Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 septembre 2014 1 15 /09 /septembre /2014 17:03
40 ème Semi Auray-Vannes
40 ème Semi Auray-Vannes
40 ème Semi Auray-Vannes
40 ème Semi Auray-Vannes

Semi marathon Auray-Vannes

40 ème Semi Auray-Vannes

Plus de 6500 coureurs venant de quatorze Nations sont

attendus pour cette 40 éme édition.

Comme d'habitude, des milliers de spectateurs seront

répartis tout au long des 21,100 km pour encourager les

champions mais aussi les anonymes qui font le succès sportif

et populaire de ce Semi-Marathon.

C'est ma 4 ème participation à la doyenne du top 10 des

épreuves françaises.

Plus de 6300 coureurs venant de quatorze Nations sont

attendus pour cette 40 éme édition.

Comme d'habitude, des milliers de spectateurs seront

répartis tout au long des 21,100 kim pour encourager les

champions mais aussi les anonymes qui font le succès sportif

et populaire de ce Semi-Marathon.

C'est ma 4 éme participation à la doyenne du top 10 des

épreuves françaises.

40 ème Semi Auray-Vannes

Le semi Auray-Vannes a été endeuillé par le décès d'un

coureurvictime d'un arrêt cardiaque quelques mètres avant

l'arrivée. En ces moments difficiles, nous adressons nos

sincères condoléances et l'expression de notre profonde

sympathie à toute sa famille et  à ses proches.

40 ème Semi Auray-Vannes
40 ème Semi Auray-Vannes

Il est huit heures, Ghislaine se gare devant la maison.

Je prends mon sac, scellé depuis la veille et voilà c’est parti.

On passe prendre Alain et Eric et direction le Morbihan.

Après deux heures de route, cap sur la salle de Kercado

pour la remise des dossards, le bon de retrait et la pièce

d'identité obligatoire. Je vais afficher cette année le « 1449 ».

Un petit tour dans le village suivi d'un déjeuner de sportif sur

l'herbe avant de prendre une des  navettes pour se rendre sur

le site de départ.

40 ème Semi Auray-Vannes
40 ème Semi Auray-Vannes

Pour cette quatrième participation,  je vais prendre le 

départ relativement confiant.

Après un printemps et un été que j’ai consacré un peu

plus au  trail qu'à la route, avec une belle progression, j'ai

décidé de revenir sur le goudron en préparation du Marathon

de Rennes. L’objectif, ambitieux, pour cette classique qu’est

le semi Auray-Vannes est de boucler la distance en 1h45.

La prépa s'est passée sans problème, je me sens en pleine

forme et en pleine confiance. Même le départ à 15h ne

m’inquiète pas trop puisque j’ai déjà eu à gérer des départs à

cet horaire et que cela s’est toujours bien passé.

40 ème Semi Auray-Vannes
40 ème Semi Auray-Vannes

Nous arrivons sur le site du départ bien en avance.

La ligne d'envol est vide, une petite sieste sur l'herbe

s'impose.

Plus de 6.500 concurrents vont s'élancer dans une heure,

de cet endroit pour rejoindre Vannes.

Entre 40 et 50.000 spectateurs sont attendus tout au long

du parcours. Les coureurs les plus talentueux, mettront à

peine  plus d'une heure, d'autres tout aussi talentueux , mais

anonymes mettront le triple

Le speaker insiste sur la météo et demande aux coureurs de

ne pas aller chercher une "sur performance" et de prendre

du plaisir avant tout... message prémonitoire ?

Auray Vannes est une course réputée " Difficile " par son

parcours et "Chaude"  un temps souvent très chaud avec

pratiquement pas de partie ombragée..

Et oui en Bretagne, il fait très souvent beau  !!!!!!!

40 ème Semi Auray-Vannes
40 ème Semi Auray-Vannes

L’attente se fait maintenant un peu longue, il fait chaud,

je dois commencer à m’isoler. Je souhaite bonne course à

Ghislaine, Alain et Eric, on se donne rendez vous à l’arrivée.

Ca y est je suis seul, dans ma bulle, je ne vois plus personne…

Difficile de trouver quelqu’un dans une foule multicolore de

6500 personnes. Le départ de la caravane, les athlètes en

fauteuil bientôt … et ca va être à“mon” tour.

Il y a plusieurs “Meneurs”, ces coureurs qui 

portent un drapeau avec le temps de course 2h10, 2h00,

1h50, 1h40 et 1h30… très pratique pour ne pas avoir à se

préoccuper du rythme de course et des temps de passage, il

suffit de les suivre! Comme je l’ai dit précédemment, je pense

pouvoir faire mieux que 1h50. Je me positionne donc à

une cinquantaine de mètres derrière la flamme. Je discute un

peu avec mes voisins. Boom ! Ca y est nous sommes partis!

40 ème Semi Auray-Vannes
40 ème Semi Auray-Vannes

Le départ est vraiment très impressionnant, sous la musique

et dans une ambiance énorme.. J'en ai encore des frissons.

L'émotion est présente.. Nous démarrons par une petite côte,

ce qui permet de voir la marée humaine avancer doucement.

Il me faut à peine une minute pour franchir la ligne de

départ. Il est difficile de courir, il y a vraiment beaucoup

de monde qui pousse, je préfère trottiner plutôt que me

retrouver parterre en me prenant les pieds dans ceux d’un

autre coureur. Je suis très mal placé ( un peu trop loin du

lièvre des une heure cinquante) ... Je regrette encore cette

"maladresse" mais impossible de me frayer un chemin parmi

les milliers de coureurs. Je mets environ deux kilomètres

pour trouver mon allure et surtout un peu d'espace pour ma

foulée.. Ca y est j'ai trouvé mon rythme. Je ne regarde pas ma

montre, je gère ma course à la sensation, pour

rejoindre le meneur des 01h50.

40 ème Semi Auray-Vannes
40 ème Semi Auray-Vannes

Pour remonter le peloton, il me faut zigzaguer, accélérer et

ralentir fréquemment.

Arrive le pont de Bono. Comme l'année dernière j'ai

l'impression que le pont bouge, dû aux centaines de coureurs

qui sautent dessus en même temps. Je passe le 4 ème kilo, en

19mn 03. Premier ravitaillement à la sortie du Bono, je

prends une bouteille d’eau à la volée pour gagner quelques

secondes. Je suis maintenant à côté du meneur d’allure

des 1h50. Au 6 ème kilo, nous avons 25 secondes d’avance sur

le timing, mais au loin j'aperçois Baden.

Une côte terrible, dans une petite rue étroite, sur 500

mètres, la montée est raide. Je raccourcis ma foulée.

D’autres coureurs accélèrent, montent en force. A mi-pente,

je sens un début de faiblesse dans tous les muscles des

jambes, ce n’est pas normal. Je suis en surchauffe.

 Manque de sucre, manque de protéines, je ne sais pas.

Pas manque d’entrainement pourtant, la chaleur pesante

sans doute. Je ralentis encore.

La côte est finie, je temporise, prends un gel et cette fois je

m'arrête au deuxième ravitaillement. Je bois, je m'arrose je

prends mon temps avant de repartir une bouteille à la main.

40 ème Semi Auray-Vannes
40 ème Semi Auray-Vannes

Je continue mon petit bonhomme de chemin, autour de

5 minutes par kilomètre. Je me sens beaucoup mieux, mais il

fait vraiment chaud! Je ne vais pas me plaindre du beau

temps, je maudis assez le mauvais temps. Je cours donc avec

une bouteille d’eau à la main, et je m'asperge à chaque zone

d'épongeage, et lorsque c’est possible je verse de l'eau

 sur ma tête, ma nuque …

Je relance dans la descente et maintiens une allure d'environ

4mn 50 au kilomètre. Un long faux-plat descendant, ça va

mieux. J' aperçois devant, la flamme de mon meneur

d’allure. Je me rapproche doucement mais sûrement.  

Au 10 ème, que je passe en 49'27" , il me reste une

vingtaine de mètres de retard. Débute une longue côte.

Je temporise craignant le retour des sensations de tout à

l'heure. Finalement, ça va, la côte du Moustoir je la passe

bien. 3e ravito, je m'arrête une nouvelle fois et je vois

filer mon meneur, je prends un gel, je bois et surtout je

m'asperge d'eau, avant de repartir avec toujours ma bouteille

à la main. 

40 ème Semi Auray-Vannes
40 ème Semi Auray-Vannes

Je connais le parcours par coeur: après le 11 ème c'est 4 km

de montée jusqu'à Locqueltas puis 3 ronds point en légère

descente et arrive le Vincin. L'avoir en tête c'est bien, le

faire est plus dur. Une heure de course et je passe la borne

n° 12. Je suis bien, mes jambes suivent, mon souffle est

correct..... Bref que du bonheur. Je double certains coureurs

complètement essouflés et exténués.....

Autour de moi commence le bal des ambulances, des

pompiers et des médecins en moto.

Sur le bord de la route je suis étonné par le nombre de

coureurs arrêtés, pris en charge par des médecins ou le

public. D’autres marchent ou sont en souffrance. 

Le 15ème kilomètre arrive, puis c'est la côte de Vinci au 17

ème. Je suis au pied de la dernière difficulté. Je ralentis, et là

ça fait mal, cette côte est vraiment dure, je sens la fatigue

dans les jambes, les cuisses, les mollets me brûlent.

Elle est longue cette montée. 

Nous quittons la route principale pour une

route plus petite, qui monte plus durement. Et là c’est

vraiment très très dur. Ca y est la dernière difficulté est

passée. Maintenant il reste à dérouler sur 3 bornes .

40 ème Semi Auray-Vannes
40 ème Semi Auray-Vannes

Km 18, c’est reparti. Sans être super, les sensations sont

meilleures. J’essaie de revenir, sans trop forcer sur le

meneur d’allure. 100m, 80m, 50m, l’écart se réduit. La route

s’élève un peu, je n’ai plus qu’une idée en tête : revenir sur la

flamme des 1h 50mn. Mon regard reste rivé sur la banière,

plus rien d’autre ne compte. 40m, 30m, 20m, 10m. 

Ca y est, j’y suis, juste en haut du faux plat, vers le 20 ème

kilo. Début d’une  descente, je dépasse le petit groupe des

1h 50, prends 50 mètres d’avance. C’est super, les spectateurs

ne se sont pas trompés, ils sont nombreux à cet endroit.

Je ne peux pas accélérer plus, et je m’aperçois que je ne peux

pas ralentir non plus. Je suis en mode automatique.

Mes cannes ont une cadence et je ne peux pas la changer,

même si ça me fait mal. C’est une drôle de sensation. 

Alors, je reste comme ça, je regarde à droite à gauche, enfin

la  flamme rouge du dernier kilo, pas trop tôt. 

Un homme devant moi en tee shirt vert tombe à l'entrée du

stade et n'arrive plus à se relever.. Je regarde autour de moi,

on souffre tous.  Dans le stade, à 100m de la ligne, un homme

est en train d’être réanimé par le Samu. Cette image me

frappe. Je n’ai pas le cœur à sprinter pour finir.

J’apprendrais plus tard qu’il est malheureusement décédé.

Je passe la ligne en 1h49.

40 ème Semi Auray-Vannes
40 ème Semi Auray-Vannes

Après la ligne d’arrivée c’est l’hécatombe : les coureurs

tombent comme des mouches. La jeune fille qui passe la ligne

avec moi s’effondre, rattrapée par un photographe. Les

secours sont débordés, un appel est même lancé pour

demander s’il y a des médecins et des infirmières dans le

public. Au final en voyant tout ça, mon objectif raté de 4

minutes ce n’est pas si grave.

Ma défaillance au 8ème km était un avertissement.

J'ai écouté mon corps et j’ai su finir raisonnablement en

limitant la casse.

Malgré tout ça, cette course est magnifique et j’y reviendrais

pour oublier cette petite déception. 

 

La Vannes - J’Auray aimé faire mieux.

40 ème Semi Auray-Vannes
40 ème Semi Auray-Vannes

Le ravito d’arrivée est bienvenu.

Et puis la dernière satisfaction ....  échanger

son dossard contre  "le magnifique bol breton". 

            ésultats officiels :

Temps: 01h49'20"

1586 ème sur 5603.

      210 ème V2h sur 810         

Moyenne 11,74 km/h

soit 5'10" au kilo 


    Si vous avez aimé cet article, inscrivez-vous à la newsletter (c'est gratuit)

Vous pouvez également laisser des commentaires dans le lien en bas à gauche 

"écrire un commentaire"

 

Merci d'être venu passer un moment avec moi et à la semaine prochaine pour le semi du « Haut Léon »

Vitesse

Vitesse

Dénivelé

Dénivelé

40 ème Semi Auray-Vannes

Partager cet article

Repost 0
Dominique DEBOEVRE Deboevre-court.over-blog.com - dans Courses 2014
commenter cet article

commentaires

hall laurent 25/09/2014 19:05

bravo Dominique

Ghislaine 25/09/2014 12:06

Toujours autant de plaisir à lire tes CR Dominique

Mes Courses 2010,2011,2012,2013,2014,2015,2016,2017

  • : Le blog Dominique court.over-blog.com
  • Le blog Dominique court.over-blog.com
  • : Course à pied
  • Contact

Compteur

L'heure

Calendrier

Courir pour Owen

Distance parcourue en 2017 :

808 kms

Clic sur l'affichedossard pour Owen

Texte Libre

Clique