Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 juillet 2017 5 14 /07 /juillet /2017 23:11
20 ème Saint-Martinoise
20 ème Saint-Martinoise
20 ème Saint-Martinoise

La Saint-Martinoise

(460 ème course)

9 ème épreuve du challenge de l'élorn 2017

Le parcours

Selon l'épreuve choisie, les coureurs effectuent un ou deux tours d'un circuit agreste, sans difficulté majeure. Un tiers du parcours est un chemin stabilisé, sur l'emprise d'une ancienne voie ferrée. On note un raidillon de 50 m au 5 ème km de la boucle. L'arrivée est jugée sur la piste du stade.

Je vous passe les détails de l'avant course : Prise du dossard, blabla à droite à gauche, échauffement et je file enfin prendre place dans le peloton sur la ligne de départ. Le parcours s’avère identique depuis plusieurs années maintenant. Cette année, le nombre de participants est en baisse avec 220 dossards distribués  pour la double boucle, sur ce circuit en ville et en campagne.

20 ème Saint-Martinoise

Soleil, un peu de vent pour ne pas avoir trop chaud, un ciel qui se couvre de temps à autre et c'est parti pour deux tours.  Il faut avouer que les conditions climatiques sont propices aux performances contrairement à l'année dernière. Eh oui, une vraie course du challenge dans les rues et la campagne St Martinoise, ça ne rigole pas, ça part fort.

Un demi tour de stade avant de rejoindre les rues du bourg. Rapidement, on rallie des chemins campagnards,  avec des « ribin » (mot breton qui signifie passage étroit) dont j’ai oublié les noms. Pendant un kilomètre et demi, le circuit serpente dans les rues de St Martin des Champs, on longe ensuite la voie express sur 500 mètres avant de passer en-dessous et d’attaquer la première montée sur bitume. Il s’agit incontestablement d’un moment fort de la course puisque la montée fait presque une borne. Bon, j’ai la pêche, je la passe plutôt bien.

20 ème Saint-Martinoise

Kilomètre 5, en 25’10“, début de la deuxième difficulté, encore un kilomètre de montée mais cette fois dans un chemin campagnard et  caillouteux  à souhait.  Rapidement je retrouve  le charme du trail.  Au sommet le ravitaillement, de nombreux bénévoles  alignés nous tendent des gobelets d’eau. A ce moment de la course,  je suis sur de bonnes bases. Accompagné de quatre coureurs dont une féminine, j’impose le rythme à 12 km/h. Kilomètre 6,5 cette fois on passe au dessus de la voie express. 

20 ème Saint-Martinoise

On attaque ensuite une partie plate et sinueuse à travers les rues du bourg, avant de rejoindre le stade. Un passage devant la tribune et l’arche d’arrivée, je suis seulement qu'à la mi-course. Un tour de stade, et dans la tête déjà le passage sous le pont et cette longue montée. La côte cette fois est un peu plus compliquée à gérer, la route s’élevant à perte de vue, je trouve cette portion interminable cette fois. Évidemment, le ravito est au bout de l’effort, nous ne sommes plus que deux et après un rafraîchissement,  je reprends les commandes en main et donne le tempo au duo. La machine repart, oh, pas le turbo non plus, mais ça répond bien.

20 ème Saint-Martinoise

Le 10 ème km est franchi en 50'12" soit toujours sur les bases de 12 km/h. La seconde côte s’annonce plus favorable. Je la passe sans problème, le trail ça aide dans des portions comme celles là. Maintenant, la route s’aplanit. Les deux derniers km sont plats et j’en profite. J’accélère de plus en plus. Malgré l’environnement urbain, le côté nature n’est jamais très loin. Effectivement, après être passé au dessus de l’autoroute, c’est un dernier passage dans la zone résidentielle qui lèche les abords du stade, avant d’emprunter le chemin qui mène au terme de la balade.

20 ème Saint-Martinoise

Peu avant l’arrivée, les spectateurs se sont réunis dans ce dernier chemin avant l’entrée dans le stade. Ils sont très nombreux également autour de la piste et dans la tribune.  Les encouragements fournis sont décisifs pour appréhender la petite difficulté avant d’entrer sur la piste. Les costauds se mettent en évidence pendant que les autres subissent le dénivelé. Manifestement, je me classe dans la 1ère catégorie, et je prends quelques mètres d’avance sur mes compagnes de Plouzané et de Plabennec… qu'elles ne combleront pas. 

20 ème Saint-Martinoise

Je n’ai pas trop besoin de lever les genoux, ça avance tout seul. Je passe l’arche après 01h15’27", il était temps les forces commençaient à me manquer. L’épreuve se conclut par la remise d’un débardeur technique aux couleurs de la course.Un peu plus loin, un  copieux stand de ravitaillement attend les coureurs exténués par l’effort. Un parcours sélectif conjugué à un peu de chaleur ont entamé les organismes. Les gobelets d’eau, thé, quartiers d’oranges et autres pains d’épices sont les bienvenus. Et comme tous les ans, je ne m’attarde pas, c’est l’anniversaire de ma moitié.

Résultats officiels :

Temps: 01h15'27"

135 ème sur 216

14 ème M3h sur 33

Moyenne 11,95 km/h

soit 5'02" au kilo

 

Un débardeur en souvenir

20 ème Saint-Martinoise

Si vous avez aimé cet article, inscrivez-vous à la newsletter.

Vous pouvez également laisser des commentaires dans le lien "écrire un commentaire".

Merci d'être venu passer un moment avec moi et à la prochaine pour la

« Corrida de Plouescat »

Partager cet article

Repost 0
Dominique DEBOEVRE Deboevre-court.over-blog.com - dans Courses 2017
commenter cet article

commentaires

Serge 07/08/2017 12:47

Dominique,
Et une de plus, une !!!!
Bravo à toi. Serge

Deboevre-court.over-blog.com 07/08/2017 13:01

Merci, venant d'un ami, c'est précieux.

Mes Courses 2010,2011,2012,2013,2014,2015,2016,2017

  • : Le blog Dominique court.over-blog.com
  • Le blog Dominique court.over-blog.com
  • : Course à pied
  • Contact

Compteur

L'heure

Calendrier

Courir pour Owen

Distance parcourue en 2017 :

916 kms

Clic sur l'affichedossard pour Owen

Texte Libre

Clique