquoi je relativise assez vite. Il fallait bien qu’à un moment les organisateurs nous taquinent un peu ! La descente qui suit est effectivement, assez casse-pattes. Il est impossible de dérouler. Il faut sauter des gros cailloux, s’accrocher à quelques buissons, virer sec à droite et puis à gauche, éviter des racines, … Bref un beau p’tit terrain de jeux qui, avec la fatigue, nous fait prendre quelques risques.

J'allais oublier le passage dans l'aqueduc, à quatre pattes dans l'eau et la boue.

 Rosporden04

Forcément éprouvé par une épreuve qui n’a rien d’une balade dominicale, d’autant que je n’ai pas ménagé ma monture, à l’arrivée je suis content et impressionné par le temps réalisé. Petit débriefing à chaud avec d'autres trailleurs …Ah que c’est bon de se retrouver autour d'une bonne collation. On balaie du regard les lieux, les concurrents ! Un coucou par ici, un « Comment qu’c’est ? » … Le trail est une grande famille, en passionnés on se comprend, on échange nos expériences, on se rassure, on oublie un temps la course et le stress qu’elle génère toujours un peu. Comme toujours chacun a ses certitudes mais aussi ses grands doutes qui donnent tout son sens, toute sa grandeur à l’épreuve.

Des récompenses  bien garnies, variées et "locales" sont offertes à tous les participants, (Pommes biscuits et pain).   A noter que parmi les lots à gagner au tirage, un(e) participant(e) gagnera un pèse personne sur lequel il (elle) se pèsera pour emporter en plus son poids en pommes de diverses variétés cueillies le matin même !

Rosporden06.JPG 

 

ani018-R.gifésultats officiels :  

Temps 02h32'02"  

81 ème sur 161.

8 ème V2h sur 22.

Moyenne 9,87 km/h

soit 6'05" au kilo 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Si vous avez aimé cet article, inscrivez-vous à la newsletter (c'est gratuit)

Merci d'être venu passer un moment avec moi

et à la prochaine pour

 le Trail La Toul an Dour (18 km)

 à Guipronvel

Trail du Ster Goz 25-09-2011, Altitude - DistanceToul an Dour 01-10-2011, Fréquence cardiaque - Distance

 

 

 

                                       Dénivelé                                                                Cardio

Rosporden10

                                                            Vitesse

 

Repost 0
Dominique DEBOEVRE Deboevre-court.over-blog.com - dans Courses 2011
commenter cet article

Mes Courses 2010,2011,2012,2013,2014,2015,2016,2017

  • : Le blog Dominique court.over-blog.com
  • Le blog Dominique court.over-blog.com
  • : Course à pied
  • Contact

Compteur

L'heure

Calendrier

Courir pour Owen

Distance parcourue en 2017 :

808 kms

Clic sur l'affichedossard pour Owen

Texte Libre

Clique