Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
31 décembre 2015 4 31 /12 /décembre /2015 08:29
20 ème Corrida de Quimper
20 ème Corrida de Quimper

"Corrida de Quimper"

(369 ème Course)

 

La Corrida de Quimper, organisée par L'ULAQC, se déroule

en nocturne, au cœur de la ville, sur un circuit en boucle

valorisant la diversité du secteur piétonnier Quimpérois.

Pour ce 20ème anniversaire les organisateurs ont mis

les bouchées doubles pour que la fête soit encore plus belle :

fanfare avant, pendant et après dans les rues du vieux

Quimper à proximité du parcours, gros effort financier

pour les lots du tirage au sort, mobilisation générale des

bénévoles pour que tous les petits soucis d'une telle

organisation soient évités et que les coureurs prennent

le maximum de plaisir sur leur course. 

Les fêtes de fin d'année, les illuminations urbaines, le public

très nombreux, tout participe à créer une ambiance

très festive sur cette épreuve.

Une course féminine en ouverture, une course masculine

en clôture, avec entre les deux une course réservée aux

enfants, pour qu'eux aussi profitent de la fête.

Ambiance, orchestres, déguisements multiples chez les

coureurs, speaker professionnel, tombola avec de multiples

lots de qualité, tout est en place pour que la fête soit belle.

20 ème Corrida de Quimper
20 ème Corrida de Quimper

Avec Christiane nous sommes arrivés vers 16h30

au pied de la cathédrale St Corentin.

J'étais prêt à en découdre pour la 9 ème fois avec

le parcours urbain de la 20 ème édition,

pensant au départ faire les 8 bornes cool. 

1h30 avant le début de l'épreuve, je gare

la voiture et nous allons chercher mon dossard.

Ensuite une petite balade dans les rues piétonnes,

avant la course des féminines.

17h30, il est tant que je me change, puis c'est parti

pour un échauffement de 10 minutes, dur de se frayer

un chemin parmi la foule. 

En regagnant la ligne de départ, je croise des

vieux camarades de jeux, on se lance quelques blagues

tout en s'incrustant parmi les 650 concurrents.

Devant la cathédrale, commence le décompte puis le

coup de feu du départ se fait attendre,

la corrida commence enfin.

20 ème Corrida de Quimper
20 ème Corrida de Quimper

Pas de changements notoires cette année dans le

tracé du circuit, si ce n'est le départ qui s'est fait

au pied de la cathédrale.

Mon entraînement très régulier me permettait

d’aborder la course sans crainte et j'étais prêt à battre

mon record de l’année dernière (37’35“ ).

Au bout de 400 mètres un premier passage devant

le podium, c'est parti pour 4 tours.

Je m'occupe l'esprit comme je peux.

Je jauge le style de course de mes voisins, et trouve

qu'ils ne sont pas tous très élégants, surtout ceux

qui (comme moi) gagneraient à perdre encore

quelques kilos.  Je m'imagine un dialogue surréaliste.... 

20 ème Corrida de Quimper
20 ème Corrida de Quimper

Le temps est idéal et les pavés sont secs, ma montre

affiche une moyenne de 14 km/h.

Deuxième passage devant le podium, le peloton

s’est très vite étiré, j’arrive à garder la même cadence.

J’ai pu constater, après coup, que j’ai tenu un rythme

hyper régulier, remarquable.

L’excitation de la course, l’émulation, l’encouragement

des spectateurs et l’enthousiasme ont fait que ce rythme

m’a paru très facilement tenable. Tout allait très bien,

aucune gêne, aucune douleur.

20 ème Corrida de Quimper
20 ème Corrida de Quimper

Troisième passage, je me fait doubler par quelques

bolides à fond, ils me prennent un tour, ce qui peut

soit déprimer, soit donner des ailes. Leurs passages 

donnent lieu à bien des encouragements par la foule

massée autour du circuit et c’est bien sympa.

Et le côté cool c'est que j'ai également commencé à

doubler quelques coureurs, pas peu fier le Dom.

Mon allure depuis le départ n'est jamais descendu sous

 les  4'30" au kilomètre. C'est largement mieux que ce

que j'avais prévu, je me sens bien.  

20 ème Corrida de Quimper

Quatrième passage au kilomètre 6, j’étais euphorique,

 je ne craignais plus la panne et je savais que d'ici

 10 minutes, je franchirais l’arche. Je ne pensais qu’à une

chose, gratter chaque seconde pour battre mon record,

ne fût-ce que d’une fraction de minute, "Grosse pression".

Je me forçais à allonger chaque foulée, à remettre un peu

d’énergie à chaque mètre, je m’en serais voulu de lâcher

et de ne pas me battre à chaque seconde.

20 ème Corrida de Quimper
20 ème Corrida de Quimper

Peu avant la dernière difficulté de la course

(on ne rit pas) : la montée avec un dénivelé d'au moins

5 mètres. C'est évidemment totalement ridicule,

et je suis surpris de voir mes compagnons du moment

ralentir, voire, pour certains, marcher. Conscient que

l'occasion de doubler une bonne dizaine de personnes

d'un coup ne se représentera guère, j'en profite pour

placer une accélération modérément fulgurante qui les

cloue sur place (du moins je le pense) et j'en remets

une petite couche avant la descente vers la ligne d'arrivée.

Dans le final la course se déroule vraiment bien,

je profite une dernière fois du parcours, 

 quelques saluts aux amis (es) venus m’encourager.

Je boucle les 8 km en 35’46“ à ma montre.

Je suis ravi, j’ai donné tout ce que j’avais. 

20 ème Corrida de Quimper
20 ème Corrida de Quimper

Le chrono officiel donnera 36'32", record battu d'une

minute et trois secondes.

Le ravitaillement est appréciable. Je récupère un

thé également pour Madame, il commence à faire frais.

Petit bémol, la remise des prix et le tirage au sort

prennent beaucoup trop de temps, il fait froid, les gens

desertent les alentours du podium, c’est moche, nous

partons également. Au revoir et à l’année prochaine. 

Merci aux organisateurs et aux nombreux bénévoles

qui ont assuré le bon déroulement de la course. Et enfin,

merci aux coureurs déguisés pour le côté fun.

 Noël et Nouvel An, lettre R bonnet rouge et neige ésultats officiels :

Temps: 00h36'32"

397 ème sur 637

6 ème V3h sur 23

Moyenne 13,14 km/h

soit 4'34" au kilo

 

Un Bandeau Multi Usage en cadeau

20 ème Corrida de Quimper

Visible à 3'08 et a 3'43

20 ème Corrida de Quimper

50 COURSES 

24 Trails  (4 de nuit)

6 Ultra de +50 kms

3 Semi-Marathons

2 Marathons

15 courses sur route

2050 Kilomètres de parcourus

en 203 heures 21minutes. 

Moyenne 10,1 km/h.

20 ème Corrida de Quimper

Si vous avez aimé cet article,

inscrivez-vous à la newsletter.

Vous pouvez également laisser

des commentaires dans le lien 

"écrire un commentaire".

Merci d'être venu passer un

moment avec moi et à la

semaine prochaine pour

les 21 kms du 

"Trail Urbain de Guingamp"

Vitesse

Vitesse

dénivelé

dénivelé

Parcours

Parcours

Repost 0
Dominique DEBOEVRE Deboevre-court.over-blog.com - dans Courses 2015
commenter cet article
24 décembre 2015 4 24 /12 /décembre /2015 09:46
Cross de Brest 2015
Cross de Brest 2015

"Cross de Brest"

(368 ème Course)

 

La Course Nature.

Départ à 10h sur le site du Fort du Questel.

Course de 12 kms se déroulant principalement sur des

chemins non ouverts à la circulation avec uniquement

quelques passages sur route avec un départ du Fort.

  Cette course emprunte pour débuter des chemins autour

du Fort puis se prolonge sur les rives de la Penfeld,

les étangs de la Villeneuve, les serres du Guenvez,

puis Le Buis, Kérédern et retour sur le site du Questel

en empruntant les douves.

Le prix de l'inscription est de 5 Euros.

Cross de Brest 2015
Cross de Brest 2015

Je viens de terminer le Menestrail et je n’ai pas

entièrement récupéré. Mais j’ai envie de faire tourner

un peu les jambes et la distance ici s’y prête 

parfaitement bien.

Cross de Brest 2015
Cross de Brest 2015

10h00 le départ est donné. Je pars assez vite, comme

tout le monde autour de moi, le 1er km : 4'50"

"Mince, je vais trop vite, "ou lala". Mes mollets semblent

un peu engourdis. Cela ne semble pas gêner mon allure,

je les sentirai ainsi jusqu’au 3ème km environ.

Je décide donc de lever un peu le pied, mais pas trop,

2ème km en 5'20", c’est mieux, bon, je ne suis pas

venu ici pour déconner, et je décide de tenter le coup,

faire mieux que l'année dernière (01h09').

Le parcours n’est pas ce qu’il y a de plus roulant et

j’ai l’impression d’enchaîner montées-descentes 

et faux plats.

Cross de Brest 2015
Cross de Brest 2015

Je passe le 5ème km en 27’20, je suis assez déçu de mon

temps car j’avais l’impression d'avoir bien carburé.

Bref je me sens toujours aussi bien, ma montre

affiche entre 11,2 et 11,5 km/h de moyenne et  

même si je suis un peu au dessus de mon

objectif, je n'ai pas envie de baisser le rythme, ni même

dans les montées, je pousse pour maintenir cette vitesse.

On arrive sur les bords de la Penfeld, cette partie plate

est plutôt favorable. Je me pose la question de savoir

si je vais pouvoir tenir ce rythme jusqu’à la fin.

Cross de Brest 2015
Cross de Brest 2015

J’engloutis les 6,7 et 8ème kilomètres sans trop de

difficultés, ça sent bon la fin, le cadre est assez sympa,

il fait bon, c’est idéal pour terminer la course.

J'attaque les deux kilomètres de montée pour rejoindre

le Fort. Je commence à sentir la fatigue dans les jambes,

il est temps de prendre un gel, histoire de finir en beauté

et je réalise à ce moment là que mon objectif sera atteint

voir dépassé. Mentalement, c’est hypra dopant.

Je passe le 10ème kilomètre en 55’50. Ca devient

vraiment de plus en dur au niveau des jambes, j’ai hâte

que ça se termine mais l’avance affichée sur ma montre

me porte toujours autant.

Cross de Brest 2015
Cross de Brest 2015

Les derniers mètres de la côte sont horribles.

 Là j'hésite à marcher mais les spectateurs en haut

m'encouragent. Du coup je continue en courant

(enfin...c'est vite dit). Une dernière boucle sur le plat, 

je n'ai plus de jambes.

Cross de Brest 2015
Cross de Brest 2015

Petite particularité du cross de Brest, au  kilomètre 10,5

 on passe juste à côté de la ligne d'arrivée,

on croit être au bout, que nenni, il reste deux bornes

à zigzaguer sur le plateau du Questel. 

11ème km, je suis exténué mais l’euphorie de l’arrivée

me permet de maintenir le rythme, on fait le tour du fort

dans les douves. Je finis par voir la dernière ligne droite,

j'accélère naturellement jusqu’à l'arche.

Je passe la ligne en 1h07 et 19 sec.

 Soit 1 min 50 de mieux que l'année dernière pour une

moyenne de 10,8 km/h.

Je suis plus que satisfait de ma performance et surtout

de la gestion de course au vu de ma 

condition et du parcours.

Cross de Brest 2015
Cross de Brest 2015

Après la course, un ravitaillement assez varié en

boissons, fruits et biscuits attend les finishers.

Quant à l’organisation, elle a été impeccable.

Un grand merci aux très sympathiques bénévoles

et aux photographes.

Cross de Brest 2015

Les trente derniers jours ont été bien

chargés en  running pour moi : le semi-marathon

St Pol-Morlaix, les trails de Lanhouarneau et St Renan,

puis le Menestrail, de quoi être sportivement comblé,

je n’ avais jamais fait autant de kilomètres en un  mois.

Tout ce qui vient en plus, est donc du bonus.

Cerise sur le gâteau et roulement de tambour :

je commence une prépa spécifique pour le défi Glazig,

2 sorties d'une heure cool et 2 sorties d’une heure trente

en endurance par semaine.

Un peu l’impression d’envisager l’ascension

de l’Everest en tongs, mais bon, ceux qui me connaissent

ont l’habitude.

Cross de Brest 2015

                     Noël et Nouvel An, lettre R bonnet rouge et neigeésultats officiels :

Temps: 01h07'19"

151 ème sur 254

7 ème V3h sur 16

Moyenne 10,84 km/h

soit 5'33" au kilo

 

Un tee shirt technique en cadeau

Cross de Brest 2015

Si vous avez aimé cet article,

inscrivez-vous à la newsletter.

Vous pouvez également laisser

des commentaires dans le lien 

"écrire un commentaire".

Merci d'être venu passer un

moment avec moi et à la

semaine prochaine pour

« La Corrida de Quimper » 

Vitesse

Vitesse

Dénivelé

Dénivelé

Parcours

Parcours

Repost 0
Dominique DEBOEVRE Deboevre-court.over-blog.com - dans Courses 2015
commenter cet article
7 décembre 2015 1 07 /12 /décembre /2015 15:33
16 ème édition du Mesnestrail
16 ème édition du Mesnestrail
16 ème édition du Mesnestrail

"Le Grand Menestrail"

(367 ème Course)

 « Plus c’est long plus c’est bon. »

54 kms et 2000 mètres de dénivelé.

16 ème édition du Mesnestrail

D’humeur matinale, avec un départ nocturne à 06h00,

il faudra partir à la conquête de belles bosses et jolies

courbes en zones humides et souvent glissantes ;

sans jamais rien lâcher, profitant de rares moments

de répits, courir sur des sentiers étroits, requérant 

une bonne maîtrise, des gestes techniques et le goût

de l’acrobatie. 

Il y a deux barrières horaires aux km 22, et 44.

Trois ravitaillements : km 22, km 34, km 44. 

L’assistance personnelle est autorisée au km 34

du Grand Menestrail, au lieu-dit Fetabry en Hénon.

En dehors de ce secteur, toute assistance est interdite

et disqualifiante.

Prévoir un gobelet,  pas de gobelet sur les ravitos.

Petit déjeuner d’accueil, avant le départ. 

 Matériel obligatoire : Réserve d'eau, lampe frontale,

couverture de survie, sifflet et téléphone.

16 ème édition du Mesnestrail16 ème édition du Mesnestrail

L'aller est maussade : il fait nuit, il pleut, mais bien

que Moncontour ne soit pas la porte à côté, je suis motivé. 

Après deux heures de route, me voilà une nouvelle fois

dans la cité médiévale.

Je retrouve Philippe, Dominique, Matthieu et Mélanie

dans la salle des sports. On s'attarde

un peu devant une bière et des galettes saucisses.

C'est dur la vie de coureur à pied.

16 ème édition du Mesnestrail
16 ème édition du Mesnestrail

Couché à 22h30, j’essaye de ne pas penser à la course

pour bien dormir. Je passe plutôt une bonne nuit dans

mon carrosse rouge. A 4h30 c’est le réveil, 4h45 

petit-déjeuner, un 1/2 gâteau sport Overstim's et

quelques fruits, je préfère bien manger, c'est le seul repas

avant bien longtemps. La température est tout compte fait

moins froide que prévue 7°. 05h00 direction la salle pour

récupérer mon dossard.

Je m'attarde un peu avant de retourner à la voiture pour

me mettre en tenue. La question du jour est la suivante :

comment s'habiller ? Il fait froid, il pleut, mais je vais

peut-être avoir chaud en courant. Combien de couches ? 

 Coupe-vent ou pas coupe-vent ?

16 ème édition du Mesnestrail

Retour à la voiture, c'est décidé

pour le haut un tee-shirt en 1ère couche

avec manchons et pour le bas j'enfile un cuissard.

 Booster pour éviter les crampes aux mollets. 

05h30, je prends la direction de la salle en tenue,

camelback à bloc et frontale sur la tête.

50 mètres à parcourir, mais quand

je suis sorti de la voiture, la température ressentie

est bien moindre que 7° avec ce vent glacial.

Nous devons être proches des 4° ressentis.

Je retrouve mes compagnons devant un café chaud

et une tartine confiture. On attend le brieffing

 au chaud. Et hop, j'enfile mon coupe vent en 2ème couche,

et un bonnet pour le confortIl commence à bruiner.

16 ème édition du Mesnestrail
16 ème édition du Mesnestrail

Les 500 concurrents se rassemblent à l'extérieur pour 

attendre le départ. C'est un repos dominical qui ne porte

pas son nom. Je suis un peu stressé, pourtant l'objectif

est simple, passer les deux barrières horaires et terminer

avant le V3 qui me talonne au classement général.

06h00 : C'est parti, la fête commence.

LA NUIT, LE VENT, LA BOUE....
C'est le slogan de l'organisation, on ne sera pas déçu.

16 ème édition du Mesnestrail
16 ème édition du Mesnestrail

Après avoir traversé le bourg à la frontale,

j'ai de bonnes sensations, je me sens en jambe.

Je suis parti cool mais j’essaye de doubler le maximum

de monde avant de rentrer dans la première portion

de bois, je sais que ça va bouchonner.

Au km 6, commence un long mono trace montant 

qui nous emmène sur le toit des Côtes-d’Armor. 

 Je monte bien, et mes séances d'entraînements

 nocturnes dans les bois portent leurs fruits.

A l'aise dans la pénombre, je double de nombreux

concurrents avant d'atteindre le sommet.

Du haut de ses trois cent trente-neuf mètres,

le mont Bel-Air constitue le point culminant

des Côtes-d’Armor. On fait le tour de la chapelle

Notre-Dame-du-Mont-Carmel, qui date de 1870.

Pas le temps d'admirer ses quatre arcades construites

en direction des points cardinaux.

16 ème édition du Mesnestrail
16 ème édition du Mesnestrail

Le jour se lève, la fausse aube et la lumière douce

m' invite à éteindre ma frontale. Les kms défilent,

au 18ème km, là où d'habitude j'ai un coup de mou,

 je vois que je relance sans problème, donc je maintiens

mon tempo. Sur une petite portion de route je retire

ma frontale et mon bonnet pour les ranger dans mon

sac, je ralentis un peu car je galère à refermer mon camelback.

Je me fais doubler par une fille en coupe vent bleu,

elle me met 50 m avant que je ne me remette dans la course

et reprendre mon rythme. Je la suis à distance sans me

griller en faisant un effort pour revenir.

Après 2h45 de course, premier pointage dans la salle

de sport avec ravitaillement.

16 ème édition du Mesnestrail
16 ème édition du Mesnestrail

Je me sens bien, je bois, mange une barre de céréales,

puis je ressors de la salle. Je fais une très courte pause afin

de rester dans mon élan, j'ai les jambes, aucune douleur,

pourvu que cela dure. Je repars avec Philippe et Dominique.

Changement de décor avec un peu de trail urbain dans la cité.

Arrivé dans le bas du bourg, je retrouve tout doucement mes

sensations. C’est aussi là que commence une belle montée. 

Il faut dire que le parcours propose toutes les

composantes du trail, du roulant, du technique, et du raid.

La boue toujours présente sur quelques parties mais

relativement limitée sur cette portion. Je rejoins Nicolas,

nous ferons quelques kilos ensemble. S’ensuit une

alternance de chemins un peu monotones.  

Juste avant le ravito du 33 ème, une autre belle patate,

ça pique. En effet la montée est bien raide.

16 ème édition du Mesnestrail
16 ème édition du Mesnestrail

Le ravito, j'étais à milles lieux d'y penser et pourtant

lorsque je l'ai vu, je me suis jeté dessus tel un mendiant

 qui n'avait pas mangé depuis deux semaines. Fromage,

saucisson, soupe sont à mon menu. 

Philippe et Dom sont déjà là.

Je me dis alors que je suis dans une bonne dynamique pour

les talonner ainsi. Encore quelques morceaux de fruits,

un verre de cola, et c'est reparti, me surprenant alors de

m'arrêter si peu, moi qui aime bien discuter avec les

bénévoles au ravito, et bien ce sera pour le prochain, 

j'ai envie de courir. Envie ou besoin, je ne sais plus

vraiment, mais je suis bien.

Et c’est reparti plus frais que jamais pour une nouvelle

partie sinueuse en  sous bois où encore une fois je me

fais plaisir. S’ensuit une partie route et chemin où une

féminine me rejoint, on discute.

Puis à nouveau du monotrace technique,

un bain de boue et ça remonte. Les sentiers commencent à

devenir usants mais ça va toujours, surtout que l’on

se rapproche du 44 ème kilomètre.

16 ème édition du Mesnestrail
16 ème édition du Mesnestrail

Enfin arrive le ravito du 44ème km, c'est une délivrance,

il ne reste plus que 10 km, mais surtout je passe à l'aise la

dernière barrière horaire. Je retrouve Philippe. Je prends

mon temps pour m'alimenter, une banane, un verre de coca,

un morceau de gâteau et cette fois je discute avec

les bénévoles. 7 minutes de pause pour récupérer et

je repars pour le dernier tronçon. Plus beaucoup de

dénivelé à franchir mais on est encore loin du but… 

Dans la forêt, les sentiers sont très

agréables, la température est bonne mais les muscles

commencent sérieusement à faiblir. Pour me motiver,

je me fixe l’objectif de finir en moins de 7h00.

Réalisable ou pas, ça motive pour continuer.

Après 5 Km, avec toujours des montées casse-patte, je me

dois de m’arrêter pour récupérer et m’étirer car j’ai la

sensation que la crampe va arriver. L’objectif est

maintenant de tenir pour finir, juste finir.

16 ème édition du Mesnestrail
16 ème édition du Mesnestrail

Enfin Moncontour apparait. Cette partie finale est

vraiment difficile. Une dernière descente bien technique

avec des cordes. Heureusement qu’il ne faut pas la monter

celle là, ensuite passage dans l’eau sous la route. 

Arrivé aux portes de la cité, je sais qu’il ne reste qu’une

montée (longue mais c’est la dernière). J’arrive à trouver

le courage de courir alors que j’ai les jambes en feu.

Le gymnase est en vue et la foule de spectateurs commence

à se densifier, dernière « petite » difficulté, un passage

dans la boue avant un petit mur de gadoue.

16 ème édition du Mesnestrail
16 ème édition du Mesnestrail

Un dernier tour de piste obligatoire avant d’entrer dans

la salle et passer la ligne, j’ai envie d’accélérer mais les

jambes ne répondent plus du tout.

C'EST FINI !!! ON ME BIPE

Le bonheur, je viens de boucler les 54 km de cette

merveilleuse aventure !

J'ai le sentiment d’avoir réalisé un

vrai challenge personnel et ça fait du bien de se dire

qu’on est allé au bout…et en plus en 7h02''.

16 ème édition du Mesnestrail
16 ème édition du Mesnestrail

J'ai mis juste un peu plus de 07h00, les conditions de

course étaient optimales, le parcours toujours au top,

l'organisation bien rodée, et puis je réalise soudain un truc

inouï .... Je termine deuxième V3 de l’épreuve mais surtout,

je me classe 1er V3 du challenge « Ouest Trail Tour ».

Ce fût un régal !  Des points de vue magnifiques, des

conditions idéales, des passages techniques,  tout ça

avec un peu de boue.

A l'arrivée un buffet gargantuesque: Soupe, sandwich,

fromage, gâteaux ...... Fantastique.

Félicitations à l'organisation.

Afficher l'image d'origineésultats officiels :

Temps: 07h01'56"

272 ème sur 460

2 ème V3h sur 10

Moyenne 07,80 km/h

soit 7'42" au kilo

 

16 ème édition du Mesnestrail

Bravo à Mélanie première féminine

et à Matthieu vainqueur de l'épreuve.

Bravo également à tous mes potes,

 qui ont  franchi la ligne d'arrivée, et qui sont allés

au bout d'eux mêmes pour réaliser cette aventure sportive.

Le MENESTRAIL est avant tout l'un des plus grands

rendez-vous du grand ouest, une date incontournable

 et inoubliable.

16 ème édition du Mesnestrail
16 ème édition du Mesnestrail

Si vous avez aimé cet article,

inscrivez-vous à la newsletter.

Vous pouvez également laisser

des commentaires dans le lien 

"écrire un commentaire".

Merci d'être venu passer un

moment avec moi et à la

semaine prochaine pour

la course nature

« 12 km du cross de Brest » 

Vitesse

Vitesse

Dénivelé

Dénivelé

Parcours

Parcours

Repost 0
Dominique DEBOEVRE Deboevre-court.over-blog.com - dans Courses 2015
commenter cet article
29 novembre 2015 7 29 /11 /novembre /2015 18:15
8 ème édition "Les Coureurs ont du Coeur"
8 ème édition "Les Coureurs ont du Coeur"

"Les Coureurs ont du Coeur"

(366 ème Course)

 

Comme chaque année l'équipe de Brest Court vous

convie pour l'évènement "les Coureurs ont du Cœur".

Une donation d'un jouet (neuf) d'une valeur de 5 euros

minimum est demandée. Faute de jouets des dons peuvent

être réalisés au profit du secours populaire

(possibilité de s'associer pour l'achat de jouets

plus conséquents).

Les épreuves sont ouvertes à tous, sans classement,

ne nécessitant pas de certificat médical.

Marche de 8 km

Trails de 3,5kms ou 8kms

Départ commun pour les trails puis deux options

possibles pendant le parcours: 3,5kms ou 8 kms

8 ème édition "Les Coureurs ont du Coeur"

Ici, pas de dossard, mais un bonnet rouge (de Père Noël)

remis lors de l’inscription pour prendre le départ du

  trail nature (10 h 30) de  8 km, qui emprunte la

vallée du Costour. 

8 ème édition "Les Coureurs ont du Coeur"

Avec 1500 participants, la huitième édition de

l’évènement sportif et caritatif au profit du secours

populaire fut encore une belle réussite.

Elle a permis de récolter plus de 700 jouets et 2400 euros.

A l’approche des fêtes de Noël, ces dons permettront

à de nombreux parents d’offrir des cadeaux à leurs

enfants le 25 décembre prochain.

8 ème édition "Les Coureurs ont du Coeur"
8 ème édition "Les Coureurs ont du Coeur"

 La bonne ambiance était de mise, mais je n'étais pas

là seulement pour m'amuser. 

Dernière sortie trail avant Moncontour, je vais faire

les 8 kms dans la vallée du costour à plus de 10 km/h si

possible, sous une météo très agréable.

Pour cela, je me positionne dans les premiers, pour

éviter les bouchons.

10h30 le départ est donné, un tour de parking puis

descente vers le Froutven. Ca part vite, 1 er kilo en 4'30"

soit 12,9 de moyenne.

8 ème édition "Les Coureurs ont du Coeur"
8 ème édition "Les Coureurs ont du Coeur"

Ce parcours dans la vallée du Costour, je l'ai couru

plusieurs fois en solitaire et de plus c'est ma quatrième

participation à cette manifestation, le parcours ne change

pas beaucoup. 

Contrairement aux autres années, très peu de monde

devant moi, je peux maintenir mon allure sur les

petits chemins de forêt. 

8 ème édition "Les Coureurs ont du Coeur"
8 ème édition "Les Coureurs ont du Coeur"

Km 3 ; Beaucoup moins facile et pourtant à cet instant,

je comprends que les montées vont se faire sans problème.

J'ai énormément de facilité à avancer. Je garde le rythme

du début à la fin, la vitesse d'ascension est

assez rapide (9,5 km/h). La descente qui suit n’est pas

glissante et  je peux envoyer sans danger. J’arrive

rapidement au kilomètre 5 après avoir passé le

ravitaillement sans m’arrêter.  Je me sens bien,

je ne souffre pas, tout va bien.

Bon, en même temps je n'ai fait que 5 bornes.

Heureusement que ça va. Chaque plat ou faux plat

montant, je relance.

Je me pousse à aller chercher un chrono.

8 ème édition "Les Coureurs ont du Coeur"

Un faux plat au 7 ème, puis la descente vers le Froutven.

Je serre les dents pour finir à plus de 11 km/h.

Eye of a tiger, de la détermination.

Traversée du Boulevard de Coataudon et c'est la montée

vers le parking de Décathlon.

Je passe la ligne d’arrivée en 46’53", y a du monde, c'est

génial. Quelques "lichouseries" avec un thé et pour ne

pas changer les bonnes habitudes, direction la fin du

parcours pour dire bonjour à Nadine et encourager François.

Pour ma part, une entière satisfaction, qui vient confirmer

ma bonne forme de cette fin d'année. Maintenant place

à un peu de repos avant de partir pour Moncontour.

8 ème édition "Les Coureurs ont du Coeur"

Bilan :
Très bonne récup’ et je ne pensais pas prendre un tel

plaisir. Le chrono me satisfait pleinement. La régularité

a été bonne, et la gestion de course également.

Anecdotiquement, j'ai fait mieux que les autres

années. Quantitativement, ma montre me confirmera

que le parcours fait bien 8.2 km,  que ma vitesse a été

assez régulière et que ma FC a été élevée sans que je me

sente dans le rouge.
Un mot de l’organisation : super ambiance, un tee shirt

rouge et un blanc, une serviette Savéol ainsi que

le bonnet de Père Noël offert.

8 ème édition "Les Coureurs ont du Coeur"
8 ème édition "Les Coureurs ont du Coeur"

      

Temps: 00h46'50"

Moyenne 10,55 km/h

soit 5'40" au kilo

8 ème édition "Les Coureurs ont du Coeur"

Si vous avez aimé cet article,

inscrivez-vous à la newsletter.

Vous pouvez également laisser

des commentaires dans le lien 

"écrire un commentaire".

Merci d'être venu passer un

moment avec moi et à la

semaine prochaine pour

les 54 kms du 

« Trail de Moncontour » 

Vitesse

Vitesse

Dénivelé

Dénivelé

Parcours

Parcours

Repost 0
Dominique DEBOEVRE Deboevre-court.over-blog.com - dans Courses 2015
commenter cet article
22 novembre 2015 7 22 /11 /novembre /2015 09:48
7 éme Trail de La Vallée des Seigneurs

Trail de la Vallée des Seigneurs

(365 ème Course)

La Foulée Renanaise organise le 7 ème trail de la Vallée

des Seigneurs (12 et 23 km) et une marche de 12km sur un

 circuit essentiellement composé de chemins, de traversée

de cours d’eau et de sous-bois.

Le retrait des dossards et l’arrivée ont lieu au Boulodrome

(proximité piscine, à 100 m du stade d’athlétisme).

Le départ est donné à l'extrémité du stade d’athlétisme

mais en dehors côté lac.

A l'arrivée salle close, vestiaires et douches. 

7 éme Trail de La Vallée des Seigneurs
7 éme Trail de La Vallée des Seigneurs

Par internet sur yanoo.net mon inscription pour le 12 km 

n'a pas été prise en compte.

Sur place mon dossard à 7 euros au lieu de 6.

Le "bug informatique" a le dos large.

Dans la file d’attente pour l’inscription, je renifle

une ambiance de "compét". 

Dossard épinglé, je gagne en trottinant la ligne de départ.

 

7 éme Trail de La Vallée des Seigneurs
7 éme Trail de La Vallée des Seigneurs

10 h le départ est donné et me voilà parti pour une

nouvelle aventure de 12 bornes, peu de dénivelé positif.

J'ai énormément de mal à me mettre en route sans

doute le manque d'échauffement avant le départ, bref

il me faut un bon kilo pour trouver mon rythme. 

7 éme Trail de La Vallée des Seigneurs

Le tour du lac terminé, on attaque le boulevard du Ponant,

une belle montée, mais je me sens en forme dit donc,

 je me surprends moi-même car

j'ai une bonne cadence : 11,5 km/h

 Je m'entends "bonne allure à mon niveau" car je me suis

fait doubler par trois flèches. Même pas eu le temps de

réaliser qui c'était.

7 éme Trail de La Vallée des Seigneurs
7 éme Trail de La Vallée des Seigneurs

 3 km - nous entrons dans un magnifique bois, dans

lequel nous allons effectuer une belle boucle qui nous

amène à proximité du Moulin et du Manoir du Curu.

C'est pratiquement plat, je force un peu, c'est l’occasion pour

moi de voir exactement où j’en suis par rapport aux autres. 

Tout est donc encore jouable pour faire un bon temps,

d’autant plus que je me sens bien.

7 éme Trail de La Vallée des Seigneurs

Au kilomètre 7,5 on entre sur un mono-trace glissant,

le concurrent juste devant moi, tombe dans les ronces.

Je m'arrête et il faut se mettre à deux pour le

sortir du roncier. (rien de cassé, mais de nombreuses égratinures) 

Les kilomètres qui suivent sont glissant, pas trop pentus,

mais en devers. Je pense alors être en mesure de rattraper

quelques concurrents qui me précèdent.

C’est cependant à partir de ce moment là que les choses

se compliquent un peu. En effet, les larges chemins ont

laissé place à de petits singles sinueux qui cheminent

entre les arbres. Sans réelle difficulté, il faut sans cesse

tournicoter et être vigilant aux obstacles présents au sol.

 Les sensations sont bonnes, j’ai l’impression d’aller vite,

mais mon chrono, lui, n’est pas du tout de cet avis.

 A peine 11 km/h. J’essaie bien d’augmenter la cadence,

mais rien n’y fait, je ne parviens pas à aller plus vite.

7 éme Trail de La Vallée des Seigneurs
7 éme Trail de La Vallée des Seigneurs

Dans la dernière patate, j’ai beau faire de mon mieux,

je ne parviens pas à suivre le rythme des deux coureurs

qui m’avaient servi de lièvre. Je suis contraint de les

laisser filer, définitivement. Je n’ai alors plus d’autre

objectif que de conserver cette petite allure, tâche ardue,

car je sens les mollets qui chauffent dans cette montée. 

Au début de la descente je double un coureur, ça me

donne du Peps. Alors plutôt que baisser les bras,

j'accélère, ce qui me permet de reprendre une bonne cadence.

Même si je sens bien que j’aurais du mal à tenir longtemps,

cela me permet de rattraper des concurrents,

puis de revenir rapidement sur mes deux acolytes. 

Kilomètre 11 - Je me dis alors que le plus difficile est fait.

7 éme Trail de La Vallée des Seigneurs
7 éme Trail de La Vallée des Seigneurs

Moins d'1 km avant l’arrivée, il reste encore un petit

soupçon d’énergie et de volonté. Je dépasserai ainsi 

encore 2 concurrents avant la traversée de l'Aber Ildut.

Passage dans le tunnel et traversée de la rivière. 

Je finis avec de bonnes jambes, je maintiens

une bonne allure. J'approche de l'arche, c'est grisant,

 il y a beaucoup de monde. Le franchissement de l'arche

est une vraie délivrance, au bout de 1h12. 

Au final je me classerai 255 sur 478 concurrents.

Grosse satisfaction sur un trail glissant à souhait

qui a rendu physique et usant ce parcours. 

7 éme Trail de La Vallée des Seigneurs
7 éme Trail de La Vallée des Seigneurs

 Le ravito final nous donne l’opportunité de refaire la course

et de rire un bon coup avec les copains.

Un remerciement aux organisateurs et bénévoles pour

cette belle matinée et ce parcours offert par une nature

dont je me plais toujours à admirer la beauté, ici ou là…

 ésultats officiels :

Temps: 01h12'29"

255 ème sur 478

13 ème V3h sur 27

Moyenne 09,94 km/h

soit 6'02" au kilo

 

Et un tee-shirt de plus

7 éme Trail de La Vallée des Seigneurs

Magnifique Vidéo de Laurent Hall

Si vous avez aimé cet article,

inscrivez-vous à la newsletter.

Vous pouvez également laisser

des commentaires dans le lien 

"écrire un commentaire".

Merci d'être venu passer un

moment avec moi et à la

semaine prochaine pour 

"Les coureurs ont du coeur"

Vitesse

Vitesse

Dénivelé

Dénivelé

Parcours

Parcours

Repost 0
Dominique DEBOEVRE Deboevre-court.over-blog.com - dans Courses 2015
commenter cet article
15 novembre 2015 7 15 /11 /novembre /2015 07:32
4 ème Trail de Lanhouarneau
4 ème Trail de Lanhouarneau

Trail de la Vallée des Moulins

(364 ème Course)

Association organisatrice de l'évènement :

Comité de Jumelage de Lanhouarneau et

les Coureurs Marcheurs de la Baie du Kernic CMBK.

La commune de Lanhouarneau dispose naturellement

de bois et de sentiers qui permettent la pratique sportive

et notamment le trail dans un cadre magnifique.

Le trail de la vallée des moulins propose 3 parcours

de 8 - 15 et 29 kms à travers les bois et les chemins sur

le territoire de la commune. Ces circuits permettent à

chacun de pratiquer la course à pied en pleine nature

en fonction de son niveau ou de son envie.

Le circuit de 8 kms est assez facile et accessible aux

personnes désirant découvrir le trail, les circuits

de 15 et 29 kms étant plutôt destinés aux coureurs

ayant déjà pratiqué la course à pied.

                                         

Avant le départ

Un hommage a été rendu aux victimes des attentats

commis à Paris le 13 novembre 2015. 

4 ème Trail de Lanhouarneau
4 ème Trail de Lanhouarneau

Le " coup de feu " libérateur du 15 km se prépare.

Il y a foule sur la ligne de départ. 

 Quel engouement pour ce trail.

Mon mauvais positionnement me plonge dans le milieu

du peloton de coureurs.

Je suis ici pour faire un bon temps. Je connais le parcours,

je décide de prendre un départ rapide, les premiers

kms étant assez roulant, mais 15 kms c'est long.

4 ème Trail de Lanhouarneau
4 ème Trail de Lanhouarneau

Nous sommes tous aussi déterminés les uns que les

autres à boucler ce parcours.

Les gens ne parlent plus, ou moins car le parcours s'élève

tout de suite. Je regarde autour de moi car j'aime cette

ambiance de course où l'on peut voir dans le comportement

des coureurs leurs envies de bien faire et de se

dépasser physiquement.

Pour ma part, j'ai de bonnes sensations. Je décide

donc de remonter doucement vers l'avant, mais ce

que je craignais arriva. Le sentier se rétrécit et les

coureurs partis trop vite perdent pied, et déjà très

essoufflés se mettent à marcher formant des bouchons.

J'accélère, passe à droite, à gauche, perds un peu ma

concentration et me mets doucement dans le rouge.

Mais une partie du chemin plus large sur le haut,

me permet, de doubler plus sereinement et d'en profiter

pour récupérer et reprendre un rythme moins saccadé.

4 ème Trail de Lanhouarneau
4 ème Trail de Lanhouarneau

Le parcours est très beau.... des sentiers, du monotrace,

du chemin forestier, du technique, du roulant,

du trail quoi !!! Et bien sûr toujours du pentu et

un peu de boue.

Mes efforts pour remonter à l'avant du peloton payent.

Je me retrouve avec quelques coureurs de mon niveau,

mais le plus dur est à venir. Donc patience, je verrais bien

où j'en suis physiquement au pied du mur.

L'ambiance sur le parcours est excellente, le balisage

est précis et abondant. Les bénévoles sont

encourageants et nombreux.

Je m'arrête au ravitaillement, je prends un seul gobelet

et marche pour le boire.

Boire en courant, c’est assurément me retrouver avec

le contenu du gobelet sur le t-shirt en moins de 2 secondes.

4 ème Trail de Lanhouarneau
4 ème Trail de Lanhouarneau

La pente s'élève par sentier successif, mais malgré tout,

ça cavale dur.

Direction la dernière grosse difficulté, je lève la tête

et me rends compte que c'est parti pour le sommet.

J'attaque avec envie et détermination, les mains sur les

cuisses, le buste en avant, je progresse. Mon cœur

tape fort, les mollets sont à fond. Je lève la tête et

aperçois les coureurs devant moi  au sommet.

J'ai hâte d'y être !!!

Mais je reste concentré, l'envie est là et le plaisir aussi.

4 ème Trail de Lanhouarneau
4 ème Trail de Lanhouarneau

Je repars en petites foulées direction la vallée.

L'effort a été intense et violent, et je profite d'une

portion moins exigeante pour prendre un gel avant

la bascule qui me conduira sur les bords de "La Flêche".

La descente reste très technique et me donne très mal aux

jambes, la fatigue de l'ascension se fait ressentir mais je

m'accroche, et je me dis que le plus gros de la course est fait.

Douzième kilo et le cours d'eau à franchir avec passage

sous le pont. Des cordes et des bénévoles sont là pour

nous aider. L'eau est  froide et  il me faudra

un kilomètre pour me réchauffer les jambes.

4 ème Trail de Lanhouarneau
4 ème Trail de Lanhouarneau

Arrive alors la dernière montée, je limiterai largement

la casse. Cette ultime côte se passe bien, je gère ma montée,

sans me mettre dans le rouge, sans perdre trop de terrain.

Bref tout va pour le mieux en cette fin de course.

Sur le plat qui suit, je reprends un petit peu de

terrain et rejoins quelques uns des coureurs

qui me précèdent. Je pense alors être en mesure

de faire un bon résultat à l’arrivée.

4 ème Trail de Lanhouarneau
4 ème Trail de Lanhouarneau

L'arrivée est en vue, deux féminines devant, j’ai beau

relancer comme je peux, je reviens sur elles, mais pas

suffisamment, l’écart à combler est trop important.

A plusieurs reprises je tente bien de me faire violence, mais

en vain, je dois me résoudre à accepter leurs supériorités.

J’en termine finalement en 1h49’43″.

Je me classe finalement 228, 8 ème vétéran 3.

7'45" de mieux que l'année dernière. 

4 ème Trail de Lanhouarneau
4 ème Trail de Lanhouarneau

Direction le "BIG RAVITAILLEMENT", après avoir

récupéré mon cadeau.

Bref, un très beau parcours, entre champs et forêts,

où l’on ne s’ennuie jamais car il y en a pour tous les goûts :

un peu de grimpette, de bonnes sections roulantes,

du sentier, du caillou, de la boue, de l’herbe, des cours d'eau,

 bref, tout ce qu'il faut pour passer un bon moment

Pour conclure, c'est une très belle course. 

4 ème Trail de Lanhouarneau
4 ème Trail de Lanhouarneau

 

Résultats officiels :

Temps: 01h49'43"

228 ème sur 410

8 ème V3h sur 20

Moyenne 8,25 km/h

soit 7'20" au kilo

 

Comme les années précédentes, nous ne sommes

pas partis avec un énième t-shirt mais avec un

cageot de légumes local : très, très bonne idée.

4 ème Trail de Lanhouarneau

Si vous avez aimé cet article,

inscrivez-vous à la newsletter.

Vous pouvez également laisser

des commentaires dans le lien 

"écrire un commentaire".

Merci d'être venu passer un

moment avec moi et à la

semaine prochaine pour

les 12 kms du 

« Trail de la vallée des Seigneurs » 

Vitesse

Vitesse

Dénivelé

Dénivelé

Parcours

Parcours

Repost 0
Dominique DEBOEVRE Deboevre-court.over-blog.com - dans Courses 2015
commenter cet article
11 novembre 2015 3 11 /11 /novembre /2015 07:30
Semi de Plouguin
Semi de Plouguin

Semi de Plouguin

(363 ème Course)

L’association propose son 36 ème semi-marathon.

Depuis de nombreuses années l'équipe nous propose

deux courses et une randonnée, entre paysages

vallonnés et l’Aber Benoit. 

Tous les départs se font sur la place du  bourg de Plouguin,

et les arrivées à la salle omnisport.

Semi de Plouguin
Semi de Plouguin

3 jours après le St Pol-Morlaix couru avec les copains(es),

me voilà inscrit sur les 11 kms de Plouguin.

 J’ai hâte de vivre cette course, que j'ai décidé de faire

à 12km/h. Excité, et un peu inquiet aussi.

Comment le corps va répondre après le semi ?

Depuis les 20 km de Paris, les sensations sont bonnes,

de bonnes sorties, quelques séances de vélo et de piscine

pour la récup’, je suis surmotivé pour tenter de battre

mon record de l'année dernière sur les 11,2 kms. 

Semi de Plouguin
Semi de Plouguin

14h30 c'est parti : Pour le 11,2 kilomètres, 

350 concurrents(es) sont sur la ligne de départ.

On commence par une boucle autour de l’église, pour

passer devant la salle de sports, puis repasser sur la ligne de

départ devant l’église. Un bon rythme sur cette boucle,

le 1 er kilo en 4'36".

Semi de Plouguin
Semi de Plouguin

Comme je vous l’ai dit, je suis franchement en forme.

J’ai donc adopté la stratégie de la vélocité en sachant que

cette course est la dernière sur route avant la

fin de l'année. Une sorte de final avant d’attaquer une

série de trails pour être prêt à affronter les 56kms

de Moncontour dans un peu moins d'un mois.

On quitte le bourg pour attaquer une belle descente, très

marquée (rue de Brest) dans laquelle j’accélère

naturellement comme beaucoup autour de moi. Je m’étais

mis en tête de rester calme, mais là, la descente était trop

belle. 

Semi de Plouguin
Semi de Plouguin

En bas, virage à droite et direction Guipronvel, voilà que le

relief change, ça monte désormais, et pas qu’un peu. Je sais

que ça va être dur. Je dois tenir le coup et perdre le moins de

temps possible sur les prochains kms. Je fais l’effort de rester

à 12 km/h dans la côte. Ensuite la pente s’adoucit, avec

de longues lignes droites, interminables, en faux-plat

montant jusqu'au ravitaillement de Guipronvel au km 5.

24'01" au passage du 5.

J’ai fait cette première partie en cherchant surtout

à garder une allure constante. 

Semi de Plouguin

Il y a tellement de coureurs que je ne vois pas trop

passer les kilos. Au gré de ces kms, je vois des coureurs déjà

dans le dur, certains soufflent d’autres marchent.

J’essaye toujours de garder le même rythme malgré

le profil du parcours mais surtout j’essaye d’anticiper

les dépassements afin de perdre le moins d’énergie.

Une fois la mi-course passée, on s'attaque à une partie plus

facile sur 3 bornes.  Je passe le 6ème, puis c'est une longue

descente qui traverse Tréouergat.

Les 2 kms à venir sont en faux plat descendant cette fois, et ça

j'aime bien, mes quadriceps et mon coeur aussi.

Automatiquement mon allure s'accélère sans que j'ai

l'impression de forcer. Au 8 ème km, ça commence à être dur,

la foulée est de plus en plus heurtée, mon bras droit bouge de

moins en moins, je fais carrément moins le malin.

Semi de Plouguin

Passage au 10 ème, en 50 minutes 20 secondes, encore 1000 

mètres. Mes jambes me portent encore à un bon rythme et

mon temps est plus que correct, ce qui a comme effet de

me booster davantage et de terminer la course dans un état

euphorique. Je serre les dents, encore 300

mètres, 100 mètres,  je ne sens plus trop mes cuisses et 

je suis à court de souffle dans les derniers mètres.

Je passe la ligne d’arrivée en savourant pleinement l’instant

présent. Mon objectif était avant tout de me faire plaisir, et de

pouvoir respecter mon engagement en allant au bout et ne

rien lâcher.

Semi de Plouguin

Je termine en 56'06". Il faut savoir que je visais

en-dessous de 55'15" donc c'est un peu une déception. 

Je suis quand même déçu de ne pas avoir battu mon

record qui je pense était tout à fait accessible.

Mais mes jambes n'étaient pas de cet avis. 

Puis finalement je me dis que ce chrono me permettra

de prendre ma revanche l'année prochaine. 

Je ne pense pas non plus être fait pour ce type de

course mais plutôt pour des distances plus longues.

L’ambiance est fantastique, mais le parcours tristounet.

Merci à tous les excellentes et excellents photographes qui

nous font revivre la course et qui laissent leurs photos

accessibles, contrairement au site de Plouguin.

Un dernier merci aux organisateurs pour cette

course et à tous les bénévoles que l'on néglige un peu,

lorsque l'on se ravitaille, mais leurs gestes sont vraiment

importants pour nous.

Semi de Plouguin

 ésultats officiels :

Temps: 00h56'06"

162 ème sur 348

11 ème V3h sur 28

Moyenne 12,09 km/h

soit 4'58" au kilo

 

Et pour changer, une paire de chaussettes en cadeau.

Semi de Plouguin

Si vous avez aimé cet article,

inscrivez-vous à la newsletter.

Vous pouvez également laisser

des commentaires dans le lien 

"écrire un commentaire".

Merci d'être venu passer un

moment avec moi et à la

semaine prochaine pour

les 15 kms du 

« Trail de la vallée des Moulins » 

Vitesse

Vitesse

Dénivelé

Dénivelé

Parcours

Parcours

Repost 0
Dominique DEBOEVRE Deboevre-court.over-blog.com - dans Courses 2015
commenter cet article
8 novembre 2015 7 08 /11 /novembre /2015 08:57
43 ème Saint Pol - Morlaix
43 ème Saint Pol - Morlaix
43 ème Saint Pol - Morlaix

43 ème Saint Pol - Morlaix

(362 ème Course)

Depuis 1973, cette épreuve sportive est devenue un mythe.

Ce Semi-Marathon est surnommé le « diamant breton ».

Sa 43ème édition détient le Label International. Elle permet

aux participants de se classer et se qualifier pour le

championnat de France 2016. Comme à chaque édition,

des milliers de coureurs et de spectateurs font vibrer

les terres léonardes, sur un parcours de 21.1 km,

des Flèches Saint-Politaines au Viaduc de Morlaix.

43 ème Saint Pol - Morlaix
43 ème Saint Pol - Morlaix

Tout a commencé  le samedi soir avec le trail Urbain.

(Cavalcade nocture de 8 kms dans les ruelles 

de Morlaix et sur le Viaduc)

Christiane, Peggy, François et moi avons rejoint 

environ 700 personnes sur le parvis de la mairie. 

Le rendez-vous était fixé à 19h30, autour du kiosque pour

une séance d'échauffement.

43 ème Saint Pol - Morlaix
43 ème Saint Pol - Morlaix

Une mise en bouche avant le Saint-Pol - Morlaix.

 Les rues du centre-ville de Morlaix ont vu débarquer tout

un tas de coureurs et marcheurs à la nuit tombée.

La Cavalcade, qui précède traditionnellement l’événement,

a eu un succès monstre pour son retour.

Les pavés, les cent marches et les rampes, rien n’arrêtait

les oiseaux de nuit que nous sommes. Nous n'avons pas

oublié de tourner la tête pour admirer Morlaix by night

 en passant sur le viaduc. L’itinéraire se fait à allure libre,

sans esprit de compétition.

43 ème Saint Pol - Morlaix
43 ème Saint Pol - Morlaix

Dimanche en fin de matinée, toute l'équipe se retrouve

sur le parking du centre commercial Bretagnia à

 Saint Martin des Champs.

Chacun récupère son dossard à l'espace du Roudour,

et il est temps de prendre une petite colation.

Partir pour faire une course de cette ampleur sans avoir

mangé est une grande erreur. Cela peut te donner des

crampes d’estomac, de la faiblesse et des maux de tête.

  Il est donc important de bien manger, mais de façon

à te sentir bien et énergisé. 

43 ème Saint Pol - Morlaix
43 ème Saint Pol - Morlaix

Le ventre plein, dossard en poche, il est temps de 

rejoindre la queue se formant devant les navettes.

 On s’engage à notre tour pour attendre le car qui nous

emmènera au départ. 

Le transit aller est assez long tout de même, et dire que l'on

va faire le retour à pieds. 

43 ème Saint Pol - Morlaix
43 ème Saint Pol - Morlaix

L’épreuve reine est incontestablement le semi.

C’est peut-être l’épreuve la plus populaire et fédératrice

de l'année. Ce grand moment est attendu par les coureurs

de la "Forest à petites foulées". 

Un espace-temps où l'on peut côtoyer et se «frotter»

aux élites. Mais tous ne sont pas là pour la performance,

beaucoup sont venus pour le plaisir, et pour l’ambiance.

Aujourd'hui pour ma 7 ème participation, j'ai pour

mission d'accompagner la plupart des Forestois(es)

sous le Viaduc de Morlaix en 02h10 minutes.

43 ème Saint Pol - Morlaix
43 ème Saint Pol - Morlaix

On prend le temps de s’échauffer un petit peu.

 15 min avant le départ, on se faufile au niveau

de la pancarte des 2h00, soit pratiquement au milieu

du peloton… la classe.

 Un peu d’attente… le départ est donné.

Yes !!!!!!!

Les 5 premiers kilos.

Après un km plat, suivi d’un faux plat descendant, survient

une première côte , jusqu’au 4ème km (pente à 2 %).

Entre le 4ème et le 5ème km, le parcours est plat. 

Je pars assez vite sur le premier kilomètre 5'10",

il me manquait un petit peu d'échauffement.

Une fois bien musculairement, je décide de lever le pied

et de rejoindre le groupe et attaquer notre plan.

 Allure : 6' 09" soit 9.74 km/h

Km Temps de passage
6' 09"  
12' 19"  
18' 29"  
24' 38"  
30' 48"  
36' 58"  
43' 07"  
49' 17"  
55' 27"  
10  1h 01' 36"  
  
Km Temps
11  1h 07' 46"  
12  1h 13' 56"  
13  1h 20' 05"  
14  1h 26' 15"  
15  1h 32' 25"  
16  1h 38' 34"  
17  1h 44' 44"  
18  1h 50' 54"  
19  1h 57' 03"  
20  2h 03' 13"  
  
Km Temps
21  2h 09' 23"  
21.1  2h 10' 00"    

Dans la 1ère côte, je freine le groupe,

 peur de le faire exploser.

On arrive au premier ravitaillement avec 54" d'avance

tout va bien, le moral est bon.

43 ème Saint Pol - Morlaix
43 ème Saint Pol - Morlaix

du 5 au 10 ème

Une descente de 1,2 km, à fort pourcentage. Ensuite,

le parcours est plat, sinueux, entre le 6ème et le 10ème km.

J’ai un peu de mal à négocier la descente du 5ème km,

c'est dur de me freiner.

J'invite mon petit groupe à se décontracter pour essayer

de profiter au maximun de cette pente favorable.

On a l'air de se débrouiller pas mal, on double de

monbreux concurrents. A partir du sixième kilomètre,

j’ai accéléré un peu la cadence, me calant sur une allure

un poil plus rapide que ce que prévoyait le plan.

Les km s’enchainent souvent aux alentours de 5'55".

J'engrange quelques secondes dans cette partie en pensant

aux 4 bornes qui arrivent.

Passage à la mi course en 59'11 avec 2'20" d'avance.

43 ème Saint Pol - Morlaix
43 ème Saint Pol - Morlaix

du 10 au 15 ème

A partir du 10,5 km, commence une longue côte, jusqu’au km 13,9

(pente moyenne : 2,5%). Un faux plat descendant, puis montant,

fait suite à cette dernière difficulté.

10 ème km, déjà, cela m'a paru assez rapide, comme quoi

tout est psychologique, et la tête est bien prête à continuer.

Il faut maintenant que tout le monde tienne dans la montée,

et ce sera parfait.

Voilà, la big montée, 3km400 de plaisir.

Ca ralentit pas mal dans le groupe, trop à mon goût

(6'35 sur le 1er km), j’ai donc donné une petite

impulsion pour monter un peu plus rapidement, ce qui

nous a permis de gagner quelques places.

( 6'16" et 6'03" sur les km suivants).

A ma surprise, nous n'avons pas eu de difficultés particulières

à maintenir l’allure.​

 Les commentaires sympathiques et bons pour le moral

commencent à fleurir sur les bornes "Le plus dur est fait" .

Cool ! 

Passage au km 15 en 01h31'29" ,  1 minute d'avance.

43 ème Saint Pol - Morlaix
43 ème Saint Pol - Morlaix

du 15 au 21 ème

Au 15,5 km se profile la descente de Lannuguy (2 km), pour

terminer par un parcours entièrement plat de 4 km.

La descente de 2km se présente. Toujours un peu de mal

à en profiter. J'ai du mal à garder un rythme régulier

et sympathique. Je me force à rester aux alentours

de 10 km/h pour tenter de descendre proprement.

 On est au 17 ème km. "La fin approche" virage à droite, il nous

faut longer la rivière de Morlaix sur 4 bornes.

Dans le virage un petit bonjour à mes copines

les "Bonnes Soeurs" qui ne manqueraient pas le spectacle.

A partir de là, je sais que c'est le mental qui va

prendre le relai. Une petite vague d’émotion me parcourt,

 je sais que nous allons réussir. Il faut serrer les dents pour

les derniers kilomètres : la machine était en place, les jambes

tournaient, les souffles étaient bons. Seule la fatigue du corps

commençait à se faire sentir. Le public se densifie. 

43 ème Saint Pol - Morlaix
43 ème Saint Pol - Morlaix

A partir du 20ème kilomètre, nous sommes portés

par les encouragements d’une foule de spectateurs

massés de chaque côté de la route.

Nous avons relancé un peu l’allure. Je voyais l’arche

d’arrivée se rapprocher. Le temps est acquis, la ligne …

43 ème Saint Pol - Morlaix
43 ème Saint Pol - Morlaix

C'est main dans la main que nous avons triomphalement

passé l'arche sous l'emblématique viaduc de Morlaix 

en  2h09’45, un temps espéré. 

Le bonheur se lit sur nos visages souriants

et remplis d'émotions.

C'est le BONHEUR et la VICTOIRE. Trop fiers de nous.

 Souvenirs assurés, une belle performance, j’étais heureux

 pour tous.

Remise de la médaille et du tee-shirt avant de reprendre

des forces au ravitaillement final.

43 ème Saint Pol - Morlaix
43 ème Saint Pol - Morlaix

                      

43 ème Saint Pol - Morlaix

Au final :

Très content d’avoir fait ce semi en bonne compagnie, heureux

de l’avoir fini et surtout d’avoir atteint l’objectif initial.

Comme à la fin d'un livre, pour terminer j’adresse mes

félicitations, aux 5 Semi Marathonniennes et aux 

8 Semi Marathonniens de La "Forest Landerneau".

L'union a fait la force de la réussite.

 

Cliquez sur le lien pour la vidéo

https://irewind.com/public/video/shared/e5352ab8aef212889df5a5000aa33d1c#.VlHabRCU1sg.gmail

 

J' adore cette course. Le parcours est super, l’ambiance

au rendez-vous et l’organisation vraiment au top.

J’ai vraiment profité de ces 21,1 kilomètres.

Je reviendrai l’année prochaine, c’est certain.

Temps Officiel : 02h09'44"

Temps Reel : 02h08'35"

2263 ème sur 2588

147 ème V3h sur 189

Moyenne 09,90 km/h

soit 6'06" au kilo

Si vous avez aimé cet article,

inscrivez-vous à la newsletter.

Vous pouvez également laisser

des commentaires dans le lien 

"écrire un commentaire".

Merci d'être venu passer un

moment avec moi et à la

semaine prochaine pour

les 11 kms du 

« Semi de Plouguin »

Vitesse

Vitesse

Dénivelé

Dénivelé

Parcours

Parcours

Repost 0
Dominique DEBOEVRE Deboevre-court.over-blog.com - dans Courses 2015
commenter cet article
31 octobre 2015 6 31 /10 /octobre /2015 10:37
Kemper Urban Noz Trail 2015
Kemper Urban Noz Trail 2015

Kemper Urban Noz Trail

(361 ème Course)

La 3e édition du Kemper urban noz trail (Kunt), organisée

par le Triathlon club de Quimper, aura lieu sur une

distance unique de 15 km. Le départ sera donné à 20h,

de la place Saint-Corentin, en plein centre-ville de Quimper.

L’arrivée sera également jugée place Saint-Corentin.

Cette année encore, le Kunt propose de découvrir Quimper

en empruntant ses ruelles, son mont Frugy et ses portions

boisées, sur un tracé urbain et périurbain dont certaines

 portions seront mises en lumières et en musique.

Le parcours a été modifié cette année avec la participation

de Patrice Gloux, responsable du magasin Sobhi sport de

Quimper, coureur à pied émérite et partenaire du Kunt.

Kemper Urban Noz Trail 2015
Kemper Urban Noz Trail 2015

3 ème édition et troisième participation.

                                                         

Comme prévu, c'est dans mon carrosse que je véhicule

Ghislaine, Peggy et Alain vers Quimper.

Rendu dans la capitale traditionnelle de la Cornouaille

 nous allons récupérer les dossards dans la salle St François

 au-dessus des halles de Quimper puis  

les tee-shirts techniques avec le logo du Kunt sérigraphié

au milieu des halles.

Le départ n'a lieu que dans une heure, on en profite

pour faire une petite balade au pied de la cathédrale, 

 place St Corentin où aura lieu le départ et l'arrivée

cette année, une nouveauté.

Kemper Urban Noz Trail 2015
Kemper Urban Noz Trail 2015

Nous partons nous échauffer tranquillement en remontant

le parcours, avant de revenir sur la ligne de départ. 

Il nous faudra jouer des coudes pour nous positionner

parmi les 800 concurrents dans la zone de départ.

Lampe frontale OBLIGATOIRE.

Kemper Urban Noz Trail 2015
Kemper Urban Noz Trail 2015

Le départ est donné, j’abandonne Ghislaine et Alain,

et j'ouvre le chemin à Peggy avec qui je dois faire la course.

 Après environ 700 m de plat dans la vieille ville,

avec une foulée laborieuse à zigzaguer entre les coureurs,

j’informe Peggy que nous atteignons le pied du mont Frugy.

Un coureur qui souhaite me doubler me pousse gentillement,

et me demande pardon, il y a une très bonne ambiance

sur cette course.

Kemper Urban Noz Trail 2015
Kemper Urban Noz Trail 2015

60% du dénivelé positif se trouvent sur les 6

premiers kilomètres.

On commence par grimper le mont Frugy sur 1200 m.

Puis très vite c'est la montée de la rue Pen ar Stang

 jusqu’aux abords du collège. Une petite pause au niveau

de la salle de sport d’Ergué-Armel et il nous faut

affronter une série de 91 marches, le plus dur est fait. 

Je règle pour du 10 km/h de vitesse moyenne. 

Je sais que Peggy à cette allure est régulière.

Kemper Urban Noz Trail 2015
Kemper Urban Noz Trail 2015

Il nous reste encore à remonter du vallon Saint-Laurent

vers le Braden par le boulevard Remscheid et les ruelles.

Par la suite, nous redescendrons petit à petit ce que

nous avons gravi. Le bois de Kéradennec proposera tout

de même quelques petites bosses.

Je me sens vraiment bien. La respiration est là, les jambes

suivent, pas de douleurs aux pieds…

Je cours facilement sans me poser de questions.

Kemper Urban Noz Trail 2015
Kemper Urban Noz Trail 2015

Le circuit est varié. Il propose des parties sur bitume,

mais aussi de larges séquences sur terrains souples,

dont des portions boisées, sur un tracé urbain et

périurbain. Chemins creux, sentiers, routes, pavés,

escaliers, franchissement de ruisseau et sous-bois

sont au programme.

Nous allons garder un bon rythme jusqu’au ravitaillement,

sur lequel on s’attarde très peu : deux gobelets avalés en

vitesse, une poignée de raisins secs et c’est reparti.

Kemper Urban Noz Trail 2015

Le chemin de halage de l’Odet, rive gauche vers le pont

Max Jacob est très animé, nous sommes sur un rythme

soutenu mais résonné, les jambes tournent bien et

derrière moi ça suit, on est à un peu plus de 9,5 km/h

 sur cette partie. Nous sommes encouragés

 par les nombreux bénévoles qui jalonnent la partie urbaine.

 Bon la fin de course semble toute tracée, il me faut

garder la vigilance et le rythme sur le tracé très exigeant

de la ville. Je connais très bien cette partie pour l'avoir

empruntée plusieurs fois lors des corridas de fin d'année. 

Kemper Urban Noz Trail 2015
Kemper Urban Noz Trail 2015

À un peu moins de 1,5 km de l’arrivée, la dernière

difficulté, il nous faut monter

sur 300 m vers la rue du Pichery à partir de la

rue de Pen ar Steir, en empruntant une nouvelle série

de marches. Enfin, le raidillon d’une petite centaine de

mètres placé dans la rue Kergariou (vieux Quimper)

marque la fin des efforts à produire en montée.

Devant nous une V2, Peggy décide de passer devant.

Une dernière accélération, un dernier virage et l'arche

se présente devant nous.

Kemper Urban Noz Trail 2015
Kemper Urban Noz Trail 2015

J’arrive en 1H35, soit 10 km/h de moyenne, dans de

bonnes conditions. Ce fut une bonne séance, qui vient

s'intercaler entre mes 2 grosses courses.

Direction le ravitaillement final éléphantesque.

Merci pour ce ravitaillement final qui représente

parfaitement "Halloween" avec sa délicieuse soupe

au potiron. C’est bien gentil de courir, mais il est vraiment

indispensable d’avoir un ravitaillement final en conséquence.

Ce fût le cas.

Kemper Urban Noz Trail 2015
Kemper Urban Noz Trail 2015

Prendre du plaisir selon les capacités de son corps,

voilà ce que l'on était venu chercher.

Nous avons savouré ensuite nos performances.

Très gros succès à nouveau pour le KUNT désormais

reconnu dans le domaine du trail urbain.

Kemper Urban Noz Trail 2015

Au final, le Kemper Urbain Noz Trail est une course sympa,

conviviale et quand même sujette à performance. 

On découvre la ville sous un autre oeil. 

Je vous donne rendez-vous l’année prochaine, car je

compte bien y revenir en 2016, même si je trouve que

cette année il y a eu moins d'animation sur le parcours

que les années précédentes.

Kemper Urban Noz Trail 2015
Kemper Urban Noz Trail 2015

ésultats officiels :

Temps: 01h35'38"

595 ème sur 771

11 ème V3h sur 20

Moyenne 09,94 km/h

soit 6'02" au kilo

Kemper Urban Noz Trail 2015

Si vous avez aimé cet article,

inscrivez-vous à la newsletter.

Vous pouvez également laisser

des commentaires dans le lien 

"écrire un commentaire".

Merci d'être venu passer un

moment avec moi et à la

semaine prochaine pour

le Semi Marathon 

« Saint Pol - Morlaix»

Kemper Urban Noz Trail 2015
Kemper Urban Noz Trail 2015
Kemper Urban Noz Trail 2015
Repost 0
Dominique DEBOEVRE Deboevre-court.over-blog.com - dans Courses 2015
commenter cet article
25 octobre 2015 7 25 /10 /octobre /2015 23:46
Trail de la Vallée du Scorff

Trail de la Vallée du Scorff

(360 ème Course)

C’est aux abords de la magnifique vallée du Scorff, et

autour de la vallée du Saint Sauveur que l’association des

foulées de Cléguer ont concocté un grand week-end de Trails.

Le trail de la vallée du Scorff, course de 43 km, exigeante

est réservée aux plus expérimentés.

Un parcours 100% nature sur des chemins spécialement

ouverts pour la manifestation nous conduiront sur

les « pentes de Sainte Anne », la « côte à Mémé »,

la « bosse de Saint Yves »,  autant de difficultés techniques

qui ont fait la réputation de la vallée du Scorff.

Réveil à 05h30, départ 06h00, et en route pour  le Morbihan.

Après 01h45 de route, me voilà rendu à la salle polyvalente

de Cléguer.

Le jour se lève, je vais récupérer mon dossard, il y a autour

de moi un tapis de gelée blanche. Il fait zéro degré, et je

n'ai qu'une tenue d'été, pas de coupe vent, la météo a prévu

une belle journée ensoleillée.

Trail de la Vallée du Scorff

Attention, 5, 4, 3, 2, 1, top… Il est 8 heures c’est

parti pour la grande aventure, le départ est fluide.

J'attaque la première côte prudemment, pour sortir du

bourg en veillant à ne pas dépasser mon plan de vol,

il reste encore 1200 m de dénivelé positif.

Au bout de 45 minutes de course la "bête" se réchauffe.

La sensation de froid aux extrémités des mains, des oreilles

et du nez commence à disparaître en entrant dans un bois.

On traverse ensuite un champ, l'herbe luisait et craquait

comme du verre.

Très vite, la diversité du tracé proposé

(sentiers monotraces, passages techniques,

chemins creux, prairies…), la richesse de son territoire

et bien sûr le Scorff comme fil conducteur transforment

cette balade en un terrain de jeu difficile.

Trail de la Vallée du Scorff

Un vrai parcours trail, loin de toute vie urbaine, avec ses

sentiers qui existent à peine, des passages d’enfer qui

donnent le vertige, des points de vue à vous couper le souffle,

des descentes de folie.

Trail de la Vallée du Scorff

7 ème kilomètre, le moulin du Moustoir, au détour d'un

virage nous nous retrouvons en bordure de champ,

en léger dévers, les premières glissades apparaissent.

Voyant un coureur devant moi déraper, je redouble de vigilance.

Nous arrivons ensuite sur une portion bitumée montante

avant d'attaquer la forêt.

Après un début où j'étais assez méfiant pour mes

appuis, j'ai commencé à prendre confiance et c'est à ce

moment-là qu'une souche d'arbre a décidé de traverser

devant moi, j'ai trébuché, posé les mains au sol, mais

vraiment rien de grave.

Cette partie en forêt est vraiment très intéressante,

ça monte, ça glisse, ça descend, ça glisse, ça tourne,

ça glisse. Il faut aussi éviter les troncs et branches au sol,

baisser la tête pour éviter les arbres trop penchés,

s'accrocher comme on peut pour monter quand

ça glisse, maîtriser ses glissades en descente pour ne pas

finir sur les fesses. 

Trail de la Vallée du Scorff

14 ème kilo, dans un chemin une nuée de guêpes très

énervées par notre passage, elles me piquent, deux fois,

elles m’ agacent, mais surtout, elles me font peur.

De nombreux coureurs ont été piqué, et au ravitaillement

de St Sauveur, les secouristes desinfectent les piqures.

Les bénévoles ont tous des petits mots d'encouragements,

merci à eux ! 

La balade continue, nous sommes trois. L'esprit trail est

présent, le coureur de devant signalant de faire attention

à l'approche des troncs ou branches en travers du chemin. 

Trail de la Vallée du Scorff

On est trois depuis un bon bout de temps et après une

ènième partie de montagne russe dans les bois, on aperçoit

 les bords du Scorff.  Une longue partie roulante au bord

de l'eau s'ouvre à nous, le sentier est étroit, et  j'ai un peu

de jus, donc je préfère me la jouer solo. Tant pis pour

mes compagnons, je me dis que de toute manière

ils ne seront jamais loin derrière et qu'ils me rejoindront 

 plus tard dans la course...ou pas.

Le plaisir est réel dans cette partie, c'est un tracé roulant

qui nous emmène jusqu' au 28 ème km.

Trail de la Vallée du Scorff
Trail de la Vallée du Scorff

Ce genre d'itinéraire champêtre, on ne le rencontre qu'ici

Je pourrais en profiter pour accélérer mais je préfère opter

pour l'option d'en garder sous le pied.

Le soleil est au rendez-vous, idéal pour qui sait apprécier

les courses au bord de l'eau et ces précieux moments de

liberté que nous offre le trail.

A l'issue d'une descente particulièrement angoissante, la

traversée du Scorff. Le Scorff, ce petit fleuve côtier de 70

kilomètres de long qui prend sa source dans les Montagnes

Noires. La particularité, c'est qu'à l'endroit où nous le

traversons, nous changeons de département, en quelques

minutes on passe du Morbihan au Finistère et retour dans le

Morbihan. ( la rivière étant la frontière entre les deux départements)

Trail de la Vallée du Scorff

C'est l'automne, la belle couleur des

feuilles est passée du vert au rouge ou jaune

ou orange ou un mélange de tout cela. C'est super beau.

C'est reparti après quelques zigzags, ça monte bien,

 ça fait très mal aux cuisses au bout de 30 bornes.

 "Ouf! j'y suis arrivé en haut. Je récupère c'est le

dernier ravito, "la chapelle Sainte Anne". On ne peut

pas aller plus haut, on surplombe le Scorff.

Trail de la Vallée du Scorff
Trail de la Vallée du Scorff

C'est reparti, pour la dernière partie.

La descente vers le Scorff se fait à travers un dédale

de roches. Puis on remonte, le sentier en dévers, n'est

pas vraiment facile et demande de l'attention.

Sur la crête, un moment de récupération avec un paysage

verdoyant. On slalome ensuite dans les sous-bois en

alternant bosses et descentes.

 A cela il faut ajouter des passages de ruisseau à gué

ou sur troncs d'arbres, des passages dans des tunnels humides

et un peu d'escalade sur les rochers.

Trail de la Vallée du Scorff
Trail de la Vallée du Scorff

Je suis marqué et les jambes sont lourdes pour

franchir les dernières bosses. J'y mets toute mon

énergie. Heureusement il y a quelques passages où l'on

peut récupérer.

Trail de la Vallée du Scorff

L'arrivée est en vue. Je passe enfin l'arche sous

les applaudissements et les encouragements du speakeur.

La délivrance au bout de 06h30 d’effort. La ligne

d’arrivée franchie, la fatigue se lit sur mon visage.

La douleur laisse place à la joie. Je vais trouver un

réconfort au ravito final.

 Je suis fier de l’avoir fait. Je pourrais désormais

porter le tee-shirt aux couleurs de la Vallée du Scorff.

Trail de la Vallée du Scorff

              officiels

Temps: 06h38'25"

143 ème sur 166

      3ème V3h sur 6       

Moyenne 8,34 km/h

soit 6'34" au kilo

Trail de la Vallée du Scorff

Avec le recul, je sais que je dois progresser.

Reprendre les bases du trail que je n’ai plus, surtout

au niveau de la gestion de l’effort, et de l’intensité dans

les montées. Pour cela, je vais consacrer le mois de

novembre à acquérir de la puissance pour me sentir plus

à l’aise sur les 56 kms du Mesnestrail à Moncontour.

Si vous avez aimé cet article,

inscrivez-vous à la newsletter.

Vous pouvez également laisser

des commentaires dans le lien 

"écrire un commentaire".

Merci d'être venu passer un

moment avec moi et à la

semaine prochaine pour

« Kemper Urban Noz Trail »

Vitesse

Vitesse

Dénivelé

Dénivelé

Parcours

Parcours

Repost 0
Dominique DEBOEVRE Deboevre-court.over-blog.com - dans Courses 2015
commenter cet article

Mes Courses 2010,2011,2012,2013,2014,2015,2016,2017

  • : Le blog Dominique court.over-blog.com
  • Le blog Dominique court.over-blog.com
  • : Course à pied
  • Contact

Compteur

L'heure

Calendrier

Courir pour Owen

Distance parcourue en 2017 :

808 kms

Clic sur l'affichedossard pour Owen

Texte Libre

Clique