Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
29 décembre 2014 1 29 /12 /décembre /2014 11:37
19 ème Corrida de Quimper
19 ème Corrida de Quimper
19 ème Corrida de Quimper

La 19 ème Corrida de Quimper

(319 ème Course)

61 ème et dernière course de l'année

La Corrida de Quimper organisée par L'ULAQC depuis

plus de 10 ans se déroule en nocturne, au centre ville,

sur un circuit en boucle valorisant la diversité du

secteur piétonnier Quimpérois.

Les fêtes de fin d'année, les illuminations urbaines,

le public très nombreux, tout concourt à créer une

ambiance particulière et très festive à cette épreuve.

Une course féminine en ouverture, une course masculine

en clôture avec entre les deux une course réservée

aux enfants, pour qu'eux aussi profitent de la fête.

Ambiance, orchestres, déguisements multiples chez les

coureurs, speaker professionnel, tombola avec de

multiples lots de qualité, tout est en place pour que

la fête soit belle.

19 ème Corrida de Quimper
19 ème Corrida de Quimper

Cette année, petite modification du parcours à cause des

travaux au bout de la rue du chapeau rouge qui ne

permettent pas aux coureurs de passer en sécurité.

La boucle 2014 fait donc 2 km, elle est à parcourir 4 fois

J'adore cette course, c'est toujours un immense plaisir de

courir au milieu de la foule des spectateurs, ce sont des

sensations uniques. 8 ème participation.

Je récupère mon 61 ème dossard de l'année.

Cette dernière course est toujours un moment

festif et le chrono n'est pour une fois pas trop recherché,

mais j'ai quand même envie de faire mieux que

les 38 minutes de 2013.

19 ème Corrida de Quimper
19 ème Corrida de Quimper

La nuit est tombée, et après un petit footing d'échauffement,

il est temps de rejoindre la ligne de départ, et les 700

autres participants pour parcourir les 8 km dans les

dédales du centre ville. 

Cette corrida quimpéroise a rassemblé une fois de

plus un joli cortège de gais lurons.

19 ème Corrida de Quimper
19 ème Corrida de Quimper

Seul bémol à cette course, le sol est humide,

glissant, et vu le nombre de coureurs, dans les virages

il faut ralentir fortement. Ce sera un mal pour un bien,

pour éviter de nous griller trop tôt et moi le 1er !

Je ne verrai pas le 2 ème kilo mais je passe au 3 ème en

12’20". J’arrive malgré tout à être à peu près régulier.

Je rejoins un petit groupe au 5 ème, passé en 22’01"

mais une accélération dans la montée me laissera

quelques mètres derrière eux. 

19 ème Corrida de Quimper
19 ème Corrida de Quimper

J'ai presque oublié que j'étais en mode course,

je profite des illuminations, je suis à une allure

très (trop) confortable, loin d'une vitesse de compétition

aujourd'hui ce n'est pas le but, mais quand même

je ne suis pas en promenade. 

Il reste deux tours. Arrive la petite montée

vers la cathédrale, sympa, il y a beaucoup de spectateurs,

ce qui ralentit fortement le peloton.

19 ème Corrida de Quimper
19 ème Corrida de Quimper

 Devant, quelques coureurs très fatigués, sont faciles à doubler.

Il faut monter la rue Verdelet (derrière la Mairie)

heureusement cette partie n'est pas trop longue,

je reviens sur quatre coureurs, j'en profite pour

accélérer et passer devant. Ah ça c'est le moment que

je préfère la descente vers l'arrivée. Je dois être aux

alentours de 13,5 km/h (youhouuu!), je n'ose pas trop

allonger car les virages sont très prononcés.

Passage une dernière fois devant le podium,

plus que 2 bornes. Je m'aperçois que plusieurs

coureurs devant moi, ont pris la tangeante vers l'arche,

ils n'auront fait que 3 tours et classés en plus !!!!

Je ne m'étendrais pas sur ça.

19 ème Corrida de Quimper
19 ème Corrida de Quimper

La dernière ascension, je décide de me faire mal,

j'appuie sur les quadriceps. Je sens que je dois forcer

de plus en plus pour maintenir l'allure.

La côte est passée. J'ai donc maintenant une avance

confortable sur l'objectif et je suis super heureux.

Je sais dès ce moment là que j'ai toutes les chances

de réussir !!! Le petit  km restant est en faux plat

descendant, ça j'aime bien, mes jambes et mon

coeur aussi. Automatiquement mon allure s'accélère

sans que j'ai l'impression de forcer ou de relancer

comme les 2 km précédents. Je passe les derniers

virages à fond. Plus d'une minute d'avance sur l'ojectif

et là je sais que c'est gagné ! Pourtant je souffre.

Je ne pense plus trop à mes cuisses mais je suis à court

de souffle. Je ne contrôle plus du tout ma respiration. 

Je ne suis pas loin de la détresse respiratoire,

comme les deux coureurs à coté de moi.

 

19 ème Corrida de Quimper
19 ème Corrida de Quimper

Quel bonheur de voir mon chrono afficher

37'31" sous l'arche d'arrivée !!!!!!!!

J'ai tout donné mais j'ai réussi. Le bonheur m'envahit.

Le travail accompli à l'entraînement a payé.

Je regarde plusieurs fois ma montre pour être sûr

de n'avoir pas rêvé. Ce n'est pas un rêve, aujourd'hui

le chrono s'est bien arrêté avant de passer la barre des 38' !

Heureux !  car cette année il y avait une borne de plus. 

1er tour - 09'09"

      2 ème tour - 17'42"

3 ème tour -  26'51"

Direction le ravitaillement final.

 

Une petite déception, le cadeau cette année :

Un sac orange sans aucune inscription. 

19 ème Corrida de Quimper
19 ème Corrida de Quimper

ésultats officiels :

Temps: 00h37'35"

254 ème sur 493.

 8 ème V3h sur 25

Moyenne 13,09 km/h

soit 4'35" au kilo 

19 ème Corrida de Quimper

61 COURSES 

24 Trails  (4 de nuit)

1 Ultra de 45 kms

6 Semi-Marathons

2 Marathons

28 courses sur route

(12/12 au Challenge de l'Elorn)

2241,62 Kilomètres de parcourus

en 216 heures 06 minutes et 51 secondes. 

Moyenne 11 km/h.

    Si vous avez aimé cet article, inscrivez-vous à la newsletter (c'est gratuit).

Vous pouvez également laisser des commentaires dans le lien en bas à gauche "écrire un commentaire"

Merci d'être venu passer un moment avec moi et à la semaine prochaine pour le Trail « Entre chien et Loup »

Vitesse

Vitesse

Dénivelé

Dénivelé

Parcours

Parcours

Repost 0
Dominique DEBOEVRE Deboevre-court.over-blog.com - dans Courses 2014
commenter cet article
22 décembre 2014 1 22 /12 /décembre /2014 14:55
Noz Trail La Caval'Cade
Noz Trail La Caval'Cade

Les Cavaleurs du PLMCB organisent, au profit des enfants

hospitalisés via l’association «Fée du bonheur», un Trail

Nocturne de 14 km. L'épreuve se déroule dans le

complexe sportif de la Cavale Blanche à Brest,

départ à 18h00. 1€ par inscription sera reversé à

l'association "Fée du bonheur" qui a pour vocation

de concrétiser des rêves d’enfants ou d'adolescents 

malades et/ou hospitalisés en Bretagne.

Noz Trail La Caval'Cade

"Fée du bonheur" se compose uniquement de bénévoles et ne

dépend d’aucune instance nationale, qu’elle soit caritative ou

politique. Créée à Brest en 1994, "Fée du Bonheur" est destinée

à rester une association locale où

l’humain prédominera toujours.

VOIR DANS LES YEUX DES ENFANTS MALADES DES LARMES

DE BONHEUR PAS DE DOULEUR. 

Tel est sa devise.

Noz Trail La Caval'Cade

A la Cavale, l'année de course à pied se termine en beauté,

avec le noz trail, un événement joyeux et sportif.

Destiné à réchauffer l'atmosphère souvent fraiche en

décembre, le trail nocturne s'adresse à tous ceux qui

ont envie de courir, pour s'amuser, ou pour retrouver

et défier les copains de course une dernière fois avant

de tourner la page du calendrier.

La couleur traditionnelle de Noël est bien sûr le rouge,

couleur de chaleur et de lumière pour la remise

des dossards.

Noz Trail La Caval'Cade
Noz Trail La Caval'Cade

Arrivé sur place à 17h00, je me prépare, je taille la "bavette"

avec tous les amis trailers ( la liste commence à être longue

pour tous les citer).

Il est temps d'aller m'échauffer. Je débute par 10 mn

de footing léger pour amener mes muscles à la bonne

température, puis pour réveiller mes réflexes, je sautille à

cloche-pied d’une jambe sur l’autre durant quelques secondes.

L'heure du départ approche.

Noz Trail La Caval'Cade

 Courir de nuit, ça change un peu la donne. Il faut être

dans sa course tout en étant attentif à son environnement.

Lorsqu'on est plongé dans l'obscurité, tous les sens

s'exacerbent. Il faut donc les utiliser au max.

Même si je connais le parcours, ce trail by night réserve des

zones peu ou pas éclairées et les obstacles ne manquent pas

sur le parcours. (similaire à dimanche dernier.)

 Après vérification de la frontale, la course s’élance,

petite musique d’ambiance et au loin des fumigènes, super.

Pour une première c’est une réussite.

18h00, voilà les 300 coureurs partis pour une balade

nocturne de 14 Km.

 

Noz Trail La Caval'Cade
Noz Trail La Caval'Cade

Après une boucle de deux kilomètres nous repassons par

 la ligne de départ. Les 2 premiers kilo sont très roulants

et on été avalé en 10'05".

Les yeux s'ajustent à la faible luminosité.

On descend ensuite sur les rives de la Penfeld, 

je me sens super bien et commence à apprécier la course,

c’est joli toutes les lumières qui se suivent.  

Noz Trail La Caval'Cade
Noz Trail La Caval'Cade

Kilomètre 5. Comme un four qui sonne pour indiquer

que le plat est prêt, mon coeur me fait comprendre d’un

coup, que le jus est là. !  Un coureur qui me remonte m’attire

dans sa traînée. Je reviens alors sur l’ensemble des

coureurs devant. Je me retrouve dans un groupe

de 10-15 coureurs qui vont faire l’accordéon et le yoyo

jusqu'au ravitaillement.

Je suis en mode machine de guerre, les genoux au

niveau de la poitrine, la bave au coin de la bouche, plus

motivé que jamais pour les doubler.

Noz Trail La Caval'Cade
Noz Trail La Caval'Cade

J’avais beau avoir du mal à relancer sur les parties

planes et  boueuses, les descentes très

techniques et les montées très violentes me

permettent de recoller au groupe à chaque fois et

d’en prendre la tête dans la lancée.

 

Noz Trail La Caval'Cade
Noz Trail La Caval'CadeNoz Trail La Caval'Cade

On est quatre à repartir rassasiés du Fort.

Après le ravito, des bonnes côtes se présentent et

 je les négocie tout en trottinant sans me mettre dans

le rouge. Olivier me lâche un peu et la Miss qui avait un

peu perdu de terrain revient en compagnie de l'autre gars

dans la descente. Un peu de plat sur les bord de Penfeld,

permet de reformer le quatuor. Kilomètre 11, il est temps de

remonter vers le plateau du complexe sportif.  

Noz Trail La Caval'Cade
Noz Trail La Caval'CadeNoz Trail La Caval'Cade

La suite de la course est bien gérée.

La portion qui suit est beaucoup plus roulante et

je décide d'augmenter un peu l'allure. Olivier décroche

 et je continue tout seul. Le parcours quitte par endroit le

sentier pour faire un tour dans un champ ou grimper

quelques marches en pierre. Devant j'aperçois le faisceau

de la frontale d'un coureur duquel je me rapproche

de plus en plus.

Noz Trail La Caval'Cade
Noz Trail La Caval'Cade

Je continue à bien courir même si je sens que j'accuse

un peu le coup. J'entrevois par moment une frontale à ma

poursuite, elle se rapproche tout doucement.

A la sortie du petit bois j'aperçois les projecteurs du

stade, encore quelques hectomètres.

Juste devant, un coureur qui marche, je le double et

l'encourage sportivement.

Je savoure les dernières minutes de ma course,

vraiment content de son déroulement et surtout de

mon état de forme. Les spectateurs sont là pour nous

encourager sur les derniers mètres. 

Noz Trail La Caval'Cade
Noz Trail La Caval'Cade

Je m’approche du final,  je décide d’y aller à fond,

je cours un véritable sprint avec beaucoup de plaisir

 et d’énergie. Je franchis la ligne d'arrivée après 1h15'17".

Pas si mal.

Direction la salle pour ne pas prendre froid.

Les sourires étaient bien présents à l’intérieur, masquant

les efforts endurés et totalement effacés

par le copieux ravitaillement final. 

J’ai  passé une super soirée, très bon accueil,

beau parcours, superbe ambiance et belles rencontres. 

Bravo aux organisateurs et aux bénévoles sur le parcours

qui nous ont encouragés. Une organisation et un évènement

sans faille, qui plus est pour une bonne cause.

 Cette course sera désormais, pour moi un évènement

incontournable du mois de Décembre.

Noz Trail La Caval'Cade
Noz Trail La Caval'CadeNoz Trail La Caval'Cade

                                                            

Temps: 01h15'17"

174 ème sur 261.

6 ème V3h sur 13

Moyenne 10,40 km/h

soit 5'46" au kilo 

Concernant le parcours en lui-même, les 13 km au final 

n’étaient pas de tout repos. Il s’agissait bien d’un trail,

des montées d’escaliers, des montées tout court,

des descentes glissantes, des zones étroites, tout y

est passé ! Un parcours technique donc, où les jambes

ont souffert et où il fallait pouvoir changer de rythme

assez souvent. Rajouter à celà la peur de la nuit et de

l’inconnu qu’elle renferme. Mais cette peur,

une fois le premier kilo dompté, vous transforme.

Vous vous habituez aux ombres des sous-bois.

Vous domptez la nature. Vous vous forgez de nouveaux

repères. Et cette jungle alors si inhospitalière devient,

 comme un nouveau foyer.

Noz Trail La Caval'Cade
Noz Trail La Caval'CadeNoz Trail La Caval'Cade

Si vous avez aimé cet article,

inscrivez-vous à la newsletter

(c'est gratuit).

Vous pouvez également laisser des

commentaires dans le lien en bas à

gauche "écrire un commentaire"

Merci d'être venu passer un moment

avec moi et à la semaine prochaine

pour la « Corrida de Quimper »

Vitesse

Vitesse

Dénivelé

Dénivelé

Noz Trail La Caval'Cade
Repost 0
Dominique DEBOEVRE Deboevre-court.over-blog.com - dans Courses 2014
commenter cet article
14 décembre 2014 7 14 /12 /décembre /2014 13:50
28 ème Cross de Brest
28 ème Cross de Brest

Le 28 ème Cross de Brest

(317 ème Course)

59 ème course de l'année

Départ à 10h sur le site du Fort du Questel.

Course de 12 kms se déroulant principalement sur des chemins

non ouverts à la circulation avec uniquement quelques passages

sur route. Cette course emprunte pour débuter des chemins

autour du Fort puis se prolonge sur les rives de la Penfeld , les

étangs de la Villeneuve, les serres du Guenvez , puis Le Buis,

Keredern et retour sur le site du Questel en empruntant les

douves.

28 ème Cross de Brest
28 ème Cross de Brest28 ème Cross de Brest

Avec plus de 280 inscrits , la course nature a été la plus

plébiscitée. Joggers plus ou moins confirmés et amateurs de

trail ont été servis avec 12 km de chemins boueux autour du fort. 

                                              

La température à peine supérieure à 0 ºC, ce matin, n'a pas

empêché les plus courageux à chausser leurs runnings  pour

dévaler les chemins de la course nature tracée autour du site du

Questel.

28 ème Cross de Brest

10h00 : Le départ est donné aux participants, il faut traverser le

plateau du Questel,  pour aller ensuite dans la zone vallonnée

des pâtures du centre hippique.

Concentré sur ce début de course, je n'arrive pas à trouver

mon allure. Ca monte, ça descend, c'est gras ça me plait.

Dans la première grande descente qui nous envoie sur

les berges de Penfeld, je me fais doubler par de nombreux

concurrents, ils devaient connaître le parcours,

car la descente était effectuée sur un chemin 

étroit, pentu, très glissant avec des pierres cachées dans

un tapis de feuilles mortes. 

Faire attention où je mettais les pieds était ma

préoccupation première. Comme d’autres j’avais présent

à l’esprit d'éviter la "Grosse gamelle".

28 ème Cross de Brest
28 ème Cross de Brest

Je trouvais enfin mon rythme sur la partie plate le long de

la Penfeld.  Le parcours débouche ensuite sur une montée qui

commence sous le pont de la Villeneuve et qui nous

fait traverser un champ parsemé de pièges. 

J'ai trouvé ce passage assez difficile, l'herbe étant

haute et humide, il fallait lever les genoux très haut.

28 ème Cross de Brest

Puis c'est une excursion dans les sous-bois de la Penfeld. La

ballade n'a pas duré très longtemps, il faut maintenant

remonter par le parcours sportif, traverser un

champ pour déboucher sur le complexe sportif

de la Cavale Blanche. Une fois en haut, les 

organisateurs ont eu la bonne idée de nous faire

redescendre, en bas une montée là encore pas évidente,

suivie d'une autre descente vers les rives de

Penfeld pour récupérer. 

28 ème Cross de Brest
28 ème Cross de Brest

Plus à l’aise sur le plat, je m’efforçais de reprendre une

allure calme et régulière. Le tour de Penfeld rive gauche

puis rive droite en passant sous le parc des expositions

fut une véritable promenade de santé après un début

de course difficile. Je pensais remonter directement

 vers le Fort, mais non pas encore, une succession de

 montées et de descentes s'enchaînent, je regardais

ma montre sans arrêt, je sentais l’arrivée proche, 

d’autant plus que j'entendais la sono de la ligne d'arrivée.

 La dernière montée là voilà, dès les premiers mètres

de ce chemin très pentu, j'ai dû ralentir, je suis parti

trop couvert et maintenant j'ai trop chaud.

28 ème Cross de Brest
28 ème Cross de Brest

Enfin, le fort du Questel, on le traverse, puis ce sont

les marches. Il reste huit cent mètres à faire sur le parcours

de cross, un labyrinthe de barrières et de fils bleu qui

 me font tourner dans tous les sens. Puis la dernière ligne

droite. J’en frissonne encore ! La ligne d’arrivée est enfin

franchie en 1h09'09". Dans cette course difficile,

je voulais surtout me faire plaisir. Pari gagné !

Je n'ai pas le sentiment d’avoir eu la 

possibilité de faire un meilleur temps. Une épreuve que

l’on savoure comme un bon gros gâteau et qui conforte

tout le plaisir que l’on éprouve en pratiquant notre sport.

Pour ma seconde participation, je ne peux qu’être satisfait

"3 minutes" de mieux que l'année dernière.

ésultats officiels :

Temps: 01h09'09"

204 ème sur 285.

12 ème V3h sur 18

Moyenne 10,54 km/h

soit 5'54" au kilo

28 ème Cross de Brest

Un 12 km exigeant.

Les spectateurs ne sont pas venus nombreux.    

J'ai pu également muscler ma langue au départ comme à

l'arrivée avec tous les amis (es) présents ce dimanche matin.    

Mon inscription début novembre sur le site "cross de Brest"

n'avait pas été prise en compte, j'ai eu droit à l'inscription sur

place (+ 1 euro).

Le ravitaillement final était bien moins agréable qu'en 2013. 

Pas de photos de l'événement.  Mais quand même, 

sans amélioration, l'année prochaine il y aura moins 

de participants d'après les bruits d'après course !.

 Un point positif : le T-shirt est sympa et de bonne qualité.

Superbe vidéo de Laurent

Si vous avez aimé cet article, inscrivez-

vous à la newsletter (c'est gratuit)

Vous pouvez également laisser des

commentaires dans le lien en bas à gauche

"écrire un commentaire"

Merci d'être venu passer un moment avec

moi et à la semaine prochaine pour

le Noz Trail « La Caval'Cade »

Vitesse

Vitesse

Dénivelé

Dénivelé

28 ème Cross de Brest
Repost 0
Dominique DEBOEVRE Deboevre-court.over-blog.com - dans Courses 2014
commenter cet article
8 décembre 2014 1 08 /12 /décembre /2014 19:56
Le Menestrail
Le Menestrail

Le Menestrail

(316 ème Course)

58 ème course de l'année

 

Le Menestrail fête ses 15 ans.

Je peux vous le dire, aujourd'hui à Moncontour,

il n’est point utile de s’endimancher pour cette sortie. 

C'est un repos dominical qui ne porte pas son nom.

Le Menestrail
Le Menestrail

Le Menestrail, c’est  d’abord un peloton de 400 coureurs

intrépides, et inconscients  qui se lance ventre à terre

dans les ruelles étroites d'un petit village médiéval.

Puis l’euphorie passée, vient le temps de la difficulté, un lent

et long dénivelé qui mène sur les hauteurs du mont Bel Air

(322m). A chacun sa montée, à chacun son style : bouche en

cœur pour les prétentieux, cœur au ventre pour les

besogneux, et tripes en vrac pour les malchanceux.

Il s'agit ensuite de regagner l'arrivée. (comme on peut)

Le Menestrail
Le Menestrail

Moncontour (Monkontour en Breton) est un petit village,

situé dans le département des Côtes-d'Armor à 25 kilomètres

au Sud de Saint-Brieuc. Ses habitants sont appelés les

Moncontourais et les Moncontouraises.

"Petite Cité de Caractère", Moncontour est passé en

2011 dans la catégorie des "Plus Beaux Villages de France".

Juchée sur un rocher, ceinturée de remparts et de tours, la

cité fut prospère jadis, grâce à la production et au commerce

de la Berlingue, (toile de lin et de chanvre),  exportée

jusqu’aux Indes. Le bourg fut également un  haut lieu de la

Chouannerie. De cette période florissante subsistent de

belles demeures bourgeoises, l’hôtel de ville et l’église.

Le Menestrail
Le Menestrail

Comment décrire ce trail en un mot :

DANTESQUE !

C'est à dire à la fois grandiose et terrifiant.

C'est parti pour une nouvelle et belle aventure.

Fin d’année chargée ; après le marathon de Rennes  fin

octobre et 6 courses en novembre, j’ai décidé de faire le

menestrail. Le but :  prendre la température du « Challenge

Ouest Trail Tour » pour y  participer en 2015.

 Bien que Moncontour ne soit pas la porte à côté et que je n'ai

trouvé personne pour m'accompagner, je suis motivé. 

Départ vers Moncontour dimanche matin 07h30. 

Le Menestrail
Le Menestrail

09h30 : Mon dossard en main, je regagne la voiture, 

changement de tenue suivi d'une petite mise en condition. 

La question du moment, comment vais-je m'habiller ?

Il fait froid, va t il  pleuvoir ? je vais peut-être avoir chaud.

 Coupe-vent ou pas coupe-vent ? C'est dur la vie de coureur à pied.

C'est sous un froid glacial et humide que je rejoins tous

les autres concurrents dans la grande salle où se trouve le tapis

rouge d'arrivée. Course sans pression et surtout sans objectif,

excepté celui de ne pas se blesser.

Les consignes avant départ "Prudence"

Le Menestrail
Le Menestrail

A 10h15 c'est parti nous sommes 400 à défier ce parcours,

paraît-il assez exigeant.

Tactique de course"prudence", je veux finir donc je pars

tranquille entre 9 et 10  à l'heure, je ralentis dès que ça monte.

Mais enfoui dans un petit coin de ma tête, 

"mettre entre 2h30 et 3h pour regagner l'arrivée".

Le Menestrail
Le Menestrail

Une première partie à travers les ruelles de la cité 

médiévale, c'est magnifique. Un long cordon multicolore

serpente dans des ruelles d'un autre temps.

Pas simple, ça monte, ça descend, ça monte encore plus, je

regarde à droite à gauche, c’est magnifique, j’ai failli me 

prendre une belle gamelle sur les pavés glissants, ça commence

bien. (regarde où tu mets les pieds).

Le Menestrail
Le Menestrail

J'ai eu un peu de mal sur ce début de course. J'ai mis du temps

à me réchauffer et à trouver le bon tempo, mais j'étais heureux

d'être là. Cette impression de froid disparait rapidement et

laisse place à de bonnes sensations. Les 6 premiers kilomètres

sont agréables et avalés en 37 minutes. Je remonte la file de

coureurs en restant au "chaud", sans prendre de risque en

attendant le début de la longue montée.

Le Menestrail
Le Menestrail

J'essaye d'éviter les premières flaques de gadoue, et puis un

plaisir enfantin prend le dessus, je me mets à les traverser tout

droit sans me poser de question. C'est plus facile et plus rapide

comme ça. Et de tout façon je suis venu pour prendre de l'air, de

l'eau et de la boue.

Puis le chemin s'est mis à grimper, grimper, grimper et encore

grimper, sur tous les types de sol possibles, empruntant des

landes, des bois et sous-bois,  pour enfin après un dénivellé de

350 mètres , atteindre la chapelle.

Le Menestrail
Le Menestrail

Le ravitaillement est à l'intérieur de cette magnifique chapelle.

01h10' de course, je suis à mi parcours au 11 ème kilomètre. 

Le mont Bel-Air est le point culminant des Côtes-d'Armor, avec

339 mètres d'altitude, au sommet se trouve la chapelle Notre-

Dame du Mont-Carmel (ou Notre-Dame de Bel-Air) érigée entre

1855 et 1862.

Le Menestrail
Le Menestrail

Je rencontre Peggy au ravitaillement. J'arrive, elle repart.

Je n'ai jamais réussi à revenir à sa hauteur, 20 mètres

derrière plusieurs fois , mais bouchons, singles ou autres

aléas de course ne m'ont jamais permis de revenir

dans sa foulée. Les kms suivants se font assez cool,

je suis très bien et c'est roulant jusqu'au kilomètre 16.

Là quelques belles montées, ou plutôt des murs,

nous attendent. Les maçons ont bossés.

Un chemin qui serpente sur le flanc d'un bois en pente,

impossible de courir, impossible de doubler. Je suis dans

un groupe de coureurs à la queue leu leu.

Finalement je double en prenant un petit risque. 

Le Menestrail
Le Menestrail

Je serre les dents, ça va le faire. Enfin la bascule, ouf, c'était la

dernière très grosse difficulté, je vais finir et je retrouve le plein

d'énergie dans la descente.  2h20 de course, il reste deux bornes.

Une portion de chemin dur puis un peu de bitume, le tout

en descente. L'impression grisante d'une formidable

accélération (au moins 10 km/h). Je laisse derrière

plusieurs coureurs qui n'ont plus l'air de pouvoir accélérer.

Le Menestrail
Le Menestrail

Puis c'est un long mono trace dans un joli bois, c'est

interminable et très vallonné. Je m'en sors pas

trop mal et remonte un peu de coureurs bien fatigués.

A la sortie du bois à ma montre j'ai 22 bornes et toujours

pas de zone civilisée.

Le Menestrail
Le Menestrail

 L'aventure se termine, je commence à entendre les bruits de

Moncontour. Il est difficile d'accélérer, les chemins sont

toujours étroits, pas possible de doubler. Au final ça n'est pas

plus mal, ça oblige à continuer doucement.

Après avoir descendu une centaine de mètres de

dénivelé une dernière petite côte pour remonter jusqu'au

stade qui est en haut de la ville, passage dans le bourbier

d'arrivée et j'aperçois le stade et la foule,  c'est bon ça. 

Les spectateurs sont nombreux à cet endroit

pour voir le dernier bain de boue.

Le Menestrail
Le Menestrail

Il reste la moitié du stade à parcourir avant l'arrivée.

J'accélère pour essayer de finir de manière triomphante, pour

faire une belle photo. Mais il n'y a personne pour m'accueillir.

J'entre dans la salle, c’est  tapis rouge et applaudissements

pour tout le monde.

Je termine en 2h48mn : mon objectif se situait

entre 2h30 et 3h00, c'est inespéré.

De plus je me sens encore frais et dispo, j'aurais

facilement pu faire quelques kms de plus.

Une soupe, un sandwich, on se raconte la course, on se

congratule. Que des bons souvenirs malgré la difficulté  :

"dur mais que du plaisir".

J'ai définitivement pris goût aux courses longues

et aux trails durs. 

Un maillot technique en cadeau.

Le Menestrail
Le Menestrail

Bravo à Peggy et Lénaïg, qui ont fait le petit défi :

12 kms hier soir et le 22kms aujourd'hui.

34 bornes en 4h12'.

 

 Je prends plus de plaisir en trail que sur route.  

Dans une course sur route, le plaisir je le trouve à l'arrivée,

quand c'est fini.. Sur un trail, le plaisir, je l'ai tout le long.

 

Comme il est d'usage, je finis par les remerciements :

Merci aux bénévoles et à l'organisation du Ménestrail, c'est

vraiment une très belle course. A l'année prochaine.

ésultats officiels :

Temps: 02h48'04"

304 ème sur 432.

      5 ème V3h sur 15        

Moyenne 8,4 km/h

soit 7'54" au kilo 

Vidéo à voir

Si vous avez aimé cet article,inscrivez-

vous à la newsletter (c'est gratuit)

Vous pouvez également laisser des

commentaires dans le lien en bas à gauche "écrire un commentaire"

Merci d'être venu passer un moment avec

moi et à la semaine prochaine pour la

course nature  « Cross de Brest »

Vitesse

Vitesse

Dénivelé

Dénivelé

Parcours

Parcours

Repost 0
Dominique DEBOEVRE Deboevre-court.over-blog.com - dans Courses 2014
commenter cet article
1 décembre 2014 1 01 /12 /décembre /2014 15:49
 4 ème Noz Trail Plouider
 4 ème Noz Trail Plouider

4 ème Noz Trail Plouider

(315 ème Course)

Un retour au lieu de départ de 2011, un nouveau parcours,

mais toujours de belles surprises, une bonne ambiance, et

notre fameux ravitaillement XXL à l'arrivée !!!!

Plus de 50% du tracé est nouveau par rapport à celui de l'an

passé...

Le groupe "Oncle Fester" sera présent avant-course pour

un concert qui va envoyer du pâté !!! 

Le fameux "Steven Calvez" de Pont Duch' fera une

intervention remarquée avant le départ...

Un échauffement sous forme de "Flash Mob".

Une nouveauté cette année : nous proposons de découvrir la

joie du trail de nuit sur un parcours "découverte" de 8 km,

pour celles et ceux qui ne sentent pas encore la capacité

d'affronter le 15 km... (Attention, limité à 50 dossards)

Et pour ceux qui terminent "dans le dur", Eric sera présent

pour vous proposer des massages de récupération.

Le trail est réalisé sans chronométrage et sans classement.

Nous souhaitons par cette démarche développer avant tout

l'esprit trail, le plaisir de découvrir les chemins, et le respect

de la nature en toute convivialité.

 4 ème Noz Trail Plouider
 4 ème Noz Trail Plouider

Cette année, Plouider Sports nature a décidé de

soutenir l'AMFE en reversant 1€ par dossard.

L'AMFE est une association de parents d’enfants malades du

foie, créée en 2009. Elle représente les enfants atteints d'une

maladie du foie et a pour missions : de sortir les familles de

leur isolement, de les soutenir, moralement et

financièrement, de promouvoir la recherche médicale dans

ces maladies rares, de sensibiliser le public sur l’importance

du don d’organes.

 4 ème Noz Trail Plouider

Il fait beau et sec, le terrain sera moins gras que prévu, et

c'est tant mieux.

Quatrième édition et quatrième participation.

Ce trail est prévu  sur mes tablettes depuis l’année dernière.

  Il est bien inséré dans mon agenda  en caractère gras.

 Le parcours a été modifié, ce sera une toute autre course. 

Le départ est fixé au lieu dit "Le Castellic" sur la

commune de Plouider. La ferme qui nous accueille est située

sur la route de  Lesneven - Tréflez. L'originalité de cette

épreuve, c'est de découvrir la région de nuit. En effet, le

départ des 15 kms est prévu à 18h30, on ne parle pas de

classement ni de chrono.

Nous arrivons Ghislaine et moi en fin d'après-midi dans

la ferme de Jean Claude Salaun pour récupérer

nos dossards. C'est le "1087" qui m'a été attribué.

 4 ème Noz Trail Plouider
 4 ème Noz Trail Plouider

Peggy, Valérie et Isabelle en mère Noël ainsi

que Michelle et Jean Pierre des "Koalas" se

 joignent à nous pour prendre le départ du 15 kms. Nous

sommes un peu plus de 400 coureurs sur la ligne de départ.

Pour découvrir la joie du trail de nuit, un parcours

"découverte" de 8 km a été créé cette année.

 4 ème Noz Trail Plouider
 4 ème Noz Trail Plouider

Afin de mettre une ambiance électrique avant le départ ,

le groupe "Oncle Fester" met le feu sur le site du

départ. On peut danser lors de la remise des dossards.

 4 ème Noz Trail Plouider
 4 ème Noz Trail Plouider

Dix minutes d'échauffement sur le flash mob concocté

par Plouider Sports Nature.

Après le feu d'artifices, nous nous sommes

tous lancés, équipés d’une frontale pour la balade nocturne.

Une nouveauté cette année, nous repasserons ici pour le

ravitaillement de mi-course.

 4 ème Noz Trail Plouider
 4 ème Noz Trail Plouider

Bon, passons aux choses un peu plus sérieuses. La course

elle-même ! Nous savons tous qu'elle va être très physique.

On nous annonce des monotraces à perte de vue et des

successions de montées-descentes avec quelques surprises.

Ca met en confiance et nous en rigolons tous bien, mais

quelque part, enfouie dans un petit coin de notre tête, il

y a cette petite appréhension qui monte tout doucement à la

surface... C'est aussi ça qui fait le cachet du trail nocturne.

Et c'est parti.

 4 ème Noz Trail Plouider
 4 ème Noz Trail Plouider

Nous avons traversé sentiers, sous-bois et rivière, le tout

agrémenté d’animations toutes plus originales les unes que

les autres. La première boucle de huit kilomètres, nous

fait passer  sous le plus grand "Gwen Ha Du" du monde.

 4 ème Noz Trail Plouider
 4 ème Noz Trail Plouider

Des animations musicales de tout genre.

 4 ème Noz Trail Plouider
 4 ème Noz Trail Plouider

La gare de Plouider, après une longue partie dans l'obscurité.

 4 ème Noz Trail Plouider
 4 ème Noz Trail Plouider

Suivi de l'épreuve du toboggan.

 4 ème Noz Trail Plouider
 4 ème Noz Trail Plouider

Les lavandières

 4 ème Noz Trail Plouider
 4 ème Noz Trail Plouider

Sans oublier le stand de dégustation d'huitres, avant de

rejoindre la ferme pour s'attaquer, après un arrêt buffet, à la

deuxième partie plus technique.

 4 ème Noz Trail Plouider
 4 ème Noz Trail Plouider

Après ce ravitaillement, je décide d'accélérer pour rattraper

Isabelle et Ghislaine qui sont loin devant.

Je double beaucoup de coureurs et je prends mon pied dans

ces trajectoires sinueuses au milieu des arbres. Pas facile

pourtant, car on est toujours en changement de direction

pour éviter les troncs, quand il n'y en a pas un qui traverse au

moment où tu passes. Quelquefois, on donne un grand coup

d'épaule contre un chêne car le virage est un peu serré.

Il faut aussi savoir éviter les branches trop basses tout

en montant bien les pieds afin de ne pas butter contre pierres

ou racines. Ce qui m'est arrivé d'ailleurs, je repars en pestant

un peu contre ma maladresse. 

 4 ème Noz Trail Plouider
 4 ème Noz Trail Plouider

Beaucoup de monde sur le bord de la route, pour nous

encourager.

Kilomètre 11, je rejoins Isa et Ghislaine, ensuite pour nous

trois ce sera jusqu'à l'arrivée un long fleuve tranquille. 

Un virage à droite et nous voici sur de petits sentiers et

chemins forestiers. Les passages sont parfois glissants avec la

boue. 

 4 ème Noz Trail Plouider
 4 ème Noz Trail Plouider

Qui n’a pas couru une fois dans sa vie de coureur en pleine

nuit a sûrement raté quelque chose. Je ne dis pas ça

évidemment pour envoyer des fleurs aux organisateurs qui

avaient d’ailleurs au passage hyper bien balisés tout le

parcours, mais parce que l’on n’y court pas du tout de la

même façon que partout ailleurs. 

 4 ème Noz Trail Plouider
 4 ème Noz Trail Plouider

Une petite pause au stand bonbons.

 

 4 ème Noz Trail Plouider
 4 ème Noz Trail Plouider
 4 ème Noz Trail Plouider

J’aime courir dans le noir, j’ai de bonnes sensations, je suis

programmé pour courir, tel un automate, c’est du bonheur,

c’est fantastique ! J’entends la musique, je vois la lueur du

stand "vin chaud". Mais avant cette pause tant désirée, il faut

escalader la montée infernale.

 4 ème Noz Trail Plouider
 4 ème Noz Trail Plouider

Il manque le petit cours d'eau, pour se refroidir les mollets. 

 4 ème Noz Trail Plouider
 4 ème Noz Trail Plouider

Encore plein les yeux et les oreilles, de la musique en pleine

forêt, une rangée de tonneaux de feu, un chemin illuminé, et

cette montée infernale , "Le top". Le parcours varié et

soigneusement étudié était  très accessible malgré les

récentes pluies. 

 4 ème Noz Trail Plouider
 4 ème Noz Trail Plouider

Puis c'est la longue descente vers l'atelier très apprécié  

" Le vin chaud ". ( pas de nom , j'en connais qui en ont pris deux)

 4 ème Noz Trail Plouider
 4 ème Noz Trail Plouider

Malgré la nuit, de nombreux spectateurs 

dont beaucoup d'enfants ont encouragé les coureurs tout au 

long du parcours.

En courant dans la nuit, rien ne vaut l'instant où tu vois

danser ton ombre, dans les sentiers lugubres et silencieux.

 4 ème Noz Trail Plouider
 4 ème Noz Trail Plouider

J’aperçois la ferme, les filles accélèrent, c’est du délire…

L'arrivée est ponctuée d'encouragements de la part des

spectateurs.  J’aime ça !

 4 ème Noz Trail Plouider
 4 ème Noz Trail Plouider

Direction le hangar pour le fameux ravitaillement XXL.

Bière, Vin Chaud, Soupe, Jus de Fruits ...............

Crêpes, Kouign-Aman, Saucisses, Merguez, Fromages,

Gâteau ................

Rien ne manque, et cela dans une ambiance de feu.

 4 ème Noz Trail Plouider

Conclusions:

Les crêpes étaient bonnes, le kouign-aman excellent, le vin

chaud, la soupe, les merguez, le circuit, les animations, le

tobbogan, la gare, le public, la musique sympa, rien à dire,

bref un bon cocktail qui a fait que la fête nocturne fût belle. 

J’ai adoré ce parcours, un parfait dosage entre la technique et

l'accessible. Le plein d’émotions et de sensations, rien que du

plaisir dans une ambiance sympa et conviviale.

Encore une réussite.  

Un grand MERCI aux organisateurs et aux bénévoles.

A l'année prochaine.

 

Temps: 02h16'44"

 

Moyenne 7,12 km/h

soit 8'24" au kilo 

 4 ème Noz Trail Plouider
 4 ème Noz Trail Plouider

Si vous avez aimé cet article, inscrivez-vous à la newsletter (c'est gratuit).

Vous pouvez également laisser des commentaires dans le lien en bas à gauche

"écrire un commentaire"

Merci d'être venu passer un moment avec moi et à la semaine prochaine pour le « Menestrail de Moncontour»

Vitesse

Vitesse

Dénivelé

Dénivelé

Parcours 2014

Parcours 2014

Repost 0
Dominique DEBOEVRE Deboevre-court.over-blog.com - dans Courses 2014
commenter cet article
25 novembre 2014 2 25 /11 /novembre /2014 09:31
6 ème trail de La Vallée des Seigneurs
6 ème trail de La Vallée des Seigneurs

6 ème Trail de la Vallée des Seigneurs

(314 ème Course)

La Foulée Renanaise organise le 6 ème trail de la Vallée des

Seigneurs (12 et 23 km) sur un circuit essentiellement

composé de chemins, de traversées de cours d’eau et de sous-

bois. Les habitués du 12 km auront le plaisir de découvrir un

nouveau circuit. 10h départ pour le 12 km.

Le retrait des dossards et l’arrivée auront lieu au

Boulodrome ( à 100 m du stade d’athlétisme).

Le départ sera donné au stade d’athlétisme et l'arrivée au

Boulodrome.

Vestiaires, douches et cadeau à tous les participants.

6 ème trail de La Vallée des Seigneurs
6 ème trail de La Vallée des Seigneurs

Après le 25 l'année dernière, je prends le départ du

12 kilomètres cette année. 

Couché à 01h30 après la soirée de "Remise des récompenses

du Challenge de l'Elorn" à Saint Martin des Champs. 

Le reveil à 07h00 fût des plus difficiles,

il n'aurait pas fallu grand chose pour que je reste dans les

bras de Morphée.  Pas de stress et petit "déj" léger vite avalé.

Toutes mes affaires sont prêtes depuis hier soir afin de

gagner un maximum de temps. 08h45 route Saint Renan,

sans oublier de passer prendre Ghislaine inscrite sur le 12

également.

6 ème trail de La Vallée des Seigneurs
6 ème trail de La Vallée des Seigneurs

Cadeau "Challenge 2014"

Une corbeille gourmande  pour avoir participé aux 12

épreuves du Challenge.

Un sac deux positions pour les classés 2014.

                                                     

197 ème sur 321

 48 ème V2h sur 88

6 ème trail de La Vallée des Seigneurs
6 ème trail de La Vallée des Seigneurs

Revenons à la course du jour.

Cette semaine s'est limitée à de simples footings car je me

sens vraiment crevé suite aux semaines passées. Depuis 15

jours, c'est vraiment des sorties légères et assez courtes, et

surtout je me suis contenté de ne courir qu'un jour sur trois.

En ce qui concerne la course d'aujourd'hui, c'est un trail où je

viens quasiment tous les ans et que je pense faire relax.

On arrive sur place vers 9 heures 15. Des parkings sont mis à

notre disposition autour du stade. Je me gare au plus près du

boulodrome où le retrait des dossards a lieu. Vu que nous

avons un peu d'avance, on en profite pour aller retirer les

nôtres. On me donne le numéro '187', puis je reçois en

cadeau, un tee-shirt technique aux couleurs de la course.

Cette année la « Forest à petites foulées » avait six

représentants sur le 12 kilomètres. 

6 ème trail de La Vallée des Seigneurs

On se retrouve tous finalement dans la salle, une fois les

dossards retirés et épinglés.

Le temps pour courir va être idéal. Le ciel est tout gris, la

température est fraîche mais pas froide, pas

de vent et la pluie n'est pas annoncée, parfait.

Après nous être préparés, on se rend  en trottinant vers le

stade voisin, lieu du départ

6 ème trail de La Vallée des Seigneurs

Une fois de plus, je me place relativement loin de la première

ligne pour le départ. L'an dernier, pris par l'élan des plus

rapides, je m'étais asphyxié à partir trop vite. Cette année je

préfère partir mollo pour assurer. Surtout que le moral n'est

pas au beau fixe, je me sens tout raplapla, sans énergie,

fatigué de la petite nuit.  Bref, je me dis qu'il vaut mieux

assurer.

6 ème trail de La Vallée des Seigneurs
6 ème trail de La Vallée des Seigneurs

Je pars donc à mi-peloton mais rapidement je me rends

compte que ce n'était finalement pas une si bonne idée que

ça. Le trail démarre par un tour du lac de Ty-colo, donc

roulant. D'abord mes jambes n'ont pas l'air de mal tourner

au moins 12 km/h sur le plat, pour dire. Ensuite je suis 

rapidement bloqué par des bouchons dès que le chemin

rétrécit ou qu'une difficulté se dresse. J'enrage un peu de ne

pouvoir suivre mon rythme naturel mais je prends mon mal

en patience. Zen, restons zen.

Je serai comme cela sur un faux rythme entre le 3 et le 5 ème

kilomètre. Ensuite c'est un peu moins dense et je rejoins de

toute façon rapidement un long mono-trace en léger dévers

où l'on peut difficilement doubler.

6 ème trail de La Vallée des Seigneurs
6 ème trail de La Vallée des Seigneurs

Je ne trotte pas vite mais bon an mal an, je remonte quelques

coureurs. Ca monte, ça tourne, ça monte, ça remonte, ça

tourne, ça remonte. Mais "p...." quand est-ce qu'on descend ?

Je souffre dans cette ascension, inutile de le préciser,  je suis

mort, la vitesse est celle d'une marche rapide, mais une fois

en haut ça repart vite. Le parcours est vraiment sympa,

 jamais monotone,  je tiens. Je passe le ravito, m'arrête à

peine. Pas trop mal, 59 minutes au kilomètre 10, sur un sol

mouillé et très glissant. Je m'oblige à freiner constamment

mon allure sur certaines portions très techniques, et plus

particulièrement en descente.

6 ème trail de La Vallée des Seigneurs
6 ème trail de La Vallée des Seigneurs

C'est la descente, c'est raide et boueux mais magnifique.

Je laisse passer un  coureur en rouge, qui me dépose et

dépose celui de devant. Allez faut tenir trois bornes, environ

15-20 minutes, et ne pas se tordre la cheville. Ce sentier est

parfois roulant, parfois cassant,  tout le temps glissant. Le

chemin fait 40 cm de large et est parsemé de pièges.

Toujours le même bonhomme devant, qui manque de tomber

dans un virage. Fin du sentier, je le dépasse à la faveur d'un

retour sur bitume.

Les derniers km sont plus plats, malgré quelques coups de

cul et le passage de la rivière. Il faut relancer et je n'y arrive

plus. 

6 ème trail de La Vallée des Seigneurs
6 ème trail de La Vallée des Seigneurs

Je suis à une allure quand même assez cool. Je sens que la fin

approche et le profil est maintenant plat pour rejoindre

l'arrivée. J’ai un petit regain d’énergie dans les derniers

mètres, probablement dû à la vue de l’arche. 

Au final, quelle surprise de voir que j'ai tourné à 10km/h sur

les 12 bornes d'un parcours agréable, boueux, glissant et

quelque peu vallonné.

J'ai oublié de le préciser ...  je termine 4 ème  V3 avec

un chrono de 1h12'.

Grosse satisfaction et gros soulagement après une semaine

 assez difficile. 

 

En conclusion : Un trail glissant à souhait qui a rendu

physique et usant ce parcours. 

Dans l’ensemble, l’organisation de la course était bien, tant

sur le retrait des dossards et la course que sur le buffet de

recharge glucidique après la course.

6 ème trail de La Vallée des Seigneurs
6 ème trail de La Vallée des Seigneurs

ésultats officiels :

Temps: 01h12'07"

210 ème sur 446

 4 ème V3h sur 13

Moyenne 10,30 km/h

soit 5'49" au kilo

 

Je repars avec un tee shirt supplémentaire imprimé au

couleur de l'épreuve, ravi quand même d’avoir partagé un

bon moment avec mes amis (es).

6 ème trail de La Vallée des Seigneurs

Si vous avez aimé cet article, inscrivez-

vous à la newsletter (c'est gratuit).

Vous pouvez également laisser des

commentaires dans le lien en bas à

gauche "écrire un commentaire".

Merci d'être venu passer un moment

avec moi et à la semaine prochaine

pour le " Noz trail de Plouider ".

Vitesse

Vitesse

Dénivelé

Dénivelé

6 ème trail de La Vallée des Seigneurs
Repost 0
Dominique DEBOEVRE Deboevre-court.over-blog.com - dans Courses 2014
commenter cet article
17 novembre 2014 1 17 /11 /novembre /2014 13:55
3 ème Trail de la Vallée des Moulins
3 ème Trail de la Vallée des Moulins
3 ème Trail de la Vallée des Moulins

3 ème Trail de la Vallée des Moulins

(313 ème Course)

Troisième édition et troisième participation.

Autant le préciser d’emblée : je n’avais pas l'intention de

venir cette année, déçu par le balisage de 2013. Pour finir, on

a réussi par me convaincre, nouveau circuit et balisage revu.

J’ai opté pour le 15 km tout simplement parce que j’avais

cruellement besoin de courir et que l’idée de patauger une

nouvelle fois dans la boue en pleine campagne me tentait plus

que fortement. Dans ces conditions, difficile de se fixer un

objectif sérieux, autre que celui de se faire plaisir, ce qui est

déjà beaucoup. Et, autant le dire tout de suite : j’ai atteint cet

objectif haut la main. 

Côté météo, les conditions étaient réunies pour le succès de

l'épreuve, avec juste ce qu'il fallait de pluie pour rendre le

terrain « gras à souhait ».

3 ème Trail de la Vallée des Moulins

150 coureurs sur le 28 km - 350 sur le 15 km - 300 sur le

 8 km ; soit un total de plus de 900 fondus de course

tout-terrain vont être lâchés dans la campagne

lanhouarnéenne, sans oublier quelques 200 marcheurs. 

Dix membres de la "Forest" ont pris place dans les

différentes épreuves.

3 ème Trail de la Vallée des Moulins
3 ème Trail de la Vallée des Moulins

Mon ambition : en fait n'importe quel objectif de temps, sur

ce circuit inconnu, une cible me paraissait ridicule. D'autant

plus que sur le plan personnel, mon niveau d'énergie était

couci-couça depuis quelques jours, la suspicion d'une côte

fêlée et mes quadriceps avaient déjà été en meilleur état.

09h30 le départ est donné.

C’est donc avec un plaisir dissimulé que je m’élance enfin sur

le parcours de 15 km .

Bien en jambes sur le premier kilomètre, je

me force à contenir mon allure et à rester à 11 km/h

maximum sur cette partie bitumée.

Kilomètre 1.5 , le premier champ et début des hostilités avec

 la boue, début du trail.

3 ème Trail de la Vallée des Moulins
3 ème Trail de la Vallée des Moulins

Descente puis première longue montée. J'essaie de courir au

maximum, je gagne des places, c'est positif. Je rejoins un

groupe de coureurs, reste avec eux quelques centaines de

mètres puis inexorablement je les lâche. J'espère juste que ça

se poursuivra jusqu'au bout.

Descente technique et sympa sur un joli single. Je galope, le

bas est instable, et j'essaie de rester debout. Je gagne pas mal

de mètres sur mon prédécesseur que je dépasserai dans la

montée suivante.

3 ème Trail de la Vallée des Moulins
3 ème Trail de la Vallée des Moulins

Descente un peu technique avec pas mal de feuilles masquant

les difficultés, je suis à deux doigts de me faire une cheville...

Le concurrent derrière moi a eu peur pour mes articulations.

J'avoue que ce fût juste. Pour me rassurer, j'accélère un peu.

On attaque une nouvelle montée, et je suis bien.

Cependant, plus le temps passe et plus je me demande si je

parviendrai à tenir le rythme. 

3 ème Trail de la Vallée des Moulins
3 ème Trail de la Vallée des Moulins

C'est le ravito, au moulin de Cat Meret, je prends juste un peu

de chocolat et un verre d'eau. Je repars et on s'enfonce dans

un bois. Je passe un gars à l'arrêt. Un autre fait du surplace

devant mais quand je suis sur le point de le rejoindre il se

remet à courir et me largue. Nouvelle côte bien raide, tout le

monde marche, je passe 4 ou 5 gars, et me retrouve sur le

sommet de la bosse bien essoufflé. Le parcours, qui n’était

jusque là pas d’une beauté transcendante, commence à

devenir plus joli. Une nouvelle descente, imaginez un lit de

boue couvert de feuilles mortes non moins trempées ... eh

bien c'était pire. Après de nombreuses glissades plus ou

moins maîtrisées, je finis par descendre aussi vite que

possible, le trouillomètre à zéro.

3 ème Trail de la Vallée des Moulins
3 ème Trail de la Vallée des Moulins

Tout ce qui est descendu doit être remonté.

 Ça grimpe sec maintenant, mais ça passe. 

Waou! A peine une heure cinq au 10ème kil! 

Un coureur de la "Penzé", me double, je prends sa trace, un

peu à l’abri derrière, il m'encourage, on discute. Le cardio

est passé de 155 à 165, il reste 5-6 bornes, ça va être chaud.

Je sais que le cardio est à fond, et je finis par céder du

terrain, définitivement, je le garde en visuel. Une descente

très boueuse, je dépasse deux gars qui m’annoncent qu'ils

gardent tout pour les derniers kilomètres, puis je laisse sur

place une athlète visiblement peu habituée au trail et à la

gadoue. 

3 ème Trail de la Vallée des Moulins
3 ème Trail de la Vallée des Moulins

Le parcours tournicote, c’est un peu désorientant, mais pas

désagréable. Virage, ça remonte, revirage, derrière moi,

j'entends le souffle court d'un coureur qui revient. 

C'est pas grave, je suis à fond, mais je suis bien ! On arrive

devant le pont et la rivière "la flèche", je fais une légère

accélération. Et hop je saute dans l'eau....

3 ème Trail de la Vallée des Moulins
3 ème Trail de la Vallée des Moulins

En guise de bonus et pour débuter le 13 ème kilomètre du

parcours, on a pu se « rafraîchir » dans la rivière, nous

obligeant à nous mouiller les jambes jusqu’aux cuisses. 

Cette partie du parcours semble avoir beaucoup plû, pour

son côté « fun », osé et original.

L'eau était froide ?  Eh bien non, c'était pire. 

De glissages en pas chassés je parviens de l'autre coté. 

Je sors de la rivière sous les applaudissements des

spectateurs ravis de nous voir tous barboter.

3 ème Trail de la Vallée des Moulins
3 ème Trail de la Vallée des Moulins

Passage le  long d’un magnifique ruisseau, petit pont de bois,

éclats et écrins de verdure, feuilles mortes, c’est bôôô.

 Un peu plus loin un passage raide avec corde. 

Ensuite je poursuis sur un mono trace à bonne allure.

Des faux plats montants et descendants encore. En y

réfléchissant, je crois que ce sont plus des faux plats

montants.

3 ème Trail de la Vallée des Moulins
3 ème Trail de la Vallée des Moulins

 Le sol est mouillé et gras. Je suis prudent car ce chemin

comporte des passages réalisés par des engins agricoles et je

dois zigzaguer très souvent. Jusqu’ici, tout se passe bien, je

reste calé sur mon allure de touriste, remontant quand même

quelques coureurs.

3 ème Trail de la Vallée des Moulins
3 ème Trail de la Vallée des Moulins

Au 15 ème km, j'amorce la remontée vers le bourg et la sortie

de la forêt. Le relief s’accentue fortement. Je suis contraint

de marcher pendant quelques mètres avant de reprendre

mon allure. L’enchaînement est difficile, je peine à retrouver

mon rythme.

3 ème Trail de la Vallée des Moulins
3 ème Trail de la Vallée des Moulins

Etonnamment, j'ai encore un peu de pêche, j'allonge un poil

plus (faut pas abuser non plus ) pour regagner un tantinet

plus rapidement l'arrivée. Je lâche mes dernières forces dans

cette dernière partie de course.  Je finis par apercevoir

l’arrivée. 

3 ème Trail de la Vallée des Moulins
3 ème Trail de la Vallée des Moulins

J'arrive sur le terrain de foot, j'accélère pour passer

 le porche d'arrivée en 01h57 28" boueux, mais content.

 Je me suis bien amusé sur ce parcours.

Un très bel événement à conseiller pour 2015.

Le côté technique, l'ambiance, l'organisation et surtout le

balisage, fut excellent cette année. Mais je suis finalement

bien content d’être passé sur moins de kms, j'ai pris plus de

plaisir sur le 15. On sent bien l’engouement ici de faire des

vrais trails, par des coureurs pour des coureurs.

Un 15 km avec de la boue, de l'eau, des glissades, des

chutes, et pas mal de dénivelé, mais tout ça c’était prévu. 

3 ème Trail de la Vallée des Moulins
3 ème Trail de la Vallée des Moulins

Maintenant, il ne faut pas prendre froid alors après avoir pris une collation solide et liquide, je pars à la rencontre de mes amis (es) qui ne tardent pas à arriver.

Un ravitaillement final gargentuesque.

Le cadeau comme l'année dernière au top. 

Je finirai par :

"Un trail à refaire pour la qualité du parcours, de l’accueil et

le bon boulot des 130 bénévoles."

3 ème Trail de la Vallée des Moulins
3 ème Trail de la Vallée des Moulins

ésultats officiels :

Temps: 01h57'28"

235 ème sur 422.

       9 ème V3h sur 20         

Moyenne 8,64 km/h

soit 7'01" au kilo 

 

Et le magnifique cageot de légumes en

cadeau.

3 ème Trail de la Vallée des Moulins

Si vous avez aimé cet article, inscrivez-

vous à la newsletter (c'est gratuit).

Vous pouvez également laisser des

commentaires dans le lien en bas à

gauche "écrire un commentaire".

Merci d'être venu passer un moment

avec moi et à la semaine prochaine

pour le Trail « La vallée des seigneurs »

Vitesse

Vitesse

Dénivelé

Dénivelé

Parcours

Parcours

Repost 0
Dominique DEBOEVRE Deboevre-court.over-blog.com - dans Courses 2014
commenter cet article
12 novembre 2014 3 12 /11 /novembre /2014 23:12
35 ème semi de Plouguin
35 ème semi de Plouguin

35 ème Semi de Plouguin

(312 ème Course)

 

L’association sportive de Plouguin propose son 35 ème semi-

marathon. Depuis de nombreuses années l'équipe sportive

nous propose deux courses et une randonnée, entre paysages

vallonnés et l’Aber Benoit. L’année dernière près de

200 coureurs ont parcouru le 21,1 km et  350 coureurs

 celui des 11 km . Une randonnée est également proposée aux

marcheurs (près de 200 l’année dernière) sur un circuit de 12

km  à travers notre campagne Plouguinnoise.

Tous les départs se font sur la place du  bourg de Plouguin , et

les arrivées à la salle omnisport (toute proche).

35 ème semi de Plouguin
35 ème semi de Plouguin

Pas franchement motivé à me taper 11 bornes sous la flotte,

j’y suis pourtant allé enthousiaste à l’idée de passer un bon

moment entre amis (es).

Un peu fatigué du trail de dimanche, je me suis inscrit avec

Ghislaine et Michel sur le mini, Eric participera lui au semi.

Le 11,200Kms : après 1 Km autour du bourg de Plouguin,

direction Guipronvel et Tréouergat, puis retour au bourg de

Plouguin. Le parcours reste  inchangé avec  toujours une

succession de côtes toutes aussi raides les unes que les

autres, dans la campagne de Plouguin.

Une fois le dossard bien épinglé, un petit échauffement avant

de rejoindre la ligne de départ.

Pas d'objectif précis, rester sous l'heure de course quand

même, puis rejoindre Ghislaine pour le final.

35 ème semi de Plouguin
35 ème semi de Plouguin

14h30 c'est parti : Pour le 11,2 kilomètres, malgré un temps

maussade, 350 concurrents(es) sont sur la ligne de départ.

On commence par une grande boucle autour de l’église, pour

passer devant la salle de sports, puis repasser sur la ligne de

départ devant l’église. Un bon rythme sur cette boucle, le 1 er

kilo en 4'25", sous une pluie battante.

35 ème semi de Plouguin
35 ème semi de Plouguin

Comme je vous l’ai dit, je n’étais pas franchement en forme.

J’ai donc adopté la stratégie de l’économie en prenant cette

course "cool" et comme étant la dernière sur route avant la

fin de l'année, une sorte d'étape avant d’attaquer une série de

six trails.

On quitte le bourg pour attaquer une belle descente très

marquée (rue de Brest) dans laquelle j’accélère

naturellement comme beaucoup autour de moi. Je m’étais

mis en tête de rester calme, mais là, la descente était trop

belle. 

35 ème semi de Plouguin
35 ème semi de Plouguin

En bas, virage à droite et direction Guipronvel, voilà que le

relief change, ça monte désormais, et pas qu’un peu. Je sais

que ça va être dur. Je dois tenir le coup et perdre le moins de

temps possible sur les prochains km. Je fais l’effort de rester

à 12 km/h dans la côte. Ensuite la pente s’adoucit, avec

de longues lignes droites, interminables, en faux-plat

montant jusqu'au ravitaillement de Guipronvel au km 5.

25'12" au passage du 5.

J’ai fait ces premiers kilomètres tranquillement en

cherchant surtout à garder une allure constante. 

35 ème semi de Plouguin
35 ème semi de Plouguin

Une fois la mi-course passée, on s'attaque à une partie plus

facile sur 3 bornes. Dès le 5ème, je sais que si je gère bien et si

je ne suis pas cramé au 8ème, alors ce sera gagné. Je passe le

6ème, puis c'est une longue descente qui traverse Tréouergat.

Les 2 kms à venir sont en faux plat descendant cette fois, et ça

j'aime bien, mes quadriceps et mon coeur aussi.

Automatiquement mon allure s'accélère sans que j'ai

l'impression de forcer. Au 8 ème km, je suis entré en «lutte»

avec une coureuse et un coureur. Même si j'étais avant tout

concentré sur ma propre course, ce genre de petite lutte met

généralement un peu de piquant, en plus de nous aider à aller

plus vite. Le gars et moi avons distancé la fille au début du 9

ème, et le gars a fini par me lacher pour de bon dans la côte

qui suivait.

35 ème semi de Plouguin

Passage au 10 ème, en 49 minutes 44 secondes, encore 1000 

mètres. Mes jambes me portent encore à un bon rythme et

mon temps est plus que correct, ce qui a comme effet de

me booster davantage et de terminer la course dans un état

euphorique.Je serre les dents, encore 300

mètres, 100 mètres,  je ne sens plus trop mes cuisses et 

je suis à court de souffle dans les derniers mètres.

Je passe la ligne d’arrivée en savourant pleinement l’instant

présent. Mon objectif était avant tout de me faire plaisir, et de

pouvoir respecter mon engagement en allant au bout et ne

rien lâcher. Je m’étais donné de boucler les 11km en 1h00

max, je termine au final en 0h55’15".

35 ème semi de Plouguin

La ligne d'arrivée franchie, j'ai déjà une envie irrésistible d’y

retourner, mais cette fois-ci en récup. Je rejoins Ghislaine et

c'est ensemble que l'on avale le dernier kilo à presque 11 de

moyenne.

C’est sous un soleil printanier que s’est déroulée cette 35ème

édition de la course de Plouguin (Malgré un départ arrosé).

L’ambiance est fantastique, mais le parcours tristounet.

400 photos sont sur le site de "Association Sportive de

Plouguin" section course à pied, elles sont inaccessibles,

encore une fois dommage.

Merci à tous les excellentes et excellents photographes qui

nous font revivre les courses et qui laissent leurs photos

accessibles.

35 ème semi de Plouguin
35 ème semi de Plouguin

ésultats officiels :

Temps: 00h55'15"

159 ème sur 344.

Moyenne 12,16 km/h

soit 4'56" au kilo 

 

 

Cidre, miel et gâteau en cadeau.

35 ème semi de Plouguin

    Si vous avez aimé cet article, inscrivez-vous à la newsletter

(c'est gratuit)

Vous pouvez également laisser des commentaires dans le lien en bas

"écrire un commentaire"

Merci d'être venu passer un moment avec moi et à la semaine prochaine pour le 15 km  

« Trail de la vallée des Moulins »

Vitesse

Vitesse

Dénivelé

Dénivelé

35 ème semi de Plouguin
Repost 0
Dominique DEBOEVRE Deboevre-court.over-blog.com - dans Courses 2014
commenter cet article
10 novembre 2014 1 10 /11 /novembre /2014 20:49
Plogastrail
Plogastrail

Plogastrail

(311 ème Course)

Le départ des courses sera donné de la rue de Briscoul, près

de l'église, à 9h00 pour le 22 km et à 10h00 pour le 12.

Après une mise en jambe dans le magnifique bois du Quilliou,

vous remonterez en direction du bourg où vous attend le 1er

ravitaillement au km 5. Après avoir emprunté plusieurs

passages techniques et assez vallonnés, vous pourrez souffler

quelques instants en traversant les jardins du manoir

Hilguy où se situe le 2 ème ravitaillement (km 9).

Le tracé du 12 km remontera ensuite vers l'arrivée.

A noter que les droits d'inscription pour cette année sont

ramenés de 8 à 6 € dont 1 € reversé à l'association Solidarité

Cap Madagascar qui vient en aide aux populations

défavorisées. 

                                                      

Plogastrail

                                         

Inscrit sur le 12 km, je me présente à la salle polyvalente

vers  09h15 pour retirer mon dossard "269". Il y a plus de 300

coureurs sur cette épreuve, pourtant ce n'est pas la foule. En

ce début novembre me voilà en chemin pour de nouvelles

aventures. Je pars sur ce trail dans l’inconnu, très excité. 

Plogastrail
Plogastrail

Un footing de 15 minutes autour de l'église et me voilà en

route pour la ligne de départ sous un temps sec, ensoleillé

mais assez frais. D'après ce que j'entends, je dois

découvrir un parcours très technique, exigeant. Les

conditions climatiques depuis quelques jours ne sont pas

faciles, il pleut régulièrement. Il faudra être vigilant,

ça risque de glisser.

Plogastrail
Plogastrail

Le départ est donné à 10h00. Pour commencer, la course

emprunte une section de route d'un kilomètre et

rapidement je me retrouve au milieu d'un gros peloton,

l'allure est rapide, le premier kilo est avalé en 4'20". 

On s'engage ensuite sur un monotrace dans le bois du

Quilliou. L'allure diminue doucement et ce n'est pas pour

me déplaire. Ce rythme correct, me permet de faire la

montée groupé, il n’y a pas d’écart. La file de coureurs est

continue. Juste avant le premier ravitaillement, une longue

montée difficile et glissante, nous fait quitter le bois.

 Après cette mise en jambe dans la forêt, nous revenons dans

 le bourg. Les 5 premiers kilomètres, ont été parcourus en

29 minutes.  Un ravitaillement est prévu et ça fait du bien.

 Je repars avec un coureur de Pont l'Abbé, on fera un petit

bout de chemin ensemble.

Plogastrail
Plogastrail

Un superbe parcours rendu encore plus sympa avec les

couleurs de l'automne, et un soleil bas qui baigne ce beau

pays Bigouden. La deuxième partie du  circuit est en pleine

nature, des passages font penser aux montagnes russes avec

des zigs et des zags très glissants, mais pas boueux, des

singles agréables à courir. Le terrain est plein de relances sur

de petites distances, ce qui casse l'allure, pour arriver aux

400 m de dénivelé positif. Je me sens en forme, je me

surprends moi-même car j'ai une bonne cadence. 

Après avoir emprunté plusieurs passages techniques et assez

vallonnés, quelques derniers zigzag et le sentier nous dépose

à l'entrée d'un parc. Nous pouvons souffler quelques instants

en traversant le parc et les jardins du manoir de Hilguy où se

situe le 2ème ravitaillement (km 9).

Plogastrail
Plogastrail

Une pause dans un parc magnifique. Je prends un demi verre de coca doublé d’un verre d’eau plate sur la table de ravitaillement généreusement dotée. Il me faut déjà repartir

pour aller un peu plus loin sur le parcours, cet endroit vaut

à lui seul le déplacement.

La descente se fait tranquillement, plusieurs glissades sur les

fesses, des cailloux qui roulent, des arbustes sont là pour

s'accrocher. Les virages sont à prendre doucement car sinon

c'est la sortie de piste.

Kilomètre 10 en 01h03', je trouve que le groupe dans lequel je

me trouve court à un rythme qui me convient et devrait me

permettre d'arriver à bon port. Nous sommes à environ

11 km/h sur le plat.

 

Plogastrail
Plogastrail

Arrive la dernière grosse ascension. Sans forcer, je me sépare

de mes compagnons de route. Les mains sur les cuisses,

(très efficace) je me remets à trottiner dès que la pente

devient moins forte. Kilomètre 12, ça monte toujours, dans

un environnement préservé et sauvage.

Je commence a être dans le dur. Rattrapé par les deux

personnes que j'avais précédemment abandonnées, je

commets l'erreur d'essayer de m'accrocher. Au bout de 200

mètres je dois les laisser partir. Heureusement il reste moins

d'une borne, et lorsque je reconnais la ligne droite

d'arrivée, je vide mon chargeur, il me restait encore une

cartouche, un peu humide quand même.

Plogastrail
Plogastrail

La dernière ligne droite parait très longue, le mental prend

le relais du physique, les douleurs musculaires sont

présentes. Les derniers mètres sont difficiles. Je finis sous

l'arche d'arrivée en 1 h 22 mn 12 sec. Mon objectif initial a 

néanmoins été rempli en terminant la course en moins

d'1H30... (d'où l'intérêt de se fixer des objectifs simples et de

ne pas se surestimer ......!!!)

Après une bonne soupe,  ( La Plogasoupe)  je me dirige vers la

salle polyvalente pour récupérer le cadeau. Je tire mon

chapeau à l'organisation, une épreuve très bien ficelée.

En résumé, un trail  accessible au plus grand nombre avec

néanmoins quelques passages assez physiques, pour des

trailers purs et durs à la recherche de nature sauvage et de

tracés exigeants. J'ai apprécié les différents passages :

ruisseaux, boue, raidillon, passage en forêt au dessus et en

dessous des troncs d'arbres, un parcours plein de relances et

des chemins très variés, de la vrai course nature comme je les

aime !!

Plogastrail
Plogastrail

ésultats officiels :

Temps: 01h22'12"

220 ème sur 339.

      8 ème V2h sur 23         

Moyenne 9,60 km/h

soit 6'10" au kilo 

 

Original

En cadeau un litre de jus de pomme (100% pur jus).

Les coupes sont remplacées par de magnifiques

trophées sculptés. 

Plogastrail
Plogastrail

La forêt du Quilliou.


Je vous informe que la ballade à travers ce bois, est fortement

déconseillée, non pas à cause de revenants, mais parce que le

sol de la forêt est infesté de Korrigans. C'est une race de

farfadets dont l'origine est mystérieuse. Pour certains, les

korrigans seraient des enfants de fées, pour d' autres, ils

seraient issus de la décomposition de géants... 

 

Plogastrail

Le manoir de Hilguy.

Le corps principal du manoir est reconstruit au XIXe siècle,

et seuls subsistent les communs datés de 1682, ainsi que le

porche monumental.

Plogastel-Saint-Germain vient du breton « ploe » (paroisse)

et de « castel » (paroisse du château) et de saint Germain.

La paroisse de Plogastel relevait jadis, presque toute entière,

 des deux importantes seigneuries du Quilliou et du Hilguy

En 1771, la dame du Hilguy et le seigneur du Quilliou,

possédaient plus de 2/3 du territoire de Plogastel-Saint-

Germain. La paroisse de Plogastel-Saint-Germain dépendait

autrefois de l'ancien évêché de Cornouaille. 

Plogastrail

    Si vous avez aimé cet article, inscrivez-vous à la newsletter (c'est gratuit)

Vous pouvez également laisser des commentaires dans le lien en bas à gauche

"écrire un commentaire"

Merci d'être venu passer un moment avec moi et à bientôt  pour le "11km de Plouguin" 

Vitesse

Vitesse

Dénivelé

Dénivelé

Plogastrail
Repost 0
Dominique DEBOEVRE Deboevre-court.over-blog.com - dans Courses 2014
commenter cet article
3 novembre 2014 1 03 /11 /novembre /2014 16:08
42 ème semi Saint Pol - Morlaix
42 ème semi Saint Pol - Morlaix
42 ème semi Saint Pol - Morlaix

Semi Saint Pol-Morlaix

(310 ème Course)

Première course en vétéran 3.

6 ème participation au semi de St Pol-Morlaix. Une semaine

après le marathon de Rennes, je voudrais juste faire mieux

que l'année dernière 01h53'46".

42 ème semi Saint Pol - Morlaix42 ème semi Saint Pol - Morlaix

Après avoir récupérer mon dossard, je retrouve Eric dans le

village. Cette année nous ne sommes que trois représentants

de  la Forest à petites foulées  inscrits sur le semi marathon.

42 ème semi Saint Pol - Morlaix

Un repas très léger et direction les cars qui nous

emmènent à Saint-Pol.

42 ème semi Saint Pol - Morlaix
42 ème semi Saint Pol - Morlaix

Une petite heure dans la salle de sport pour se préparer.

Je prends ensuite le temps de m’échauffer un peu, 20 min

avant le départ, je me faufile au niveau du drapeau  des 1h50,

soit pratiquement dans le 1 er tiers de la meute.

42 ème semi Saint Pol - Morlaix
42 ème semi Saint Pol - Morlaix

 Un peu d’attente ça discute, et soudain le départ est donné.

C'est parti.................

42 ème semi Saint Pol - Morlaix
42 ème semi Saint Pol - Morlaix

14h30 c’est parti, c'est de la marche entrecoupée par

quelques foulées. Je me trouve au milieu d'un peloton

multicolore de 2800 personnes, certains marquaient

une pause pour la photo, d'autres ralentissaient  pour

enlever leur sac poubelle ou leur tee shirt, je slalome entre

tout cela. Je prends du retard sur le meneur, je me faufile

dès qu’un espace se crée mais pas d’accélération brutale, mon

expérience me dit de ne pas m’enflammer, de ne pas y laisser

de forces, une centaine de mètres de retard ce n’est rien.

42 ème semi Saint Pol - Morlaix
42 ème semi Saint Pol - Morlaix

5 ème km en 24'25", en haut de la première bosse ( pente

moyenne à 2 %), maintenant c'est relativement roulant et je

me force toujours à aller un "pet" plus vite que les

concurrents de devant. Et ça fonctionne bien car je rattrape

et je double. Je passe le ravito en coup de vent et je rejoins

enfin le meneur des 01h50. Je maintiens mon effort pour

rester à cette allure. Léger vent de face, pas de pluie et même

quelques rayons de soleil pour l'instant, voilà les conditions

qui nous sont offertes en ce jour de grand-messe de la

course à pied en Bretagne.

42 ème semi Saint Pol - Morlaix
42 ème semi Saint Pol - Morlaix

10 ème km en 47'50", je m'arrête au ravitaillement,

le meneur des 1h50 est loin derrière, mais pas d’excitation.

A partir du 10,5 km, commence une longue montée, jusqu’au

km 13,9 (pente moyenne : 2,5%). Un faux plat descendant,

puis un autre montant, font suite à cette dernière difficulté.

Je trouve mon allure pour monter les 3 kilomètres de la côte

de Penzé, la route se dégage et je suis confiant. Tout va bien,

j’en ai sous la semelle, mais je préfère quand même ralentir,

la côte est longue. Je continue sur un rythme léger 

mais régulier, je sais que je vais pouvoir accélérer sans

problème dans la descente.

42 ème semi Saint Pol - Morlaix
42 ème semi Saint Pol - Morlaix

Km 14, mes jambes accélèrent, ça doit être le fait de savoir

que le plus dur est fait, je traverse la commune de Taulé à

12,5 Km/h.

15 ème en 01h15'40",  j’ai des sensations incroyables.

Au 15,5 km se profilent les trois kilomètres de descente vers

la rivière de Morlaix. J’ai l’impression de voler, que rien ne

peut m’arriver, que je vais atteindre l'arrivée sans problème.

J’ai la forme comme je ne l’ai jamais eu. Je suis remis en

selle, tout reviens dans l’ordre dans la descente vers Morlaix,

3 Km de pur bonheur, courus dans une fenêtre de 4' 35 –

4'40, avant de reprendre le plat sur les quais.

42 ème semi Saint Pol - Morlaix

Et c’est parti pour les quais. 

Je rattrape un groupe de coureurs de l'Asptt Rennes, on

discute, je leur explique la fin du parcours. On décide de

faire quelques kms ensemble, et à 2 kms de l'arrivée j'en

remets un petit coup. A l'approche du Vieux Port il y a

 beaucoup de monde.

 Je me sens bien, même très bien. Attendre le dernier km

pour accélérer  "Non." Je décide de profiter de mon ressenti

et j’embraye progressivement, ça tient. Le fait de remonter

du monde sur ces kms me booste un peu plus.

42 ème semi Saint Pol - Morlaix
42 ème semi Saint Pol - Morlaix

A 1 kilomètre du but, s'affichait sur ma montre le temps de

1h40'. Il fallait donc boucler le dernier kilo en moins de

5', c'était pas dans la poche pour les 1h45, mais il ne fallait

surtout pas subir la moindre défaillance si près du but. Ne

cédant pas à la panique malgré des jambes de plus en

plus lourdes, c'est la foule dans le dernier virage qui a eu

l'effet de me faire  monter l'adrénaline.

Dans les derniers mètres, je tentais d'accélérer l'allure pour

définitivement distancer mes acolytes, mais je n'avais plus

trop de gaz, et donc c'est à l'énergie que je progressais jusqu'à

l'arche finale. 

42 ème semi Saint Pol - Morlaix
42 ème semi Saint Pol - Morlaix

Je coupais la ligne en 1h46'25". Une course de nounourse, où 

la principale idée était d'aller au bout en moins de 01h53', le

départ et les 10 premiers kilomètres sont largement

améliorables, de quoi aller chercher 1h45' l'année prochaine.

Je suis content car j'ai été bien tout le temps sans puiser, avec

d'excellentes sensations et surtout avec un total dans la

 semaine de 100 bornes.

Remise du tee shirt, de la médaille et je retrouve Eric au

ravitaillement.

42 ème semi Saint Pol - Morlaix
42 ème semi Saint Pol - Morlaix

Conclusion

Très bonne "récup" et je ne pensais pas prendre un tel plaisir.

Pour finir le chrono me satisfait pleinement, c’est assez

inespéré à vrai dire ! La régularité a été bonne, et la gestion

de course également. 

Content aussi d'avoir rencontré pleins d'amis ça c'est top !!

 

Succès sur la doyenne des courses bretonnes !
4600 sur le 10 km , 2800 sur le semi .

ésultats officiels :

Temps réel: 01h46'25"

Temps officiel: 01h47'30"     

1172 ème sur 2478.

      46 ème V3h sur 171         

Moyenne 11,90 km/h

soit 5'03" au kilo 

 

Superbe vidéo de Laurent Hall

    Si vous avez aimé cet article, inscrivez-vous à la newsletter

(c'est gratuit)

Vous pouvez également laisser

des commentaires dans le lien en bas à gauche 

"écrire un commentaire"

Merci d'être venu passer un moment avec moi et à la semaine prochaine pour le trail de 13 kms « Plogastrail »

Vitesse

Vitesse

Dénivelé

Dénivelé

42 ème semi Saint Pol - Morlaix
Repost 0
Dominique DEBOEVRE Deboevre-court.over-blog.com - dans Courses 2014
commenter cet article

Mes Courses 2010,2011,2012,2013,2014,2015,2016,2017

  • : Le blog Dominique court.over-blog.com
  • Le blog Dominique court.over-blog.com
  • : Course à pied
  • Contact

Compteur

L'heure

Calendrier

Courir pour Owen

Distance parcourue en 2017 :

808 kms

Clic sur l'affichedossard pour Owen

Texte Libre

Clique